Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Articles avec #batiments catégorie

Le Réseau 360° réhabilite les scènes circulaires

Publié le 31 Janvier 2017 par cirk75 dans Bâtiments

Le cirque traditionnel se donne une piste circulaire généralement de 13 m de diamètre conçue à l’origine pour les animaux car n’oublions pas le cirque commence à cheval. Mais il n’y a pas que les arts de la piste qui utilisent l’espace circulaire, d’autres modes de spectacle comme le théâtre,  l’opéra… en sont friand aussi.

Depuis quelques temps un groupement nommé "Réseau International de Lieux Artistiques Circulaires" ou plus simplement "Le réseau 360°"  rassemble une douzaine de salles de spectacles à travers le monde où les artistes jouent sur un espace circulaire. L'objectif de cette association est d'imaginer des événements adaptés à la configuration circulaire de ces lieux.

Recensser les espaces circulaires, cette idée est apparue en 2005 suite à une visite au cirque de Chalons-en- Champagne (voir blog02/10/2014) du metteur en scène, scénographe, auteur dramatique, acteur et cinéaste québécois Robert Lepage

Cette idée est reprise par Philippe Bachman, le directeur de "La Comète" Scène nationale de Chalons-en-Champagne, qui dans un premier temps va effectuer un inventaire des lieux ronds en Europe et, constate de nombreuses salles ayant cette particularité comme :

-en Croatie, le pavillon Mestrovic à Zagreb,

-au Danemark, l’Østre Gasværk Teater à Copenhague,

-en Angleterre l’ancienne rotonde ferroviaire Roundhouse à Londres,

-en Espagne, le Teatro Circo Price à Madrid.

-en Italie, le célèbre Piccolo Teatro de Milan,

-aux Pays-Bas le Westergasfabriek d’Amsterdam,

-en Suède d’anciens gazomètres, comme  à Gävle (le Stora et Lilla Gasklockan) ou à Stockholm (les gazomètres de Hjorthage).

-en France : les Cirque de Châlons-en-Champagne, Jules-Verne d’Amiens (voir blog09/05/2011), le Cirque-Théâtre d’Elbeuf (voir blog08/02/2016), et la Coupole de Combs-la-Ville (Seine-et-Marne),

- au Québec (voir blog18/09/2013), à Montréal, construit en 2004.

Parmi ces lieux circulaires, ne sont pas inscrits les cirques de l'ancien bloc soviétique encore utilisés (voir blogs 11&12/09/2011) ou ceux en disgrâce et qui ne sont plus utilisés (voir blog07/05/2014), car ne faisant pas partie du Réseau 360°.

Suite à cet inventaire, six directeurs (Marcus Davey, Pere Pinyol, Peder Bjurman, Pia Jette Hansen, Gaella Gottwald et Philippe Bachman) ont décidé de se rapprocher pour créer cette structure afin de valoriser ces lieux circulaires de spectacle vivant.

Et par une charte signée, ils s’engagent à "sensibiliser le public et les artistes à l’originalité de ces lieux, à stimuler la création d’un répertoire propre à ces salles circulaires, à échanger sur les particularités".

A ce jour deux créateurs ont, jusqu’à présent, accepté de relever le défi : Bobby Mc Ferrin, venu en avril 2012au Cirque de Châlons-en-Champagne. Et Robert Lepage, qui s’est jeté sans hésiter dans une tétralogie, dont le premier volet a été présenté en décembre dernier au Cirque de Chalons, avant de poursuivre sa tournée à Lyon, Amiens, Londres et Paris.

 

Ce Réseau 360° un moyen supplémentaire de conserver le patrimoine des cirques en dur (voir blogs02/12/2010 & 10/09/2011) témoin du XIX° époque où le cirque était un art majeur et peut être aussi d'aider à redéfinir celui de la ville de Valencienne (voir blog21/12/2014).

commentaires

Le cirque théâtre d’Angers

Publié le 19 Septembre 2016 par cirk75 dans Bâtiments

Le cirque théâtre d’Angers

Érigé en trois mois selon les plans de l’architecte Racine, identiques à ceux de Tours édifié une année avant, le cirque-théâtre d'Angers est inauguré le 10 novembre 1866. Construit en bois avec remplissage de briques, polygone de trente-deux mètres il était situé à l’extrémité du quai Royal, Place de la Poissonnerie, aujourd’hui Place Molière. Son bâtiment long de soixante mètres, large de trente-deux mètres et haut de dix-huit, pouvait contenir 2 000 places. Dans sa version cirque, il accueillait jusqu'à 1 600 personnes autour d'une piste de treize mètres de diamètre, avec des loges recouvertes de velours rouge. Un parterre de 400 places permettait de porter sa capacité à 2 000 places pour sa configuration théâtre.

Le cirque-théâtre était une salle de spectacle populaire et abritait toutes sortes de manifestations : théâtre, opérettes, revues de music-hall, spectacles de variétés, cirque, concerts, conférences, meetings politiques, cinéma, sport, distributions des prix des écoles publiques… Les concerts donnés par la Société des concerts populaires devinrent sa marque particulière car, de l'avis unanime, son acoustique était parfaite.

Le cirque théâtre d’Angers

La seconde guerre mondiale lui est fatale et fut déclaré insalubre. Doriot, partisan de la collaboration avec les Allemands, y donna une conférence en avril 1942. Après les bombardements de mai 1944, le cirque servit de morgue.

Entretenu sommairement, n'ayant pas été construit pour durer, car contrairement à beaucoup, d’autres cirques stables en France (voir blog02/12/2010) celui d'Angers était une construction légère n'employant pas la pierre. Relégué au rang de simple salle pour des répétitions de la musique municipale ou pour les exercices sportifs des écoles, le bâtiment tomba sous la pioche des démolisseurs en mai-juin 1962.

#cirqueangers

commentaires

Le projet du musée du cirque européen à Figueres prend forme

Publié le 29 Avril 2016 par cirk75 dans Bâtiments

Le projet du musée du cirque européen à Figueres prend forme

Bien loin d'un musée conventionnel, le projet est celui d'un musée vivant avec un chapiteau où seront programmés des spectacles de cirque dont les thèmes seront en rapport avec les expositions temporaires.

Avant de partir quelques jours en congés, je vous laisse avec cet article de journal qui fait le point sur ce projet de musée à Figueres. Attention si vous maniez l'espagnol vous comprendrez mieux...

#figurescirque

commentaires

Un musée du cirque européen à Figueres

Publié le 19 Avril 2016 par cirk75 dans Bâtiments

Un musée du cirque européen à Figueres

Le projet d’installer en Catalogne en Espagne, un "Circus Museum" (musée du cirque européen) à Figueres prend forme et est entré dans une phase d'intense lobbying afin de convaincre les autorités et les décideurs du bien-fondé du projet

Un musée du cirque européen à Figueres

Dans un premier temps il a fallu choisir entre deux emplacements : la Casa Nouvilas, bâtiment emblématique et bourgeois situé en plein centre ou, les anciennes et historiques arènes construites en 1894. C’est finalement le premier édifice qui a été retenu. Depuis, Genis Matabosch (voir blog31/03/2013), promoteur du projet et directeur de la "Fondation des arts du cirque" a notamment fait distribuer plus de 50 000 visuels afin de montrer combien ce musée peut représenter un nouvel atout économique pour la ville qui deviendrait la seule autorité à gérer le bâtiment, actuellement dépendant de la ville mais aussi du Conseil du comté.

Côté financement le coût du projet avoisinerait les 3,8 millions d’euros. La ville de Figueres s’engageant pour 2,6 millions et le reste devrait être à la charge du Conseil régional.

Alors à suivre…

#figueresmuséecirque

commentaires

Les bâtiments du plus petit cirque du monde

Publié le 27 Janvier 2016 par cirk75 dans Bâtiments

Les bâtiments du plus petit cirque du monde

En 1992, Daniel Forget et une poignée d'habitants de Bagneux décident d'investir le gymnase Marcel-Cachin situé en contrebas de barres HLM, dans une zone dite "sensible". Leur rêve un peu fou : initier et former gratuitement les jeunes du quartier aux arts et techniques du cirque et aux cultures émergentes. Et ça marche ! Leur association le Plus Petit Cirque du Monde (voir blog02/04/2013) autrement dit le PPCM, forme chaque année près de 5 000 personnes ­ enfants, adolescents mais aussi adultes.

Et vingt-trois ans plus tard, Patrick Bouchain (voir blog12/10/2014) et Loïc Julienne livrent à Bagneux un "vrai" cirque, en dur, sur l'ancien terrain extérieur du gymnase, près de l'école où, coïncidence peu banale, Loïc Julienne fut élève. Pour les architectes, c'est une troisième réalisation foraine en région parisienne, après l'Académie Fratellini à Saint-Denis (voir blog24/01/2012) et l'École nationale des Arts du cirque à Rosny-sous-Bois.

Les bâtiments du plus petit cirque du monde

Avec son chapiteau haut de 28 mètres, le bâtiment de 1 900 m² a fière allure. Structuré par une charpente de bois lamellé-collé, il possède une toiture bleu-vert époustouflante, aux allures d'origami. Les pans inclinés sont recouverts d'une membrane d'étanchéité reposant sur un système tôle-isolant. Les pans verticaux ont reçu un bardage en pin Douglas. L'entrée se fait par le foyer, imaginé dans l'esprit d'un café associatif. L'espace intérieur, avec naturellement une piste de 13 mètres de diamètre, peut accueillir 360 spectateurs sur des gradins démontables. Une salle de 330 m² avec trampoline et fosse d'acrobatie est dédiée aux compagnies en résidence et à la formation. Quant à l'ancien gymnase, il devient la salle de danse.

Un petit cirque qui tout compte fait est devenu un très grand cirque , en effet PPCM est la première école de cirque en pratique amateur en Ile-de-France.

Une brillante réussite!

commentaires

Le Bataclan, une salle martyre

Publié le 15 Novembre 2015 par cirk75 dans Bâtiments

Le Bataclan, une salle martyre

Située à Paris au 50 boulevard Voltaire, salle conçue tout de bois, de briques, de céramiques, de pierres et d’ornements, composition loufoque qui fait référence à l’opérette "Ba-Ta-Clan" signée Jacques Offenbach. Son architecture particulièrement originale et signée Charles Duval, représente une véritable pagode chinoise, ce qui lui vaudra en 1991 d’être classé monument historique.

Ce bâtiment ouvert le 3 février 1865 comprend à l’origine, un grand café-concert d'architecture chinoise, un café et un théâtre au rez-de-chaussée, ainsi qu’un grand dancing au premier étage. Pendant la guerre de 1870, les salles billards sont utilisées comme infirmerie. En 1892, le chanteur Paulus rachète l'établissement où se produiront des artistes célèbres comme : Harry Fragson, Aristide Bruant, Dranem, Félix Mayol et même Buffalo Bill (voir blog08/05/2012).

Après une restauration, la salle en 1910 est consacrée aux revues, et Maurice Chevalier y connaitra ses premiers succès. En 1926, la salle est transformée en cinéma. En 1983 le Bataclan retrouve sa vocation première de salle de spectacles en accueillant des concerts de rock et à partir des années 2000, la salle se diversifie en accueillant aussi des one-man shows ou des concerts de variété.

Enfin 2006 sa façade retrouve les couleurs originales qu'elle avait perdues depuis bien longtemps, même si depuis son toit en pagode n'existe plus.

Le Bataclan, une salle martyre

Telle était l’histoire de cette salle mythique avant un triste et sombre vendredi 13 novembre 2015…

commentaires

Les nouveaux bâtiments du CNAC de Chalons-en-Champagne

Publié le 10 Novembre 2015 par cirk75 dans Bâtiments

Les nouveaux bâtiments du CNAC de Chalons-en-Champagne

Le 9 octobre 2015, et après 18 mois de travaux sur un site de deux hectares en bordure de canal d’une ancienne coopérative agricole "La Marnaise" acquis en 2011 par l’Etat, le Centre National des Arts du Cirque de Châlons a inauguré ses nouveaux locaux. Présent depuis 30 ans à Châlons-en-Champagne, le CNAC a dans un premier temps occupé les locaux du cirque en dur (voir blog06/05/2011) datant du XIXe siècle, mais depuis quelques semaines le CNAC (voir blog02/05/2011) a investi ses nouveaux locaux, complétant ceux inscrits dans le cirque historique (voir blog. 02/10/2014).

Afin de permettre le développement des activités du CNAC, l'Etat et les collectivités territoriales ont dès 2005 mis en œuvre un plan global de travaux comprenant outre la rénovation du bâtiment historique, l’aménagement du site "La Marnaise" afin d’en faire entre autres un espace pour chapiteaux. Le terrain et les bâtiments agricoles récemment acquis ont depuis été transformés en locaux dédiés aux arts de la piste. Répartis sur plus de 1 700 m² les espaces dédiés aux enseignements comprennent :

- trois grands studios d'enseignement et de création contigus, séparés par des pendrillons de couleur claire,

- un espace "grand volant" adapté aux "aériens" (trapèze ballant, tissus, corde verticale ou volante, cadre aérien, ...),

- une "salle à rebonds" réservée aux disciplines à propulsion comme la bascule coréenne ou hongroise, la balançoire russe mais aussi à la pratique du trampoline,

- un espace dédié aux disciplines au sol (acrobatie, équilibres, jonglerie, portés acrobatiques, jeux icariens, équilibres sur cycle, roue Cyr ou allemande, ...) et à la pratique de certains agrès comme le fil souple ou tendu, le mât chinois, pendulaire ou indien,

- un espace nommé "boîte noire" de 1 440m3 entièrement noire, vide et modulable au gré des travaux et formations et, tout particulièrement, dédiée à la magie qui rencontre un succès grandissant dans certains secteurs artistiques,

- trois salles "standard" : une salle polyvalente, une salle de danse, une salle de cours théoriques.

et 2 000 m² de hangars de stockage complètent l’offre.

Les nouveaux bâtiments du CNAC de Chalons-en-Champagne

Ce projet de 9 millions d'euros financé pour moitié par l'Etat, le reste étant à la charge des collectivités territoriales permet désormais au CNAC de disposer d'un outil exceptionnel qui ne pourra qu’accroître sa notoriété auprès du monde du cirque et lui permettra aussi d’accueillir dans les meilleures conditions possibles chaque année une cinquantaine d’étudiant dont 35% viennent du monde entier.

Le CNAC avec ses nouveaux moyens matériel se voit conforter dans sa fonction d’Ecole Nationale Supérieure des métiers consacré aux arts du cirque, au service non seulement de ses étudiants, mais aussi des chercheurs et des professionnels du cirque et, plus largement, du spectacle vivant.

commentaires

Le Cirque théâtre d’Elbeuf

Publié le 8 Février 2015 par cirk75 dans Bâtiments

Le Cirque théâtre d’Elbeuf

Construit en 1855 en s’incorporant dans l’alignement des immeubles mitoyens à l’angle des rues Henry et Solferino, près du champ de foire, ce bâtiment inauguré en 1892 est bâtit selon un plan octogonal et comprend une piste mais aussi une scène de théâtre d’où son nom de cirque-théâtre.

Financé à l'aide de fonds privés, la ville d’Elbeuf en 1957 en fait l'acquisition ce qui permet dans un premier temps à la Bourse du travail et à une salle de gymnastique de prendre leurs quartiers dans les arrières du bâtiment. Cependant en 1984 la municipalité décide de faire revivre le Cirque-Théâtre, ce qui permet entre autres au Cirque Medrano de Raoul Gibault de s'y produire en 1990 et 1991.

Ré-ouvert en 2007 après 3 années d’importants travaux de rénovation et de mise en conformité, cette salle d’une capacité de 900 places, l’une des plus grandes salles de spectacles de Haute-Normandie, est aujourd’hui un pôle régional des arts du cirque, lieu de diffusion de spectacles, de création, de production, de découverte et de rencontres artistiques à la vocation internationale et accueille toute l'année des troupes de cirque contemporain.

Sans équivalent en France dans l’univers du spectacle, le Cirque-Théâtre d’Elbeuf, reste à ce jour l’un des huit derniers cirques construit au XIX° siècle en France (voir blog02/12/2010) et le seul à posséder un espace scénique composé d'une piste circulaire et d'une scène de théâtre à l'italienne.

commentaires

L’état de l’Hippodrome de Valenciennes

Publié le 21 Décembre 2014 par cirk75 dans Bâtiments

L’état de l’Hippodrome de Valenciennes

Le site "Aucirque.com" rappelle la triste histoire de l’Hippodrome de Valencienne un des 8 cirques en dur qui reste en France. Sur ce site où l’on peut voir de nombreuses photos de cet édifice (photos signées Jérôme Levaux et datant du mercredi 10 décembre dernier) et on apprend que ce bâtiment édifié en 1924 à proximité de la Place Poterne a accueilli à ses débuts les spectacles du cirque Pourtier (voir blog15/12/2010) puis par la suite, les cirques Dutrieu, Franco-Belge et Albert Rancy (voir blog22/09/2011)... Délaissé à partir des années 1950, cet hippodrome fut ensuite transformé en annexe d'un supermarché. Acquis au tout début des années 2000 par la Ville de Valenciennes, l'édifice devait être transformé en salle polyvalente, mais à ce jour, les aménagements intérieurs sont toujours au point mort et l'Hippodrome de Valenciennes attend toujours sa renaissance...

commentaires

Florilège de quelques cirques en dur

Publié le 19 Décembre 2014 par cirk75 dans Bâtiments

Florilège de quelques cirques en dur

En France mais aussi hors de l'Hexagone!

commentaires
1 2 3 4 5 > >>