Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Depuis 2010, Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Mélissa Von Vépy , une ancienne du C.N.A.C.

Publié le 31 Janvier 2019 par cirk75 in Artistes

L'artiste franco-suisse Mélissa Von Vépy commence le cirque à l’âge de 5 ans. Elle se forme au trapèze au Centre national des arts du cirque (voir blogs 02/05/2011& 10/12/2015)  dont elle sort diplômée en 1999. L’année suivante, elle fonde la compagnie Cie Moglice-Von Verx avec Chloé Moglia (voir blog25/06/2014). Ensemble, elles créent en duo plusieurs spectacles dont I Look Up, I Look Down et En suspens.

Depuis 2010, Mélissa Von Vépy poursuit en solo une recherche aérienne - au sens propre comme au figuré - avec sa nouvelle compagnie Happés - théâtre vertical. Toujours fondées sur l’expression aérienne, ses mises en scène explorent les dimensions physiques et intérieures de la Gravité. « Allégée de toute responsabilité », elle se met en scène sous les apparences d’une marionnette en quête de grâce dans VieLLeicht (2013) ou se change en conférencière inspirée par les relations entre l’homme et les airs dans L’Aérien, causerie envolée

Pour sa nouvelle création, Noir M1, la circassienne franco-suisse met en scène et en lumière l’envers du décor. Dans un ballet aérien et suspendu, elle y campe une technicienne éclairagiste pour célébrer la magie invisible des salles de spectacle. Que se passe-t-il à l’ombre du théâtre, quand les lumières magiques de la représentation se sont éteintes et que les héros redeviennent des hommes ? Pour sa nouvelle création, l’artiste aérienne célèbre l’envers du décor. Noir M1 est une déclaration d’amour au théâtre, une prière païenne au Deus Ex Machina. Une ode en hommage à ces autres héros des scènes qui ne prennent jamais la lumière des projecteurs. Loin de démystifier les insondables mystères du théâtre, Mélissa Von Vépy les rend palpables.

Commenter cet article