Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Ben Hur au cirque

Publié le 20 Juin 2013 par cirk75gmkg dans Programmes

GCDF62.jpgGCDF63"Ben-Hur vivant", spectacle musical créé le 20 décembre 1961 par les Grüss-Jeannet (voir blog13/11/2010) au Palais de Sports de Paris, puis présenté pendant quatre ans jusqu’en 1964 sous leur chapiteau du "Grand Cirque de France". Il est à noter que ce spectacle comprenait à l’origine 2 parties. La première composée de cirque traditionnel assuré par la famille Gruss se terminait par l’enregistrement des jeux radiophoniques de Radio Luxembourg comme le célèbre "Quitte ou double" (voir blog07/10/2011). Puis une seconde partie où était présenté "Ben Hur Vivant". Le terme "vivant" voulait suggérer que le spectacle n’était pas la projection du célèbre film de William Wyler sorti en 1959 avec Charlton Heston et récompensé par de nombreux Oscars.

JRH1973Pour les fêtes de fin d’année 1975-196 cette pantomime musicale (voir blog01/09/2011) fut reprise à Paris, seule et sans sa partie cirque, sous le chapiteau du "Nouvel Hippodrome Jean Richard". Les rôles étaient alors tenus par: Philippe Gruss (Ben Hur), Robert Chassard (Messala), Mireille Gruss (Esther), Alexis Gruss senior (Ilderim), Lucien Gruss (Abdellah), Jacky Gruss (Cléante d'Athènes), Yan Mumolo (Lysipe) , Béatrice Barrio (Tirzah), Antonio Ramirez et Judy Burton (divertissement aérien), les Victorias (Statues vivantes) , les lions de Antoine et Kid Bauer, les gladiateurs de Yvan Chiffre, les Ben Karim et les Tangers (sauteurs marocains), et Mat Samba (cracheur de feu)

Disk-Ben-HurGuetary.jpgLa musique de Ben Hur avait été composée par Maurice Thiriet, les décors étaient de Willy Holt et la mise en scène avait été confiée à Roger Bourgeon. Surfant sur le prodigieux succès de ce spectacle de nombreux disques furent enregistrés par des chanteurs étrangers à ce spectacle qui avaient pour nom André Claveau, Georges Guétary (voir blog18/12/2010) Lucien Lupi ou Les Hommes, groupe musical constitué pour la circonstance. Quarante ans plus tard en 2006, Robert Hossein a repris pour 5 représentations au Grand Stade de France avec un côté plus cirque antique, cette fresque humaniste écrite à l’origine en 1880 par Lewis Wallace. Et pour la circonstance une piste de 400 m de long sur 35 m de large a été créée afin de faire vivre en direct la mythique course de chars que les Grüss-Jeannet avaient déjà mis en scène sous leur chapiteau dans les années 60 montrant ainsi leur côté novateur.                                                                                                                      Disk-Ben-HurClaveau.jpgDisk-Ben-HurLesHommes.jpgDisk-Ben-HurLupi.jpg

commentaires

Le petit musée de Machecoul

Publié le 19 Juin 2013 par cirk75gmkg dans Divers

MuseeMarchecoul1.jpgSi lors de vos prochaines les vacances, si vous êtes en Loire Atlantique, n'hésitez pas à vous rendre à Machecoul, où Thierry Baleige et ses amis (Michel, Fabien, Aurélien, Jean_paul) vous accueilleront pour la troisième année entre le 15 juin et le 15 septembre dans leur Petit Musée du Cirque Vous pourrez y voir entre autre des maquettes,  des affiches, des  costumes, des programmes, des cartes postales  collectés par ce passionné de Cirque.
MuseeMarchecoul.jpgCe petit musée est ouvert au public sur réservation, un site a été créé : http://lemondeducirque-expo.wifeo.com/ ainsi qu’un compte FaceBook : https://www.facebook.com/thierry.baleige?ref=tn_tnmn Mais mieux qu’un long discours une petite vidéo vous permettra de mieux connaître ce sympathique musée dédié aux arts de la piste.
commentaires

Le Cirque du Soleil en Andorre

Publié le 18 Juin 2013 par cirk75gmkg dans Programmes

Scalada.jpgSi cet été, fin juillet ou début août, vous êtes non loin de la Principauté d’Andorre, vous pourrez voir "Scalada" la dernière création du Cirque du Soleil. Spectacle extérieur, et présenté exclusivement dans la principauté cet été du 13 juillet au 3 août 2013 à 22h00, les mardis, vendredis et samedis,  "Scalada" est librement inspiré des quatre saisons. Cette production, d’une heure et réalisée à l’extérieur sera présentée sur le parking du Parc Central d’Andorre la Vielle, et proposera  3 500 places debout et gratuites, et 1 500 places assises à un tarif ne dépassant pas 15€. Scalada est un spectacle unique en Europe, mais au Québec, il existe aussi un spectacle réalisé en plein air, il s'agit des "Chemins Invisibles".
Cirque-du-soleil-"Scalada" est librement inspiré sur le découlement des saisons en haute montagne. Pour capter l’attention et charmer un groupe de plaisanciers, les quatre Saisons entrent en compétition. Tour à tour, mais dans l’ordre prescrit par la nature –Hiver, Printemps, Été, Automne–, les Saisons déballent leurs charmes et impressionnent avec leurs plus beaux acabits. La compétition devient soudain sérieuse et les Saisons en oublient le public qu’elles tentent si bien de charmer. Il reviendra alors au groupe de plaisanciers de démontrer aux Saisons qu’ils vivent déjà une histoire d’amour avec l’Andorre et ce, peu importe la saison. Promis, on se donne rendez-vous cet été en Andorre pour un spectacle où la magie opère à chaque fois.
commentaires

Le coût des repas des animaux dans les cirques

Publié le 17 Juin 2013 par cirk75gmkg dans Economie

Otarie.jpgDernièrement un article de "La Dépêche du Midi", décrivait les repas que prenaient chaque jour les animaux du cirque Pinder. Comme vous le lirez ci-dessous le poste restauration pour animaux représente une dépense importante voire gigantesque. A titre indicatif l'alimentation de la centaine d'animaux du cirque Pinder coûte 8000 € tous les jours. Ce qui représente à peu près le tiers des charges fixes de ce cirque, qui atteignent 27 000 € par jour. Peut être faut-il, à travers ce chiffre y voir une des raisons, rarement avouée car elle est économique, de la mode du cirque sans animaux, car nourrir 6 lions coûte forcément plus que le repas d’un jongleur avec ses massues et ses balles?

Otarie2.jpgAlors que dit cet article? "Adrew, Nelson et Siggi, les trois otaries du cirque Pinder sortent de leur piscine à l'appel de leur dresseur Gary. Les trois bêtes à moustaches et nageoires, plaquées au sol, adorent les petits mots doux en forme de câlins qu'il leur dispense. Mais pas seulement ! Ces grosses bébêtes aiment aussi beaucoup le hareng et tous les poissons en général. Elles en consomment 25 kg par jour en hiver et un peu moins en été. L'essentiel de leur repas se fait sur la piste, comme une récompense pour le travail accompli, puis un peu le matin en guise de petit-déjeuner et un peu le soir. Chacune a ses exigences : Andrew, 12 ans, mange l'intégralité des poissons, Nelson, 5 ans, ne les mangerait jamais sans leur tête et Siggi délaisse la tête et la queue ! Le cirque Pinder stocke ainsi une tonne de poissons toutes les deux à trois semaines dans d'immenses frigos…

Repas.jpgDans une grande cage, Sophie, une jeune lionne blanche pataude commence tout doucement son dressage. "Il s'agit juste pour l'instant de l'inciter à monter sur le tabouret" précise le dompteur et directeur du cirque Fréderic Edelstein (voir blog12/04/2013) qui lui offre des petits bouts de steak au bout d'un bambou… La lionne ne refuse jamais. À son âge, elle ingurgite déjà 4 kg et demi de viande par jour ! La viande est stockée dans une semi-remorque de 38 tonnes. Elle est livrée par bœufs entiers, congelée et découpée par une société basée dans les Deux-Sèvres, à Bessines, qui livre également tous les zoos et les parcs animaliers… Une fois par semaine, le menu change. Le poulet remplace le bœuf. Les grands lions peuvent engloutir jusqu'à 6 à 7 poulets par jour et par individu ou 8 kg de bœuf…

elephants.jpgLes éléphants grignotent toute la journée : des pommes, des bananes, des légumes, du foin, des granulés… Pour satisfaire leur appétit pachydermique, il ne faut pas moins de 300 à 400 bottes de foin tous les 10 jours et deux palettes de fruits et légumes… Le cirque Pinder ne compte pas loin d'une centaine d'animaux. Chevaux, chameaux, lamas, ânes, lions, tigres…" Alors le repas des fauves et autres animaux coûtent vraiment un bras, à vous de juger !

commentaires

Starlux

Publié le 16 Juin 2013 par cirk75gmkg dans Jouets

Starlux3.jpgEntreprise créée en 1945 par Pierre Beffara, Starlux s’est spécialisée dans la fabrication de figurines en plastique. Pour réaliser ses figurines Starlux a inventé un procédé de fabrication par injection sous pression. En 1947 cette entreprise s’installe dans la banlieue de Périgueux, à Coulounieix-Chamiers, pour réaliser toute une gamme de modèles et de série à thèmes, allant des animaux préhistoriques jusqu’aux soldats contemporains en passant par les personnages du cirque.

Starlux1E n 1997, la société Starlux est en difficultés financière, suite à l'évolution des jeux d'enfants, avec l'apparition des Playmobil et des jeux électroniques, ainsi que les importations des pays à bas coût, ont eu raison de cette entreprise périgourdine à gestion très familiale. Elle est rachetée par l’auteur-compositeur-interprète et acteur Francis Lalanne, et la société porte dorénavant le nom de Newstarlux. Mais malgré la passion et la bonne volonté du chanteur pour cette marque, la société ne surmonte pas ses problèmes financiers, et Francis Lalanne jette l’éponge ce qui entrainera la liquidation de cette entreprise. Au plus fort de son activité, l’entreprise compta près de 300 personnes  et, près de 50 000 figurines en plastique sortaient chaque jour des presses de l'usine qui fonctionnaient en trois-huit. En 1999, un repreneur, Michel Olagnier fait renaître de ses cendres cette entreprise au passé mythique connue dans toute l’Europe.

Starlux0Pour les collectionneurs, en 2009, trois amateurs éclairés: Alain Thomas, Jerry Meimoun et Philippe Guillot ont commis un livre-guide de 256 pages sur Starlux relatant à l'aide de 600 photos l’histoire de cette marque et détaillant les différentes collections dont celle dédiée au cirque. Dernier point certains anciens salariés de cette marque souhaitent créer un musée pour commémorer cette enseigne, outre les figurines, un tel musée pourrait abriter les bâtiments miniatures créés, mais également des machines et des moules qui sont toujours stockées par la Communauté d'agglomération périgourdine. Un lieu à Périgueux ou en Dordogne serait l'idéal, puisque Starlux fait partie du patrimoine industriel périgourdin. Alors avis aux amateurs l’idée est à reprendre.

commentaires

Jeanne Corfdir dite Jeannette McDonald (1919-1999)

Publié le 15 Juin 2013 par cirk75gmkg dans Dompteurs

JeannetteMcDonald.jpgNée le 3 mai 1918 à Montrouge, cette enfant de la balle a été une dompteuse réputée, reprenant ainsi la voie tracée par son père le dompteur McDonald (Louis-Marie Corfdir). Parmi les faits qui lui valent une grande notoriété il est courant de citer l’accident qui se produit en 1955 à Marseille au cours d’un Festival de cirque où elle porte en écharpe sur ses épaules sa lionne Lola. Pour une raison inconnue la bête plante ses crocs dans la main de Jeannette, et sous les yeux du public massé au palais des sports, la dompteuse ne panique pas, se dégage, panse sa plaie et finit son numéro. Le lendemain, Jeannette Mac Donald est de retour sur la piste scène et on peut la voir, le poignet droit bandé, faire un baiser sur le museau à Lola. Dresseuse de lions et tigres, elle n'ignore pourtant pas les dangers présentés par les fauves, mais l'audace de ses numéros lui vaut une grande célébrité.

JeannetteMcDonald2.jpgMais elle n’a pas l'itinéraire d'un enfant gâté car la vedette du cirque Amar, elle épouse même un des frères, Schérif le cadet, verra sa vie basculer en 1967 à Alger lorsque son cirque brûle, la laissant à la rue avec huit lions, deux ours, une éléphante, une hyène. A la gloire succède la misère car Jeannette Mac Donald ne parviendra pas à se relever de cet incendie. Bloquée des semaines à Tanger avec ce qui reste, elle est enfin rapatriée à Bordeaux où des amis et même des enfants des écoles organisent des collectes, pour essayer de la sortir de ce pétrin financier, mais cette générosité publique ne suffit pas à faire repartir son cirque. Aussi en 1973 elle doit déménager à Buzet-sur-Tarn avec ses derniers animaux où elle va vivre 25 ans avec  cinq lions, des singes et 35 chiens dans des conditions misérables, sans eau ni électricité. Cette ménagerie est implantée en bordure de la forêt de Buzet, et pour alimenter ce petit parc animalier, les habitants lui apporte de la viande et des carcasses d’animaux. Indignée par l'insalubrité de ce zoo de fortune, Brigitte Bardot porte plainte pour "mauvais traitement des animaux. Pour se défendre contre ces accusations, les habitants du village lancent une pétition et le célèbre avocat Gilbert Collard vient même à sa rescousse. Surpris qu'on attaque Jeannette Mac Donald, Gilbert Edelstein, le patron du cirque Pinder, pour aider cette ancienne gloire du cirque, lui verse 5 000F.

JeannetteMcDonald.JPGJeannette Mac Donald connaitra un ultime malheur : l'incendie de la caravane où elle vit. Après une vie au grand air, cette grande figure de la piste, qui avait toujours prédit qu'elle ne survivrait pas à la mort de son dernier lion, se retrouve malgré elle en maison de retraite où elle s'éteint le 1er mai 1999. Un livre écrit par un de ses grands admirateurs Joël Fauré édité aux Editions "Les Arts Graphiques", intitulé "Comme un tableau fauve" ouvrage indispensable pour bien connaître le destin tragique de cette étoile de la piste. Dernier point, ne pas confondre la dompteuse Jeannette McDonald avec "2 n" avec Jeanette Mc Donald avec "1 r" qui fut dans les années 30 une cantatrice et actrice américaine célèbre dans certaines comédies musicales filmées.

commentaires

Un jour au cirque (1939) ou les Marx Brothers au cirque

Publié le 14 Juin 2013 par cirk75gmkg dans Cinéma

 
Un-jour-Au-Cirque.jpgUn-jour-Au-Cirque2.jpgFilm réalisé par Edward Buzzell avec les célèbres Marx Brothers, et connu sous le titre original de "At the Circus". Dans cette œuvre les 3 frères (Harpo, Chico & Groucho) vont tenter d’aider Jeff (Kenny Barker) le propriétaire d’un petit cirque, qui doit absolument rembourser dans les plus brefs délais une dette de 1 000 dollars, afin de conserver son affaire convoitée par des scélérats. Ce classique contient quelques perles, qui ravissent les amateurs du cinéma comique telle cette scène où Harpo (le muet) et Chico (le pianiste) mettent à sac la cabine du méchant Goliath (Nat Pendlelton) , ou par exemple la goujaterie légendaire dont fait preuve Groucho à l’encontre de Mme Dukesbury (Margaret Dumont). Dans cet opus les Marx agissent souvent dans un style clownesque, leurs personnages mus par une hilarante folie dévastatrice ne peuvent pas vraiment  être classés parmi les clowns à moins que leur jeu ne soit comparé à celui des amuseurs de piste utilisés par le cinéma au temps du cinéma muet. A ce titre, les Marx Brothers peuvent se référer à la clownerie à l’américaine, et ce film peut être considéré  comme une suite de longues entrées comiques.
 
LesOliveras.JPGCes joyeux drilles qui mettent dans leurs films, à sac l'ordre et la bienséance ont plus que marqué le cirque. Après guerre nombre d’artistes se sont librement inspirés de leurs bouffonneries ou de leurs trognes. Ainsi dans les années 50 "Les Oliveras" célèbres gymnases espagnols aux barres fixes, trio composé du père de la fille et du fils, fit à Paris les beaux soirs des cirques Medrano ou d’Hiver Bouglione par les facéties du père déguisé en Groucho, comme quoi cinéma et cirque ont fait bien souvent bon ménage.
 
 
 
commentaires

Dominique et Sergio, les Fabuleux frères Hermanos

Publié le 13 Juin 2013 par cirk75gmkg dans Clowns

Medrano09Dominique Denis, dit Dominique, avant d’être l’encyclopédie vivante sur le cirque et l’auteur à succès de nombreux livres sur la piste magique, fut l’auguste du duo qu’il forma quelque temps avec Serge Drouart, plus connu sous le surnom de Sergio (voir blog02/03/2011). Ce duo fit carrière sous le nom des " Frères Hermanos"  et se produisirent avec succès en 1968, sur les pistes du Cirque de Montmartre, (ex cirque Medrano), et du Cirque d’hiver Bouglione. L’équipe était prometteuse mais Sergio en remplaçant, habillé en clown, un soir au pied levé Sampion malade eut l’opportunité de devenir le M. Loyal mondialement reconnu, et c’est ainsi que son destin professionnel bascula du tout au tout en un soir.

Les-freres-hermanos.JPGDominique Denis ensuite présenta un spectacle avec le jongleur Sylvestre, puis avec le comédien Jean-Louis Calvet, le guitariste Roberto et le batteur Pierrot. Il prit le pseudonyme de Toto le temps d’émissions de télévision. Il présenta aussi des "One clown show". A ce jour Dominique musicien, jongleur comédien et après une carrière artistique bien remplie, se consacre désormais à l’écriture de nombreux ouvrages sur les arts de la piste dont la plupart sont édités aux "Editions Arts des 2 Mondes" (voir blog19/12/2010) et dont le tout dernier a pour titre "Le Cirque en France au XVIII° siècle" (voir blog01/04/2013). Les fabuleux frères Hermanos un duo classique mais qui restent à ce jour dans la mémoire de biens des aficionados du cirque, du moins de ceux qui les ont vus.

commentaires

Charles Manetti (1901-1969), le virtuose de la gaité

Publié le 12 Juin 2013 par cirk75gmkg dans Clowns

Manetti3.JPGFils du clown Guido Manetti très connu au début du XXème siècle, Charles Manetti, ne pouvait que suivre la voie paternelle et embrasser le métier d’amuseur. Dès son plus jeune âge il apprend l’acrobatie et, présente à 20 ans un numéro de cascadeur, mais très vite la fibre comique reprend le dessus, et prédisposé par son allure prend dès 1924 l’habit de lumière du clown blanc au Cirque de Paris (voir blog23/11/2011) dans un trio formé avec Charley et Coco, où il remplace Cyerillo qui vient de mourir.

Manetti2.jpgRapidement Manetti modifie le tempérament du blanc, dont il tempère l’autorité statique par une réelle participation au jeu  comique. Souhaitant s’exprimer davantage il songe à endosser la défroque de l’Auguste et tente l’expérience avec Maïss (voir blog02/06/2013). Cependant il s’avère que le personnage du blanc lui convienne mieux et pour preuve il a de 1934 à 1939  pour partenaire à Medrano (voir blog05/04/2011) le meilleur Rhum (voir blog23/03/2011). La guerre sépare cet extraordinaire duo et Manetti travaille ensuite avec Rolf Zavatta (voir blog27/11/2010), ou en excentrique musical avec Dario (voir blog12/10/2011).

Manetti.JPGIl se produit alors sur les meilleurs pistes du monde avec les plus prestigieux partenaires comme: Mimile (voir blog11/10/2011), Dédé Gruss, Pepete Pauwels (voir blog02/02/2012) ou Albert Fratellini (voir blog13/058/2013). En 1960 il apparaît en clown blanc dans le film d’Armand Chartier: "Le village au milieu des brumes", à noter qu’André Jan (voir blog12/05/2011) apparait aussi dans ce film en trapéziste. Pour ceux qui ont connu Manetti et je suis de ceux qui l’ont applaudi en 1954 au Cirque d’Hiver avec, excusé du peu, Albert Fratellini et Maïss, Manetti était véritablement un virtuose de la gaité.

commentaires

Bartabas à La Villette

Publié le 11 Juin 2013 par cirk75gmkg dans Nouveau-Cirque

Bartabas1.jpgPour fêter le 10e anniversaire de l’Académie du spectacle équestre qu’il a fondée à Versailles en 2003, Bartabas s’installe du 7 au 30 juin à la Grande halle de la Villette avec la compagnie-école pour un programme inédit de spectacles et de rencontres.
Bartabas4.jpgEn consacrant toute sa vie et son énergie aux chevaux, Bartabas a révolutionné le spectacle équestre en y apportant une dimension onirique et esthétique sans équivalent. En dehors des spectacles qu'il produit en France et partout dans le monde avec le théâtre équestre Zingaro, ses improvisations sont des moments savoureux de maîtrise et de beauté dans lesquels la question de la relation entre l'homme et l'animal est abordée sans autre artifice que l'imagination de l'artiste et le souffle du cheval.
Bartabas5.jpgExceptionnellement, la trentaine de chevaux de l’Académie, lusitaniens et criollos argentins, s’installent sous le péristyle de la Grande halle. Chaque jour, le public peut assister en accès libre aux Matinales des écuyers ; ces séances de dressage permettent d’entrer dans l’intimité du travail. On assiste aux « gammes » qui constituent leur entraînement quotidien tel l’escrime à cheval, le dressage classique ou le travail aux longues rênes.
Bartabas.jpgLors de cette carte blanche proposée par la Grande halle, Bartabas souhaite mettre à l’honneur l’art équestre dans une dimension très contemporaine et partager avec le public l’aventure unique en son genre vécue par les écuyers depuis une décennie. Trois rendez-vous majeurs vont rythmer ce mois de juin à la Villette.
Bartabas2.jpgBartabas2Du 7 au 23 juin, présenté pour la 1ère fois à Paris, "we were horses", spectacle créé par Bartabas et la chorégraphe Carolyn Carlson en 2011, célèbre la rencontre entre 16 danseurs et 9 écuyers. L’univers des deux créateurs se rejoint dans la force de la danse et de la magie visuelle. Pour la Villette, le spectacle bénéficie d’une recréation puisque certains des tableaux et accompagnements musicaux ont été revisités par les deux artistes à cette occasion.
 
 
Bartabas3.jpgDu 25 au 30juin à l’occasion de cette invitation de la Villette, Bartabas a aussi décidé d’offrir au public une autre facette, plus personnelle de son travail lors de 5 soirées exceptionnelles pour une série d’improvisations réunissant des créateurs de tous horizons. Le flûtiste Kudsi Ergüner et le chanteur Taghi Akhbarî, le violoncelliste Jean-Guihen Queyras, le percussionniste Jean-Pierre Drouet, le philosophe Michel Onfray et le pianiste Alexandre Tharaud seront ainsi ses complices artistiques d’un soir pour engager un dialogue intime entre l’homme et l’animal.
 
Bartabas6.jpgEnfin les 9, 15, 19 et 23 juin, Dans la peau d’un cheval ; un atelier pour les 6 12 ans pour observer le monde animal et tenter de le traduire avec des gestes et des émotions pour aller à la rencontre de notre animalité. Sans paroles pour mieux s'approprier le langage du corps, les participants sont invités à se glisser dans la peau de divers animaux - poule, chien, chat, souris, serpent, girafe, singe, éléphant, cheval... - et à laisser libre cours à leur imagination !
 
         Amateurs de chevaux, le mois de juin est le votre à La Villette.
 
 
commentaires
1 2 > >>