Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sort le 21 octobre prochain en salle, le dernier d’une très longue liste de films anti cirque et qui fait, il faut en être conscient, le lit des animalistes pour retourner l’opinion des jeunes contre les cirques avec animaux.

Cette histoire, tirée d’un feuilleton culte des années 1960, signée Cécile Aubry relate l’histoire de Cécile une fillette de 10 ans qui se sent seule, et qui s’ennuie jusqu’à l’arrivée en fanfare du cirque Poly dirigé par l’autoritaire Brancalou.

Notre héroïne va découvrir que Poly, le poney vedette est maltraité. Aussi elle décide de le kidnapper avec la complicité des enfants du village et va s’enfuir avec l’animal, poursuivis par l’inquiétant directeur du cirque, par un mystérieux M. Victor. Cécile et Poly vont alors s’embarquer dans une cavale pleine de rebondissement afin de prouver que le poney est bien plus heureux hors de la piste.

Comme on le voit les personnages de ce film ne sont pas très futés il leur faut la durée du film soit 1h40 de film pour organiser l’évasion de l’équidé. N'aurait-il pas été plus simple d’ouvrir la barrière pour faire évader un poney, mais cela n’aurait pas fait pleurer margot...

Filmés par Nicolas Vanier, avec dans les rôles principaux : François Cluzet (Victor), Julie Gayet (Louise la mère de Cécile - voir blog25/12/2018), Elisa de Lambert (Cécile), Patrick Timsit (Brancalou)…

Poly est un film que l’on peut oublier d’aller voir pendant les vacances de Toussaint, même si Timsit est irresistible en directeur de cirque acrimonieux.

Tag(s) : #Cinéma

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :