Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Camille Hilaire (1916-2004) le peintre de la couleur

Né pendant l'annexion allemande à Metz, le 2 mai 1916 issu d’un milieu modeste le jeune Camille commence sa carrière comme peintre en bâtiment. Mais suite à une intervention du Gouverneur de la ville de Metz il va effectuer son service à Paris ce qui lui permettra de fréquenter l'Ecole des Beaux-Arts. Grand admirateur du peintre graveur allemand Albrecht Dürer, Camille Hilaire est vite reconnu pour son trait sûr et incisif mâtiné par l’éclatante luminosité des peintures italiennes. Entre post-cubisme et figuralisme, son œuvre aux couleurs éclatantes, est très lumineuse. Pendant plus de trente années, Hilaire crée d’extraordinaires ouvrages, illustrés de lithographies originales où il traduit avec bonheur la réalité pour les rendre éclatantes. De plus la rigueur de ses compositions s'harmonise complètement avec le rayonnement de la lumière et la liberté des teintes. Parmi ses nombreuses œuvres lithographiques, en 1974 il fait paraître aux Editions Robert Mouret, 15 lithographies originales et signées, constituant un beau coffret, tiré en 200 exemplaires sous le titre "Le Cirque" avec des textes de François Mallet-Joris. Peintre d’une grande maturité ayant su allier la poésie d’un travail sur la lumière et la rigueur de la technique doublé d’un sens de l’organisation de la toile, à sa mort en 2004, l’œuvre que laisse Camille Hilaire en fait un maître en son art, la peinture, la gravure, la lithographie et la tapisserie.

Camille Hilaire (1916-2004) le peintre de la couleur
Tag(s) : #Art

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :