Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Depuis 2010, Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Articles avec #nouveau-cirque catégorie

Le Cirque Aléa, Allons-y

Publié le 17 Juin 2014 par cirk75 dans Nouveau-Cirque

Le Cirque Aléa, Allons-y

Le Cirque Aléa, créé en 2010, est un spectacle de la Compagnie Azrir, mitonné par l’imagination créative de l’acrobate, jongleur et bonimenteur Stéphane Drouart, un ancien de chez Fratellini. Pour cela il s’est entouré d'une équipe de 9 artistes, acrobates, jongleurs, musicien, rencontrés au fil de sa carrière et ce patchwork donne un spectacle poétique mais aussi rempli de rires et de dérisions. Un des charmes de ce cirque c’est l’exceptionnelle proximité entre les saltimbanques et le public qui sont scrutés de près, presque à portée de main. Dans une telle configuration les artistes ne peuvent s’autoriser aucun bluff, et font partager leurs prouesses au plus près du public. Les artistes sont polyvalents, et participent à la diversité des composantes du spectacle : ils font aussi bien la vente des pop-corn que le contrôle des billets, jouent avec le feu, font voler les massues, chantent, dansent, installent les agrès, font leurs preuves au trapèze, au fil de fer ou encore dans des numéros de contorsionnistes, sans oublier les tours de magie. Spectacle tout public, simple, vivant, festif où la sensation prend le pas sur le sensationnel. Ce cirque voyageur après une étape parisienne fera étapes en juin à La-Seyne-sur-mer, Brignoles et en juillet à Avignon… de belles soirées en perspective.

commentaires

Les Farfadaits, les complices d’Alexis Gruss lors des Estriades d’Orange

Publié le 25 Mai 2014 par cirk75 dans Nouveau-Cirque

Les Farfadaits, les complices d’Alexis Gruss lors des Estriades d’Orange

Présent dans le folklore de la Vendée et du Poitou, le farfadet (avec et) est une petite créature, genre lutin et souvent espiègle. Aux Estriades d’Orange ”Les Farfadais” (avec ai) seront la troupe de voltigeurs aériens qui, avec Alexis Gruss animera, les 30 & 31 mai prochain dans le Théâtre antique d’Orange, le spectacle ”Pégase et Icare” (voir blog24/05/2014). Si le gang d’Alexis Gruss représentera la partie Pégase (Mythique cheval ailé de la mythologie grecque) et n'est plus à présenter, en revanche pour le groupe aérien, la part Icare (personnage légendaire qui souhaitait s’élever jusqu’au soleil) peut-être un peu moins connu, n’est-il pas inutile de parler de cette troupe aérienne?

Les Farfadaits, les complices d’Alexis Gruss lors des Estriades d’Orange

Pur produit des arts de la rue, la troupe des frères Haffner s’est réellement constituée en 1998 pour célébrer au Carrousel du Louvre la fête de clôture de la Coupe du monde de football. Stéphane Haffner après avoir été gymnase de haut niveau, s'est produit comme beaucoup d’artistes de rue sur la piazza du Centre Pompidou à Paris où il montra son appétence pour la contorsion et l’acrobatie. Son frère Alexandre lui-même acrobate et styliste le rejoint quelques années plus tard en apportant son côté technique dans la conception de la machinerie et des costumes. Puis la troupe s’étoffe par la venue du danseur Emiliano Simeoni, de la gymnaste-danseuse Claudia Fama et du créateur de costumes Florent Boyer. A ces 5 piliers, s’ajoute selon les spectacles une trentaine d’artistes acrobates, chanteur(se)s, comédien(ne)s, danseur(se)s. A ce jour Les Farfadais ont à leur palmarès plusieurs spectacles aériens et chorégraphiques, de ”Pop Circus Show” qui les a conduit à parcourir non seulement l’hexagone mais aussi le monde. Et c’est cette symbiose entre le cirque à l’ancienne, représenté par les Gruss et le nouveau cirque des Farfadais qui doit donner au spectacle ” Pégase et Icare“ un côté unique mais et magique à ces 1ère Estriades d’Orange !

commentaires

Victoria Chaplin et Jean-Baptiste Thierrée à Paris

Publié le 2 Avril 2014 par cirk75gmkg dans Nouveau-Cirque

 
 Cirque-Invisible.jpgC’est un évènement et un véritable plaisir de retrouver sur scène le duo à l’origine du nouveau cirque. Ils présenteront leur Cirque Invisible du 16 mai au 15 juin 2013 au Rond-Point. Poétique, absurde, surréaliste, spectaculaire, le cirque imaginé par Jean-Baptiste Thierrée et Victoria Chaplin (voir blog30/08/2012) est tout sauf invisible. Depuis 1990, le Cirque Invisible tourne un peu partout dans le monde, se duplique, se transforme, se rêve et se concrétise. Toujours au centre de la scène, le couple fabuleux qui, entre acrobaties, tours de magie, chorégraphies et illusions, nous entraîne dans un monde imaginaire situé quelques parts entre le cirque traditionnel et le rêve prémonitoire
CirqueInvisibleUn homme plus une femme donnent un clown illusionniste et une acrobate caméléon, voire un lapin géant et un dragon ou une cafetière humaine et un peloton cycliste. Victoria Chaplin et Jean-Baptiste Thierrée se métamorphosent à l’infini. On se frotte les yeux. Est-ce qu’ils sont deux ou est-ce qu’ils sont dix ? Ils sont deux mais semblent ne faire qu’un. Miracle de la légèreté, jusqu’à l’émerveillement, jusqu’à l’effacement, jusqu’à l’abstraction, jusqu’à la transformation d’un lapin en nuage. Et c’est ainsi que, juchés sur ce petit nuage de fortune, Jean-Baptiste Thierrée et Victoria Chaplin inventent, soir après soir, sans autre autorisation ni légitimité que la leur, une histoire héroïque et secrète, féerique et gracieuse, celle d’un cirque libertaire et fraternel.
 Cirque-invisibleEst-ce qu’on est en train de rêver ? Lui en clown magicien, tirant de ses incroyables valises à images d’enchanteurs gags. Elle, en femme caméléon, faisant naître par ses costumes extravagants tout un bestiaire fantastique. Vous ne savez plus quel âge vous avez… Normal, l’âge est une notion qui n’existe pas dans le cosmos féerique où ce couple vous entraîne.
 
 
 
 
 
 
 
 
commentaires

Bartabas à La Villette

Publié le 11 Juin 2013 par cirk75gmkg dans Nouveau-Cirque

Bartabas1.jpgPour fêter le 10e anniversaire de l’Académie du spectacle équestre qu’il a fondée à Versailles en 2003, Bartabas s’installe du 7 au 30 juin à la Grande halle de la Villette avec la compagnie-école pour un programme inédit de spectacles et de rencontres.
Bartabas4.jpgEn consacrant toute sa vie et son énergie aux chevaux, Bartabas a révolutionné le spectacle équestre en y apportant une dimension onirique et esthétique sans équivalent. En dehors des spectacles qu'il produit en France et partout dans le monde avec le théâtre équestre Zingaro, ses improvisations sont des moments savoureux de maîtrise et de beauté dans lesquels la question de la relation entre l'homme et l'animal est abordée sans autre artifice que l'imagination de l'artiste et le souffle du cheval.
Bartabas5.jpgExceptionnellement, la trentaine de chevaux de l’Académie, lusitaniens et criollos argentins, s’installent sous le péristyle de la Grande halle. Chaque jour, le public peut assister en accès libre aux Matinales des écuyers ; ces séances de dressage permettent d’entrer dans l’intimité du travail. On assiste aux « gammes » qui constituent leur entraînement quotidien tel l’escrime à cheval, le dressage classique ou le travail aux longues rênes.
Bartabas.jpgLors de cette carte blanche proposée par la Grande halle, Bartabas souhaite mettre à l’honneur l’art équestre dans une dimension très contemporaine et partager avec le public l’aventure unique en son genre vécue par les écuyers depuis une décennie. Trois rendez-vous majeurs vont rythmer ce mois de juin à la Villette.
Bartabas2.jpgBartabas2Du 7 au 23 juin, présenté pour la 1ère fois à Paris, "we were horses", spectacle créé par Bartabas et la chorégraphe Carolyn Carlson en 2011, célèbre la rencontre entre 16 danseurs et 9 écuyers. L’univers des deux créateurs se rejoint dans la force de la danse et de la magie visuelle. Pour la Villette, le spectacle bénéficie d’une recréation puisque certains des tableaux et accompagnements musicaux ont été revisités par les deux artistes à cette occasion.
 
 
Bartabas3.jpgDu 25 au 30juin à l’occasion de cette invitation de la Villette, Bartabas a aussi décidé d’offrir au public une autre facette, plus personnelle de son travail lors de 5 soirées exceptionnelles pour une série d’improvisations réunissant des créateurs de tous horizons. Le flûtiste Kudsi Ergüner et le chanteur Taghi Akhbarî, le violoncelliste Jean-Guihen Queyras, le percussionniste Jean-Pierre Drouet, le philosophe Michel Onfray et le pianiste Alexandre Tharaud seront ainsi ses complices artistiques d’un soir pour engager un dialogue intime entre l’homme et l’animal.
 
Bartabas6.jpgEnfin les 9, 15, 19 et 23 juin, Dans la peau d’un cheval ; un atelier pour les 6 12 ans pour observer le monde animal et tenter de le traduire avec des gestes et des émotions pour aller à la rencontre de notre animalité. Sans paroles pour mieux s'approprier le langage du corps, les participants sont invités à se glisser dans la peau de divers animaux - poule, chien, chat, souris, serpent, girafe, singe, éléphant, cheval... - et à laisser libre cours à leur imagination !
 
         Amateurs de chevaux, le mois de juin est le votre à La Villette.
 
 
commentaires

Pentimento & Sarkha à l’Île Seguin

Publié le 12 Février 2013 par cirk75gmkg dans Nouveau-Cirque

 

PentimentoÇa y est Cirque en chantier c’est parti dans l’Ile Seguin. Comme prévu Madonna Bouglione présente à partir du 14 juin avec sa Troupe Pentimento un premier spectacle. Sur scène, 14 artistes revisitent le célèbre ballet du Lac des cygnes sur la musique de Tchaïkovsky. Issus des quatre coins du monde, ils ont dans leur bagage une même tradition : celle du cirque qu’ils mêlent avec bonheur à d’autres formes d’expression plus contemporaines, mariage des arts de la piste, de la danse, de l’acrobatie, de la musique, du théâtre, de la vidéo et du mime. Sans oublier la présence de clowns appelés  des "montreurs d’âme" tant ils dévoilent la nature profonde de l’humanité. Drôles, rusés, cruels et joueurs, leur imagination porte toujours vers les messages essentiels : l’amour, la guerre, la déraison, l’exclusion…

SarkhabPuis dès le 17 juin une autre troupe la Compagnie Najma, première troupe de cirque en Tunisie, présentera son spectacle Sarkha, mise en scène et chorégraphié par Laurence Levasseur. Sarkha cri prémonitoire de la jeunesse tunisienne, spectacle du cirque tunisien rattrapé par l’actualité dénonce avec douceur la violence du monde qui nous entoure. Neuf artistes issus de l'École Nationale des Arts du Cirque de Tunis disent l'impossible et le silence avec leurs corps et portent sur scène les élans qui les animent.

L’Ile Seguin le nouveau pôle du cirque parisien (blog29/03 ) à consommer sans modération.

commentaires

Le Cirque Invisible

Publié le 21 Décembre 2011 par cirk75gmkg dans Nouveau-Cirque

 

Cirque-invisible.jpgVictoria Chaplin et Jean-Baptiste Thiérrée sont de retour, du 21 décembre 14 janvier, au Rond-Point avec leur Cirque Invisible.

Le_Cirque_invisible2.jpgSpectacle inclassable né d’une rencontre, celle de Jean-Baptiste Thiérrée comédien épris de cirque, qui découvre un jour un article sur Victoria Chaplin, confiant son rêve d’être Clown. Il lui écrit, elle lui répond. Ils s’épousent et forment avec leurs enfants James (La Symphonie du Hanneton…) et Aurélia (L’Oratorio d’Aurélia...) un formidable clan de saltimbanques. Célébré de New York à Pékin, le Cirque invisible tourne depuis trente ans autour de la planète et nous offre du rêve en partage. Lui, clown magicien, elle, acrobate et danseuse gracile drapée dans des costumes fabuleux qu’elle dessine elle-même. Entre leurs mains, choses et pesanteur s’allègent, se métamorphosent. Jusqu’à un lapin blanc que ne renierait pas Lewis Carroll. Si l’esprit d’enfance est un don, ils le cultivent avec bonheur. Et c’est ainsi que, juchés sur ce petit nuage de fortune, Jean-Baptiste Thierrée et Victoria Chaplin inventent, soir après soir, sans autre autorisation ni légitimité que la leur, une histoire héroïque et secrète, féérique et gracieuse, celle d’un cirque libertaire et fraternel.

commentaires

Rock En Cirque 2011

Publié le 10 Décembre 2011 par cirk75gmkg dans Nouveau-Cirque

  RockEnCirque.jpgHier soir sous le chapiteau du Cirque Phénix s'est tenue la 1ère édition de "Rock en Cirque" réunissant artistes de tous horizons pour une grande fête mêlant les arts du cirque et la musique au bénéfice du Cirque Ecole Mandingue de Guinée. Au programme de cette soirée: Matthieu Chédid, Sanseverino , William Baldé, Rose, Volo, Anna Chédid… mais ce n'est pas tout il y avait également des artistes issus du monde de l'Ecole Nationale des Arts du Cirque de Rosny sous Bois, les artistes guinéens du Cirque Mandingue, sans oublier le Centre National des Arts du Cirque… Pour ce concert-spectacle, les artistes de cirque étaient accompagnés musicalement par les artistes musiciens et, le tout était placé sous la houlette bienvaillante de son altesse Calixte de Nigrement en personne, c'est vous dire s'il y avait du beau monde.


 

 

commentaires

Semianyki au Rond-Point

Publié le 5 Mai 2011 par cirk75gmkg dans Nouveau-Cirque

Semiannyki.jpgDu 3 mai - 2 juillet le Théâtre du Rond-Point accueille la légendaire troupe de Saint-Petersbourg : les  Semianyki. Composés de Olga Eliseeva, Alexander Gusarov, Marina Makhaeva, Kasyan Ryvkin, Elena Sadkova, Yulia Sergeeva, cette troupe se carractérise par une folie poétique, une rage inventive et un humour corrosif. Clowns, à la fois traditionnels et contemporains ils baignent dans une délicieuse sensibilité russe. Sans artifices, dans des décors de brocante-récup, rien qu'avec leurs grimaces, leurs trucs, leurs gestes, leurs dégaines outrancières, ils parviennent à suggérer les émotions les plus fines, les sensations les plus raffinées. Ces clowns ne parlent pas et l'on comprend tout, de l'art burlesque poussé à la sophistication extrême.

 

 

Le spectacle donné comprend un portrait acide d'une famille frappadingue. Une lutte incessante pour le pouvoir entre le père alcoolique, qui menace de partir, la mère, enceinte, qui menace d'accoucher, et une armée de marmots déjantés et créatifs qui menacent de trucider père et mère pour exister. Sublime happy end dans un monde qui s'écroule, accouchement flamboyant, retour pétaradant du père prodigue, la famille survit au chaos et la vie continue! 

commentaires

Hautes Tensions à La Villette

Publié le 1 Avril 2011 par cirk75gmkg dans Nouveau-Cirque

"Hautes Tensions", du 6 au 17 avril le nouveau festival organisé par le Parc de la Villette à Paris est consacré aux nouvelles écritures et aux formes artistiques inédites issues du cirque, de la danse hip hop et du théâtre. 

hautes_tensions.jpgEn tension semble être aujourd'hui l'état permanent du monde. En tension est la posture adoptée par la quinzaine de créations conçues par une nouvelle génération d'artistes français et internationaux, présentées pendant le festival. Dans tous les espaces du parc de la Villette, en intérieur et en plein air, chacune des soirées-parcours est l'occasion de découvrir et de confronter le regard de ces artistes qui aiment dynamiter les codes et les langages pour faire du festival un laboratoire artistique, ouvert à tous. C'est l'ambition de "Haute tensions", formule renouvelée de l'attention constante portée par la Villette aux nouveaux arts vivants (cirque, danses urbaines et contemporaines etc .) 

Parmi les artistes invités : Jeanne Mordoi, Clotilde Ramondou, Race Horse Company (Finlande), Renagade Théâtre (Allemagne) Serge Amisi et Yaoundé Mulamba  (RD du Congo), Anthony Egéa et le ballet national de l'Opéra de Bordeaux...

 

commentaires

Nouveau Cirque & Cirque Traditionnel

Publié le 28 Janvier 2011 par cirk75gmkg dans Nouveau-Cirque

 

Dans les année 70, le public du cirque s’essouffle et le mouvement du nouveau cirque, fait son apparition en France. Il est porté par la démocratisation du cirque avec l’ouverture d’écoles de cirque agréées par la Fédération française des écoles de cirque. Le cirque s’ouvre et se remet en question. Ce genre de spectacle fortement théâtralisé (Archaos, Cirque Baroque, Cirque Plume, Zingaro) a remis en question les conventions du cirque traditionnel, qui demeure cependant bien vivant, assimilant certaines des innovations du nouveau cirque. Ainsi les spectacles du Cirque Arlette Gruss adoptent des costumes et des musiques proches de celles des québécois du Cirque du Soleil tout en continuant à présenter des numéros des disciplines traditionnelles, en particulier des exercices de dressage.

L'une des caractéristiques majeures du cirque contemporain est, comme le prouvent la majorité des créations actuelles, de ne se concentrer plus que sur une seule discipline (par exemplele jonglage, le trapèze ou le fil de fer...), et d'en faire un spectacle complet (Jérome Thomas, Les Arts Sauts, Zingaro…).

A l'inverse du cirque traditionnel où le divertissement et le spectaculaire priment, le nouveau cirque  cherche davantage à présenter un propos, une vision artistique personnelle à chaque artiste. La volonté n'est plus de juxtaposer plusieurs numéros sans lien logique ou dramaturgique entre eux, mais au contraire de développer un spectacle complet dans lequel la notion même de numéro tend à disparaître et où les animaux sont généralement bannis. Car le nouveau cirque se veut le défenseur des animaux et milite pour les spectacles où ils sont exclus. Et quand on connaît ce que coûte en nourriture et en soin un éléphant, un fauve ou un cheval on comprend que l’argument est plus économique qu’éthique. Un diabolo, un lasso ou un trapèze mangent moins qu’un animal, que d'économie fait le nouveau Cirque, sous prétexte de défense des animaux!

commentaires
<< < 1 2 3 4 5 6 7