Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Articles avec #artistes catégorie

Yannick Thomas & Gregory Arsena, artistes au Cirque Le Roux

Publié le 9 Novembre 2016 par cirk75 dans Artistes

Formés à l’Ecole Nationale du Cirque de Montréal (voir blog08/11/2016) par le russe Alexandre Arnaoutov, Yannick Thomas (porteur) et Gregory Arsenal (voltigeur) sont tombés dans l’acrobatie tout jeune. Ecole de cirque de Cap breton à 8 ans pour le premier et 14 ans pour le second et c’est là où ils apprennent l’art des équilibres et du main à main, puis séparément Yannick à l’école nationale du cirque de Châtellerault et à l’école de cirque de Bordeaux pour Grégory avant de se retrouver à Montréal où ils vont créer l’étonnant duo numéro acrobatique et théâtral de main à main aux confins de la tendresse et de la cruauté, "le Con est l’Ange" numéro doublement récompensé en 2010, par une médaille de bronze lors du 31ème Festival Mondial du Cirque de Demain et au festival allemand "Sol y Circo".

Suite à cette pluie de récompenses le duo Yann et Greg sera engagé par "Les 7 doigts de la main" (voir blog04/05/2011) puis par "Vague de cirque" la compagnie créée par les acrobates québécois Alain Boudreau et Noémie Gervais (voir blog15/10/2011) ou au "Le Cirque Monti"... Puis en 2014 après avoir travaillé sur plusieurs continents, ils désirent réaliser et produire leur propre spectacle "The Elephant in the Room" et pour cela avec deux autres comparses acrobates rencontrés à l’Ecole Nationale du Cirque de Montréal : Lolita Costet formée à l'École Supérieure des Arts du Cirque de Bruxelles et Philip Rosenberg formé au "Circus Center" de San Francisco, ils créent l’étonnant Cirque Leroux (voir blog28/09/2016)… et n’oublions dans cette aventure Charlotte Saliou (mise en scène) et Alexandra Streliski (musique)

Mais cela est une autre histoire qui mérite d’être plus vue que lue, et cela tombe bien car cette troupe se produit jusqu’au 14 janvier 2017 à Paris à Bobino, avant de faire une tournée dans les belles provinces de notre hexagone. Et en plus c’est certainement un des meilleurs spectacles acrobatiques du moment mêlant cirque, films noirs hollywoodiens et théâtre, un régal à déguster sans modération et en famille.

#Yannick Thomas & Gregory Arsenal

commentaires

Encho Keryasov, un surdoué en acrobatie

Publié le 7 Février 2016 par cirk75 dans Artistes

Encho Keryasov, un surdoué en acrobatie

Né en 1973 en Bulgarie à Yambol, dans une famille d'enseignants, le sculptural Encho Keryazov à la musculature impressionnante était à 6 ans un garçon plutôt frêle et malingre, aussi pour combattre un peu un physique chétif et attiré par la piste il s’initie à l’acrobatie dans un club local de gymnastique où très vite il se révèle doué pour cette discipline. A 15 ans, membre de l'équipe nationale il devient champion de Bulgarie de sports acrobatiques. Un an après il rejoint la troupe Romanovi où il effectue un numéro de jockey. En 1990, très impressionné par le numéro des Alexis Brothers il décide de se consacrer exclusivement à l’équilibre sur cannes et il souhaite transposer leur rigueur athlétique dans un travail d’équilibre et de force.

Encho Keryasov, un surdoué en acrobatie

Reconnu aujourd’hui comme un des maîtres de l’équilibre sur cannes et c’est avec une aisance déconcertante qu’il nous propose des équilibres sur une ou deux mains, avec changement de main. Prodigieux aussi son équilibre sur des boîtes empilées, car il provoque leur chute tout en maintenant un impeccable équilibre final sur mains. Récompensé dans de nombreuses manifestations il reçoit en 2007 lors du XXXI° Festival International du Cirque de Monte-Carlo un Clown d'argent. Au cours de la même compétition il recueille aussi le Prix du Public.

Encho Keryasov fut longtemps pensionnaire du plus beau cirque du monde le Circus Roncalli (voir blog29/12/2014). Mais s’est aussi produit au Palazzo à Mannheim, au cirque Knie ou aux USA au Vazquez Hermanos Cirque. Et reconnaissance suprême en 2016 il était parmi les artistes conviés lors du 40ème Festival du Cirque de Monte Carlo!

Parallèlement depuis 2011, il a donné son nom à une fondation créé par les pouvoirs publics bulgares afin de soutenir les jeunes talents dans le domaine sportif, artistiques ou scientifique.

#cirque

commentaires

Barbara la May, l’envoutante danseuse contorsionniste blonde

Publié le 15 Janvier 2016 par cirk75 dans Artistes

Barbara la May, l’envoutante danseuse contorsionniste blonde

Quand on évoque la discipline qu’est la contorsion, les plus anciens circophiles pensent immédiatement à l’américain Chester Kingston et sa boite à thé ou à la brune Miss Dora et son cube, par contre et c’est bien normal les plus jeunes penchent plutôt pour la splendide éthiopienne Rich Metiku ou la juvénile américaine Jordan McKnights qui toutes deux nous fascinent par la malléabilité de leur corps.l

Mais dans les années trente, une troublante danseuse acrobatique américaine du nom de Barbara La May, au corps fluide et à la chevelure blonde, fut une des plus célèbres représentantes de l'art de la contorsion. Et même si son numéro semblait plus du domaine du music-hall que de la piste, certains directeurs de cirque tels Gaston Desprez (voir blog25/03/2012) ou Jérôme Médrano (voir blog16/10/2011), ne s’y sont pas trompés en ne cessant de la mettre à leur programme tant sa présence fascinait les spectateurs.

Barbara la May, l’envoutante danseuse contorsionniste blonde

En 1932 dans le programme papier de la tournée du "Medrano construction" Ferdinand Pailhon, le concessionnaire de la publicité de ce cirque la présentait ainsi : "Barbara La May est une danseuse extraordinaire, elle est déconcertante, douée d’une des plus belles apparences physiques qui soient, cette jolie américaine aux formes impeccables semble prendre plaisir à les déformer, c’est sans doute pour nous faire apprécier avec plus d’intensité leur impeccable ligne." Il poursuit toujours sous le charme de l’artiste, "danseuse elle l’est et des plus souples, c’est même de l’acrobatie disciplinée jusqu’à devenir gracieuse dans la plus fantastique dislocation. Danseuse blonde et souple comme un serpent, Barbara La May est arrivée par un long et pénible travail de culture acrobatique à devenir une danseuse de cirque, c’est une artiste dans l’acception du mot qui mérite l’accueil que lui réserve la piste."

Medrano l’a mise plusieurs fois à son programme. En 1936 du 3 au 29 janvier sur la piste du cirque du Bd. Rochechouart, cours du spectacle intitulé "Rhum à Rome" (voir blog11/12/2015), elle jouait la belle captive à qui il arrivait bien entendu tous les malheurs du monde. Du 10 au 22 février 1940 elle s’est produite de nouveau sur cette piste. Et en 1943 elle foula la piste du "Nouveau Cirque des Champs Elysées " dirigé par Albert Rancy (voir blog22/09/2011).

Les chroniqueurs de l’époque se demandaient même, comment un corps si délicat et si fragile ne se brisait pas, tant elle le ployait, le disloquait ou le désarticulait à volonté.

Barbara La May fut une acrobate étonnante de souplesse et d'agilité, toujours radieuse et souriante. Mais n'est-ce pas justement cela la définition de l’artiste de cirque: masquer la difficulté par le sourire ?

commentaires

Gilles Margaritis (1912-1965)

Publié le 15 Octobre 2015 par cirk75 dans Artistes

Gilles Margaritis  (1912-1965)

Surtout connu comme producteur de la célèbre "Piste aux Etoiles" cultissime émission de la télévision, Gilles Margaritis commence sa carrière comme comédien. Il apparaît par exemple en camelot dans le dernier film de Jean Vigo : L'Atalante. Mais c’est surtout avec son complice de toujours Roger Caccia, de son vrai nom Roger Hector Cacciapuoti, qu’il connaît une notoriété européenne en proposant sous le nom de Chesterfield un sketch burlesque où ils sont deux musiciens fort chics à qui il arrive maints drames inconcevables avec un harmonium et une contrebasse. Dans les années 40 ils font partie d’une troupe d’excentriques dans une revue conçue par Margaritis et nommée Chesterfollies. Et comme dans les meilleurs crus il y aura plusieurs millésimes 42, 43, 44 et 56 … tous sur la piste du Cirque Medrano avec les meilleurs clowns de Paris de cette époque qui ont pour noms : Rhum (voir blog23/03/2011), Béby (voir blog15/042012), Achille Zavatta (voir blog17/05/2015), Dédé Gruss (voir blog23/05/2015), Pipo (voir blog10/10/2011), Maïss (voir blog02/06/2013), Alex (voir blog20/12/2011) sans oublier les sketchs comme La Ford en folie où apparaissent selon les années Jean Richard (voir blog22/11/2010) ou Pierre Tchernia (16/12/2014)

Gilles Margaritis  (1912-1965)

En 1962, il propose à l’Olympia music-hall, dont le patron est Bruno Coquatrix le premier imprésario des Chesterfield, une nouvelle mouture des Chesterfollies nommée: " Quel Cirque!!! "avec entre autres Michel Francini (voir blog11/03/2014), Mireldo (voir blog13/10/2015), les Brutos (un groupe de chanteurs loufoques où apparaissait un certain Aldo Maccione qui après fera une carrière d’excentrique) le chef d’orchestre de la Piste aux Etoiles : Bernard Hilda (voir blog05/06/2013), et bien entendu Roger Caccia.

Gilles Margaritis décédera 3 ans plus tard en 1965, et l'année suivante paraîtra aux Editions Solar un livre auto biographique nommé tout simplement : "La Piste aux Etoiles".

Gilles Margaritis  (1912-1965)

.

En guise de conclusion revoyons ce concepteur de spectacle dans un sketch où il joue un musicien se préparant dans sa loge avant de rentrer en scène et, qui est fort harcelé par des fuites d'eau bien dévastatrices.

commentaires

Anatoli Zalievsky, un artiste d’exception qui a marqué l’histoire du Cirque

Publié le 19 Mars 2015 par cirk75 dans Artistes

Anatoli Zalievsky, un artiste d’exception qui a marqué l’histoire du Cirque

Anatoly Zalievsky est né le 20 Avril, 1974 en Ukraine à Berditchev et dès 5 ans il s’initie à l’acrobatie au contact de Valentin Motsny responsable de l’école studio Berditchev. Puis à 17 ans il est admis à l'école de cirque de Kiev et d'Arkadi Poupone, où il ressort en 1995 diplômé et major de sa promotion. Remarqué dans un cabaret à Kiev il participe en 1998 à Paris au XXI° Festival Mondial du Cirque Demain où il remporte la médaille d'or. Son numéro apporte une telle nouveauté que l’année suivante au XXIII° Festival International du Cirque de Monte Carlo il décroche "Clown d'Or".

Anatoli Zalievsky, un artiste d’exception qui a marqué l’histoire du Cirque

Le docteur Frère (voir blog21/09/2011) écrivait dès 1999 dans le programme de cette manifestation : " Si les critères de la perfection pour un numéro d’équilibre sont la technique, l’originalité et le style, assurément le jeune Ukrainien Anatoli Zalievsky les a atteints. Tout de blanc vêtu, sur une plateforme, il glisse, roule, se redresse et pour finir s’équilibre sur ses mains, donnant à son corps des attitudes qui semblaient irréalisables et que jamais encore un sculpteur n'avait imaginé. La simplicité rejoint la beauté pour composer ce numéro d’exception que l’on souhaiterait voir se prolonger encore".

Anatoli Zalievskiy - artiste de cirque, maître de l'équilibre, vainqueur des plus prestigieuses récompenses professionnelles dans le domaine des arts du cirque va créer ensuite sa propre troupe Rizoma qui se produira dans des tournées européennes.

En 2014 il revient au Festival Mondial du Cirque de Demain en tant que membre du jury présidé par un de ses anciens mentors Dominique Mauclair (voir blog14/01/2014). Aujourd’hui à la tête dans sa ville natale Berditchev d’une école de cirque (Berditchev Rizoma studio d'art) combinant à la fois un école de cirque pour enfants mais aussi un lieu d'entraînement et de création pour les artistes de cirque, il boucle ainsi un parcours particulièrement prestigieux.

Artiste dont le numéro, et la scénographie ont été souvent copiés, mais jamais égalés Anatoli Zalievsky reste à ce jour un des artistes les plus talentueux et créatifs du cirque contemporain.

commentaires

Armand Guerre (1898-1986)

Publié le 5 Février 2015 par cirk75 dans Artistes

Armand Guerre (1898-1986)

Lors du dernier Festival International du cirque de Massy, Petra & Roland Duss ont reçu pour la complicité qu’ils entretiennent avec leurs otaries, une "Piste d’or" (voir blog26/01/2015) récompensant leur infatigable travail avec leurs 4 complices aquatiques. Parmi les numéros avec des ces mammifères marins celui Armand Guerre reste encore de nos jours un des plus célèbres.

Enfant de la balle, un père as du trapèze volant, voltigeur dans la troupe des Montbard, qui lui enseigne l’acrobatie, le jeune Armand débute avec sa sœur Lucy-Mary à 14 ans dans un numéro d’acrobaties au sol. Mais suite au mariage de sa sœur partenaire, il monte avec son frère et son beau-frère un numéro de moto dans une sphère où il devient un des virtuoses du 2 roues à moteur. Cependant une fracture du péroné l’oblige de trouver une attraction moins risquée et c’est ainsi en 1936 qu’il reprend les otaries que Léon Voltera présentait au Luna Park de Paris. Armand Guerre se révèle rapidement un des plus habiles dresseurs de phoques du XX° siècle et il sait faire de ses partenaires aquatiques de véritables vedettes. Parmi ses protégées, on trouve Norma qui joue l'hymne américain à l'harmonica, Bonzo qui fume la pipe, Agona une otarie californienne géante, Oscar qui reste la première otarie au monde à se tenir sur ses nageoires arrières, Anatole qui joue dans le film "Lumières de Paris" ou Maurice qui va jusqu’à jouer avec les Comédiens français et Charlot...

Armand Guerre (1898-1986)

Armand Guerre foule alors avec ses complices aquatiques les pistes françaises ou étrangères les plus prestigieuses, qui ont pour nom Amar, Medrano, Rancy, Pourtier… mais aussi Blackpool Tower Circus, Bertram Mills Circus, Schumann Circus, Ringling Bros & Barnum & Bailey, mais aussi les plus grands établissements de Las Vegas et les scènes internationales les plus importantes.

Celui qui fut sans doute l’un des plus talentueux dresseurs d’otaries du vingtième siècle, Chevalier du Mérite National en 1978 prend, suite à la mort d’Oscar son otarie la plus célèbre de France et sa vedette de son numéro pendant près de 22 ans, en 1982 sa retraite Armand Guerre décède en 1986 à Sartrouville.

commentaires

Zhang Fan, un surdoué du fil souple

Publié le 30 Janvier 2015 par cirk75 dans Artistes

Zhang Fan, un surdoué du fil souple

Médaille d’Or à 11 ans en 2000 au Festival du cirque de Wuhan en Chine, puis l’année suivant Gold Award au Festival International du cirque Budapest, le milieu circassien français a découvert le prodigieux Zhang Fan en 2003 lorsqu’il reçut à 13 ans la médaille d’Or du Festival du Cirque de l’Avenir sur la piste du Cirque d’Hiver Bouglione où il se produisit dans le cadre du XXIV° festival Mondial du Cirque de Demain. Puis sa carrière prend une autre dimension. Il se produit sous les plus grands chapiteaux du monde, Stardust International, Circus Conelli, Knie puis après une tournée en Israël avec la troupe acrobatique de Chine, il passe deux années sur le continent nord-américain où il participe aux spectacles du cirque du Soleil. En 2006 il fait partie de la troupe des Etoiles du Cirque de Pékin du Cirque Phénix, où lui le fildefériste, il est associé à une funambule dans une sorte d’idylle à grande hauteur. En 2012 il est de la tournée "Dream Big" du Big Apple Circus…

Lors du dernier Festival International du Cirque de Massy où il remporte une Piste d’Or (voir blog06/01/2011) montrant qu’il est au sommet de son art, le fil souple et lors de chacune de ses prestations il reçoit une longue ovation de la part des spectateurs admiratifs de sa technique mais aussi des difficultés qu’il met dans son numéro.

Mais mieux qu’un long discours une petite vidéo fera mieux comprendre l’exceptionnel numéro que présente aujourd’hui ce génie du fil souple nommé, Zhang Fan.

commentaires

Quelques jeunes artistes du cirque Vietnamien

Publié le 27 Janvier 2015 par cirk75 dans Artistes

Lors des dernières éditions des Festivals internationaux de Cirque du Val d’Oise (voir blog26/09/2014) et de Massy (voir blog25/01/2015), la jeune artiste vietnamienne Trinh Tra My en combinant, acrobaties aériennes et épée en équilibre sur une dague qu’elle serre en mâchoire, présente un numéro hors du commun.

Si Domont a apprécié sa prestation en lui décernant un "Coquelicot d’argent", curieusement Massy (voir blog26/01/2015) a totalement boudé lors de la remise des récompenses cette artiste et, ne lui a même pas accordé un hochet pour la forme, c'est dommaaage comme aurait pu dire Totti.

Trinh Tra My n’est pas la seule à faire parler d’elle en ce moment car lors du 32ème Festival international du cirque de Rome en Italie dit "Golden Circus Festival Du Roma Capital" qui a eu lieu du 21 décembre 2014 au 14 janvier 2015, plusieurs artistes de la Fédération du cirque vietnamien ont obtenu des prix. En effet le numéro "Lan vong nghe thuat - Chien binh dung cam" a reçu une médaille d’argent, et le numéro "Quay khung nghe thuat", le prix "Choix de l’audience". Et ce n’est pas la première fois que le cirque Vietnamien est récompensé en Italie, rappelons qu’en 2013 pour la 31ème édition de ce festival, un artiste vietnamien avait reçu la médaille d'or.

Enfin parmi les jeunes artistes vietnamiens n’oublions pas Thi Thu Hien, prix de l’image 2012 au Festival de Figuerès. Elle a été parée d’argent à Moscou au Festival Nikouline et d’or au Festival d’Almaty au Kazakstan, pour son numéro d’acrobatie sur fil souple, avec sa téméraire saisie avec la bouche d’un foulard posé sur le fil et cela en position agenouillée..

Le cirque vietnamien un cirque à découvrir, ou redécouvrir tant il est peu ou mal connu en France!

commentaires

Quelques artistes mythiques ayant foulé la piste de Medrano

Publié le 22 Janvier 2015 par cirk75 dans Artistes

Quelques artistes  mythiques ayant foulé la piste de Medrano

A l'aide des clichés pris par Pierre J. Dannès (voir blog14/06/2014) ou Gaston Paris (voir blog01/05/2014) retrouvons quelques artistes qui ont marqué l'histoire du cirque Medrano.

Sur ce petit montage photographique on peut apercevoir:

Dréna (voir blog16/03/2012) et Boulicot (voir blog08/01/2012)

Béby (voir blog15/04/2012) et Antonet (voir blog16/04/2012)

Buster Keaton (voir blog14/12/2010)

Andrée Jan (voir blog12/05/2011)

Rhum (voir blog23/03/2011)

Don Colleano (voir blog19/11/2011)

Les Fratellini (voir blog17/01/2015)

Jérôme Medrano (voir blog16/10/2011) Pipo (voir blog10/10/2011) et Béby (voir blog15/04/2012)

Gilbert Houcke (voir blog13/12/2011)

Merci à eux pour ces beaux souvenirs

commentaires

Les Casselly, hier et aujourd’hui

Publié le 27 Décembre 2014 par cirk75 dans Artistes

Clown d’Argent en 2008, Clown d’Or en 2012, les Casselly ont de tous temps trusté les récompenses les plus prestigieuses. Si aujourd’hui cette famille est composée de René le père, d’Alexia la mère, de Merrylu la fille et du fils René Jr ainsi que de Mambo, Nanda, Tonga et Kimba, 4 éléphants d’Afrique, et de toute la cavalerie, il n’en a pas toujours été de même. Ainsi dans les années 90 c’étaient Alexia et René qui présentaient la cavalerie, le trio d’éléphants africains ou le pas de 2 équestre. Ce n’est qu’une quinzaine d’année plus tard qu’ils furent rejoints par leurs enfants avec le succès que l’on sait. Depuis quelques temps René Jr. est devenu la star du groupe exécutant avec une facilité déconcertante des sauts à la bascule propulsé dans les airs par Kimba. Il faut voir ce jeune téméraire tourner un double puis un triple saut périlleux avec réception sur le dos de Nanda ou de sa sœur Marrylu. Cet exploit est le résultat d’une confiance et d’une relation exceptionnelle entre René Jr. et le pachyderme tapeur, prenant son rôle très au sérieux, suivant du regard son jeune partenaire pendant son saut, montrant ainsi que l’éléphant possède bien une intelligence très évoluée. Le terme de famille convient parfaitement à ce clan où tout le monde vit ensemble 24 heures sur 24. Au cirque l’amour des animaux n’est pas un vain mot, et chez les Cassely c’est fondamental, on éduque, on nourrit, on passe du temps ensemble et même en cas d’urgence on soigne en attendant la venue du vétérinaire.

 

Toujours à la recherche d’un nouveau numéro, René le père a imaginé présenter dans un carrousel équestre 4 éléphants et 4 chevaux, prestation pas évidente à priori car les pachydermes marchent en déplaçant les pattes du même côté, tandis que les équidés intercalent naturellement les mouvements de chaque côté.

Et que dire de Marrylu artiste aux multifacettes, parfois contorsionniste à la souplesse lui permettant tel Guillaume Tell de décocher des flèches en plein milieu d’une cible en utilisant non ses mains mais ses pieds, ou ballerine avec Patrick Berdino dans un Pas de Deux absolument prodigieux, ou proposant un numéro de poste debout sur le dos de 2 éléphants…

Les Casselly, une famille éducatrice d'animaux, vivant pleinement de leur art et d’une gentillesse incroyable, ne se prenant vraiment pas pour les stars qu'ils sont.

#lescasselly

Les Casselly, hier et aujourd’hui
Les Casselly, hier et aujourd’hui
commentaires
1 2 3 > >>