Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

William Claude Dukenfield, (1880-1946) dit W. C. Fields, artiste de cirque

Publié le 10 Mai 2012 par cirk75gmkg in Cinéma

Le Cirque en FolieNul n’est besoin de rappeler l’apport considérable que le cirque à jouer dans l’histoire du cinéma. Charlie Chaplin, Buster Keaton (voir blog14/12/10), Jacques Tati (voir blog08/04/11) en sont les exemples les plus connus. Par contre l’attache que William Claude Dukenfield, dit W. C. Fields cet extraordinaire comique a eu avec les gens du voyage, est moins notoire, car avant de s’imposer chez Mack Sennett Il fut un jongleur particulièrement adroit, drôle et aux nombreuses trouvailles. Souvenons-nous de « Sally, fille de cirque » qu’il tourne sous la direction de D.W. Griffith, de « Poo Sharks » qui en 1915 marque sa première incursion dans le monde du 7ème art dans un court métrage lui permettant à montrer l’un de ses tours favoris : « The Fool Game », une étonnante partie de billard, ou encore « The Old Fashioned Way » où il témoigne de sa virtuosité avec des boites de cigares qu’il fait non seulement s’entrecroiser, mais aussi s’imbriquer les unes dans les autres.

Sally-fille-de-cirqueFied aimait beaucoup interpréter des personnages d’artistes de cirque, cela lui rappelait sbien entendu a jeunesse où il fut monteur, soigneur d’éléphants, musicien et bien entendu jongleur. Il joue un directeur d’un cirque ambulant dans « Le don Juan du cirque », un M. Loyal dans « Tillie Punctured Romance »,un  jongleur dans « Sensation », un directeur d’une tournée dans « Parade du rire », un propriétaire d’un cirque dans « Le cirque en folie ».

 

Commenter cet article