Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce Clown américain iconoclaste et poétique bien connu en France, pouvait se produire partout tant son numéro était essentiellement visuel. Tous ceux qui l’on vu, se souvienne à coup sûr de sa boite à applaudissements, de son jonglage avec trois godets, ou de sa blessure au doigt, numros personnels et facétieux.

Diplômé en 1991 du Rigling Bros. and Barnum & Bailey Clown College, il est engagé l’année suivante pour trois tournées chez Clyde Beaty Cole Bros.  Circus. Ensuite il va passer 5 années chez Disney pour, non seulement un spectacle en Floride à Orlando, mais aussi une production à Tokyo. Puis il va se produire lors de croisières la Compagnie Costa.

Lors du 7ème Festival International de Budapest (voir blog21/02/2019) en 2008 il obtient une médaille de bronze. Cette récompense va lui ouvrir la porte des meilleurs établissements. Et c’est ainsi qu’on a pu l’apprécier au Big Apple Circus (2010 & 2013),  au Carré (2016), chez Connelli (2012), chez Knie (2015) et à trois reprises au Cirque d'hiver à Paris (2012, 2014 & 2017). On l’a aussi applaudi en France, lors de deux Festivals de cirque, en 2009 à Domont et en 2015 à Bayeux (voir blog19/02/2019), ainsi qu’à Marmande en lors de la deuxième édition de Mondoclowns (voir blog01/02/2017) en 2017, où avec son bob rouge, un pantalon trop court et ses chaussettes sortant de ses tennis avec sa dégaine à la Jacques Tati qui va bien il a créé un personnage hors du temps.

Né à New-York un 10 septembre 1973, Rob Torres nous a présenté sa plus mauvaise entrée un certain 26 juin 2018 en décédant brusquement, il avait 44 ans. Il laisse le souvenir, d'un amuseur bon enfant  sorte de  ludion à l’âme d’adolescent n'ayant pas grandi. Personnage inoubliable de cette aux étoiles. lui qui en était une des plus belles, sachant faire rire aussi les petits que les grands.

Tag(s) : #Clowns
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :