Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Depuis 2010, Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Au programme du Cirque d’hiver Bouglione saison 1961

Publié le 3 Avril 2019 par cirk75 in Cirques d'hier

Emilien Bouglione (voir blog01/04/2019) savait tout faire sur une piste. Il pouvait présenter bien entendu la célèbre cavalerie maison avec laquelle il remporta en 1974 un clown d’argent lors de la première édition de la manifestation circassienne monégasque, mais aussi de la voltige équestre où il changeait de cheval en plein galop, ou costumé en centurion romain son cultissime numéro nommé pour certain: Le colosse de Rhode (voir blog03/01/2019), ou poste impériale, courrier de la poste voire, relais de Longjumeau ou postillon de Saint Pétersbourg pour d’autres. Mais il pouvait aussi présenter des prestations plus calmes avec des chiens, chimpanzés ou ours jockeys où sous les applaudissements du public ils montaient à cheval.

Dans ce programme proposé lors de la saison 1961 au  cirque d’Hiver Bouglione Emilien proposaient comme on peut le lire deux numéros. Sous sa chambrière dans un premier temps il faisait évoluer une cavalerie composée de chevaux norvégiens, puis il proposait ses chiens jockeys qui rencontraient à chaque fois un grand succès populaire  

Ce copieux spectacle comprenait en plus côté Bouglione la jeune funambule Josette Romarin, dite Zézette la complice d’enfance de Gipsy Gruss-Bouglione, les ballerines de l’air, -le programme ne donne pas plus de détail, mais il y a fort à parier que des filles Bouglione faisaient partie de ce numéro, ainsi que dans la parade des majorettes et comme ballerines dans la présentation des éléphants qui était généralement dévolue à Sampion.

On pouvait aussi applaudir quelques artistes renommés comme le dompteur Henri Dantès (voir blog10/03/2015), le Trio Johnson (voir blog02/02/2012), Pipo, Dario et Mimile (voir blog13/10/2011) un trio clownesque qui a marqué l’histoire de la piste, Johnny Gray un cycliste pas comme les autres, les Reynols  dont le porteur Jo Clavel (voir blog 02/01/2015) pouvait exercer les fonctions de trapéziste ou de dompteur, deux domaines dans lequel il excellait. L’orchestre était sous la direction du Maestro Léon Semaille et la seconde partie du spectacle proposait la pantomime maison : La Perle du Bengale (voir blog08/12/2015).

Bref tous les ingrédients d'un programme signée Bouglione qui en hiver était proposé au cirque d'hiver de Paris et à la belle saison sous chapiteau Bouglione en tourné dans toute la France.

Commenter cet article