Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Les Chaplin, une famille de Cirque

Publié le 3 Juillet 2012 par cirk75gmkg dans Cinéma

 

LeCirque.jpgLa vie de Charles Chaplin (1889-1977) , le patriarche, commence aussi tragiquement que la plupart de ses films. Son père Charles Chaplin Sr (1863-1901) est un alcoolique notoire qu’il connait peu ; quant à sa mère Hannah Hill  (1863) elle passe de très longues périodes internée en asiles psychiatrique. A neuf ans le jeune Charlie entame une carrière d'enfant de la balle qui le conduira en Amérique, où les studios Keystone lui proposent un contrat. Sur les ordres de Mack Sennett qui lui demande au pied levé de se créer un personnage, Charlie Chaplin proposera la silhouette du vagabond misérable, roué, révolté mais sentimental. Personnage qu'il inaugure en 1914 dans "Charlot est content de lui". Mais insatisfait du travail des réalisateurs, Chaplin prend en main, immédiatement la mise en scène des films dans lequel il joue, et c’est immédiatement le succès et la notoriété. Soucieux de préserver sa liberté créative il fonde en 1919 ave Marys Pickford, Douglas Fairbanks, et David Griffith, la société de production cinématographique "United Artists".

LesLumièresDeLaRampeActeur, réalisateur, scénariste, producteur, monteur et même compositeur de musique Charlie Chaplin laisse un œuvre dont sa série de longs-métrages deviendront des classiques: "La Ruée vers l’Or" (1925), "Les lumières de la ville" (1931), "Les temps modernes" (1936), "Le dictateurs" (1940). Parmi les chefs d’œuvres de Chaplin deux films sont plus particulièrement orientés vers le spectacle: "Les lumières de la rampe" (1952) où il joue Calvero un vieux clown qui ne fait plus rire et surtout "Le Cirque" (1928) où Charlot, pris pour un pick-pocket par un policier, se réfugie sous le chapiteau d'un cirque en pleine représentation et perturbe bien entendu tous les numéros pour le plus grand plaisir des spectateurs. Le directeur du cirque l'embauche en tant qu'homme de piste où chaque soir, à cause de sa maladresse, il déchaine l'hilarité de l'assistance et devient sans le savoir la vedette du spectacle.

VictoriaChaplin.jpgCharles Chaplin a eu 11 enfants dont deux Eugène et Victoria font carrière dans le monde du Cirque. Eugène est régisseur au Cirque Knie (voir blog05/03/11) . Victoria, et son mari Jean-Baptiste Thierrée avec qui elle fonde "Le Cirque Bonjour", puis "Le Cirque imaginaire" qui deviendra "Le Cirque invisible", ils sont parmi les grands novateurs du cirque et inspirateurs d'autres troupes comme par exemple le "Cirque du Soleil".

JamesThierree.jpgLeur fils, James Thierrée qui débuta enfant sur la piste du "Cirque Bonjour", est par ses spectacles au croissement du cirque, de la performance et du théâtre, est par lui-même une attraction mondialement connu. Aurélia Thierrée, sa sœur, est également une artiste de cirque qui débuta avec ses parents. En 2003, Victoria et sa fille créent un spectacle L'Oratorio d'Aurélia joué au Théâtre du Rond-Point à Paris.

 

 

 

 

commentaires

Le cirque Fernando (1872-1897)

Publié le 1 Juillet 2012 par cirk75gmkg dans Cirques d'hier

fernando.jpgFils d’un boucher, Ferdinand-Constantin Baert, quitte sa bonne ville de Courtrai et le giron familial pour suivre le cirque Pallise et Gautier. Au contact de ces saltimbanques il devient garçon de piste puis écuyer. En 1872 Il fonde un cirque portant son nom. Dans un premier temps c’est un modeste chapiteau de toile sillonnant les routes, avec de cinq artistes et six chevaux. Puis lors de l’étape parisienne, en 1875, il décidera de se sédentariser en plantant son "parapluie" au coin de la rue des martyrs et du boulevard Rochechouart. Le chapiteau se transformera bien vite en semi-construction de bois qui ne tardera pas, à devenir un cirque en dur, conçu par l’architecte Gustave Gridaine, qui sera inauguré le 25 juin 1875.

Deags.jpgSeurat.jpgChez Fernando, on pourra applaudir des artistes de renom comme Gustave Fratellini, (le père des célèbres frères) le clown Boum-Boum (voir blog17/10/11) et même la Goulue, car Fernando s’attache à donner à son établissement une solide réputation. La qualité des spectacles attire les habitués de la Butte Montmartre comme Forain (voir blog21/03/11) Gervex, Manet, Renoir, Toulouse-Lautrec. Degas, en 1879 y peindra son célèbre tableau "Melle Lala au Cirque Fernando" et Seurat y créera en 1891 un de ses chefs-d’œuvre "Le Cirque".

Fernado2En 1882, Louis Fernando Baert, le fils du fondateur du cirque, également écuyer, élève de Boucher (voir blog13/05/12) reprend les rênes,  au propre comme au figuré, et les garde avec des fortunes diverses jusqu’en 1897. Cette année-là, la situation du Cirque Fernando est si précaire, que l’établissement a dû fermer ses portes. Un ancien clown Geronimo Medrano dit Boum-Boum le rachète et lui donne son nom. Mais ceci est une autre histoire (voir blog 07/04/11).

commentaires