Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Voici un cirque totalement oublié, que ce soit le livre de Didier Richard et Paule Garrigue sur le Cirque Russe en France, ou le HS Le Cirque dans l’Univers sur Le Cirque de Moscou et la France (1956-2006) aucun n’en parle, c’est donc une production totalement occultée et pourtant ce spectacle a bien eu lieu.Cette production était signée Jérôme Medrano (voir blog16/10/2011) et se passait en début d'année 1954 sous le chapiteau de la famille Beautour (voir blog16/05/2014).

Par contre cette odyssée est relatée par Jean Laporte (voir blog18/06/2018) dans ses mémoires ”Musiciens de Pigalle (voir blog02/04/2020) aussi laissons lui la parole. ”Je ne passerais sous silence l’aventure du Grand Cirque Russe. C’était une idée de Jérôme Medrano qui avait toujours eu la nostalgie et le souvenir de son grand cirque blanc. Merveilleuse réalisation, mais qui s’était très mal terminée. Mais à cette époque lui semblait plus favorable. La France recevait Le Cirque de Moscou (voir blog17/03/2014) et aussi les ballets du Bolchoï, et ces réussites l’encourageaient pour tenter une nouvelle expérience avec un meilleur résultat.

”Il m’en informa, mais je ne fus pas tenté par cette aventure ; et j’avais raison, car il s’avéra vite que ce rêve était un cauchemar qui allait bientôt très mal tourner. Le Cirque russe démarra difficilement et Jérôme Medrano n’avait plus le moral du début. Il me demanda d’aller le remplacer avec tous les pouvoirs. Mais ce n’était pas suffisant pour tirer d’affaire cette entreprise. Nous étions en pleine guerre d’Indochine, et la France ne voyait pas d’un bon œil tout ce qui était russe et le public nous boudait. Lorsque nous arrivions dans une ville, certains nous prenaient pour des vrais russes et nous faisaient la grimace. Les autres ne nous prenaient pas au sérieux, et pensaient à une mascarade à but essentiellement commercial.

”Je me souviens d’un certain jour, où nous étions à Verdun, ville patriotique s’il en fût. Or, ce même jour, la radio et les journaux annonçaient la perte de Dien-Pien-Phu. Ce fut dramatique, et j’ai bien crû que la foule allait nous lyncher et brûler le chapiteau. Vu la situation, nous avons décidé de rebaptiser ce cirque en lui donnant le nouveau nom de Cirque Français. Mais le lendemain, la presse régionale titrait qu’en 48 heures un Cirque Russe s’était subitement transformé en Cirque Français.

”Ce fut le coup de grâce, et cette aventure se termina en catastrophe, ce qui n’arrangea pas les finaces de Medrano et précipita sa perte.”

Cette fin explique peut-être pourquoi cette production fut oubliée par la plupart des historiens du cirque Russe en France. D’ailleurs le fils de Boum Boum ne parle pas non plus dans ses mémoires de cette tournée maudite et avortée.

En relisant le programme on note que certains artistes n’étaient pas russes, comme par exemple Pipo (voir blog10/10/2011), Dario (voir blog12/10/2011) et Charly (voir blog15/12/2019), mais peut ête d'autres artistes faisaient partie de la famille Beautour, car à cette époque les sorties d'artistes hors de l'ex U.R.S.S. était fort rares. Les premiers artistes russes venus dans l'hexagone ce sera seulement en 1956 lors de la première tournée du cirque de Moscou, soit deux année plus tard.

Ce Cirque Russe était-il une carabistouille montrant que les Bouglione n'étaient pas les seuls avec leurs tournées Bufallo Bill (voir blog22/11/2019) à enjoliver la réalité? Comme quoi Jérôme Medrano savait aussi le faire mais, à l'évidence, avec moins de succès que les 4 frères, Rois du Cirques! 

De plus comme on peux le voir sur les photos du programme papier, certains artistes comme les fougueux cavaliers Les Kalmouks ont été supprimés afin de diminuer les frais…

Mais peut être avez-vous des anecdotes à signaler sur ce programme russe?

Tag(s) : #Cirques d'hier
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :