Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Depuis 2010, Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Articles avec #formation catégorie

Le Cirque Réno

Publié le 20 Mai 2019 par cirk75 dans Formation

C'est en 1974, lorsque quelques amis après avoir travaillé sur beaucoup de pistes fondent leur propre entreprise. Au début Le Cirque Réno est composé d’un petit chapiteau blanc et rouge à deux mats, de 14 m sur 20, pouvant accueillir 600 sièges avec des gradins et des loges très près de la piste permettent un contact hors du commun entre les artistes et le public. Mais chez Réno, au lieu de travailler de manière traditionnelle en voyageant de ville en ville, on souhaite aussi être moins nomade pour créer un centre de formation. Surement que la présence de Jean-Yves Renoux un ancien instituteur y est pour quelque chose. C'est ainsi que sont créées dans la foulée les classes de cirque et les animations scolaires. Une des particularités de Réno dans les années 1970 ce sont justement ses ateliers du cirque, où le jeune public qui souhaite être initié aux  arts de la piste, peuvent par exemple apprendre le trapèze, l'acrobatie, le fil-de-fer, ou l'art clownesque avec comme  professeurs  les artistes du cirque. Et à la fin du stage, les enfants peuvent montrer leur talent au public. Ils se produisent dans un spectacle auquel se mêlent leurs professeurs. A cette époque c’est novateur n’oublions pas que les écoles de cirque (voir blog10/06/2014) voient aussi le jour dans les années 70. Seul Cadet Circus (voir blog20/06/2016) créé en 1927 fait figure de précurseur.

Désormais, Réno possède deux chapiteaux, le premier pour faire découvrir les métiers de la piste aux enfants, le second pour produire des spectacles qualité, avec des artistes  jeunes et plein de fougue dont la plupart sont issus de la famille Regazzoni. Ainsi on peut applaudir sur la piste du Cirque Réno. Sylvana Regazzoni, qui a appris le dressage et l'acrobatie chez Patrick Gruss (voir blog10/04/2016)  présenter un numéro de poneys dans lequel intervient une chèvre au caractère facétieux. Bruno Arlès, un jongleur qui sait faire virevolter assiettes, torches, balles, cerceaux et massues, il aime aussi faire frissonner le public avec un impressionnant numéro d'épées en équilibre. Gipsy Regazzoni  qui comme sa mère, est à l'aise au faîte du chapiteau sur un trapèze. Elle a reçu un K d'Or lors du Festival Premières Rampes de Monaco. Yves Regazzoni, le clown blanc, et Jean-Yves Renoux l’auguste forment les Reno's et apportent la note de rire et de merveilleux à ce spectacle. Et n’oublions pas Christophe présentant un numéro d’automate, un artiste qui a débuté par le spectacle de rues ; il a d'ailleurs été primé au Festival des espoirs de Tournai. Mick Noakes le jongleur, qui présente un numéro d'assiettes et de boomerangs. Lili Clennel, issue d'une famille circassienne depuis 6 générations, son père était fil-de-fériste, elle présente un numéro d'antipodiste où sont mêlés la finesse et le charme. Enfin ne taisons pas le travail de  Gérard Fardet et Joël Rousselle à la musique, de Christian, Pascal, Guillaume et Olivier à la technique ainsi que Michèle Regazzoni dans les coulisses qui supervise le tout, que ce soit le spectacle ou les ateliers pour jeunes.

De nos jours et depuis 2013 le Cirque Réno a pris attache dans l’Aube à Villemoreien ; dirigé par la trapéziste Gipsy Regazzoni, il continue son travail pédagogique dans le milieu scolaire.

commentaires

Les clowns d’Or et Argent français

Publié le 18 Janvier 2019 par cirk75 dans Formation

Deux événements circassiens se  produisent presque en même temps, le 43ème  Festival International du Cirque de Monte-Carlo (17 au 27 janvier 2019) et "F(r)iction"  le spectacle de la 30ème promotion du C.N.A.C.  présentée notamment du 23 janvier au 17 février à Paris à l’espace Chapiteau du Parc de La Villette.

Comme on le sait la manifestation monégasque a été créée en 1974 par le Prince Rainier III et elle s’est vue confier deux objectifs. Promouvoir les arts de la piste et distinguer les meilleurs numéros de cirque en les récompensant par un clown d’Or ou d’Argent. A cette époque le clown de Bronze n’existe pas, et ne sera créé qu’en 2002.

Dix ans plus tard en 1986 Jack Lang crée le Centre National des Arts du Cirque (C.N.A.C.) installé à Chalon-en-Champagne (voir blog02/05/2011). Cette école publique est totalement dédiée à la formation des artistes circassiens. Depuis, plusieurs centaines étoiles françaises de la piste ont été formés par les professeurs pour la plupart d’anciens artistes de la piste.

Alors combien de Clowns d’Or français sont-ils issus de cette filière ?

La réponse tient en un mot aucun.

En effet les clown d’Or  français et  au nombre de 4 ont été formés hors de l'école de Chalon-en-Champagne. Il s’agit du dompteur Alfred Court en 1974 (voir blog01/10/2013), d’Alexis Gruss Sr pour sa cavalerie en 1975 (voir blog19/12/2011), de Sergio le M. Loyal en 1994 (voir blog02/03/2011) et d’Alexis Gruss Jr. pour sa cavalerie en 2001 (voir blog13/02/2012). Depuis 2001 cette récompense suprême n’est revenue à aucun circassien français.  

Mais peut-être que beaucoup de clowns d’Argent ont honoré des artistes issus de cette filière ? Là aussi la réponse est la même, aucun.

Il y a eu 6 Clowns d’Argent, en 1974 Les Alizés (Trapèze volant) et Emilien Bouglione, en 1977 les Antares (voir27/11/2016), en 1992 le duo franco portugais Tino et Tony, (Main à main comique), en 1998  Stephan Gruss et Nathalie Gruss pour leur "Pas de deux équestre" et en 2013 la cavalerie de  Jean-François Pignon.  Et c’est tout.

Et les clowns de bronze ?

La réponse est la même, aucun.

Depuis 2002, 6 les artistes circassiens français ont reçu ce trophée. Il s’agit en 2002 du trio Munoz, (clowns - Portugal, France et Colombie), en 2005 de la cavalerie de Carlos Savadra assisté d'Olivier Vincens, (Colombie et France), en 2009  de Roger Falck et son numéro de fauves, en 2010  des Rossyanns, clowns musicaux, en 2012 des Skating Pilar, acrobates sur patins à roulettes, enfin en  2013 de Kid Bauer et son groupe de fauves et en

Mon propos n’est pas de fustiger telle ou telle filière mais de constater un fait, le C.N.A.C. en 33 ans n’a pas engendré aucun trophée monégasque. Etonnant non !

Mais rassurons-nous cette année la tendance va certainement s’inverser avec les nombreux artistes français présents au programme de cette 43ème édition.

Aussi attendons avec impatience la prochaine remise des trophées monégasques  qui aura lieu mardi 22 janvier 2019 à partir de 20h00.

 

commentaires

Roue allemande ou cyr, quelles différences ?

Publié le 19 Novembre 2018 par cirk75 dans Formation

Le cirque a toujours cherché à intégrer des disciplines nouvelles ainsi que des agrès innovants comme au XIX° siècle la bicyclette. Les artistes au cirque  ne cessent de faire évoluer et de complexifier leur prestation. À cet effet, la roue allemande et la roue Cyr sont sans nul doute les deux innovations les plus emblématiques des dernières décennies, d’origines et surtout d’apparences et de manipulations très différentes. Puisant dans la force même de l’artiste, ces deux agrès ne cessent d’amener toujours plus loin la notion d’acrobatie.

La roue allemande, conçue par Otto Felck à l’aube des années 1920, fût présenté aux Jeux Olympiques de Berlin en 1936 lors du numéro d’ouverture composé de 120 roues en action. La roue allemande suscite alors un engouement rapide, notamment dans le monde de la gymnastique où elle motive développement technique, rencontres internationales et compétitions. L’agrès intègre la piste de cirque au début des années 90 et devient une discipline enseignée dans les écoles de cirque. L’appareil est composé de deux grands cercles métalliques reliés par de petites barres à l’intérieur duquel l’acrobate s'accroche à l'aide de ses pieds et de ses mains et qui par sa propre impulsion s’entraîne soit dans des lignées ou dans des tournoiements tout en exécutant des acrobaties.

https://youtu.be/lOsSHq8KkyM

La roue cyr est créée au début des années 1990 par le québécois Daniel Cyr. Suite à son passage  en 2003 au Festival Mondial du Cirque de Demain, cet instrument gagne rapidement en notoriété et en visibilité. Devenue depuis une discipline populaire, la roue cyr est enseignée dans les écoles préparatoires et supérieures. Composée de 3 à 5 sections assemblées par des joints d’aluminium ou d’acier, la roue cyr est un agrès dynamique propulsé par la force de l’acrobate qui met l’objet en rotation en le manipulant et s’insère à l’intérieur pour réaliser des figures.. Les petites roues tournent plus vite et permettent davantage de lâcher prise que les plus grandes, plus fluides et mieux adaptées aux suspensions. La technique ne cesse d’évoluer, continuellement questionnée par ses pratiquants. À la différence de la roue allemande, la roue cyr permet de par sa structure une meilleure fluidité dans les rotations, ce qui accentue le dynamisme de la discipline.

commentaires

La "Bouglione School"

Publié le 16 Octobre 2017 par cirk75 dans Formation

Depuis le 10 octobre, les enfants des artistes et du personnel du cirque Bouglione, bénéficient d’une école itinérante,  et certains pensent même qu’il s’agit, tout simplement de la plus belle école itinérante du monde.

Pour se faire une idée, et avec la complicité de Patrice Roche (voir blog 21/05/2017) pour les photos, chacun peut se faire son opinion. Et ces vues donnent furieusement envie de retourner en classe...

 

Le cirque Bouglione rejoint ainsi le cercle très fermé des cirques français ayant une école nomade, groupe comprenant déjà depuis 1991 Arlette Gruss et 2002 Amar.

Rappelons que c’est le Ministère de l’Education Nationale qui détache un(e) enseignant(e) ayant en charge la responsabilité pédagogique de la section éducative (voir blo03/03/2017) de cette école qui voyage.

Alors on retourne en classe...

commentaires

Quand le Cirque du Soleil travaille avec l’Association des skieurs et snowboard des États-Unis

Publié le 29 Juin 2017 par cirk75 dans Formation

Dans cette vidéo voyons, pour les anglophiles, les réactions des skieurs de haut niveau lorsqu’ils sont confrontés à des acrobaties circassiennes, ce qui leur permet de mieux appréhender leurs limites.

#cirquedusoleilusskiteam

commentaires

Un spectacle du Soleil au Kazakhstan

Publié le 23 Juin 2017 par cirk75 dans Formation, Nouveau-Cirque

Le Cirque du Soleil est toujours à la recherche de nouveaux exploits acrobatiques pour ses productions. Ainsi pour le spectacle  REFLEKT qui doit être présenté du 10 juin au 10 septembre 2017 au Kazakhstan lors de l’Expo Astana,  les équipes du Soleil ont demandé à des artistes (voltigeur et porteurs) de se familiariser avec la moto électrique, une première pour l'associer avec la barre russe.

Voyons comment ces artistes s’y sont pris pour appréhender ce nouveau défi…

#electricbikerussianbar

commentaires

Le main à main une discipline circassienne

Publié le 15 Juin 2017 par cirk75 dans Formation

Le main à main est une discipline acrobatique proposée par deux ou plusieurs acrobates au sol, au cours duquel le porteur propose avec le concours du voltigeur des figures de force, d’équilibre, d’élévation et de souplesse par des portées sur les mains ou encore sur la tête.

Il existe deux formes de Main à main : le dynamique et le statique.

Le Main à main dynamique demande un grand espace scénique pour exécuter à un rythme rapide des figures acrobatiques. Le porteur exerce des propulsions d’une poussée de bras au voltigeur, ce qui lui permet d’accomplir différents sauts acrobatiques pour arriver soit sur les épaules de son partenaire, ou sur celles d’un autre porteur ou, encore au sol.

De plus, diverses acrobaties individuelles synchronisées ou non sont souvent ajoutées au numéro.

Par certains aspects et lorsqu’il est pratiqué par plus de deux acrobates, le Main à main dynamique s’apparente plus à de la Banquine.

Le Main à main statique s’exerce sur une espace plus restreint, car le porteur et son voltigeur exécutent des figures de force et d’équilibre qui ne demandent pas de grands déplacements.

L’élaboration des figures d’équilibre et de force est souvent présentée de manière ralentie afin de proposer davantage au public la rigueur et l’endurance des acrobates.

#mainàmain

commentaires

Le trampoline-wall une nouvelle discipline de la piste pour des skieurs

Publié le 14 Juin 2017 par cirk75 dans Formation

Venus du Canada, le trampoline-wall est une activité sportive qui permet aux participants en se jetant d'un point pour rebondir sur un trampoline cinq mètres plus bas, d'enchaîner des séries de ricochets ou de virevoltes.

Si cette discipline en est encore à ses balbutiements médiatiques, elle est utilisée depuis les années 90 avec un certain succès par les cirques pour obtenir des numéros spectaculaires.

Dans cette vidéo on peut voir l'équipe du Cirque du Soleil prendre attache avec l'Association Américaine de Ski et de Planche à neige (U.S.S.A.) afin de voir comment des skieurs et des skieuses se comportent devant un tel matériel qu'est le trampoline-wall et qui leur permet d'acquérir de nouvelles figures.

Le Cirque du Soleil utilise bien souvent cette discipline par exemple dans sa production "La Nouba" spectacle qui existe depuis 1998 et que l'on peut voir exclusivement aux USA à Orlando.

#trampoline-wall

commentaires

Comment raconter des histoires avec son corps?

Publié le 9 Juin 2017 par cirk75 dans Formation

Voyons comment au Cirque du Soleil avec le clown Lab, les artistes recherchent un personnage qui entre émotion et expression leur permettra de faire de passer des messages en utilisant la communication non verbale, la gestuelle, l'écoute active du corps ainsi que l'interaction, corps et son de la voix.

Voici 4 visuels où on peut voir des artistes venant d'horizons divers et à la recherche de leur personnage où l'art du mime est essentiel.

#clownlab

commentaires

Certificat en dramaturgie circassienne

Publié le 8 Juin 2017 par cirk75 dans Formation

Ce diplôme de 108 heures de formation est réservé aux artistes de cirque ayant au moins 3 années d’expérience professionnelle.

Il permet sur quatre sessions de quatre heures par semaine, dont certaines au CIRCA de Auch, d’autres à Bruxelles  à l’ESAC (Ecole Supérieure des Arts du Cirque) enfin la moitié à  Chalon-en –Champagne au CNAC (Centre  National  des  Arts  du  Cirque) de :

-disposer d’outils spécifiques à la lecture et à l’analyse d’un spectacle de cirque,

-analyser différentes écritures et questionner la dramaturgie circassienne,

-renforcer l’argumentaire des choix esthétiques dans le domaine des arts de la piste,

-expérimenter diverses méthodologies de composition

- mettre en pratique les éléments fondamentaux pour construire une écriture scénique.

Les intervenants sont des professionnels du spectacle vivant comme :

Philippe Goudard, auteur, acteur, clown, créateur de cirque, producteur, metteur en scène, il a composé, interprété et /ou produit une soixantaine de spectacles à ce jour, diffusés dans une trentaine de pays.

Karel Vanhaesebrouck, titulaire de la chaire en arts du spectacle (histoire et esthétique) à l'Université Libre de Bruxelles,

Ariane Martinez, Maître de conférences en Arts du Spectacle,

Marion del Valle, docteure en art, option danse et enseignante,

Jean-Michel Guy, ingénieur de recherche au département des études de la prospective et des statistiques du ministère de la culture,

Roberto Magro, Artiste et metteur en piste de cirque

€certificat dramaturgiecircassienne

commentaires
1 2 3 > >>