Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Depuis 2010, Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Pinderland, un parc dédié au monde du cirque

Publié le 9 Avril 2014 par cirk75gmkg dans Bâtiments, exposition

Depuis plusieurs années Gilbert Edelstein, le PDG du Cirque Pinder, souhaite créer en Seine-et-Marne un espace de loisirs consacré au Cirque. En bordure de la départementale 372, sur une petite partie des 120 ha du domaine de Mémorant acquis il y a 15 ans par Promogil, la société de Gilbert Edelstein, et cachés à la vue du public se trouvent déjà les ateliers pour le matériel et une pension pour animaux de cirque retraités. Après bien des difficultés il semble que ce projet commence à prendre forme. En effet dans un premier temps ce parc avait suscité bien des oppositions dues aux conditions d’accès et de circulation sur le secteur. Mais il semble aujourd’hui que ces problèmes soient aplanis car dernièrement le Conseil général a adopté le principe d’un nouveau carrefour d’accès sur la RD 372, axe reliant dans un sens Perthes à Dammarie-les-Lys, et dans l’autre Cély-en-Bière à l’échangeur de l’A6. Les travaux de création du nouveau carrefour seront pris en charge par la société Promogil pour environ 420 000 €, sur un investissement global de 1 million d’euros.

Et en septembre devrait être inauguré un chapiteau de 1.500 places, où les mercredis, samedis et dimanches seront présentés des représentations de cirque avec animaux. Puis une seconde étape au printemps 2015, avec un musée et une école de cirque, pour les enfants qui souhait apprendre l’acrobatie, devrait compléter ce complexe. Pinderland compte séduire annuellement 300 000 visiteurs, dont près d'un tiers de scolaires. De plus, ce parc pourra accueillir aussi des cérémonies privées : mariages, anniversaires, soirées d’entreprise…. A terme la création de Pinderland à Perthes devrait permettre au Cirque Pinder de faire en tournées moins de villes et donc, de réaliser quelques économies, ambition non négligeable pour une entreprise fut elle aussi de spectacle. Pinderland un projet innovant et original en Europe qui peut modifier le paysage francilien et circassien!

commentaires

L'article du jour: " E comme Empire...."

Publié le 8 Avril 2014 par Michel Alain Lagrange

commentaires

Une video sur la grande fête Liloise du cirque...

Publié le 8 Avril 2014 par Michel Alain Lagrange

Une video sur la grande fête Liloise du cirque 2013

Comme tous les ans, Thierry Fééry vous accueille sur l'esplanade de Lille entre le 12 octobre et le 17 novembre 2013 sous le grand chapiteau pour découvrir les plus extraordinaires numéros de cirque dans le monde avec acrobates, jongleurs, danseurs, animaux, etc http://www.lagrandefetelilloiseducirque.com

commentaires

Le poids économique des Comités d’Entreprise dans la rentabilité des Cirques Français

Publié le 8 Avril 2014 par cirk75gmkg dans Economie

Le poids économique des Comités d’Entreprise dans la rentabilité des Cirques Français

La responsabilité d’organiser la traditionnelle fête de Noël stricto sensu est, en France laissée au bon soin des C.E. En 2013 par exemple, le C.E. de Microsoft a choisi le cirque Gruss, celui de la RATP Bouglione. La période des fêtes de fin d’année est cruciale pour les grands cirques français. Pinder, Arlette Grüss, Bouglione... pour ne citer que les plus connus, réalisent près de 40 % de leur chiffre d'affaires, environ 6 à 9 millions d'euros chacun, avec les Comités d'Entreprises, voire parait-il plus pour le cirque Phenix.

Le poids économique des Comités d’Entreprise dans la rentabilité des Cirques Français

Globalement, sur les 12 millions de spectateurs captés chaque année par la centaine de cirques traditionnels recensés, deux millions viennent à l'invitation de leur C.E. lequel débourse entre 10 et 35€ par salarié. Air France, la SNCF, EDF, ou la Mairie de Paris, représentent à eux quatre plusieurs dizaines de milliers de clients potentiels, et la compétition est féroce pour les séduire; ainsi en 2010, Bouglione a débauché Jean Arnaud (voir blog06/11/2011), le spécialiste des C.E., chez Pinder depuis vingt-quatre ans. Et depuis, les relations demeurent un peu tendues entre les deux grands cirques… car n’oublions pas que le cirque est le 3ème loisir préféré des Français.

commentaires

Jacques Nicolet, le magistral porteur des Alizés (1922-2014)

Publié le 7 Avril 2014 par cirk75gmkg dans Aériens

Né le 2 janvier 1922 en Belgique à Boirs, de parents aériens connus sous le nom des Nicoletos, Jacques Nicolet débute avec eux à quinze ans. Sa rencontre avec Pierre Bouvet, le leader de la dernière grande troupe française de trapézistes volants français, les Alizés, (connue aussi sous la dénomination de Pierre Alizé et ses Partenaires), et dont la devise est ”Rien n’est impossible” marque le début d’une extraordinaire carrière qui le conduit dans les plus prestigieux cirques européens : Cirque d’Hiver de Paris (voir blog25/02/2011), Wintergarten de Berlin, Cirque Royal de Bruxelles (voir blog09/01/2012), Tower Circus de Blackpool (voir blog14/01/2011), Cirque Trolle Rhodin, Cirque Olympia des Mills.

En 1974, lors du premier Festival de Monte-Carlo, les Alizés reçoivent en témoignage de leur exceptionnelle carrière un Clown d’argent. Rappelons qu’en prologue du numéro des Alizés, Jacques Nicolet se chauffait en exécutant sur son agrès, non seulement une planche avant mais aussi un équilibre sur les mains. Les plus grands chapiteaux (Knie, Bouglione, Amar, Apollo Krone…) accueillirent ce trio de légende comme. Superbe porteur il a eu l’honneur de rattraper outre Pierre Bouvet, Gerhard Stapper, Tony Steele, Carole et Roger Mirelles ainsi que son épouse l’élégante voltigeuse d’origine allemande Marliese Tanz… Ses prises permirent longtemps à Pierre Bouvet de tourner un casse-cou retourné, un casse-cou par-dessus et un parfait double et demi…

Une fois retraité il installe sa caravane à Munich dans le parking face au Kronebau et où technicien pour ce célèbre établissement allemand. Il joue aussi une sorte d’ambassadeur pour les Français qui visitent ce cirque munichois. Décédé le 27 mars 2014, ses cendres reposent désormais au côté de sa compagne et partenaire de trapèze Marlise Tanz. Jacques Nicolet une vie toute dédié à l’art du trapèze.

commentaires

Michel Alain Lagrange shared Festival...

Publié le 7 Avril 2014 par Michel Alain Lagrange

Michel Alain Lagrange shared Festival International du Cirque du Loir-et-Cher's event.

commentaires

L’art acrobatique en Chine

Publié le 6 Avril 2014 par cirk75gmkg dans cirques étrangers

L’art acrobatique en Chine

Il n’existe pas en Chine de cirques comme on l’entend en Europe. Par exemple la piste circulaire est généralement absente car les spectacles sont le plus souvent présentés sur scène et dans des salles agencées type théâtre, pas non plus de M. Loyal présentant et mettant en évidence l’extraordinaire d’une prestation artistique des artistes. En Occident, le terme cirque évoque avant tout les chevaux et les animaux, les aériens et les clowns. Dans le cirque chinois les animaux sont absents et lorsqu’ils existent c’est sous la forme de peluche ou en tissu. Aériens et clowns y sont aussi inconnus car le cirque chinois se caractérise par l’acrobatie, le jonglage et la magie qui y atteignent des niveaux et une qualité rarement vue ailleurs.

L’art acrobatique en Chine

Le terme “Cirque de Pékin” souvent utilisé pour désigner le cirque chinois est un spectacle composé d’une succession de numéros qui n’a trouvé sa forme actuelle que très récemment si on le compare à la séculaire tradition qu’il met en jeu. Certains tours plus que millénaires comme la jonglerie avec d’énormes jarres en porcelaine, les assiettes tournoyant au bout de baguettes souples ou les incroyables pyramides de tables, de chaises ou de vases… sont uniques au monde. En Chine l'acrobatie, vieille de cinq mille ans, est une discipline ancestrale très liée à la chasse, à la guerre, aux mythes et aux légendes, aux rites religieux, aux cérémonies agricoles voire aux fêtes champêtres et populaires. Berceau de la jonglerie l’Empire du milieu a formé des jongleurs travaillant avec des objets de la vie de tous les jours: bols à riz, assiettes, vases, chaises... Tous les numéros dans le cirque chinois relèvent d’une certaine façon de l’art de la danse ce qui permet de donner cette touche où l’aisance physique ne commence à devenir spectacle qu’après avoir satisfait aux exigences de l’esthétisme et de la grâce.

L’art acrobatique en Chine

Si le Cirque chinois prend ses sources sous la dynastie des Tang, la Chine moderne dans les années 50 et sous l’impulsion du Premier ministre Zhou Enlai a fédéré les troupes acrobatiques et créé des Ecoles dans lesquelles sont dispensées à près de dix mille élèves, les finesses de l’art du cirque chinois. Aujourd’hui près de cinquante mille acrobates chinois se répartissent dans environ cent cinquante troupes officielles dont certaines ont le droit de se prévaloir du titre “Troupe acrobatique de Chine” dont les plus célèbres portent le nom de Troupe du Drapeau, du Chemin de Fer, de Suining, de Shandong… De nos jours les artistes Chinois trustent les Clowns d’or à Monte Carlo ou les Médailles d’or au Cirque de Demain, mais on peut légitimement se demander si cette moisson de récompenses n’est pas aussi quelques fois diplomatique, car l’Empire du Milieu est une nation chatouilleuse et cela se constate malheureusement aussi dans les arts de la piste (voir blog28/01/2014).

commentaires

Le cirque Pinder s'installe

Publié le 5 Avril 2014 par Michel Alain Lagrange

commentaires

Victoria Chaplin et Jean-Baptiste Thierrée à Paris

Publié le 2 Avril 2014 par cirk75gmkg dans Nouveau-Cirque

 
 Cirque-Invisible.jpgC’est un évènement et un véritable plaisir de retrouver sur scène le duo à l’origine du nouveau cirque. Ils présenteront leur Cirque Invisible du 16 mai au 15 juin 2013 au Rond-Point. Poétique, absurde, surréaliste, spectaculaire, le cirque imaginé par Jean-Baptiste Thierrée et Victoria Chaplin (voir blog30/08/2012) est tout sauf invisible. Depuis 1990, le Cirque Invisible tourne un peu partout dans le monde, se duplique, se transforme, se rêve et se concrétise. Toujours au centre de la scène, le couple fabuleux qui, entre acrobaties, tours de magie, chorégraphies et illusions, nous entraîne dans un monde imaginaire situé quelques parts entre le cirque traditionnel et le rêve prémonitoire
CirqueInvisibleUn homme plus une femme donnent un clown illusionniste et une acrobate caméléon, voire un lapin géant et un dragon ou une cafetière humaine et un peloton cycliste. Victoria Chaplin et Jean-Baptiste Thierrée se métamorphosent à l’infini. On se frotte les yeux. Est-ce qu’ils sont deux ou est-ce qu’ils sont dix ? Ils sont deux mais semblent ne faire qu’un. Miracle de la légèreté, jusqu’à l’émerveillement, jusqu’à l’effacement, jusqu’à l’abstraction, jusqu’à la transformation d’un lapin en nuage. Et c’est ainsi que, juchés sur ce petit nuage de fortune, Jean-Baptiste Thierrée et Victoria Chaplin inventent, soir après soir, sans autre autorisation ni légitimité que la leur, une histoire héroïque et secrète, féerique et gracieuse, celle d’un cirque libertaire et fraternel.
 Cirque-invisibleEst-ce qu’on est en train de rêver ? Lui en clown magicien, tirant de ses incroyables valises à images d’enchanteurs gags. Elle, en femme caméléon, faisant naître par ses costumes extravagants tout un bestiaire fantastique. Vous ne savez plus quel âge vous avez… Normal, l’âge est une notion qui n’existe pas dans le cosmos féerique où ce couple vous entraîne.
 
 
 
 
 
 
 
 
commentaires
<< < 1 2