Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

La Musique au Cirque

Publié le 30 Novembre 2010 par cirk75gmkg dans Musique

disk musikLa musique a naturellement sa place dans un spectacle de cirque. A l’origine ce sont des marches militaires qui soulignent l'exploit tout en entretenant le suspense. L'orchestre est une sorte d'orphéon constitué de 6 à 10 instruments parmi lesquels les cuivres et la batterie tiennent la vedette.  

 

disk Carmino d'Angelo3Mais si l'orchestre est indispensable il est rarement mis en valeur. Et même aujourd'hui certains établissements ont recours a des bandes sonores pour ponctuer leur spectacle. Rares sont les Maestros qui peuvent revendiquer une notoriété. Et Fred Adison (voir blog du 16/11/2010), Bernard Hilda et Carmino d'Angelo (voir blog07/01/2011), sont les exceptions qui confirment la règle.

 

Disk-Dany-Marchetti.jpgAu cours des années 70, tour à tour se sont succédés au pupitre chez Bouglione: Yves Bouvard, Jack Jay, Dany Marchetty, Fred Pons , Guy Roussel et Adrien Terme, un ancien collégien de Ray Ventura.


disk-R.Lanzac1.jpgDe cette période, peu d’enregistrement furent gravés. On peut toutefois trouver ceux de Dany Marchetti , trompettiste et Chef d’orchestre qui en plus de son passage chez Bouglione travailla au Cirque Rancy-Carrington.  Et c’est pour cet établissement qu’il a composé la musique du disque souvenir dont les paroles sont signées Roger Lanzac. Sur la pochette et sous la perruque blanche de l’auguste Jaja se cache en réalité le directeur du cirque: James Carrington.

 

 Disk-JackJay.jpgAutre enregistrement des années 70, celui de l'orchestre de  Jack Jay. Pour son passage chez Bouglione il a composé "Cirque d’Hiver" et sur le même vinyl on peut écouter la très célèbre "Entrée des gladiateurs".

 

Disk-MusikCirk.jpgPour ceux intéressés par la musique de Cirque signalons "La Grande Parade du Cirque", vinyl dans lequel Jack Jay reprend les principaux classiques  de musique de cirque. 

 

commentaires

Le Masque Editions

Publié le 29 Novembre 2010 par cirk75gmkg dans Livres

 Un éditeur indépendant qui publie de splendides livres sur le cirque, à connaître pour se faire plaisir ou pour offrir, je veux parler des Editions LE MASQUE,  à Tours. A ce jour 7 livres ont vu le jour et sont des ouvrages de collection indispensables à la bibliothèque d’un circophile éclairé.


    couv-pinder-3.jpgChaque livre relié, d’un format 210 x 220 mm, d’une centaine de pages est cousu au format à la française avec une jaquette quadri et une couverture en couleur.  Chaque ouvrage comprend plus d’une centaine de photographies (en couleur ou en noir et blanc). Chaque titre est tiré à 500 exemplaires.


    couv-pinder-4.jpgQuatre livres, indispensable pour tout Pinderphile, relatent l’histoire de leur cirque préféré à travers ses affiches et sur une période allant de 1929 à 1983. Il s’agit des "Belles de Pinder" de Christian Bertault, Jean-Luc Lucet et Serge Lasseur.


    Moralles.jpgUn livre très fourni sur le Cirque Amar de Christian Bertault, un autre sur le Cirque Morallès , ou "l’aventure d’un précurseur" de Dominique Bertault complètent harmonieusement cette belle collection.


Radio Télé CircusEt en 2009, le journaliste circophile Christian Boner a publié une anthologie sur l’âge d’or du cirque de la radio et de la télévision sous le titre de "Radio-Télé-Circus".

commentaires

Le Radio Théâtre

Publié le 28 Novembre 2010 par cirk75gmkg dans Cirques d'hier

    Gr.parade59Pinder61.jpgLe mariage de la radio et du cirque a considérablement marqué après guerre le paysage circophile français. Tous le monde se souvient  du Radio Circus (1949-1962),  du Pinder ORTF (1961-1969) ainsi que du Grand Cirque de France (1959-1966). Mais moins connu est l'expérience tentée sous l'enseigne du Radio Théâtre. Revenons sur l'histoire de cet établissement qui a existé de 1952 à 1956.

 

RCircus1950A l'origine de ce chapiteau un homme Louis Merlin, passionné de tauromachie et de cirque et une marque, l'Oréal souhaitant populariser deux de ses produits phares le shampooing "Dop" et le savon "Monsavon". Si le Radio Circus vante lors de ses tournées les mérites du shampooing, le Radio Théâtre est créé pour célébrer les vertus du savon.

 

Rtheatre52.jpgEt comme il n'est pas souhaitable de concurrencer le Radio Circus, Louis Merlin décide que ce chapiteau présentera un spectacle de music hall en utilisant non une piste mais une scène munie d'un plateau tournant. 

 

Prin45.jpgLe chapiteau et le matériel technique utilisés sont la propriété de la famille Prin, qui la saison précédente avait déjà succombé aux mirages de la publicité en devenant le "Cinémonde Circus" glorifiant les mérites d'un hebdomadaire cinématographique.

 

    Rtheatre54.jpgLe nom de l'enseigne Radio Théâtre est mal choisi car aucune pièce ne sera jouée sous ce chapiteau.  Il aurait été plus juste de  le nommer Radio Music Hall car le spectacle présenté en première partie est une succession de numéros visuels. Et comme au Radio Circus, la seconde partie est consacrée à l'enregistrement des émissions de Radio Luxembourg, ancêtre de RTL.

 

Rtheatre55.jpg Le spectacle est animé par Marcel Fort "l'enfant terrible de la radio" ou par le "Grand sympathique" Roger Lanzac.  Des chanteurs en vogue comme Patrice et Mario, Yvette Giraud, Tino Rossi ou les Compagnons de la Chanson enrichissent les programmes où se produisent d'authentiques vedettes du cirque comme les Rudi Llata, les 3 Fratellini, les Craddocks, Mireldo le Maître de l'illusion, le cirque des lilliputiens... le tout accompagné par l'orchestre de Nino Nardini (voir blog du 24/11).

 

RTheatre56.jpegLe succès fut au rendez-vous. Certes la publicité et l'attrait d'assister, comme au Radio Circus à l'enregistrement d'émissions publiques radiophoniques, attirèrent de nombreux radio-spectateurs, mais la très bonne qualité des programmes sut ne pas décevoir les chers auditeurs qui affluèrent très nombreux à la caisse de cet établissement.  

commentaires

Rolf Zavatta (1906-1998)

Publié le 27 Novembre 2010 par cirk75gmkg dans Clowns

    Lamy6.jpgFrère ainé du célèbre Zavatta, Rodolpho dit Rolf était un artiste de cirque complet. Sauteur, écuyer, clown de compagnie avec ses frères Tonino ou Achille. Il  se fait connaître par un numéro d'hélice humaine resté dans les mémoires. En parallèle au Cirque Lamy il réalise avec Landry de nombreuse entrées comiques.

    Pinde02r-affiche.jpgMais après un accident au trapèze volant. il se tourne définitivement l'art clownesque. Rolf et Achille forment alors chez Bouglione, au Cirque Bostok et au Zoo-Circus un brillant tandem de clowns musicaux. Pour certains connaisseurs jamais Achille n'eut de meilleur partenaire que son frère Rolf.


    Amar08EZPuis avec Eugène Léonard il fait équipe et, tous les 2 font jusqu'en 1961 les beaux jours du cirque Pinder. En 1962 Rolf se produit en compagnie de son cousin italien Emilio Zavatta, acrobate comique, sous le chapiteau des frères Amar. Rolf eut aussi pour partenaire Manetti et fut au Cirque Medrano de Paris le clown des Rastelli sous le nom de Rudi.


    Zavatta.jpgDans "Le Grand Amour" de Pierre Etaix on peut le voir en "suisse" aux côtés de Loriot et de Billy Beck. Enfin avec sa femme Suzanne, il présente un numéro de burlesque musical connu sous le nom de  "Zavatta and Partner"

 

    ZavattaRolf.jpgDans un livre intitulé "Une vie de Clown, souvenirs de Rolf Zavatta" il raconte à Jacques Garnier  sa vie d'artiste de cirque, avec les bons et les moins bons jours.  

commentaires

Laurent Melki

Publié le 26 Novembre 2010 par cirk75gmkg dans Affiches

    Bouglionech2007bCes dernières années les couvertures des programmes ainsi que les affiches du Cirque d'Hiver Bouglione sont l'oeuvre de l'illustrateur Laurent Melki. Revenons rapidement sur sa carrirère.

 

    bouglionech2006Né en 1960 en Avignon, Laurent Melki est très vite atteint du virus du dessin, et dès 14 ans il suit des cours de croquis de nu à l'Ecole du Louvre tout en dessinant ses profs.


    bouglionech2009Après le Bac, Melki intègre l'Ecole Supérieure d'Arts Graphiques de Paris où il perfectionne sa technique et son sens de la composition. Diplômé après 5 ans d'études, il choisit comme sujet de thèse "Le cinéma d'épouvante et l'affiche" Et c'est tout naturellement qu'il se spécialise dans ce support publicitaire.

 


 

    bouglionech2010Une rencontre permet à Laurent Melki d'entrer dans le monde du spectacle avec les affiches des Folies Bergères, des Hot d'or, des concerts de Johnny Halliday et de Laurent Gerra; puis il est contacté par les Bouglione pour les affiches du Cirque d'Hiver.

 

 

 

 

commentaires

Catherine Blanckaert (ou Blankart) chez Bouglione

Publié le 25 Novembre 2010 par cirk75gmkg dans Dompteurs

Catherine-Blankaert.jpgEn ce jour de la sainte Catherine, j'aimerai évoquer le souvenir d'une des reines de la piste à savoir la dompteuse d'origine suisse Catherine Blanckaert, une ancienne danseuse formée au difficile métier de belluaire par Firmin Bouglione.

 

CatherineBlankart.jpgPour la petite histoire, cette femme de caractère acheta ses 8 lions avec ses économies, les dressa seule et trouva des engagements chez Royal-Gasser en 1966. Puis tourna jusqu'en 1972 avec le Cirque Bouglione où elle présenta avec une élégance raffinée un groupe de 8 tigres, avant de prendre en main un groupe de 7 tigres géants dressés par Henri Dantes. Au Cirque d'hiver dans les années 60-70 elle passait pour une dompteuse au caractère bien trempé, élégante dans ses maillots de strasse et ses hauts talons.   

 

Blankart.jpgLa Famille Bouglione communiqua sur cette artiste en faisant imprimer des affiches et des couvertures de programme à son effigie. Sur l'affiche imprimée par l'entreprise Chabrillac (voir blog du 19/11) le nom de l'artiste est orthographié Blankart. Les Bouglione trouvant ainsi le nom, certainement plus vendeur. Catherine Blanckaert avait la passion des fauves qu'elle nourrissait elle même. Elle mit fin à sa carrière dans les années 70, contrainte par un cancer qui la fatigua énormément. Une fois guérie elle se tourna alors vers d'autres passions: l'astrologie et les sciences parapsychiques et décèda en 2003 à l'age de 71 ans. 

#catherineblanckaert

commentaires

Nino Nardini

Publié le 24 Novembre 2010 par cirk75gmkg dans Musique

 Disk-NinoNardini1.jpgCeux qui ont pu assister aux représentations donnés entre 1952 et 1961 du RadioCircus et de son petit frère le RadioThéatre (voir blog du 28/11) se souviennent certainement de ce chef d'orchestre qui a dirigé la musique de ces deux chapiteaux.


 Disk-NinoNardini2.jpgNino Nardini composa pour le cirque des oeuvres comme "La Grande Parade", "Entrée des Clowns" "Big Top Galop" ainsi que son célèbre "Rock and Roll Circus".


Disk-NinoNardini3.jpgLa formation attractive dirigée par Nino Nardini était  composée de 8 éléments (2 trompettes, 1 trombone, 1 guitare, 1 contrebasse, 1 batterie,  1 accordéon) et,  parmi les trompettistes figurait Adrien Terme le futur maestro du cirque Amar.


 Disk-NinoNardini4.jpgNino Nardini fait parti avec beaucoup d'autres, tels Raymond Brunel, Paul Elie, Forimond, Germaine Mordan, Marcel Pomes, Jack Jay... des chefs d'orchestre aujourd'hui un peu tombés dans l'oubli mais ils ont fait les beaux jours orchestraux des grands cirques français. Il est dommage que les enregistrements sonores de ces maestros se fassent trop rares car ils font parti du patrimoine musical du cirque français.

 

commentaires

Richard Avelon

Publié le 23 Novembre 2010 par cirk75gmkg dans Affiches

 Avelon.jpgUne photographie de l'Américain Richard Avedon, représentant le mannequin Dovima, en robe de soirée Dior, entre des éléphants, a été adjugée samedi 841.000 euros, soit un record mondial pour l'artiste, lors d'une vente aux enchères à Paris chez Christie's. Il s’agit d’un record mondial pour l'artiste.

Unique par sa grande taille, le tirage argentique représente le mannequin Dovima, en robe de soirée Dior, entre des éléphants du Cirque d'hiver.

 

Avelon2.jpgCette photographie est issue d'un lot de clichés pris par le photographe américain au Cirque d'hiver et sur certaines on peut voir Emilien ou Sampion Bouglione (actuels directeurs du cirque) voire même le clown Mylos. Certaines de ces photographies sont reproduites dans le livre que Marjorie Aiolfi et Sampion Bouglione ont consacré au Cirque de la rue Amelot. 

commentaires

Les enseignes de Jean Richard

Publié le 22 Novembre 2010 par cirk75gmkg dans Cirques

 

richard1.jpgComédien, illustrateur, chanteur, Jean  Richard fait ses premiers pas dans le monde du cirque, en septembre 1955 sur la scène de l’Olympia où il choisit un faire-valoir original : une lionne prénommée Saïda. Puis  seconde incursion, au cirque Médrano où, du 25 novembre au 15 décembre de la même année, il présente un groupe de 8 éléphants provenant du célèbre cirque Knie.

JR1957.jpgEn  1957 il s’associe avec les Gruss-Jeannet en tant que Directeur artistique du Cirque-Zoo Jean Richard. Dans ce spectacle où la famille Gruss assure en totalité la première partie, le comédien ne se contente pas de donner son nom à l’établissement, il assume partie la seconde pratiquement seul. Il présente des éléphants et interprète une fantaisie nommée "A Champignol " coécrite par Roger Pierre et Jean-Marc Thibaud.

En 1963 il fonde le premier parc d’attractions français "La Mer de Sable" et le Zoo d'Ermenonville, lieu où il implante le Cirque d'été, construction en bois. Et c’est dans ce cadre que que seront enregistrées les émissions de télévision : "1, 2, 3… en piste".

JR1968.jpgEn 1968, les Gruss-Jeannet renouent avec Jean Richard, mais sous une forme différente (aide technique, logistique matérielle), les Grüss n’étant que directeurs techniques. C'est désormais Jean Richard, secondé par Jacques Dynam, qui dirige un cirque portant son nom.

Pinder72.jpgEn 1972, le cirque Pinder, suite au décès de Charles Spiessert, rencontrant de grandes difficultés financières est à vendre. Ne laissant pas passer l’occasion Jean Richard devient ainsi le troisième patron d’un cirque de légende auquel il accole son nom. En 1973 il assure la gérance d’un autre parc d’attraction : "La Vallée des peaux Rouges".

JRH1973.jpegEn 1974 Jean Richard achète à la société Galaxy un immense chapiteau sédentaire de plus de 6 000 places installé à Paris, Porte de La Villette. Pour son premier spectacle il décide de remonter avec le Gruus, la célèbre pantomime Ben Hur.

JRNC1976.jpegPuis c’est la création du nouveau Cirque Jean Richard qui au bout de 2 ans prendra le nom de Cirque Medrano. A  la fin de l’année 1977, le Groupe Chapiteaux-Spectacle SA. Jean Richard comprend 4 cirques, et trois parcs d’attraction. Malheureusement les difficultés de toute part surgissent et le Groupe est mis en liquidation judiciaire en 1983. Gilbert Edelstein reprend les cirques Pinder et Jean Richard qu'il dirige toujours aujourd'hui.

J. RichardJean Richard a écrit ses mémoires dans un livre intitulé "Ma vie sans filet" dans lequel il relate ses expériences de comédien et de Directeur de Cirques

commentaires

Prestige

Publié le 21 Novembre 2010 par cirk75gmkg dans Programmes

bouglionech201012ème programme des Juniors, Prestige l'actuelle production Bouglione que l'on peut voir au Cirque d'Hiver est un spectacle familial et cosy. On y retrouve tous les ingrédients indispensables pour cuisiner un bon moment de cirque: orchestre, lumière, rire, animaux, émotion et, cette année magie avec Evia Julia.


 Sergio présent, paraît-il pour la dernière fois, toujours secondé par Carolis dont le visage orne l'affiche du spectacle, reste un animateur raffiné et cultivé. Cette année un nouveau larron vient troubler le jeu des deux compères: Grégory Bellini. Le bonhomme hante les pistes de cirque depuis l'âge de cinq ans, c'est vous dire s'il connaît le métier. Et dans le numéro du magicien malhabile et dépassé il enchante le public par sa gentillesse et la finesse de son comique.


Autre histrion, le lunaire Julien Cottereau, dans des entrées pleines de charme et de poésie il nous séduit. Avec lui adieu les tartes à la crème et les seaux d'eau, il produit, sans prononcer un mot, un numéro de grâce et de finesse avec pour tout support des sons dont il est l'auteur.   


Comme l'année dernière ,sous la direction d'un jeune dompteur suisse Dominique Gasser, les lions sont présents. Les chevaux font une double apparition. Régina Bouglione compose, dans un numéro de la belle et la bête, une prestation de haute école et, Hans Suppmeir, remplaçant hier soir Joseph Bouglione, présente un numéro de 4 chevaux en liberté. 


La famille Bouglione est présente deux autres fois. Valentino, Dimitri et Alessandro investissent la piste pour un juvénile numéro d'acrobatie au sol et, la belle Irina Bouglione sous une pluie artistique produit une prestation d'anneau  aérien. 


Désir of Flight (sangles aériennes), les Skating Pilar (patin à roulettes),les Bingo (charivari acrobatique), le groupe Drogaley (jonglage) nous ravisent par des prestations de grandes classes. Enfin le Duo Guerrero, reçoit une standing ovation par un numéro de funambule chanté qui retient le souffle de la salle.


Sergio, cette année conclut la soirée en nous dévoilant une autre facette de son talent: le chant. Prestige un millésime bouglione de belle facture à consommer sans modération. 

 

commentaires
1 2 3 > >>