Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Parmi les cirques dont la vie a été éphémère, le Cirque des frères Francki tient une place à part, car Philippe et André étaient deux personnages qui détonnaient dans le monde circophile de cette époque. Mais commençons par le commencement.

Créé en 1954 par deux garagistes qui poussés par l’amour du cirque s’associèrent un temps avec la famille Rech pour créer un établissement nommé: le "Mondial Circus". Ce chapiteau était modeste mais coquet, avec une interessante ménagerie où gratuitement on pouvait voir deux loups, une panthère, une hyène, un zèbre, deux dromadaires et quatre lions. 

Et en 1956 les deux frères volèrent de leurs propres ailes en fondant  "l'Hollywood Circus" qui deviendra "Festival du Cirque" puis en 1958 le "Cirque Francki". 

 

 

​​​​​​​

Philippe et André Francki avaient construits eux-mêmes leur cirque: agencement des véhicules, gradins, mâts, planchers, banquettes etc.. aidés seulement de quelques manœuvres. 

Une étoile fillante, le Cirque Francki (1956 à 1964)
Une étoile fillante, le Cirque Francki (1956 à 1964)
Une étoile fillante, le Cirque Francki (1956 à 1964)
Une étoile fillante, le Cirque Francki (1956 à 1964)
Une étoile fillante, le Cirque Francki (1956 à 1964)
Une étoile fillante, le Cirque Francki (1956 à 1964)
Une étoile fillante, le Cirque Francki (1956 à 1964)
Une étoile fillante, le Cirque Francki (1956 à 1964)

Leur affaire prospéra rapidement et en s’améliora à vue d’œil. Ils firent une remarquable saison 61 en important en France le spectacle du "Cirque de Budapest". 

 

 

Il faut dire que cet établissement proposait  des programmes de qualité avec les vedettes de la piste comme Betty Strom (voir blog24/06/2014), Bocky & Randall (voir blog24/09/2011) ou Achille Zavatta (voir blog17/05/2015), à cette époque la star de la piste française. 

 

Cette réussite fut malheureusement stoppée brutalement lorsqu'en 1962 à Toulouse Philippe , alors âgé de 32 ans décéda .  André, son frère aîné, continua en dépit de bien des difficultés.

 

Mais André Francki mourut à son tour prématurément, et le cirque complet fut vendu en 1965 à l’amiable ainsi que le terrain où il remisait, l’île aux oiseaux près de Bordeaux. 

 

 

Et très curieusement à ce jour personne n'eut jamais l'idée de reprendre cette enseigne qui compta parmi les plus belles dans les années 60. Peut être peut-on trouver une réponse par le fait qu'André et Philippe Franki n'étaient pas nés dans la sciure, mais issus du monde de l'automobile. Notons que c'est à André Francki que l'on doit l'idée de la remorque à deux plateformes pour le transport des véhicule à moteur. Il faut dire qu'à cette époque le monde de la piste était très fermé....

Tag(s) : #Cirques d'hier
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :