Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un clown jaune aux couleurs vives est au cœur de la scène peinte par Marc Chagall (voir blog16/03/2011). L’expression charismatique et ses gestes fantaisistes du personnage central en font l’une des interprétations de cirque les plus réussies et des plus intéressantes de ce peintre franco-russe, grand admirateur de la piste magique. Les jaunes moutardes sont habilement compensés par des verts et des bleus subtils de la mer, sur un fond de brun châtain. Nous pouvons même voir la foule rugissante empilée dans les tribunes, regardant avec enthousiasme sa performance gestuelle et colorée des acrobates en piste.

A travers cette œuvre, Chagall nous invite à participer activement à ce délicieux spectacle qu'est le cirque, accomplissant avec succès la tâche souvent difficile d’engager un public avec une œuvre d’art. Nous devenons encore plus fascinés par le travail parce que le clown nous regarde directement et coupe sa main par la bouche, comme s’il disait quelque chose juste pour que nous puissions l’entendre. Il tient sa main gauche dans une position d’appel - et le spectateur est pris en compte.

A l’origine Chagall avait réalisé une huile sur papier marouflé sur toile, qui fut par la suite reproduite selon la technique de la lithographie, qui fascinait beaucoup Chagall de 63 ans lorsqu’il a commencé à étudier avec le graveur Charles Sorlier en 1950.

Le visuel montre une lithographie de 1967 (67 × 52,1 cm) appartenant à la collection du Dr. Frère (voir blog21/09/2011).Cette œuvre est actuellement exposée aux Salines Royale de Arc-et-Senans, dans le cadre de l’exposition Destins de Cirque (voir blog10/10/2020). Une bonne idée pour le week-end qui approche!

 

Tag(s) : #Art
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :