Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Depuis 2010, Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Oui…mais à Medrano

Publié le 17 Novembre 2017 par cirk75 in Musique

Tel est le titre d’une chanson, paroles de Jean Nohain et musique de Mireille, qui en 1936 vantait les mérites du cirque du Bd. Rochechouart à Paris.

Jean Nohain, connu aussi sous le surnom de Jaboune, de son vrai nom Jean-Marie Legrand, était un grand amateur de cirque. Il fut même en 1960 à l’origine de la création avec Gilbert Richard du "Cirque Spirou" (voir blog24/09/2013), établissement spécialisé dans les tournées des plages. En 1971 après le retrait du journal éponyme il fut renommé pendant 2 ans "Grand cirque des vacances".

Les spectacles du soir étaient précédés le matin par des séances de dédicaces de Jean Nohain et l’après-midi par des jeux de plage animés par M. Spirou et Jean Nohain. Ce cirque proposait dans la réalité un spectacle de music-hall comme le Radio-Théâtre (voir blog28/11/2010) avec souvent les Barios (voir blog 26/01/2011) en vedettes.

Mais en 1936, Jean Nohain (1900-1981) est loin du cirque des plages et avec sa vieille complice Mireille (1906-1996) tous les deux, après bien d’autres succès créent cette chanson dédiée au Cirque Medrano dont voici les paroles :

Tout n’est pas rose évidemment

On regrette à certains moments

Qu’il n’y ait pas un médicament

Contre les embêtements.

Oui, mais à Medrano Oui ; mais à Medrano

Dès qu’on arrive tous nos soucis

S’envolent comme des petits moineaux

Tous les crimes infernaux

Qu’on lit dans les journaux

On les oublie

Dès qu’on arrive à Medrano.

Le monde est triste, triste

 On a plus envie de chanter

Y’a vraiment qu’sur la piste

Qu’on retrouve toute sa gaité

On s’esquinte au bureau

On s’écrase dans le métro

Si l’on ne prenait jamais de repos

On travaillerait du chapeau

Pour oublier vos maux

Savez-vous ce qu’il vous faut ?

Une petite cure à Medrano.

Et oui le Cirque Medrano (voir blog07/04/2011) était de son temps apprécié par tous, peintres (voir blog30/12/15), cinéastes,  auteurs-compositeurs… Témoin cette chanson qui un temps fut reprise lors du final et le public lui chantant en chœur: "Oui mais à Medrano". 

Mais ce n’est pas la seule composition musicale (voir blog13/01/2015) dédiée au cirque cher à Jérôme Medrano (voir blog16/10/11), on trouve aussi un paso-doble qui fut un temps joué dans cette célèbre enceinte…

Commenter cet article