Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Depuis 2010, Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Articles avec #m. loyal catégorie

Roger Lanzac 1920-1996

Publié le 25 Septembre 2011 par cirk75gmkg dans M. Loyal

 

RogerLanzac.jpgRoger Lanzac  animateur de radio (La Reine d'un jour) ou de télévision mais aussi chanteur et comédien est surtout connu pour avoir pendant 14 ans (1962-1976) été le M. Loyal de la célèbre émission « La Piste aux Etoiles » et surnommé le « grand sympathique ».

RogerLanzac1.jpgRogerLanzac3.jpgPour lui le monde du cirque n’était pas un univers inconnu, car il avait sillonné l’hexagone avec de nombreuses enseignes: Radio Théatre(1955), Radio-Circus (1956-1960) et bien entendu Pinder de 1961 à 1965, où il animait entre autre l’émission de France Inter « Le jeu des 1 000F.

Gruss&Jeannet1972Ce goût pour le cirque l’a incité en 1972 avec l’aide d’André Gruss à créer son propre établissement (voir blog13/11/10) sous l’enseigne de « La Piste d’or » qui fait faillite rapidement.

Rancy1980aRoger Lanzac a continué à parcourir la France jusque dans les années 80, avec le cirque Rancy Carrington en 1981, aux côtés des clowns vedettes de la télévision « les Barios », puis en tournée avec le cirque Jean Richard en 1982, avant de faire une dernière tournée avec le cirque Albert Rancy en 1983.

roger lanzacEn 1967, il écrit ses mémoires parue aux éditions solar , enregitre des disques.

RogerLanzac2.jpgAujourd’hui un cirque continue à porter son nom mais n’a bien entendu rien à voir avec Roger  Lanzac ce dernier étant décédé le 25 novembre 1996.

commentaires

Zappy Max

Publié le 13 Mars 2011 par cirk75gmkg dans M. Loyal

Zappy3.jpgNous avons évoqué la retraite de Sergio, qui fut, pour les assidus du cirque, le M. loyal de référence  du Cirque en France.  Mais avant lui, d’autres artistes ont tenu ce rôle et naturellement nous reviennent à l’esprit  les noms de Roger Lanzac et de Lucien Jeunesse qui ont tous les deux fait les beaux soirs du Cirque Pinder. Plus loin notre mémoire nous indique que Georges Loyal, Recordier, Jean Dréna,  Marcellys ont assumé avec succès ce rôle.  Mais pour tout circophile, il en est un, qui à son époque, avait une popularité inimaginable aujourd’hui. Son seul nom sur une affiche suffisait à déplaçer des foules et remplissait des chapiteaux. La radio avait rendu sa voix si célèbre que l’on allait au cirque rien que pour le voir. Il s’agit de Zappy Max, pseudonyme de Max Doucet,  qui avait choisi ce sobriquet à cause des Marx Brothers,  vedettes bien connues du cinéma américain. 

zappy1.jpgZappy Max est né à Paris  le 23 Juin 1921. Il débute sa carrière en tant que chanteur excentrique dans l'orchestre de Jacques Hélian.  Présenté à Louis Merlin, directeur des Programmes de France, société qui produisait la plupart des émissions de Radio Luxembourg (ancien nom de RTL). Il est engagé pour présenter une série de jeux radiophoniques dont le "Quitte ou Double" et "le Crochet radiophonique". Démarché  par l’Oréal qui souhaite promouvoir ses produits Dop et Monsavon  (voir blog du 28/11), Louis Merlin avec l’aide des familles Gruss et Jeannet (voir blog 13/11) crée 1949 le RadioCircus et, demande à  Zappy Max d’en être l’animateur vedette. En 1955 après 6 tournées il passe la main à d’autres  présentateurs parmi lesquels on note un petit débutant nommé Roger Lanzac. 

RadioCircus.jpgRadioCircus1.jpgSa popularité étant au zénith, la station du duché du Luxembourg demande à Zappy  Max d’être le héro de feuilletons qui tiendront la France en haleine et qui se nomment : "Vas y Zappy", "ça va bouillir" ou "C’est parti mon Zappy ". Parallèlement il joue dans quelques films comme "Les chiffonniers d’Emmaüs",  "Quitte ou Double" ou "Faites-moi Confiance" où il joue son propre rôle.

Zappy-Rrancy08.jpgEn 1967 il effectue la tournée du Cirque Sabine Rancy;  puis dans les années 70 présente sur RCM le célèbre « Quiite ou double ». 

    çavabouillirUn album de bande dessinée ayant pour titre « Zappy Max : ça va bouillir », dessinée par Tillieux, parue à l'origine dans le journal "Pilote" en 1959, a été édité en 2010 par les Editions de l'Elan. Cet album contient aussi un texte de présentation rédigé par Zappy Max, avec photos et documents de l'époque. Un autre texte décrit la naissance du journal "Pilote" ainsi que l'ambiance radiophonique de l'époque et un survol des programmes radio les plus célèbres de cette période, dont ceux présentés par Zappy Max. 

ZappyMaxZappy Max a relaté tous les épisodes de sa vie dans deux livres fort passionnants : « Mes quitte ou double » (Dreamland éditeur) et « L’âge d’or de la radio » (Edition du Rocher), deux livres à mettre entre toutes les mains. 

 

commentaires

Sergio, tout simplement

Publié le 2 Mars 2011 par cirk75gmkg dans M. Loyal

Medrano09.jpgSerge Drouart, plus connu sous le nom de Sergio, a senti une attirance irrésistible pour les arts de la piste lorsqu’enfant  il assiste avec son père, à une représentation du Cirque Triomph à la Charité-sur-Loire.  Pour réaliser son rêve il s’inscrit au Conservatoire National d'Art Dramatique et se fait engager à 15 ans, selon ses dires, au Cirque d'Hiver Bouglione de Paris, par M. Joseph, où il va se familiariser à toutes les disciplines du cirque hormis les aériennes. Il commence sa longue carrière en tant que clown et, avec Dominique Denis comme partenaire ils forment « Les Fabuleux frères Hermanos » tel est le slogan publicitaire qui s’inscrit sur les affiches des cirques des Bouglione.  Ils seront notamment amenés à se produire à « La Piste aux Etoiles » à côte de Roger Lanzac. 

SergioPuis lors d’une tournée avec le cirque Bouglione, Sampion le présentateur en titre étant malade, au pied levé il le remplace. Maquillé en clown avec sur les épaules son Vicaire pailleté , Sergio présente tout le spectacle et ce changement de rôle réorientera définitivement sa carrière. Puis quittant à regret la famille Bouglione il va  présenter les spectacles du Cirque Jean-Richard, puis ceux Cirque Casartelli et devient lors de leurs créations le M. Loyal officiel des  Festivals Internationaux du Cirque de Monte Carlo et de Massy.  Pendant  quatre années, (2 ans aux USA, 1 an au Japon, 1 an en Australie) à la fin des années 70 il est  «  Ring master » chez « Ringling Bros Barnul & Bailey. Pui côtoie le monde du Music-hall et devient de 1983 à 1995 meneur de revue au Paradis Latin, puis officie au Royal Palace de Kirwiller.   

Sergio2Clown d'Or en 1974, Commandeur des Arts et des Lettres en 2007, unanimement reconnue, il publie aux éditions Zelie un livre « Cirque, mon amour »  où il relate non sans humeur ses différentes vies.  En 2002 il reprend le chemin du Cirque d’hiver et devient « Sergio tout simplement « jcomme disent les programmes jusqu’à dimanche 27 février où il effectue son dernier tour de piste en tant que présentateur officiel du Cirque de la rue Amelot. Mais connaissant le bougre, il serait bien rare qu’il ne projette pas d’autres aventures plus ponctuelles. Alors suite aux prochains numéros.

 

 

commentaires

Les MM. Loyal des 3 Festivals de janvier

Publié le 4 Janvier 2011 par cirk75gmkg dans M. Loyal

Sergio2.jpgUn festival digne de son nom ne peut réellement exister sans présentateur, "Ringmaster" comme disent les américains ou "M. Loyal" comme il est d’usage de le dire dans le milieu du cirque Français.  Parmi les personnalités qui sont devenus célèbres en endossant la redingote rouge et le chapeau haut de forme noir on peut citer Roger Lanzac, Lucien Jeunesse, restés dans toutes les mémoires et bien entendu de nos jours Sergio qui eu le privilège de présenter les 3 grands Festivals de Janvier, à savoir Massy, Monaco et le Cirque de Demain.

Sergio.jpgMais Sergio n’a pas toujours été le l’animateur  de spectacle que nous connaissons, en effet il commença sa carrière en tant que clown avec Dominique Denis c’était les Frères Hermanos. Mais lors d'une tournée avec le Cirque Bouglione, il passe de clown à "Monsieur Loyal", ce dernier étant malade.

    PetitGouGou3.jpgSergio présentera le festival de la Principauté de 1974 à 2002, date à laquelle il passe le témoin à un autre clown: Petit Gougou devenant ainsi le second "M. Loyal" du Festival International du Cirque de Monte Carlo.

YasmineSmart.jpgNotons qu'il a eu aussi à Monaco une "Lady ringmaster" la belle Yasmine Smart qui en 1975 présentait avec Sergio la deuxième édition.

ChristopheIvanes2-copie-1.jpgMassy  a eu aussi deux présentateurs,  Sergio dès sa création en 1974 et depuis 1999 Christophe Ivanes. 

Frederic-Colnot2.jpgCependant pour l’édition 2011 Massy innove en demandant à Frédéric Colnot, le M. Loyal du Cirque Pinder, d’assurer la fonction.

DominiqueMauclair.jpgPour le Cirque de Demain, Dominique Mauclair, le Président fondateur a pendant longtemps joué ce rôle et il était inimitable dans son rôle de bafouilleur lunaire aux connaissances encyclopédiques du monde du cirque. Très curieusement il avait inventé un nouveau terme pour sa mission: "Habit bleu". Peut être ne s'est-il jamais senti être "M. Loyal"?

CalixteDeNigremont3.jpgLe Cirque de Demain a bien souvent préféré les Messieurs Loyal décalés et depuis 2004 c’est à "Monseigneur" Calixte de Nigremont d’assurer cette fonction. Personnage hors norme, n'imitant personne, donc inimitable et un peu OVNI dans le monde circophile. En plus de Dominique Mauclair, Calixte de Nigremont et Sergio, qui a fait l’ouverture de ce Festival, Warren Zavatta, Christian Taguet, le fondateur du Cirque Baroque… et Véronique Catanyer ont aussi été tour à tour des présentateurs originaux et hors du commun pour ce Festival

commentaires
<< < 1 2 3 4 5