Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MoustierA.JPGDe la fin du XIX° au début du XX° siècle la France est considérée comme la capitale mondiale du cirque et les historiens es cirques ont catalogué dans notre pays plus de 700 enseignes différentes. Certaines fort anciennes existent toujours (Amar, Bouglione, Gruss, Medrano…) d’autres aujourd’hui disparues sont demeurées mythiques (Ancellotti, Bureau, Francki, Lamy Zoo Circus…) et sont à ce jour encore honorées par certains nostalgiques d’un temps révolu. D’autres établissements, et c’est le plus grand nombre, ont totalement disparus de la mémoire populaire, c’est le cas du "Cirque Moustier" qui va faire l’objet du blog de ce jour.

Moustier2.JPGComme bien souvent la création d’un cirque est due à un coup de foudre amoureux et l’histoire des Moustier comme celle des Bureau (voir blog16/05/2011) ou des Lamy (voir blog04/04/2011 n’échappe à la règle. Ainsi l’aristocrate Alphonse Dedessus Le Moustier, dit Alphonse Moustier amateur éclairé en haute école, partit avec une écuyère de cirque et en 1876, fonda un établissement portant son nom. Il dirigea ce cirque avec succès pendant plus de trente ans en donnant une place prépondérante, comme c’était tendance à cette époque aux exercices équestres. A sa mort en 1907 son fils Charles, repris l’affaire mais sans grand succès. Suite aux déboires financiers de Charles on ne revit plus pendant de nombreuses années le "Cirque Moustier", mais il refit surface à la Libération sous la double direction des fils de Charles : Louis et Emilien Moustier. Louis était un équilibriste réputé et Emilien un antipodiste de renom connu sous le nom des "Castors". Notons aussi que les filles de Louis se firent connaître par un numéro d’équilibre sur boules: "Les Dior Sister"s. Les Moustier voyagèrent sous l’enseigne "Nouveau Cirque de France" et l’année 1947 fut la dernière année de cet établissement car le programme ne rencontra pas le succès espéré.

MoustierEb2De nos jour le nom de Moustier n’a pas totalement disparu du monde du cirque, il est associé à la famille Bouglione, car n’oublions pas qu’Emilien Moustier épousa Odette Bouglione une des filles de Sampion, le cadet des 4 frères Bouglione et Firmin, un des frères de Sampion de son côté se maria avec Violette Moustier des "Dior Sisters".

Tag(s) : #Cirques d'hier

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :