Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Depuis 2010, Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Les Sipolo, un clown et une danseuse

Publié le 2 Juin 2019 par cirk75 in Musique

Les Sipolo, merveilleux burlesques musicaux composés de Paul et Mireille, nommés parfois à tort du moins à leurs débuts "Les 6 Polos", étaient dans les années 50-70 des vedettes fort populaires du cirque, du music-hall et de la télévision. Les plus de cinquante ans se souviennent certainement de leurs nombreux passages à la "La piste aux étoiles" ou à "Jeudi-télé". Lui batteur d'orchestre, elle danseur classique, ils ont enchanté le monde du spectacle par leur trouvailles musicales en transformant en instruments de musique des objets de la vie quotidienne. Ainsi un ballon de baudruche devenait un violon, ou une série de bouteilles remplie d'eau un xylophone... Comme on le voit les Sipolo pratiquaient la musique avec des instruments peu conventionnels et incongrus: casseroles, poêle à frire, cendrier de verre, pelles à charbon, cornes d’auto, clochetons, chandeliers, poivriers, carafes, tuyaux… et autre ustensiles insolites et sonores (le même genre d'expériences que l'on aime pratiquer dans la cuisine familiale avec un résultat, disons, moins mélodieux).

En 1958 ils reçurent le Grand prix du disque de l’Académie Charles Cros, (sorte de prix Goncourt pour la musique), récompense qui témoignait de la qualité de la musique qu’ils jouaient et, leur célèbre "En sifflant la Polka" servait dans les années 60 de générique aux dessins animés programmés le jeudi après-midi.

A la même époque en 1958 le duo musicale était de la tournée en Chine et en URSS présentant les meilleurs artistes du cirque français (Andrée Jan (voir 13/12/2018), Les Craddocks (voir blog25/05/2015), Les 3 Fratellini (voir blog18/05/2015), Sabine Rancy (voir blog17/12/2015), Dany Renz (voir blog17/06/2012), Les Alizés... Bref  les Sipolo étaient des vedettes qui attiraient les spectateurs.

Les Sipolo, un clown et une danseuse
Les Sipolo, un clown et une danseuse
Les Sipolo, un clown et une danseuse
Les Sipolo, un clown et une danseuse

Jacques Tati dans son film "Parade" (voir blog08/04/2011) les a immortalisés et n'oublions pas que Marc Caro et Jean-Pierre Jeunet dans "Delicatessen" ont repris quelques compositions musicales fruits de leur imagination créative.  Les Sipolo ont enregistré de nombreux disques vinyles qui encore aujourd'hui font le bonheur de collectionneurs et un CD "La grande parade du cirque", permet de réécouter 13 de leurs compositions qui furent de grands succès populaires.

Mireille Sipolo dans un livre intitulé "Sipolo m’était conté" relate avec une grande émotion, leur histoire artistique qui leur a permis d'apporter un peu de folie dans notre monde qui pourtant n'en manque pas. Un livre qui n'a pas pris une ride et qui raconte aussi une époque révolue, période où on pensait l'avenir avec optimiste et insouciance..

Commenter cet article

Daniel Popp 02/08/2020 14:20

Merci pour ce bel article sur les Sipolo qui omet toutefois leur intervention remarquée et réussie dans le troisième volet du fameux conte musical Piccolo, Saxo et Cie, dédié à la tradition musicale circassienne : Piccolo, Saxo et le Cirque Jolibois (1958). Mon père André Popp qui en est le compositeur, était très admiratif de leur talent et avait collaboré avec eux à plusieurs reprises.