Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Depuis 2010, Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Articles avec #livres catégorie

Histoire du Cirque, 250 ans en 250 images

Publié le 15 Octobre 2020 par cirk75 dans Livres

Dominique Denis, historien bien connu du monde du cirque, administrateur du site ”Circus Parade“ (voir blog23/06/2016) et auteur d’une cinquantaine d’ouvrages sur la piste, vient de publier aux "Editions Arts des 2 Mondes" (voir blog19/12/2010), un remarquable livre relatant l’histoire ethnologique du cirque.

Ce voyage dans les 5 continents, débute un certain 4 avril 1768, jour où un ex Sergent-major des dragons légers Philip Astley (voir blog06/04/2018) propose au New Springs Gardens de Londres un spectacle équestre auquel il adjoint acrobates, danseurs de corde, magiciens, comiques ...

Puis l’auteur nous guide dans un fabuleux voyage allant d’Antonio Franconi et ses fils (voir blog08/06/2015) aux fastueuses mises en piste du Royal Circus de Gia Eradze (voir blog27/01/2029) en passant par Phineas Barnum (voir blog01/04/2015 ou les 100 ans du cirque Knie (voir blog21/11/2019).

Agrémenté, comme le titre l’indique de 250 illustrations, toutes en couleurs (gravures, affiches, photographies, dessins, programmes, cartes postales ou annonces de presse …) ce livre nous permet non seulement de découvrir ou redécouvrir des moments extraordinaires et méconnus du patrimoine culturel circassien, mais aussi de se demander pourquoi les arts de la piste ont au XIX° siècle essaimé partout sur terre. Question fort légitime à une époque où ce type de spectacle est fortement mis en cause et contesté dans de nombreux pays,...

Avec une belle peinture en couverture : "L'esquestrienne au cirque Fernando"  signée François Flameng  (voir blog22/12/2017) ce livre est à mettre entre toutes les mains, et à lire ou à relire sans modération.

 

commentaires

Au cirque de Paris Clowns et Augustes

Publié le 11 Octobre 2020 par cirk75 dans Livres

En 1923, les Editions Philippe de Girard avait fait paraître un livre de 6 feuillets, page montée en accordéon (25x17cm). Cet opuscule représentait les clowns de Paris, à savoir de gauche à droite :

          -Bob O’Connor, le Maestro du rire,

          -Angel, le Super-gonflant,

          -Charley, l’Ultra-comique,

          -Manetti, le Virtuose de la gaité, (voir blog12/06/2013)

          -Coco, le Désopilant,

          -Pinocchio,

          -Andreleft,

          -Al & D. Marcoli,

          Goliath, le Super -nain,

          -M. Loyal & M. Lionel

Ces illustrations sont dues au talent d’Adrien Barrère (1874-1931) célèbre caricaturiste et affichiste de théâtre et de cinéma de la Belle Epoque.

Ce document est une petite merveille et pour celles et ceux qui ne connaitraient pas ces étoiles de la piste, le livre de Tristan Rémy (voir blog08/04/2020) vous aidera à réparer cet oubli.

commentaires

Les Editions du Nez Rouge, la référence du livre sur le cirque

Publié le 12 Juin 2020 par cirk75 dans Livres

Créé par Pierre Fenouillet (voir blog21/09/2011), docteur en médecine et "es" Cirques, un carabin aux deux passions, soigner et s’émerveiller aux exploits des étoiles de la piste. Ce collectionneur, auteur d’articles dans les revues circassiennes, est aussi à la tête d’une maison d’édition qui propose des ouvrages sur la piste magique.

Trouvant que les éditeurs traditionnels ne se bousculent guère pour éditer un ouvrage sur le cirque, en 1998, parallèlement à son métier, notre médecin bordelais franchit le pas en se lançant dans l’auto-édition, pour  faire paraître un ouvrage-hommage au cirque de Jean Richard. Les Éditions du Nez Rouge étaient nées.

Depuis pas moins de 6 ouvrages circassiens signés Pierre Fenouillet ont été édités et ont pour sujet :

                - Les clowns chez Jean Richard (2018),

                - Medrano ou 30 ans de vie de cirque (2018),

                - Le thrombinosclowns de Thierry Planès (2013), préface de David Larible,

                - Monsieur Loyal, l'A.O.C. du cirque (2013), préface de Cyril Féraud,

                - Jean Richard, le risque-tout du spectacle (2011),

                - Jean Richard et son cirque, ou l'histoire d'une passion (1998), avec une préface de Pierre Tchernia.

Grand amateur de clowns -d'où cette appellation d'éditions du Nez Rouge- Pierre Fenouillet vient de créer une nouvelle collection intitulée : Les carnets secrets de Docteur Cirque.

Le premier opuscule est consacré à l’irrésistible Grégory Bellini (voir blog24/04/2016), autrement dit au magicien catastrophe, et Vice-Champion de France de magie 2019. Un livre à coup sûr à emporter en vacances et à lire sans modération…

Pour tout renseignement : editionsdunezrouge.com

commentaires

Histoire du Cirque Royal (1878-1995)

Publié le 5 Juin 2020 par cirk75 dans Livres, cirques étrangers

Ce livre broché paru aux Editions Le Cri et paru il y  a déjà 25 ans, rédigé par Laurent Weinstein, relate avec force de détails l’histoire de lieu très populaire de la vie culturelle bruxelloise depuis son inauguration jusqu’à 1995, date de la rédaction de cet ouvrage.

En 168 pages avec quelques photographies en noir et blanc, mais aussi quelques reproductions en couleur d’affiches de spectacles ayant fait étape à Bruxelles, l’auteur brosse un tableau fascinant de tous ces artistes qui ont hanté cette salle.

Parmi les nombreux renseignements et anecdotes, on peut aussi trouver la liste des différents spectacles qui ont été joués au Cirque Royal dont le premier date du 12 janvier 1878.

Aujourd’hui le Cirque Royal, ou Koninklijk Circus, propriété de la Ville de Bruxelles, est une salle de 2 000 places accueillant aussi bien des concerts, de la danse ou du  music-hall mais est aussi temple du stand-up et de l'humour...

commentaires

Création d’un prix littéraire circassien, sous les auspices du cirque Amar

Publié le 3 Juin 2020 par cirk75 dans Livres

En 1955, Mustapha Amar avait eu l'idée de créer un prix littéraire nommé tout simplement Prix Amar. Cette récompense était destinée à honorer une oeuvre littéraire sur le thème du cirque.

La première lauréate fut Arlette Grébel pour son roman "Où vas-tu pappillon?"  Puis furent couronnés: Albert Fratellini pour ses mémoires intitulées : "Nous les Fratellini" , Jacques Charles pour "Cent ans de Music-hall, Jim Frey pour son ouvrage "Les fauves et leurs secrets" , Yvonne Boimond pour "Sarah  Caryth, dompteuse et charmeuse de serpents" et Paul Vialar pour son roman "Les quatre Zingari". 

Reprenant cette tradition "amarienne" on vient d’apprendre la création d’un nouveau prix de littérature circassienne appelé "Le Grand Prix Loyal".

L'annonce de cette renaissance a été faite par Stephan Gistau, célèbre M. Loyal du Cirque Amar entouré des partenaires de la manifestation: l’Union des Ecrivains Auvergne-Rhône-Alpes, l’Association "Les Fous du Cirque", et naturellement le Cirque Amar (direction Caplot).

Ce prix sera décerné le 30 juillet 2020 et récompensera un écrit original de 150 pages au maximum ; récit, roman, poésie, témoignage, biographie ou histoire d’une famille ou d’un cirque. Le lauréat verra son œuvre publiée par les éditions MaBoZa/Domino.

Pour tout renseignement ou pour concourir envoyer un mail à jbruyas@yahoo.fr ou par courrier UERA-33 rue Bossuet 69006 Lyon.

Les manuscrits doivent être postés impérativement avant le 30 juin 2020, alors à vos plumes ou stylos…

commentaires

Jours de Cirque, une exposition hors du commun

Publié le 28 Mai 2020 par cirk75 dans exposition, Livres

Du 18 juillet au 8 septembre 2002, le Grimaldi Forum de Monaco a accueilli, sous la présidence du Prince Rainier III (voir blog16/01/2014) et de sa fille la princesse Stéphanie, Jours de Cirque une exposition exceptionnelle .

Cette manifestation sur 4 000 m² proposait aux visiteurs de contempler l'épopée des plus célèbres chapiteaux. A travers des affiches, des chars de parades, des cirques français, allemands et américains, des roulottes, des costumes des plus célèbres artistes, des accessoires, ainsi qu'une maquette de douze mètres, animée de centaines de personnages construite par Georges Berger de 1917 à 1937, cette exposition permettait de redécouvrir et souvent de découvrir cet univers grandiose et émouvant du cirque, depuis sa création au XVIIIème siècle, en Angleterre par Philip Astley (voir blog07/06/2015), jusqu’à nos jours.

Les beaux-arts n’étaient pas exclus on pouvait contempler des œuvres signés Picasso, Toulouse Lautrec, Seurat, Cocteau, Léger, Prévert, Rouault, Zadkine, Chagall, Manet, Calder et n’oublions pas les Vesque qui tous nous ont transmis leur fascination pour cet univers. Sans oublier les photographies d’Izis, Bovis, Poldge, Tuefferd, qui ont fixé ces moments d’exception que nos mémoires ont parfois oubliés.

Pour garder une trace de cette manifestation monégasque, un luxueux livre de 288 pages a été édité par des Editions Actes Sud. Ouvrage dans lequel ont écrit Dominique Mauclair (voir blog14/01/2014), Zee Gourarier, Pierre-Robert Lavy (voir blog02/12/2015), Marquis Pauwels, Arthur H. Saxon, Sophie Basch, Dominique Dupuis-Labbé, Christian Fechner et bien d’autres rendant ce gros catalogue un objet exceptionnel sur les arts de la piste.

commentaires

Regard sur le cirque, photographies 1880-196

Publié le 23 Mai 2020 par cirk75 dans exposition, Livres

Du 12 juin au 15 septembre 2002, la Bibliothèque historique de la ville de Paris a rendu hommage au cirque lors d’une exposition comprenant notamment des clichés signées Chambertin, Paul Gordon, Endrey, Gründ, Gaston Paris (voir blog01/05/2014), Charles Terret, François Tueffard ‘04/06/2013)et Waléry, tous des amateurs de la piste.

Parmi ces photographes réputés , signalons que, Chamberlin était le photographe attitré du Cirque Medreno, son échoppe située 63 Bd. Rochechouart à Paris se trouvait collé au bâtiment du cirque montmartrois et, Endrey (Nestor André Roekaert) situé 19 rue des Filles du Calvaire à Paris, celui du cirque d’hiver.

Le visiteur de l’exposition pouvait contempler plus de deux cents photographies en noir et blanc célébrant les artistes de la piste, dans la perfection de leurs numéros ou à l'entraînement : écuyers et acrobates, clowns blancs et Augustes, dresseurs de singes et dompteurs de fauves, voltigeurs et porteurs, fildeféristes et contorsionnistes, jongleurs et trapézistes.

De 1880 aux années 1960, la photographie de cirque a évolué des clichés posés vers ceux saisissant le mouvement d'un artiste isolé, en passant par les vues d'ensemble de la piste et des coulisses.

Un catalogue de cette manifestation a été édité avec des textes d’Adrian (le cirque de Paris), Jacques Fort (petite histoire de la photographie du cirque), Thomas Michael Gunther (la photographie regarde le cirque) ainsi qu’avec un avant-propos de Jean Derens (conservateur général de la bibliothèque de la ville de Paris. Cette brochure permet de revoir des artistes d’antan comme notamment Les Fratellini (voir blog18/05/2015), Blanche Allarty (voir blog29/04/2012), Alexis Gruss Sr. (voir blog19/12/2011), Dany Renz (voir blog17/06/2012), Pipo (voir blog10/10/2011), Rhum (voir blog23/03/2011) Dédé (voir blog23/05/2015), Grock (voir blog16/05/2015), Alex (voir blog20/12/2011), Togare (voir Blog23/09/2014), Alfred Court (voir blog01/10/2013), Gilbert Houcke (voir blog13/12/2011), Albert Powell (voir blog28/02/2017), Lilian Leitzel (voir blog19/10/2016), Les Codonas (15/10/2019), Germain Aeros (voir blog07/10/2018) et  bien d’autres et montre combien les numéros étaient divers et variés…,   

commentaires

Un livre d'antan à lire ou relire: Le Cirque en Suisse

Publié le 16 Mai 2020 par cirk75 dans Livres, cirques étrangers

Le journal de Genève, le quotidien d’audience internationale comme l’indiquait sa signature, a fait paraître en 1975 une charmante brochure de 88 pages, illustrée de quelques clichés en noir et blanc sur l'état du cirque helvète à cette époque.

Rédigé par le journaliste et haut fonctionnaire Michel Baettig, cet ouvrage un peu austère mais documenté comprend 5 chapitres :

  1. Le cirque en Suisse : cinq noms, (Nock, Stey, Royal, Olympia, Knie)
  2. Une semaine chez Knie,
  3. Les meilleurs numéros depuis 1960,
  4. Artistes suisses : du débutant au personnage légendaire,

René Stickler, un dompteur ex-employé (voir blog 27/09/2015)

Dimitri voudrait toujours être magicien (voir blog18/09/2016)

Les Chickys (voir blogs 30/03/2013 & 21/09/2015)

Fredy Knie Sr. ses chevaux sont des artistes (voir blog02/10/2015)

Grock revit grâce à Max (voir blog16/05/2015)

  1. Le cirque : un art mineur ?

Ce livre bien qu’il date, permet de mieux comprendre ce pays où le cirque en général et Knie en particulier ont toujours eu les honneurs du public.

Knie est une institution un peu comparable, au niveau de la qualité des productions et non des subventions, que  de la Comédie Française pour un Suisse.

Le cirque est avec le chocolat et les institutions bancaires une autre tradition helvète.

commentaires

Les entrées clownesques

Publié le 12 Mai 2020 par cirk75 dans Clowns, Livres

Le cirque comme tous les spectacles s’est construit au fil du temps en amalgamant traditions et modernité. Dans le monde de la piste il est d’usage de ne parler ni de facétie ni de bouffonnerie, mais d’entrée pour nommer un numéro de clowns. Mais d’où vient cette expression de parler d’entrées clownesques plutôt que de sketchs comiques ?

Adrian (voir blog06/06/2012) dans son livre "Ce rire qui vient du cirque" donne cette explication.  "Il se peut que le terme entrée vienne du fait qu’au temps des parades, les amuseurs de cirque donnaient un condensé de leur talent à la porte du chapiteau, à l’entrée. Il est également possible que l’expression soit née de la brièveté des interventions clownesques lorsque le spectacle était surtout équestre. Ce n’était qu’une entrée mais dans ce sens on dit plutôt une reprise."

Dans son livre: "Entrées clownesques" paru en 1962 aux Editions L’Arche, Tristan Rémy (voir blog22/12/2011) en a collectionné une palanquée, et rappelle qu’elles se trouvent inscrites dans l’histoire et la psychologie des gens du voyage. Les artistes circassiens laissaient ainsi échapper leurs préoccupations aux travers des improvisations nées le plus souvent de leur vie personnelle et privée. Ce répertoire clownesque s'est constitué à la longue et a notamment permis de contrebalancer la tension dramatique issue du travail des autres artistes, permettant aux spectateurs de passer par des émotions diverses et variées, ce qui fait entre autres, le charme des arts de la piste.

De nos jours les clowns se font rares. Notre époque il faut le reconnaître ne cultive guère le rire. Les entrées jugées d'un autre temps, ont tendance à passer aux oubliettes. Cette mode peut non seulement suggérer un manque de culture clownesque, mais aussi une disette en créativité comique. Il est vrai comme l’écrivait Molière "que c'est une étrange entreprise que celle de faire rire les honnêtes gens". Et s'il est vrai que bon nombre d'entrées demanderait à être modernisées, il serait urgent d'en créer de nouvelles car notre époque à bien besoin de rire, d'autant plus que le rire est en paraphrasant Rabelais le propre de l'homme.

 

Les entrées, éléments essentiels de l'art de la piste, ne doivent être confondues avec les histoires, lestes ou non que racontaient certains facétieux de la piste comme Boulicot (voir blog08/01/2012), Loriot (voir blog17/12/2014) ou Mylos. Trois faire-valoir qui ont beaucoup sévi sur la piste du Cirque Medrano en contant de joyeuses blagues et qui font encore la joie des amuseurs.

commentaires

Un roman à lire pour terminer la période de confinement: Enquête à Medrano par Marcel Pierre

Publié le 10 Mai 2020 par cirk75 dans Livres, Clowns

Le 2 mai 1952, s’est déroulé en présence du comédien Michel Simon, le parrain et de la célèbre danseuse acrobatique Violette Schmidt (voir blog30/04/2017) la marraine une manifestation peu courante sur la piste du cirque Medrano: la célébration de la sortie du premier roman policier de Marcel Pierre. 

De plus pour faire bonne mesure, une publicité pour ce roman policier fut insérée dans le programme papier du denier spectacle de la saison 1951-1952.

Marcel Pierre dans la réalité était deux, les clowns de la piste montmartrois, Marcel Chausse & Pierre Bonvallet, alias Pedro et Punch.

Dans cet ouvrage de 190 pages, l’inspecteur Lambert un policier circophile, recherche l’auteur d’un crime qui s’est déroulé devant tout le monde et pendant une représentation du cirque Medrano.

Les auteurs dédient ce livre paru chez Hachette dans la collection Mystère à la mémoire du chroniqueur du cirque Legrand-Chabrier, qui leur a mis le pied à l’étrier circassien après la Libération.

Notons que les archives (maquettes de costumes, costumes, accessoires, instruments de musique...) de Punch alias Pierre Bonvallet, -également directeur littéraire chez Hachette mais aussi auteur et traducteur d'ouvrages pour enfants- documents se rapportant à sa carrière de clown blanc sont déposées à la B.N.F. département des arts du spectacle

Enquête à Medrano, un roman policier à lire en période de confinement tant il fait voyager, tout en restant chez soi.

commentaires
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>