Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Despard-Plège, (1891-1968) le clown qui fit débuter Zavatta…

Publié le 7 Avril 2015 par cirk75 in Clowns

Despard-Plège, (1891-1968) le clown qui fit débuter Zavatta…

Robert Despard, dit Despard-Plège, nait le 20 avril 1891 dans la sciure, fils d'Henry Despard, mime-écuyer et d'Antoinette Plège, dont les parents dirigeaient le cirque du même nom. Il commence à travailler dès l’âge de 3 ans en tant que cavalier. Mais plus tard blessé et réformé pendant la Grande Guerre, il endosse au Cirque Palisse (voir blog01/12/2011) la tenue de l’auguste avec comme complice le clown Jimmy. Mais c’est comme régisseur de piste qu’il va travailler pendant 4 années au Cirque Royal de Bruxelles (voir blog09/02/2012), ce qui lui permettra de rencontrer Rhum (voir blog23/03/2011), qui à cette époque souhaite quitter les Dario et qui le réoriente vers la piste en endossant le sac de clown. Dresseur aussi d’animaux Despard-Plège est le valoir de nombreux augustes de renom, comme Aristodemo Frediani, plus connu sous le nom de Béby (voir15/04/2012), de Charley Meyer dit Charley, un autre bon pitre, ainsi que de E. P. Loyal, Nino, Oscardos…

Despard-Plège n’a jamais été considéré comme une grande vedette de l'art clownesque, mais il est entré dans la légende du cirque grâce à son association improvisée un soir avec le jeune écuyer nommé Achille Zavatta. Ainsi un soir à Limoges au Cirque Rancy, le clown Despard-Plège se retrouvant sans partenaire. Albert Rancy ayant remarqué qu’Achille faisait spontanément le pitre en coulisse lui demande au pied levé de devenir pour un soir le rôle du partenaire absent de Despard-Plège. Quant à la suite elle est connue, le succès est au rendez-vous et la piste gagne un extraordinaire comique.

Despard-Plège, (1891-1968) le clown qui fit débuter Zavatta…

En marge de sa silhouette d'amuseur, Robert Despard revêt à plusieurs reprises, la tenue de M. Loyal. Et riche de son expérience, il monte en solo également une prestation d'excentrique musical. Il est aussi un excellent écuyer, et présente la cavalerie de Dorget, possédant une parfaite connaissance du cheval dûe à l'éducation équestre qu'il reçut au départ de son père d’élève, le célèbre acrobate équestre: Eugène Lécusson.

Despard-Plège, decédé en 1968 s’est produit sur de nombreuses pistes, parmi lesquelles on dénombre celle des Cirques d’Hiver, Medrano, Amar, Napoléon Rancy… Et il reste pour ceux qui l’ont connu un Clown discret qui n’empiéta jamais comme un Antonet (voir blog16/04/2012) sur la personnalité des différents augustes qu'il a eu comme complices ce qui paradoxalement ne les incitaient pas à donner toute leur mesure en sa compagnie.

Commenter cet article