Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Articles avec #cirques d'hier catégorie

Petit florilège de visuels du Cirque de Rouen

Publié le 9 Octobre 2017 par cirk75 dans Cirques d'hier

Rouen a pu bénéficier de 1855 à 1973 d'un cirque en dur situé à non loin de la place du Boulingrin (voir blog03/10/2013), voici un petit florilège de quelques visuels de cet établissement.

Petit florilège de visuels du Cirque de Rouen
commentaires

Petit florilège du Cirque d'Hiver à la Belle Epoque

Publié le 26 Mai 2017 par cirk75 dans Cirques d'hier, pantomime

Voici quelques visuels du Cirque d'Hiver (voir blog25/02/2011) fin XIX° début XX° siècle.

On peut lire sur un programme du 13 avril 1906 les noms de Paul et Luigi Fratellini (voir blog25/03/2015), ainsi que le scénario d'une pantomime comique nommé "Tous Auvergnats" musique de M.G. Latour.

commentaires

Amar un cirque globetrotter

Publié le 8 Mai 2017 par cirk75 dans Cirques d'hier

Le Cirque Amar (voir blog05/04/2011) entreprit en 1930 une grande tournée méditerranéenne, qui permit de visiter le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, l’Egypte, la Syrie, la Turquie, la Grèce, la Bulgarie, la Roumanie, la Yougoslavie, l’Autriche, l’Italie…soit 30 000 kilomètres parcourus en dix-huit mois, par train ou par navire.

Ce voyage ne fut pas aisé et n’alla pas sans incidents, les artistes durent affronter la tempête, l’ouragan, ainsi que les inondations. L’entreprise frôla même la catastrophe au large de la Crète où plusieurs machines du Vassilos, un fafiot bien vétuste, explosèrent.

Le cirque Amar obtint un beau succès mais les Frères Amar ne renouvelèrent jamais une telle aventure qui leur avait rapporté renommée et fortune. Dorénavant ils se limiteront à visiter les pays frontaliers.

Parallèlement ce périple mirent les frères Amar à l’abris d’un autre séisme le krach boursier de Wall Street un certain 24 octobre 1929 et les firent définitivement s’installer dans le club très restreint celui des grands directeurs de cirques.

#amartournée

commentaires

Un petit florilège du Radio Circus

Publié le 4 Mai 2017 par cirk75 dans Cirques d'hier

Pendant 14 tournées de 1949 à 1962 un établissement créé par Louis Merlin (voir blog14/02/2012), passionné de tauromachie et de cirque avec une logistique Gruss a sillonné la France et a été un des cirques les plus populaires de son temps.

Voici un petit florilège de quelques visuels du Radio Circus (voir blog16/02/2015), cirque qui alliait une première partie cirque et un seconde d'enregistrement d'émissions de Radio.

commentaires

Il y a 90 ans, en 1927 un spectacle du cirque Molier,

Publié le 3 Mai 2017 par cirk75 dans Cirques d'hier

Etablissement fondé en 1880 dans un Hôtel situé 6 rue Bénouville à Passy, Ernest Molier (voir blog29/04/2012)  et qui donnait 2 à 3 représentations par an pour les personnes de la Haute, (voir blog27/04/2012) éditait à l’occasion des programmes papier richement illustrés.

En voici un exemple.

Il y a 90 ans, en 1927 un spectacle du cirque Molier,
Il y a 90 ans, en 1927 un spectacle du cirque Molier,
Il y a 90 ans, en 1927 un spectacle du cirque Molier,
Il y a 90 ans, en 1927 un spectacle du cirque Molier,

#cirquemolier

commentaires

Un petit florilège de visuels du Nouveau Cirque

Publié le 13 Mars 2017 par cirk75 dans Cirques d'hier

Cet établissement parisien était situé au 251  rue Saint-Honoré sur l’emplacement du premier Cirque Olympique des Franconi et, pouvait contenir 3 000 spectateurs.

Il proposa de nombreux spectacle pendant 40 ans entre 1886 et 1926 et parmi les vedettes on comptait Chocolat et son complice tyrannique Foottit (voir blog12/02/2012).

#nouveaucirque

commentaires

Le Cirque Salon,établissement Français de premier ordre

Publié le 10 Mars 2017 par cirk75 dans Cirques d'hier

Voilà un étrange nom pour un cirque, ayant appartenu à la famille Futelais et fondé par le patriarche en 1900. A la mort de son créateur dans les années 20, sa veuve et ses enfants Maurice, Alphonse et Emile, formant par ailleurs un excellent trio de clowns, sous le nom de Kiki Ier,Marius & Dudule, reprennent le flambeau.

Très apprécié dans le sud-ouest de l’hexagone, cet établissement mené de ville en ville par six impeccables trains routiers, présentait de bons spectacles avec cavalerie et animaux maison.

Tout dans cet établissement composé à cette époque d’un chapiteau à deux mats et offrant un bon confort pour les spectateurs, témoignait de ce désir de  belle présentation.

Le Cirque Salon cessa son activité au début de la seconde guerre mondiale. Et depuis aucun autre établissement n'a porté ce nom original.

Dernier, pourquoi ce cirque fondé par les Futelais se nommait-il Salon?. Selon une légende, mais est-elle vraie ? Du moins elle est savoureuse. Un jour, un membre de cette illustre famille circassienne aurait dit : "

Comme il y a un cirque Bureau (voir blog16/05/2011) pourquoi pas un cirque Salon" ?

Qu’en pensez-vous ?

Le monde circassien bruisse de tant d’anecdotes merveilleuses mais quelques fois fausses…

commentaires

Les Medrano Voyageurs

Publié le 12 Février 2017 par cirk75 dans Cirques d'hier

Quand on parle du Cirque Medrano, on évoque généralement le cirque en pierre qui se trouvait à Paris Bd. Rochechouart et qui remisa son enseigne en 1963 (voir blog07/04/2011). Mais on oublie trop souvent que dans les années 30 deux autres cirques Medrano ont sillonné la France pour présenter des programmes signés de son directeur: Jérôme Medrano (voirblog16/10/2011).

 

On trouve deux Cirques Medrano itinérants, de 1932 à 1937. Une semi construction, celle de Palisse (voir blog01/12/2011) cédée par sa veuve, puis en plus en 1936 et 1937 s’ajoute un spacieux chapiteau blanc 4 mats nommé Medrano Voyageur. A cette époque il existe donc avec celui de Paris 3 cirques Medrano en France.

C’est grâce à cette semi construction que Jérôme Medrano débute une série de tournées en province. La première a lieu le 30 septembre 1932 au Havre lors de la foire de Saint-Michel, avec un programme dense présentant sous l’accompagnement musicale de Florimond fils, les artistes suivants:

- un charivari avec tous les Augustes,

- Gabiria la femme au cerveau électrique,

- les 2 Puposy, acrobates équilibristes,

- les Overburys, excentriques,

- Melle Yolande & M. Alphonse dans une promenade au bois,

- Vra et Ottare danseurs sur boule mobile,

- les 10 Allison, jeux icariens,

- la féérie aérienne des Zemganno,

- Barbara La May (voir blog15/01/2016) le serpent blond,

- Dario, Bario & Cie…

Cette semi construction avait l’habitude de se déplacer et d’aller visiter d’autres villes comme par exemple Angers, Le Mans, Nantes ou à Orléans avec des programmes qui changeaient tous les vendredis. Lors de son arrêt en 1937, la semi construction fut revendue aux Pourtier (voir blog 15/10/2010).

Quant au chapiteau blanc où s’étalaient en lettres géantes le nom Medrano, il proposa seulement deux tournées.

La 1ère tournée en 1936 comprenait en tête d’affiche Togare (voir blog23/09/2014)  et ses tigres, Mme et M. Henry Rancy et leur cavalerie, les Clérans (voir blog24/03/2011), l’énigmatique Osaka, le contorsionniste Clever Henriquez, les 10 Hadji Hali sauteurs marocains, Théodore & Charley les populaires clowns français, les lilliputiens du Capitaine Werner Ritter, la trapéziste Jardys,  les icariens les Frilliama, les 6Wong Chi Tsching, Cairoli,  Philipp & Carletto les célèbres clowns.

Le seconde tournée en 1937 présentait la cavalerie d’Ernest et Albert Carré, le trio Ariel perchistes, le Capitaine Brown et ses lions de mer, Vojtech Trubka (voir blog25/06/2012), les Zemganno dans leur numéro de trapèze dans l’obscurité, Jules Ladoumègue (voir blog27/05/2014),  la Princesse Zama et ses étranges pouvoirs, et en vedette Paul, François et Albert Fratellini (voir18/05/2015).

Bien que secondé par Jean Coupan (voir blog15/02/2012) et Pierre Lesgard, Jérôme Médrano arrêta toute forme de tournée en 1937 pour des raisons qui restent encore de nos jours obscures. Et ce n’est qu’en 1956 qu’un autre Medrano Voyageur reprend la route, suite à l’association avec la famille Gruss-Jeannet. Bien plus tard en 1978 Jean Richard fit tourner quelques mois un autre cirque Medrano, mais la déconfiture de sa société "Chapiteaux Spectacles Jean Richard" fit stopper rapidement ce renouveau Medrano Voyageur.

Les Medrano Voyageurs
Les Medrano Voyageurs

De nos un chapiteau Medrano circule en France, il s’agit de celui de la société de Production Arena, de Raoul Gibault (voir blog11/09/2016), perpétuant ainsi la légende du Medrano Voyageur....

#medranovoyageur

commentaires

Les Premières tournées du Cirque d’Hiver Voyageur

Publié le 5 Février 2017 par cirk75 dans Cirques d'hier

Ce ne sont pas les frères Bouglione (voir blog25/12/2014) qui sont à l’origine des tournées en province du Cirque d’Hiver de Paris. Non ce concept revient à un autre propriétaire de la piste de la rue Amelot : Gaston Desprez (voir blog25/03/2012) qui dès 1923 avait redonné à cette salle, tout son éclat d’autrefois et qui dans les années 30 avait décidé de faire voyager en province son Cirque parisien.

Les Premières tournées du Cirque d’Hiver Voyageur
Les Premières tournées du Cirque d’Hiver Voyageur

Devant la popularité des frères Fratellini (voir blog18/05/2015) le directeur du Cirque d’Hiver décide de faire voyager en 1930 un chapiteau sous l’enseigne "Cirque Fratellini". Le programme très familial comprenait outre les 3 célèbres frères, le fils de Paul, Victor (voir blog05/10/2016) imitant Charlot au trapèze au sein du" Trio Lopez", les fils de François qui rodaient sous le nom poétique des "Pierrots de Willette" ce qui allait devenir en quelques années  les célèbres "Craddocks" (voir blog25/05/2015). On trouvait aussi les filles d’Albert Tosca et Violetta dans des sketchs fantaisistes. Pour la partie non Fratellini, la cavalerie était présentée par Ernest Carre, les éléphants par le professeur Beyle, une leçon de gymnastique à la Joinville était donnée par les Averino’s, la Troupe Klammeck proposait des ballets sur glace artificielle et le dompteur Wanick présentait 18 fauves de toutes races réunis dans ce qui était tendance à cette époque à savoir "La Paix dans la Jungle." Cette tournée se poursuivit un peu plus tard sous l’enseigne de "Cirque d’Hiver de Paris" avec les Fratellini comme directeurs artistiques.

En 1932, une pantomime ayant eu un grand succès dans la capitale, "La Chasse à courre", Fantaisie équestre et musicale à grand spectacle en 8 tableaux d’Emile Codey et Jean Fouilloux, orchestrée par  Raymond Brunel (voir blog05/09/2011) est l’objet de cette nouvelle tournée. Le meilleur moment de cette fête  était certainement l'entrée des Fratellini se chargeant de la partie comique et burlesque avec leur maîtrise habituelle. Il fallait voir, disait-on, François en gentilhomme gâteux, Albert en valet sournois et Paul en douairière effervescente. Jamais, peut-être selon les observateurs de l’époque le trio n'avait été si drôle, si fin , si subtiles dans le comique.

Quant à la partie équestre du spectacle, elle était assurée, aussi bien en première qu'en seconde partie, par Tilly et Henry Rancy qui proposaient une splendide cavalerie et faisaient valoir avec brio tout leur art en l'équitation.

Les Premières tournées du Cirque d’Hiver Voyageur

Enfin en 1933 une tournée sous la direction artistique de Jean Houcke (voir blog11/10/2015) présentant un numéro de Haute-Ecole et la cavalerie du cirque d'Hiver, proposait notamment un numéro aérien avec avion : Les 2 Kimris, les clowns Iles & Loyal, l’athlète Fortunio fils, les 8 Frilli, les 12 Mac Kensie girls, le jongleur E.P. Loyal ainsi que des fééries lumineuses de l’eau...

Les Premières tournées du Cirque d’Hiver Voyageur

Enfin une ultime tournée avec une pantomime espagnole "Féérie à Séville" présentant toros et flamenco acheva le cycle, car en 1934, le Cirque d’Hiver est racheté par les Bouglione, et depuis c’est leur chapiteau qui représente le Cirque d’Hiver voyageur.

#cirquedhivervoyageur

commentaires

La voix du Cirque, un disque MF (AS66.251)

Publié le 4 Janvier 2017 par cirk75 dans Cirques d'hier

Parmi les archives sonores permettant d’écouter le cirque, celles que l’écrivain circologue Paul Adrian (voir blog26/06/2012) a enregistrées est à coup un disque digne d'intérêt. Non seulement il raconte avec sa voix un peu zozotante l’histoire du cirque, mais il nous permet aussi d’écouter certaines voix légendaires et disparus tels, Grock (voir blog16/05/2015), les Fratellini (voir blog18/05/2015), Antonet (voir blog16/04/2012), & Beby (voir blog15/04/2012).  

Ce disque 33 tours, 25 cm, dont la pochette a été dessinée par le circophile  J-H Carbonnaux alias Bono, et réalisé par Pierre Martine, permet aussi d’entendre Sabine Rancy (voir blog17/10/2015) relater la vie quotidienne du monde de la piste.

Au sommaire on pourra aussi écouter: "Musique d’hier et d’aujourd’hui",  "Un peu d’histoire, Parades, rires et bravos", "Le saut de la mort", "Le spectacle continue et Voilà" un programme écrit et dit par Paul  Adrian lui-même.

 

De plus des accompagnements musicaux signés Adrien Terme (voir blog 09/10/2013) le chef d’orchestre chez Sabine Rancy et Amar, accompagnent les textes et nous permettent d’entendre certaines œuvres de ce trompettiste qui fut aussi un compositeur renommé. On peut ainsi écouter "Sandaga", "La Bamba", "Urca", "Bazouches", "Zor-Dany" et "Rancy  65".

Des enregistrements rares car à ma connaissance il n’y en a pas d’autres du créateur du célèbre, du moins en son temps "Boulingrin", titre de cet air musical rappelant qu’à Rouen, au début du XX° siècle un cirque en dur avait été édifié à proximité de la place du Boulingrin.

En conclusion signalons que le fonds Paul Adrian a été déposé en 2010 à la Bibliothèque nationale de France, où il peut être consulté.

#lavoixducirque

commentaires
1 2 3 4 5 6 7 8 > >>