Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Un nouveau trick de la part de René Jr Cassely

Publié le 30 Avril 2014 par Michel Alain Lagrange

commentaires

Le Cirque Spirou devient le Grand Cirque des...

Publié le 28 Avril 2014 par Michel Alain Lagrange

Le Cirque Spirou devient le Grand Cirque des...

Le Cirque Spirou devient le Grand Cirque des Vacances

commentaires

BURGUSCIRCUS Toute l'actualité du monde du Cirque: PINDERLAND ce matin

Publié le 22 Avril 2014 par Michel Alain Lagrange

commentaires

Croquette ou La Môme du Cirque, film d’après une idée d’Albert Rancy

Publié le 14 Avril 2014 par cirk75gmkg dans Cinéma

Croquette ou La Môme du Cirque, film d’après une idée d’Albert Rancy

Voici un film de 1927, produit par Pathé et réalisé par Louis Mercanton, avec Betty Balfour, Nicolas Koline… totalement oublié des cinéphiles et des circophiles, alors pourquoi en parler aujourd’hui! Pour une raison très simple cette œuvre est un des films qui restitue le mieux l’atmosphère si particulière qu’est le monde de la piste. N'oublions pas que le but du réalisateur n’était pas seulement de compter l’histoire d’une petite marchande de confiserie et de croquettes, qui devient clown acrobate, mais de dépeindre la vie quotidienne d’un cirque ambulant. On peut ainsi y voir le montage, les répétitions, les contacts avec les animaux, la cavalcade, la représentation … et cela d’autant plus que le film a été tourné à l’intérieur d’un véritable cirque celui d’Alphonse Rancy (voir blog29/09/2011), complété par la ménagerie d’Auguste Laurent, ménagerie choisie aussi par les frères Court pour le début de leur enseigne Zoo Circus (voir blog06/01/2012). Ce film nous montre la vie au quotidien d’un cirque ambulant de l’entre-deux-guerres dans lequel se produisent quelques artistes bien connus à cette époque. On peut ainsi distinguer au fil du récit, le dompteur Laurent, les clowns Futelais & O’Connor, les acrobates Mercedes et Margaret Jardys, le jongleur flegmatique Gaston Palmer… et n’oublions pas deux enfants de la balle, les frères André et Albert Rancy qui participeront en 1931 à un autre film parlant celui-là: “Les Vagabonds magnifiques”. Il est dommage que ces films soient aujourd’hui totalement hors circuit donc invisibles. Espérons que l’ouverture fin 2014 avenue des Gobelins à Paris, de la Fondation Pathé-Jérôme-Seydoux, pourra régler partiellement ce problème !

commentaires

Le Cirque français, un maillon de la grande famille

Publié le 13 Avril 2014 par Michel Alain Lagrange

Yolande Bourguignon une enseignante un peu particulière...

commentaires

Mikhail Nikolaïevitch Roumiantsev dit Karandash, (1901-1983)

Publié le 13 Avril 2014 par cirk75gmkg dans Clowns

Mikhail Nikolaïevitch Roumiantsev  dit Karandash, (1901-1983)

Célèbre auguste satirique du temps de l’Union Soviétique et pur produit de l’École d’art du cirque de Moscou dont il sort en 1930 diplômé. Après avoir pendant plusieurs années joué les benêts et désireux de s’imposer par une image originale, Karandash se compose dès 1934 un personnage un peu à la Charlot, habillé d'un complet, d’un petit chapeau noir sans bord coiffant sa large chevelure, une petite moustache, un pantalon bouffant et une chemise à carreaux. Il campe un petit homme décidé mais perpétuellement malchanceux.

Mikhail Nikolaïevitch Roumiantsev  dit Karandash, (1901-1983)

En 1958 Karandash vient en France à l’occasion du 2ème spectacle du Cirque de Moscou. Il présenta au public français des entrées plus ou moins muettes telle celle où on le voyait aux prises avec un âne refusant obstinément de tirer une charrette. Finalement après bien des déboires Karandash installa l’animal dans le véhicule et quitta la piste en remorquant lui-même tout l’attelage.

Mikhail Nikolaïevitch Roumiantsev  dit Karandash, (1901-1983)

Artiste au comique naïf, clown plus d’entrée que de reprise, il imposa un nouveau modèle de clown, personnage solitaire, naïf et rusé, accompagné ou non. Sa façon de s’imposer, avec ou sans faire-valoir, déclenchaient facilement les rires même au-delàs des mots. Artiste du peuple de l'URSS, vers la fin de sa vie il devient professeur et eut comme élèves les célèbres clowns Oleg Popov (voir blog03/02/2011) et Youri Nikouline (voir blog10/03/2011).

commentaires

La France, berceau des cirques

Publié le 12 Avril 2014 par cirk75gmkg dans Cirques

La France, berceau des cirques

C’est en France que se sont développés en premier les Arts de la Piste, grâce à la reine Marie-Antoinette, qui avait invité le sergent-major britannique Philip Astley à présenter ses numéros de dressage équestre à Fontainebleau. Ont suivi Franconi, Dejean et tant d’autres qui ont su élever le cirque au niveau des spectacles réservés aux rois, empereurs et autres aristocrates… Napoléon III a inauguré en panache le cirque de l’Empereur l’actuel Cirque d’Hiver Bouglione, Charles X a apporté son soutien financier personnel à Antonio Franconi, après l’incendie du Cirque Olympique…

La France, berceau des cirques

C’est aussi en France qu’est apparu le cirque moderne. Victoria Chaplin et Jean-Baptiste Thierriée ont introduit le cirque sur les scènes de théâtre. Christian Taguet, directeur du Puits aux Images, a supprimé Monsieur Loyal, supprimé les animaux, imaginé un spectacle de numéros s’enchaînant harmonieusement, avec des musiciens qui n’étaient plus confinés au-dessus de l’entrée des artistes, mais qui, costumés, faisaient partie intégrante du spectacle. Le mouvement a été poursuivi par d’autres troupes pour aboutir au cirque québécois qui reste à ce jour la forme la plus aboutie tant au niveau spectacle que marketing, mais il faut bien vivre avec son temps!

commentaires

2ème Festival International du cirque du Loir-et-Cher à Salbris

Publié le 11 Avril 2014 par cirk75gmkg dans Festivals

2ème Festival International du cirque du Loir-et-Cher à Salbris

Aujourd’hui vendredi 11 avril à 20h30 débute, le Festival du Cirque de Salbris, cher à Anthony Rech, qui en est le à la fois le fondateur et l’âme et qui l’organise à travers la société CircusWorld dont il est le Président. Cette deuxième édition propose un programme fort complet de cirque traditionnel avec jongleurs, acrobates, fauves, chevaux, numéros aériens et clowns. Pour celles et ceux qui ne le sauraient, Anthony, petit fils de Désiré et fils de Jean et d’Annette Rech, est un jeune homme de 26 ans frappé d’une terrible maladie : la myopathie, mais comme tout enfant de la balle, il a en lui, l’art de la piste chevillé au corps. Et après une première édition, créée dans sa bonne ville de Salbris cité où les Rech ont élu domicile, et qui a rencontré un succès d’estime, (même si le chapiteau n’était pas toujours plein, mais n’est-ce pas le lot des nouvelles manifestations il faut se faire connaître et reconnaitre), Anthony présente ce week end la deuxième édition de cette manifestation.

2ème Festival International du cirque du Loir-et-Cher à Salbris

Pour cela il a mis les petits plats dans les grands en proposant un chapiteau plus grand pouvant accueillir 1 800 spectateurs et comme l’an dernier Anthony a sonné le rappel chez les Rech. Jean, le père, a avec d'autres membres de la famille monté chapiteaux et gradins installé le long de la départementale 2020, à la sortie sud de la ville. Elodie, championne de twirling-bâton et fil-de-fériste, participera au spectacle et Désiré, le grand-père, sera sur la piste efficacement secondé par son célèbre chimpanzé Tiby. Les cousins de Vendée présenteront un numéro de clowns. Cousins plus éloignés, Alexandra et Eric Bormann seront présents avec tigres blancs et cavalerie ainsi qu’en Blues Brothers dans un numéro de Rola Rola, et n’oublions pas la cousine Céline Moreno aux cordages aériens. Christophe Ivanès endossera les habits de Monsieur Loyal et Stéphane Danetto sera le régisseur général. Comme quoi ce Festival est entre de bonnes mains et le pari d’Anthony sur le point d’être réalisé il compte bien cette année tripler le nombre de spectateurs. Dernier point un jury présidé par Stéphanie Burlet-Franconi remettra samedi soir lors de la soirée de gala les "Strass" récompensant les lauréats de cette deuxième édition.

commentaires

Rue du Cirque à Paris, place du Cirque à Nantes

Publié le 10 Avril 2014 par cirk75gmkg dans Cirques d'hier

Rue du Cirque à Paris, place du Cirque à Nantes

Rue située non loin du Palais de l’Elysée, et ayant eu dernièrement les honneurs de la presse people pour un amoureux casqué allant la nuit conter fleurette à sa bien-aimée, cette artère créée en 1847, a dans un premier temps reçu le nom du 3ème fils de Louis-Philippe, en étant nommée rue de Joinville. En 1849 elle changea de dénomination et devient rue du cirque rappelant ainsi que de 1841 à 1900 était érigé dans le carré Marigny un cirque. Cet établissement connut selon les aléas politiques trois dénominations, d’abord cirque National, puis cirque de l’Impératrice et enfin cirque d’été (voir blog24/02/2011). C’est dans cet établissement qu’avaient débuté deux célèbres courtisanes françaises : la Belle Otéro et Emilienne d’Alençon,. Paris n’est pas la seule ville française à faire référence d’un passé circassien, Nantes possède elle une place du cirque.

Rue du Cirque à Paris, place du Cirque à Nantes

Cette place nantaise initialement baptisée place de l’abreuvoir, doit son nom en 1837 au cirque Paquer, ou cirque du Chapeau-Rouge, lequel occupait initialement un bâtiment de la rue du Chapeau-Rouge, construit à l'origine en 1830 pour y installer une usine pour l'éclairage au gaz, mais ce projet fut rapidement abandonné et en 1834 le propriétaire décida d'y installer un cirque. Pour cela il fait appel pour édifier un théâtre à l'angle de la rue de l'Arche-Sèche et de l'allée d'Orléans, à l'architecte Joseph-Fleury Chenantais. Au fil du temps, la salle de théâtre — où se produisit notamment Dejazet — s'effaça peu à peu devant le cirque, est en forme d’hémicycle, aujourd’hui démoli.

commentaires

Une vidéo sur le Hungarian National Circus, avec...

Publié le 9 Avril 2014 par Michel Alain Lagrange

Une vidéo sur le Hungarian National Circus, avec entre autre la Famille Casselly

Magyar Nemzeti Cirkusz 20 éves jubileum Turné 2014

commentaires
1 2 > >>