Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Gary Stocker, un homme explosif.

Publié le 27 Mai 2014 par cirk75 dans Personnalités

Gary Stocker, un homme explosif.

Gary Stocker est un cas à part de reconversion professionnelle. Agé de 30 ans, ancien cadre juridique et diplômé de l’université d’Oxford, ce Britannique a choisi, en démissionnant de son métier de cadre juridique, à la rémunération de plusieurs centaines de milliers d’Euros, de donner une nouvelle dimension à son activité professionnelle, pour embrasser une carrière à haut risque devenir Human Cannonball autrement dit Homme-canon. L’argent ne faisait pas son bonheur, mais voler est pour Gary Stocker plus excitant que de conseiller les entreprises lors de leur recrutement. Pour réaliser cette passion il a, avec un ami, utilisé ses économies pour créer sa propre entreprise de spectacle en embauchant une vingtaine d’artistes et achetant un chapiteau de 1 400 places. Après deux ans de préparation son spectacle scénarisé comme une pièce de théâtre est prêt et raconte l’histoire d’un cirque en 1920 en grandes difficultés financières et sauvé de la faillite grâce à une attraction sensationnelle l’Homme-canon. A ce jour Gary Stocker n’a pas encore prévu de tournée en France mais on suit l’affaire. A suivre...

commentaires

Le Nouveau Cirque Féérique Anderson, un établissement d’un autre temps

Publié le 26 Mai 2014 par cirk75 dans Cirques d'hier

Le Nouveau Cirque Féérique Anderson, un établissement d’un autre temps

Ce cirque français, malgré un blason un peu américain que l’on voit sur la couverture du programme, une feuille cartonnée pliée en trois, tournait dans l’hexagone sur une période allant de la fin du XIXème siècle à la guerre de 1914. Il se nommait “nouveau cirque”, laissant supposer qu’il avait existé un autre cirque Anderson, et de plus il était féerique. Il est vrai que les contes d’Anderson que son nom évoquait, pouvaient laisser supposer ce qualificatif au public qui se pressait sous le chapiteau pour assister aux représentations les jeudis, dimanches et jours fériés à 3 heures. Son directeur propriétaire -dont le portrait est dessiné dans un médaillon entouré de drapeaux américains comme cela se faisait à cette époque- ne se nommait évidemment pas comme le programme l’indiquait Anderson, mais Emile Alphonse Duval. Quant à l'administrateur il avait pour nom soit R . Gache ou H. Fournier, des noms à consonances bien françaises ce qui était aussi de mise à cette époque. Le spectacle séduisant, selon Robert et Philippe Barrier (voir blog13/11/2013) était donné sous un chapiteau aux dimensions modestes et comprenait outre un orchestre, le fantaisiste Juliano, les 2 sœurs Manéa dans leurs danses espagnoles, le contorsionniste Vilto, les oiseaux de M. Bernard, le Trio aérien Dorina, des chiens dressés, un manteau magique, du cinématographe et une pantomime (voir blog 01/09/2011) nommée “L’hôtel mystérieux” pour terminer cet alléchant programme. Un autre programme évoque d'autres artistes comme Miss Miraflor dans sa boule mystérieuse ou Stewarts dans ses exercices de force avec canon. Quant au directeur M. Anderson il présentait un numéro de magie, car il avait dans le passé dirigé un théâtre de prestidigitation-magie. Le “Nouveau-Cirque Féerique Anderson un cirque totalement oublié mais dont le nom sonnait bien.

commentaires

Les Farfadaits, les complices d’Alexis Gruss lors des Estriades d’Orange

Publié le 25 Mai 2014 par cirk75 dans Nouveau-Cirque

Les Farfadaits, les complices d’Alexis Gruss lors des Estriades d’Orange

Présent dans le folklore de la Vendée et du Poitou, le farfadet (avec et) est une petite créature, genre lutin et souvent espiègle. Aux Estriades d’Orange ”Les Farfadais” (avec ai) seront la troupe de voltigeurs aériens qui, avec Alexis Gruss animera, les 30 & 31 mai prochain dans le Théâtre antique d’Orange, le spectacle ”Pégase et Icare” (voir blog24/05/2014). Si le gang d’Alexis Gruss représentera la partie Pégase (Mythique cheval ailé de la mythologie grecque) et n'est plus à présenter, en revanche pour le groupe aérien, la part Icare (personnage légendaire qui souhaitait s’élever jusqu’au soleil) peut-être un peu moins connu, n’est-il pas inutile de parler de cette troupe aérienne?

Les Farfadaits, les complices d’Alexis Gruss lors des Estriades d’Orange

Pur produit des arts de la rue, la troupe des frères Haffner s’est réellement constituée en 1998 pour célébrer au Carrousel du Louvre la fête de clôture de la Coupe du monde de football. Stéphane Haffner après avoir été gymnase de haut niveau, s'est produit comme beaucoup d’artistes de rue sur la piazza du Centre Pompidou à Paris où il montra son appétence pour la contorsion et l’acrobatie. Son frère Alexandre lui-même acrobate et styliste le rejoint quelques années plus tard en apportant son côté technique dans la conception de la machinerie et des costumes. Puis la troupe s’étoffe par la venue du danseur Emiliano Simeoni, de la gymnaste-danseuse Claudia Fama et du créateur de costumes Florent Boyer. A ces 5 piliers, s’ajoute selon les spectacles une trentaine d’artistes acrobates, chanteur(se)s, comédien(ne)s, danseur(se)s. A ce jour Les Farfadais ont à leur palmarès plusieurs spectacles aériens et chorégraphiques, de ”Pop Circus Show” qui les a conduit à parcourir non seulement l’hexagone mais aussi le monde. Et c’est cette symbiose entre le cirque à l’ancienne, représenté par les Gruss et le nouveau cirque des Farfadais qui doit donner au spectacle ” Pégase et Icare“ un côté unique mais et magique à ces 1ère Estriades d’Orange !

commentaires

Alexis Gruss aux Equestriades d’Orange

Publié le 24 Mai 2014 par cirk75 dans Programmes

Alexis Gruss aux Equestriades d’Orange

Célébrer le spectacle équestre, présenté dans le cadre unique du théâtre antique d'Orange, en mêlant différents arts vivants (danse, théâtre, arts de la piste, musique, théâtre...), tel est le but chaque année recherché par les Equestriades. Et pour la 1ère édition sera proposée les 30 et 31 mai 2014 une production originale intitulée “Pégase & Icare”. Ce spectacle permettra la rencontre de deux univers, le terrien avec les chevaux artistes du Maître écuyer Alexis Gruss (voir blog13/11/2010) et l'aérien avec la troupe des voltigeurs aériens Les Farfadais, le tout accompagnée par les 12 musiciens du Cirque National Alexis Gruss, sous la baguette du maestro Sylvain Rolland.

Alexis Gruss aux Equestriades d’Orange

Les écuries d’Alexis Gruss, près d’une soixantaine de chevaux, présentent les plus beaux spécimens de races équines d’une grande diversité : des minuscules Falabellas argentins aux géants Shire anglais ; des fringants Lusitaniens et Pur-Race-Espagnols aux lourds Boulonnais, Traits-Russes, Traits-Bretons et Cobs-Normands ; des étonnants Akhal-Téké du Turkménistan aux baroques Frisons hollandais ; des modestes et rares Baudets du Poitou jusqu’aux mythiques Pur-Sang Arabes... Ces chevaux, tous mâles entiers, Alexis Gruss au savoir-faire reconnu, les sélectionne selon des critères bien définis : leur origine, leur robe, leur allure sans oublier jamais l’harmonie des chorégraphies à venir ! La collaboration entre Alexis Gruss et les Estriades d’Orange n’est pas limitée à la seule année 2014, en effet en 2015 on prévoit une rencontre entre les écuyers du Cadre Noir de Saumur et la cavalerie d’Alexis Gruss, et en 2016 la cavalerie du maître écuyer donnera la réplique aux chevaux et à la fanfare de la Garde Républicaine. Quelques belles soirées en perspectives pour les amateurs de chevaux !

commentaires

Pour le plaisir

Publié le 23 Mai 2014 par Michel Alain Lagrange

commentaires

Les Acrostiches raccrochent

Publié le 23 Mai 2014 par cirk75 dans Artistes

Les Acrostiches raccrochent

Si en littérature un acrostiche est un poème dont les premières lettres de chaque vers forment un mot quand elles sont lues verticalement. Au pluriels et dans le monde circassien il en est tout autre car il s’agit d’une célèbre troupe créée 1994 et composée à ses débuts par 3 acrobates burlesques: Jean-Philippe Cochy-Cahuzac, Philippe Comin et Michel Navarro, puis complétée dans les années 2000 avec l’arrivée de 2 musiciens percussionnistes Octave et Balthazar. Athlètes complets de la piste, les Acrostiches, pur produit artistique du Lido de Toulouse, (voir blog10/10/2013) sont à la fois acrobates, jongleurs, comédiens, chanteurs et excentriques.

Les Acrostiches raccrochent

Leur carrière prend une autre dimension et décolle, lorsqu’en 1995 au XVIII° Festival du Cirque de Demain (voir blog02/01/2011) ils décrochent une médaille d’argent. Ils sont alors reconnus par le monde du cirque et du cabaret et vont se produire sur les meilleures pistes ou les plus grands cabarets. Inclassables et iconoclastes ils utilisent les techniques de cirque mais avec un traitement humoristique où leur polyvalence artistique et leur langage humoristique font merveille. En 2014, ils fêtent leur 20ème année de complicité et, c’est pour eux l’occasion d’indiquer que l’heure de la retraite artistique va bientôt sonner. Car à l’aube de la cinquantaine même si ils gardent une forme olympique ce n’est plus la même chose qu’à 20 ou 30 ans. C’est pourquoi ils entreprennent une dernière tournée, avec quelques dates dans leur bonne ville de Toulouse, à la Halle aux Grains le 28 novembre puis à la Grainerie du 26 novembre au 21 décembre. Les Acrostiches groupe, au collant rose et à la calotte de la même couleur, a su faire évoluer les portés acrobatiques et les poses plastiques en créant un spectacle complet où musique et acrobatie étaient partie prenante pour la plus grande joie du spectateur.

commentaires

Une merveille: la Maquette de l’Univers Circus au Mucem

Publié le 22 Mai 2014 par cirk75 dans Jouets

Une merveille: la Maquette de l’Univers Circus au Mucem

Le MuCEM (voir blog06/06/2013) possède une remarquable collection sur les arts du cirque dont une grande partie provient du fonds de l’ex Musée National des Arts et Traditions Populaires. Parmi les œuvres significatives on trouve au Fort Saint-Jean une imposante maquette, couvrant 12 m sur 4, et animée de plus de 2000 pièces. Cette œuvre commencée en 1919 et terminée en 1960 est due au talent du graphiste et dessinateur Georges Berger. Influencé par le cirque Barnum et Buffalo Bill, cette réalisation unique en son genre comprend trois pistes mobiles sur lesquelles se côtoient tous les métiers du cirque, parmi les 800 personnages minutieusement recréés aucun circassien n’est oublié . Enfin une bande sonore raconte l'histoire de ce cirque avec sa ménagerie, ses écuries, ses décors multicolores et ses innombrables figures : dompteurs, clowns, aériens … et animaux découpés dans le bois et carton peint. Enfin pour la petite histoire cette maquette a été, dans les années 80 retrouvé par hasard dans les sous-sols de l’Etablissement Public de La Défense. Et c’est un jeune surveillant du MNATP qui l’a remontée secrètement dans les réserves de ce musée.

Une merveille: la Maquette de l’Univers Circus au Mucem
commentaires

Thierry Planes, de la crème pâtissière à la terre cuite

Publié le 21 Mai 2014 par cirk75 dans Art

Thierry Planes, de la crème pâtissière à la terre cuite

Natif de Marmande mais bordelais d’adoption, Thierry Planes a reçu une formation de pâtissier, couronné par un CAP. Rétrospectivement il est dommage qu’à cette époque la télévision ne proposait aucune émission comme “Qui sera le prochain grand pâtissier? ” sinon Thierry aurait surement donné toute sa mesure, tant tout ce qui touche au spectacle le fascine. Très jeune il est bien décidé de faire sa place dans le monde de la scène. Abandonnant la crème pâtissière pour les planches ou la piste car théâtre et cirque sont avec le dessin ses grandes passions, et c'est ainsi qu'à 13ans, il noue pour des Compagnies régionales ses premiers amours avec le théâtre. A 23 ans il crée sa propre troupe de comédiens qui aura entre autre à son répertoire la célèbre pièce de Josiane Balasko,” Nuit d’ivresse“. Mais la plume le démange aussi et c’est ainsi qu’il est l’auteur de sketchs et de pièces de théâtre, dont "Maux Croisés" qu'il mettra en scène et qui sera joué au Point-Virgule et aux Blancs Manteaux à Paris, ainsi que dans de nombreuses villes de province, comme Bordeaux, Marseille, Nantes...

Thierry Planes, de la crème pâtissière à la terre cuite

Depuis plus de 10 ans, sa passion pour le cirque l’a amené à sculpter de splendides bustes en terre d’après des photographies de clowns ou d’augustes qu’il vénère tout particulièrement ou qui ont marqué l’histoire de la piste. Il a nommé l’ensemble de ce travail Trombinosclowns. Un site est d’ailleurs dédié à ces belles réalisations : thierryplanes.blogg.org courez-y vous allez être émerveillé ! Ses Trombinosclowns ont participé à de nombreuses expositions et les “Editions du Nez Rouge” ont eu la bonne idée d’éditer un très bel ouvrage sur ce travail dont la ressemblance avec les véritables artistes est prodigieuse (voir blog03/11/2013). Il est aussi le créateur, des Loyal (or, argent et bronze), statuettes remises aux lauréats du Festival du Cirque de Bayeux, et d’affiches dont une pour le cirque Star. Grand admirateur de Pierre Etaix, il se murmure, mais on ne prête qu’aux riches, que notre héro pourrait être amené à ajouter une nouvelle corde à son arc, ou plutôt au bout de nez...... de clown, mais attendons la suite de l’aventure.

Thierry Planes, de la crème pâtissière à la terre cuite
commentaires

L’école nationale du cirque de Salé

Publié le 20 Mai 2014 par cirk75gmkg dans cirques étrangers

L’école nationale du cirque de Salé

Au Maroc à Salé, ville située au bord de l'Atlantique, sur la rive droite et au nord de l'embouchure du Bouregreg, en face de la ville de Rabat, se dresse le chapiteau de l’école nationale du cirque dite Shems’y (Mon soleil). Cette école a été créée en 1999 par l’Association marocaine d'aide aux enfants en situation précaire (Amesip), et à l’origine fut conçue comme un simple atelier de cirque social pour venir en aide aux enfants en situation difficile. Aujourd’hui les enfants y reçoivent aussi une éducation scolaire et civique, un accompagnement social et médical ainsi qu’un suivi alimentaire. Très vite, au vu de l’excellent niveau qu’obtiennent les élèves, en 2009, le centre devient une école nationale aux diplômes reconnus par l’Etat et de niveau international, il existe aussi un partenariat avec l’Académie Fratellini située en France en Seine-Saint-Denis. L’école accueille chaque année 15 jeunes de moins de 25 ans, rigoureusement sélectionnés parmi des centaines de candidats venus des quatre coins du Maroc. Autre source de fierté pour ces étudiants artistes, depuis 2013 sont organisés les dîners spectacles, où ils dévoilent en public leur talent, manifestations organisés en collaboration avec l’Ecole des Arts Culinaires, un autre projet piloté par l’Amesip, créé il y a une année en faveur des jeunes des quartiers difficiles. Comme quoi le cirque peut aussi être un moyen de donner du sens à certains jeunes qui de nos jours en manque . Une façon ludique d'aider certains jeunes à retrouver confiance en eux et à reprendre le chemin d'un vie plus stable!

commentaires

Le clown britannique John Price en tournée pendant 4 mois à Orsay

Publié le 19 Mai 2014 par cirk75gmkg dans Clowns

Le clown britannique John Price en tournée pendant 4 mois à Orsay

Le musée d’Orsay du 24 mai au 24 septembre, accueillera le clown anglais John Price ou, pour être plus précis, le tableau de Pierre Auguste Renoir le représentant sur la piste du Cirque d’Hiver de Paris, n’oublions qu’à cette époque le peintre avait des attaches boulevard des Filles-du-Calvaire. Cette peinture intitulée “Le Clown musical”, un des chefs d’œuvres de la peinture du XIXe siècle, représente de trois quart le célèbre clown musical britannique, tenant d’une main son violon et de l’autre son archet. Renoir a peint Price raide et froid dans son costume à papillons brodés et à manches à gigot, la tête enfarinée et les cheveux ébouriffés lors d’une représentation. Au cours de son numéro, qu’il agrémentait de sauts périlleux et de contorsions entremêlés d’air de violon exécutés dans des positions les plus invraisemblables, il démontrait qu’il était un excellent musicien doté d’une aptitude à l’acrobatie peu commune. Dans ce tableau le peintre s’est focalisé sur l’artiste, alors que les spectateurs sommairement croqués, sont secondaires. Et pour montrer que l’action se déroule dans un cirque, Renoir a représenté devant les spectateurs une partie de la scène circulaire. Une chaise apparaît derrière l’artiste, élément indispensable dans un numéro de clown sauteur.

Le clown britannique John Price en tournée pendant 4 mois à Orsay

Ce tableau propriété du Musée Kröller-Müller d’Otterlo, est prêté à Orsay et, en contrepartie le musée néerlandais disposera du 23 mai au 7 septembre 2014 à l’occasion de l'exposition "Seurat, maître du pointillisme", du célèbre tableau de Seurat ”Le Cirque“, (voir blog11/04/2013). À Otterlo, cette peinture sera en bonne compagnie et en famille puisqu'il retrouvera une autre composition de Seurat “Le Chahut” acheté par Helene Kröller-Müller en 1922, collectionneuse qui est à l’origine avec son mari Anton de ce Musée d’Otterlo.

commentaires
1 2 3 > >>