Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lion.jpgTel est le titre du reportage que la journaliste Laurence Caramel, du Monde a fait paraître dans l’édition du 13 février 2014. A la lecture de cet article on peut se demander si les défenseurs du cirque sans animaux, sont bien conscients des risques qu’ils veuillent faire prendre en demandant de relâcher dans leur pays d’origine, des animaux nés pour la plupart en captivité. Outre le fait qu’ils seraient pour la plupart incapables de trouver leur nourriture, ils seraient aussi FACILEMENT à la merci d’un prédateur implacable l’homme.

elephants-copie-1.jpgLaissons la parole à cette journaliste qui relate des faits que personne ne peut contester : “des éléphants abattus par dizaine de milliers pour alimenter les circuits clandestins de l’ivoire, à destination de l’Asie. Plus de mille rhinocéros braconnés pour leurs cornes en 2013. En Afrique, le trafic des grandes espèces emblématiques ne s’est jamais aussi bien porté. Au point que les spécialistes n’hésitent plus à prédire la disparition de plusieurs d’entre elles.” Est-ce-à dire que les cirques et les zoos vont dans un avenir prochain devenir le seul endroit au monde où on pourra encore voir certaines espèces ? A moins que les défenseurs des animaux ne les hébergent chez eux, c’est l’autre solution contre les braconniers. 


Tag(s) : #Animaux

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :