Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Depuis 2010, Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Articles avec #artistes catégorie

Roger Nicolas au Cirque Pinder

Publié le 16 Juin 2019 par cirk75gmkg dans Artistes

La tournée 1960 du cirque Pinder n’ayant pas rencontré les succès des années Luis Mariano (voir blog 15/05/2011) Charles Spiessert (voir blog 24/06/2015), le directeur du célèbre cirque décide de s’associer à la RTF, ancêtre de France Télévision, pour présenter en 1961 un spectacle intitulé "La piste aux étoiles" du nom de la célèbre émission télévisuelle. Présenté par le Grand sympathique Roger Lanzac (voir blog 25/09/2011), réalisé par Gilles Margaritis (voir blog 15/10/2015). Le programme comprend deux parties : une partie cirque traditionnel puis une partie Music-Hall avec l’enregistrement du "Jeux des milles francs" devenu depuis des mille euros et, en vedette Roger Nicolas, comique bien connu à cette époque. De son vrai nom Roger - Henry - Eugène Nicolas acteur, chanteur et comédien de théâtre. Titi parisien, gouailleur, jouant dans de nombreuses opérettes comme « Baratin », « Mon p’tit pote » et interprète des sketches comiques les commençant toujours par son célèbre « Ecoute, Ecoute ».  

Quand on lui demandait comment pouvait émaner de lui une telle joie de vivre, il cessait de rire et disait : « Je reviens d'entre les morts. Alors, j'ai su apprécier à partir de ce moment ce qu'était le sens de la vie. Il faut savoir rire, et surtout, il faut savoir vivre… » En effet, agent de l'Intelligence Service, il aurait dû être fusillé en 1943 le 23 juillet. Mais l'officier chargé de conduire le peloton d'exécution avait été soudoyé, et avait chargé des balles à blanc. Néanmoins étourdi par le choc pendant quelques heures, il se relèvera et gardera une bonne humeur constante. Il avait une telle réputation de « baratineur » que peu de gens croyaient à cette version des faits. Après la guerre, il devient chansonnier à temps complet ; il commençait toujours ses histoires par le célèbre « Écoute, écoute, écoute… ».

Roger Nicolas était si populaire à cette époque qu'une grande marque de café pour augmenter ses ventes proposait dans ses paquets une effigie en plastique représentant cet amuseur-public.

Roger Nicolas PinderAu cirque Pinder il présentait une série de sketchs dont le célèbre «taxi en folie », conteur infatigable il faisait chaque soir écrouler le public de rire par ses blagues et ses calembours.

Une affiche et disque enregistré sous le chapiteau du cirque Pinder témoignent du succès de ce comique qui pour la petite histoire est décédé dans le plus strict anonymat, car il est mort le même jour qu’Elvis Presley.  

 

commentaires

Gipsy Gruss, une reine de la piste

Publié le 7 Avril 2019 par cirk75 dans Jongleur, Artistes, Aériens

A elle seule, Gipsy pourrait faire tout un spectacle !"  Tel est le constat que fait Alexis Gruss. On ne peut que lui donner raison, tant son épouse possède de nombreuses cordes à son arc circassien : amazone, fil de fer, jonglerie, trapèze Washington, roue allemande, équilibres sur boule, sur vélo ou monocycle, poses ou pyramides équestres, jeux du far west, haute école, accordéoniste, pianiste et que sais-je encore… Reconnue par ses pairs,  encensée par les circophiles, cette perfectionniste et adepte de l'excellence, élue en 1964 à Madrid "Reine du cirque" sur la piste du Cirque Price, honorée par de nombreuses récompenses, "Grand prix National du cirque",  3ème prix de la Coupe Rastelli (voir blog29/05/2011) de jonglerie ou à Monte-Carlo prix de la Dame du cirque, récompense créée par le romancier Guy des Cars … Gipsy Gruss est une artiste exceptionnelle.

En revanche rien au départ ne laissaient supposer que Camille, son nom de baptême officiel; deviendrait  cette élégante et formidable étoile de la piste que nous connaissons ! En effet ses parents le célèbre belluaire Firmin Bouglione (voir blogs 25/12/2014 & 10/02/2015) et la fildefériste Violette de Dessus le Moustier (voir blog15/05/2013) la trouvent trop fragile pour la piste, et la voient plus dans un bureau qu’artiste. Mais bon sang ne saurait mentir, aussi quand on s’appelle Bouglione, l’appel de la piste est trop fort surtout quand on est fasciné par le monde du cirque.

Devant, pour corriger un dos un peu voûté faire un peu de sport, sa mère Violette l’initie à l’art de la danse sur un fil.  Elle apprend aussi à jongler ce qui lui permettra de combiner ces deux disciplines en proposant à douze ans un numéro de jonglage sur fil où son maniement des massues ou des cerceaux est déjà éblouissant.  Adepte du monocycle elle va le faire rouler sur son fil avec en plus, un cerceau tournoyant à chaque bras et un troisième virevoltant sur un bâtonnet tenu en bouche . Comme elle adore augmenter la difficulté, elle va proposer par exemple un équilibre en force sur échelle reposant sur le cadre d’un vélo, lui-même en équilibre sur des boules servant de piedestal. Bref elle réalise l'impossible avec le sourire.

Qui n'a jamais vu Gipsy jongler n'a rien vu!

Son union, un certain 9 février 1970 avec Alexis Gruss Jr. (du moins à cette époque) va lui ouvrir d’autres horizons : l'univers des chevaux où elle va proposer notamment avec son mari, sa belle-sœur Martine, son beau-frère Patrick (voir 10/04/2015), sa cousine Sandrine (voir blog25/06/2015) des pyramides humaines, des trios ou quatuors équestres brillants. Bref avec Gipsy tout est possible car tout est travail. Il faut dire qu’avec Alexis, elle a trouvé plus qu’un mari, son double. Lui aussi est un travailleur acharné remettant sans cesse sa pratique en question.

L’aventure du cirque à l’ancienne perpétuée maintenant avec ses enfants et petits-enfants, lui permet chaque année de mettre au point de légendaires moments de cirque.  Même aujourd'hui à 72 ans elle propose avec le spectacle Origines (voir blog24/02/2019) un étonnant numéro où elle monte en amazone montrant encore une fois son immense talent de cavalière.  Pour montrer combien elle indispensable dans ses créations circassiennes, Alexis Gruss ira même en 2008 appeler sa 35ème production du nom de sa femme. Autre moment phare, en 2002 avec Impulsion 2, elle propose avec sa fille Maud un duo, où toutes les deux sur le même fil, elles réalisent un incroyable équilibre simultané sur la tête ? Du jamais vu…

Mais est-ce possible d'évoquer tous ses numéros, elle qui en a créé plus de 100 avec un tel niveau d'exigence ? En 1973, le journaliste Jacques Richard (voir blog 21/10/2018) écrivait à son propos : Gipsy Gruss " brille cette année encore dans ses équilibres sur fil, très justement célèbres. Mais, toute élégante et grâce, Gipsy reparaît sur un jour différent, dans un numéro moins connu : jongleuse en pyjama pailleté, avec une souplesse d’algue elle ondule au milieu des balles, et son saut final sur une main est une réussite que l’on ne peut oublier.

Melle Bouglione devenue Mme Gruus a su, avec la grâce et le talent qu'on lui connait, faire briller au fronton des chapiteaux par sa créativité et sa pugnacité deux grands noms du cirque français…mais c'est plus grande fierté ce sont à coup sûr ses enfants et ses petits-enfants, car Gipsy est aussi une grand-mère attentive et pédagogue.

Et en 2005 elle a fait paraître avec le concours de François Marillier aux Editions La Mirandole, un livre relatant de A à Z son aventure sur la piste, une autre manière de transmettre, ouvrage indispensable à tout gipsyphile...

commentaires

Mélissa Von Vépy , une ancienne du C.N.A.C.

Publié le 31 Janvier 2019 par cirk75 dans Artistes

L'artiste franco-suisse Mélissa Von Vépy commence le cirque à l’âge de 5 ans. Elle se forme au trapèze au Centre national des arts du cirque (voir blogs 02/05/2011& 10/12/2015)  dont elle sort diplômée en 1999. L’année suivante, elle fonde la compagnie Cie Moglice-Von Verx avec Chloé Moglia (voir blog25/06/2014). Ensemble, elles créent en duo plusieurs spectacles dont I Look Up, I Look Down et En suspens.

Depuis 2010, Mélissa Von Vépy poursuit en solo une recherche aérienne - au sens propre comme au figuré - avec sa nouvelle compagnie Happés - théâtre vertical. Toujours fondées sur l’expression aérienne, ses mises en scène explorent les dimensions physiques et intérieures de la Gravité. « Allégée de toute responsabilité », elle se met en scène sous les apparences d’une marionnette en quête de grâce dans VieLLeicht (2013) ou se change en conférencière inspirée par les relations entre l’homme et les airs dans L’Aérien, causerie envolée

Pour sa nouvelle création, Noir M1, la circassienne franco-suisse met en scène et en lumière l’envers du décor. Dans un ballet aérien et suspendu, elle y campe une technicienne éclairagiste pour célébrer la magie invisible des salles de spectacle. Que se passe-t-il à l’ombre du théâtre, quand les lumières magiques de la représentation se sont éteintes et que les héros redeviennent des hommes ? Pour sa nouvelle création, l’artiste aérienne célèbre l’envers du décor. Noir M1 est une déclaration d’amour au théâtre, une prière païenne au Deus Ex Machina. Une ode en hommage à ces autres héros des scènes qui ne prennent jamais la lumière des projecteurs. Loin de démystifier les insondables mystères du théâtre, Mélissa Von Vépy les rend palpables.

commentaires

Toly Castors un artiste circassien dessinateur expose à la Mairie du 9ème

Publié le 9 Janvier 2019 par cirk75 dans Artistes, exposition

Du 7 janvier au 1er février 2019 dans le Salon "Aguado" de la Mairie du 9ème à Paris se tient une exposition intitulée "Le neuf en piste" qui permet notamment de voir des illustrations réalisés par un célèbre artiste circassien, Louis-Anatole Dedessus Le Moutier alias Toly Castors,

Un père acrobate, Louis Dedessus le Moutier, une mère née Nona Bedini, fille d'une famille d'artistes russes, Toly Castors, est né dans la sciure et ne pouvait travailler que dans le monde de la piste. Ainsi à 8 ans il fait ses premiers pas d’acrobate sur une piste en Hollande. Puis adulte il fonde avec ses frères Charles, dit Charly et Edouard, dit Eddy, un célèbre trio "Les Castors", Ce nom vient d’une bande dessinée sur les amérindiens pour laquelle Toly était très attachée. Les 3 Castors se produisent dans le monde entier et vont présenter le numéro d’antipodistes pendant dix ans aux États-Unis. En parallèle Toly Castors créé son propre numéro de jonglage sous le nom de scène de Toly M.

Ayant aussi un bon coup de crayon et un humour décapant, Toly Castors aime représenter l’univers du cirque. C’est ainsi qu’il dessine un trapéziste arrivant sur un WC ou par exemple un jongleur récupérant ses quilles de l'intérieur d'un cheval. Il est aussi l'auteur d’un livre humoristique contenant des caricatures et des blagues sur l'univers du cirque, et dans le titre de cet ouvrage  "L'éloge du cirque - Les loges du cirque" on voit apparaître tout l’univers poétique et humoristique de cet artiste circassien mais aussi illustrateur, Il est aussi l'auteur d’un livre où dans le titre "L'éloge du cirque - Les loges du cirque" on voit apparaître tout l’univers poétique et humoristique de cet artiste circassien, illustrateur,

Et lors de l’exposition qui se tient au 6 rue Drouot à Paris, dans les locaux de la Mairie d’arrondissement c’est cette facette de Toly Castors que le visiteur pourra découvrir à travers  ses plaisants dessins qu’il nous propose de découvrir.  Le vernissage de l’exposition se tiendra aujourd’hui Jeudi 10 janvier à 19h (RSVP au 01 71 37 76 00 ou sur reservationsma09@paris.fr)

commentaires

John Seidel dit Little John

Publié le 14 Octobre 2018 par cirk75 dans Artistes

John Seidel, est un prodigieux acrobate équilibriste jongleur danois aux boucles blondes. Il débute sa prodigieuse carrière à Copenhague au Cirque Schuman le 5 mai 1950, il a tout juste 12 ans, d'où son surnom Little John.

Jongler avec des cerceaux tout en exécutant en même temps un grand écart ou être en équilibre sur une main sur un podium de 2 m de haut, tout en dénouant des foulards attachés à ses chevilles, ou faire  tourner des cerceaux sur son autre bras, tout en tenant un ballon sur un bâtonnet qu’il maintient dans sa bouche, tout semble facile pour ce jeune artiste. Son numéro est un vrai miracle de grâce et d'élégance mâtiné d'une technique incroyable pour son âge.

On pouvait craindre qu'avec âge venant  Little John donne des signes de fatigue, et que sa carrière tourne court. Il n’en fut rien. Ses gestes à l’âge adulte restent parfaitement coulés, son aisance naturelle et sa technicité sont toujours présent, si bien qu’en 1975 lors du 2ème  Festival International du Cirque de Monte Carlo il reçoit un clown d’Argent.

En France il se produira plusieurs fois, notamment du 14 décembre 1951 au 10 janvier 1952 au cirque Medrano et on pourra aussi le voir à la télévision dans la célèbre émission La Piste aux Etoiles.

Le 22 août dernier John Seidel, toujours impeccable et élégant, à la carrière exceptionnellement longue, est devenu octogénaire, en conservant une silhouette de jeune homme,.   

Parmi les anecdotes qui ont jalonné se brillante carrière il aime rappeler que dans son jeune âge dans les années 50 il a participé à un programme avec Les Hallidays, les parents adoptifs de Johnny Hallyday. Une tout autre époque...

En 1953, à 13 ans

Dix ans plus tard, à 24 ans toujours la même la même aisance

commentaires

Joan Rhodes, assurément pas une faible femme.

Publié le 3 Décembre 2017 par cirk75 dans Artistes

Les hercules ou autres hommes forts ont toujours été prisés sur les pistes du cirque ou scènes du music-hall. Plus rares ont été les artistes  du beau sexe à proposer un numéro basé sur la force musculaire. Et parmi celles qui se sont fait un nom comme femme forte, l’anglaise Joan Rhodes est un cas à part. Non seulement sa prestation était remarquable mais en plus elle avait une plastique à faire pâmer de jalousie  bons nombres de jolies femmes.

Elle se produisit deux fois à Paris sur la piste du cirque Medrano. En 1952, du 5 au 25 septembre et, l’année suivant du 16 octobre au 5 novembre, à chaque fois elle était présentée ainsi :

"Grace, charme et beauté,

Par les fées lui furent données ;

Mais l’une à la baguette torse

En plus lui donna la force..."

Mais rien ne lui a été donné lors de sa naissance le 13 avril 1921 avec ses frères et sœurs elle est abandonnée par ses parents.  Et très jeune à 14 ans Joan Rhodes doit se produire dans des foires où sa force est vite remarquée. Elle fait plusieurs métiers : lutteuse, cascadeuse avant de proposer dans les années 50 un numéro de force où elle va porter des personnes sur sa tête ou dans ses bras, soulever de concert quatre hommes pris au hasard dans la salle. Mais ce qui captive, ce sont les défis qu’elle lance aux spectateurs en leur demandant de plier des barres de fer ou de déchirer des annuaires téléphoniques. Et devant leur échec avec une facilité déconcertante elle plie sur son genou, dans sa bouche, autour de son bras ou de son cou une barre de fer ou, déchire deux annuaires téléphoniques en moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire. Elle pouvait aussi affronter 4 hommes au tir à la corde, soulever des jeeps où des personnes  étaient assisses à l'intérieur. Bref rien ne lui résistait et tout semblait possible à Joan Rhodes.

Au sommet de sa gloire, elle fascine le public et est le sujet de plusieurs peintures ou sculptures. C’est ainsi que Lady Laura Knight (voir blog02/12/17) en 1995 la peint et lors de son séjours au Cirque de Medrano à Paris, elle attire l'attention du surréaliste Max Ernst, qui lui dédie une peinture. Elle a également été modélisée pour Henry Moore et Jacob Epstein et se pare du titre de "The Mighty Mannequin".

Fort célèbre dans les années 50-60, vedette de la télévision et du cinéma, elle publie en 2007 "Coming on strong" un livre où elle relate ses bons et mauvais jours. Mémoires à ce jour non traduites en français et qui peuvent être facilement trouvées sur la toile pour les anglophiles.

Dans ses dernières années, elle dirige un petit café à Crouch Hill, au nord de Londres et s’éteint après une vie bien remplie le 30 mai 2010 à 89 ans et en laissant derrière elle, plus de 20 000 annuaires téléphoniques mutilés.

commentaires

Le duo Shcherback Popov, les prodiges du main à main

Publié le 26 Novembre 2017 par cirk75 dans Artistes

Anciens athlètes de haut niveau, membres de l’équipe nationale de gymnastique acrobatique d’Ukraine,  Mykola Shcherback (le voltigeur) et Sergii Popov (le porteur) ont un palmarès sportif impressionnant. Champions d’Europe d’Acrogym en 2005 et 2007, Champions du Monde en 2006 et 2008 et l'année suivante lors des Word Games (Jeux Olympiques pour les disciplines sportives non retenues par le C.I.O.) ils obtiennent l’or.  Après cette brillante carrière sportive commencée fort tôt à 7 ans pour le voltigeur et dès 8 ans pour le porteur, sur les conseils d’Igor Zaripov, un ancien du Soleil, ils passent du statut d’athlètes à celui d’artistes de la piste.

Les prouesses réalisées par ces artistes sont prodigieuses : équilibre d’un bras de Mykola sur la nuque de Sergii qui est lui-même en équilibre sur ses mains, ou salto lancé réalisé par le voltigeur et rattrapé bras tenu par le porteur… De plus ils respectent un synchronisme parfait entre la musique tiré de la Comédie musicale "Singing in the Rain" et leur prestation acrobatique. Enfin ils ont choisi l’ironie comme fil rouge de ce petit chef d’œuvre d’art acrobatique que constitue leur numéro où la force fait place à la virtuosité.

Ce duo exceptionnel enthousiasme aussi bien le public que les jurys des compétions circassiennes. Et c’est ainsi qu’en 2011 ils obtiennent la Médaille d’or lors du 32ème  Festival Mondial du Cirque de Demain, en 2013 ils accrochent un Clown d’Or à leur besace Festival monégasque et n'oublions pas l'or de Moscou.

Mykola Shcherback & Sergii Popov des artistes en état de grâce… qui ont inscrit leur numéros dans les plus grandes salles de spectacle  (Krystallpalast Varieté à Leipzig, Teatro Circo Price de Madrid, au Palazzo de Mannheim, Moulin-Rouge de Paris, Circus Carré de Amsterdam, Circus Sarasota en Floride…) pour le plus grand plaisir des spectateurs.

commentaires

Jordan Mc Knight, une extraordinaire contorsionniste

Publié le 11 Juin 2017 par cirk75 dans Artistes

Avec son air mutin et son sourire espiègle, Jordan Mc Knight, la blonde américaine est une contorsionniste époustouflante qui en ce moment vit à Las Vegas après avoir foulé les pistes de nombreux cirques Européens tels Roncalli, Krone, Cirque de Noël de Valence d'Agen... ou festivals de cirque où ses pauses acrobatiques sont rarement passées inaperçues. En effet elle a décroché :

        - un Eléphant de bronze au 3ème Festival International du cirque de Figueres en 2014 (voir blog

        - une Piste d’argent au Festival International du Cirque de Massy, ​​en 2015, (voir blog26/01/2015),

        - un Junior de Bronze en 2015, lors de la 4ème édition New-Generation à Monte-Carlo,

        - un Ours de bronze et un prix spécial à Izhevsk (Russie) en 2016 (voir blog13/03/2016),

Il faut dire que dès sa prime enfance la jeune Lolita, elle est née en 1998, est initiée à la gymnastique rythmique.

En 2016 elle participe à la 10ème édition de la célèbre émission de télévision américo-québécoise ; "America's Got Talent" sans y être toute fois récompensée.

Son frêle corps et son extraordinaire souplesse extraordinaire lui permettent aussi de briller dans les exercices utilisant des rubans, des cerceaux aériens ou dans les équilibres sur cannes. Il faut dire qu’elle possède les cinq grandes disciplines de contorsion, à savoir la flexibilité du dos, la flexion avant, l’équilibre sur main, la torsion et la dislocation ce qui lui permet de présenter avec un large sourire un florilège des exercices les plus difficiles en sa spécialité.

La plasticité inhabituelle de son corps peut être expliquée par le fait que le corps de Jordan Mc Knight a, à coup sûr, fabrique naturellement de grandes quantités d'une protéine fibreuse nommée élastine qui, à la fin de la croissance, est remplacée normalement par du collagène inextensible. 

Jordan Mc Knight a donc comme tous les contorsionnistes un taux d'élastine plus important que la moyenne des humains...

 

#JordanMcKnights

commentaires

Yannick Thomas & Gregory Arsena, artistes au Cirque Le Roux

Publié le 9 Novembre 2016 par cirk75 dans Artistes

Formés à l’Ecole Nationale du Cirque de Montréal (voir blog08/11/2016) par le russe Alexandre Arnaoutov, Yannick Thomas (porteur) et Gregory Arsenal (voltigeur) sont tombés dans l’acrobatie tout jeune. Ecole de cirque de Cap breton à 8 ans pour le premier et 14 ans pour le second et c’est là où ils apprennent l’art des équilibres et du main à main, puis séparément Yannick à l’école nationale du cirque de Châtellerault et à l’école de cirque de Bordeaux pour Grégory avant de se retrouver à Montréal où ils vont créer l’étonnant duo numéro acrobatique et théâtral de main à main aux confins de la tendresse et de la cruauté, "le Con est l’Ange" numéro doublement récompensé en 2010, par une médaille de bronze lors du 31ème Festival Mondial du Cirque de Demain et au festival allemand "Sol y Circo".

Suite à cette pluie de récompenses le duo Yann et Greg sera engagé par "Les 7 doigts de la main" (voir blog04/05/2011) puis par "Vague de cirque" la compagnie créée par les acrobates québécois Alain Boudreau et Noémie Gervais (voir blog15/10/2011) ou au "Le Cirque Monti"... Puis en 2014 après avoir travaillé sur plusieurs continents, ils désirent réaliser et produire leur propre spectacle "The Elephant in the Room" et pour cela avec deux autres comparses acrobates rencontrés à l’Ecole Nationale du Cirque de Montréal : Lolita Costet formée à l'École Supérieure des Arts du Cirque de Bruxelles et Philip Rosenberg formé au "Circus Center" de San Francisco, ils créent l’étonnant Cirque Le Roux (voir blog28/09/2016)… et n’oublions dans cette aventure Charlotte Saliou (mise en scène) et Alexandra Streliski (musique)

Mais cela est une autre histoire qui mérite d’être plus vue que lue, et cela tombe bien car cette troupe se produit jusqu’au 14 janvier 2017 à Paris à Bobino, avant de faire une tournée dans les belles provinces de notre hexagone. Et en plus c’est certainement un des meilleurs spectacles acrobatiques du moment mêlant cirque, films noirs hollywoodiens et théâtre, un régal à déguster sans modération et en famille.

#Yannick Thomas & Gregory Arsenal

commentaires

Encho Keryasov, un surdoué en acrobatie

Publié le 7 Février 2016 par cirk75 dans Artistes

Encho Keryasov, un surdoué en acrobatie

Né en 1973 en Bulgarie à Yambol, dans une famille d'enseignants, le sculptural Encho Keryazov à la musculature impressionnante était à 6 ans un garçon plutôt frêle et malingre, aussi pour combattre un peu un physique chétif et attiré par la piste il s’initie à l’acrobatie dans un club local de gymnastique où très vite il se révèle doué pour cette discipline. A 15 ans, membre de l'équipe nationale il devient champion de Bulgarie de sports acrobatiques. Un an après il rejoint la troupe Romanovi où il effectue un numéro de jockey. En 1990, très impressionné par le numéro des Alexis Brothers il décide de se consacrer exclusivement à l’équilibre sur cannes et il souhaite transposer leur rigueur athlétique dans un travail d’équilibre et de force.

Encho Keryasov, un surdoué en acrobatie

Reconnu aujourd’hui comme un des maîtres de l’équilibre sur cannes et c’est avec une aisance déconcertante qu’il nous propose des équilibres sur une ou deux mains, avec changement de main. Prodigieux aussi son équilibre sur des boîtes empilées, car il provoque leur chute tout en maintenant un impeccable équilibre final sur mains. Récompensé dans de nombreuses manifestations il reçoit en 2007 lors du XXXI° Festival International du Cirque de Monte-Carlo un Clown d'argent. Au cours de la même compétition il recueille aussi le Prix du Public.

Encho Keryasov fut longtemps pensionnaire du plus beau cirque du monde le Circus Roncalli (voir blog29/12/2014). Mais s’est aussi produit au Palazzo à Mannheim, au cirque Knie ou aux USA au Vazquez Hermanos Cirque. Et reconnaissance suprême en 2016 il était parmi les artistes conviés lors du 40ème Festival du Cirque de Monte Carlo!

Parallèlement depuis 2011, il a donné son nom à une fondation créé par les pouvoirs publics bulgares afin de soutenir les jeunes talents dans le domaine sportif, artistiques ou scientifique.

#cirque

commentaires
1 2 3 4 > >>