Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Depuis 2010, Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Articles avec #livres catégorie

Deux livres sur le cirque, aux Editions du Nez Rouge

Publié le 20 Décembre 2018 par cirk75 dans Livres

Docteur es cirques, Pierre Fenouillet (voir blog21/09/2011) est un auteur prolixe sur les arts de la piste qu’il connait et pratique bien. En 2017 il avait commis un ouvrage brochet de 42 pages richement illustré sur la passion de Raoult Gibault (voir blog11/09/2016) à savoir faire renaître le vénérable cirque de Montmartre qui avait été démoli en 1972 et relancer le cirque Medrano sur les routes de France, dans premier temps en proposant des spectacles en frontal dans les théâtres, puis sous chapiteaux.

A ce jour Raoul Gibault est à la tète la deuxième entreprise de cirque de France, Arena Production proposant outre le Cirque Medrano, mais aussi le Cirque de Saint-Pétersbourg, le Cirque sur l'eau et les Cirques de Noël pour les fêtes de fin d'année. 

Cette année il consacre un nouvel opuscule à son idole absolue, Jean Richard. Et à travers un livre brochet de  84 pages avec de nombreuses illustrations, Pierre Fenouillet met cette fois à l’honneur les différents clowns et augustes qui ont travaillé pour les différents cirques itinérants de cet artiste comique et directeur de cirque (Jean-Richard, Pinder-Jean-Richard, Nouveau-Cirque-Jean-Richard) qui aimait tellement les clowns. Cet ouvrage permet de mieux connaître ces artistes au delà de leurs entrées, qui ont fait rire une bonne partie de la France dans les années 70-80 .

Ces deux livres, des cadeaux utiles pour tout circophile ou curieux… à commander directement chez l'éditeur Editions du Nez Rouge, 34 Chemin de Jolibois 33370 Tresses.

commentaires

Les publications sur l’American Circus

Publié le 12 Décembre 2018 par cirk75 dans Livres

L'American Circus ou en italien Circo Americano est un cirque itinérant en Europe dirigé par la famille italienne Togni . En France cet établissement s’est produit plusieurs fois y rencontrant quelques fois quelques mésaventures. dont celle relatée par cet article du journal Le Monde.

Pour retracer cette épopée, de nombreux ouvrages sont parus et celui de Thierry Comes a fait paraître en 2007 aux Editions de La Gardine est un modèle du genre.

 

Aujourd’hui Jean-François Lecoutre revient sur ce cirque itinérant et plus particulièrement sur la période 1979-1986 dont un ouvrage à ce jour en souscription jusqu’au 10 janvier et à paraître courant 2019.

commentaires

Trois livres pour les congés de la Toussaint

Publié le 21 Octobre 2018 par cirk75 dans Livres

Au moins 3 livres récemment parus sont à mettre dans le sac de voyage pour celles et ceux qui partent pour quelques jours en octobre.

Le catalogue de l’exposition L’Art fait son cirque, abondamment illustré donne une bonne image de cette remarquable manifestation qui s’est tenue au Musé de Bourgoin Jallieu dans l’Isère (voir blog21/05/18). Ce livre est édité chez Page Edition.

Les très attendues chroniques de Jacques Richard (voir blog02/04/18) journaliste à L’Aurore puis au Figaro retraçant trente années de cirque entre 1968 et 1997 sont enfin parues à  La Presse Universitaire de la Méditérrannée. C’est un témoignage inestimable sur les spectacles et la vie circassienne de cette époque. A lire de toute urgence.

Enfin Dominique Denis, infatigable chercheur en arts de la piste, vient de faire paraître chez Arts de 2 Monde un nouvel ouvrage sur un sujet peu traité les artistes lilliputiens qui ont enchanté des millions de spectateurs du monde entier. 

Bons congés et à bientôt.   

 

commentaires

Lucien Gruss, pour la beauté du cheval

Publié le 26 Juin 2018 par cirk75 dans Livres

Gruss un nom familier à l’oreille des circophiles et, qui existe depuis 5 générations;, famille spécialisée dans le dressage des chevaux montés et en liberté.

Lucien Gruss, peut être moins connu du grand public que son cousin Alexis Gruss Jr (voir blog13/02/12), est une référence du monde du dressage. Membre du cirque des Juniors (voir blog27/09/16) le petit frère d’Arlette (voir blog25/09/16) et fils d‘Alexis Sr et de Lucienne Beautour (voir blog19/12/11) est un artiste équestre issu du monde circassien qu’il a quitté il y a plusieurs années.

Dresseur et écuyer exceptionnel, animateur pendant 12 ans, des Haras Nationaux situé dans le Gard à Uzès, dans lesquels il a proposé des spectacles équestres, Lucien Gruss est depuis 2015 nîmois où il enseigne et cultive l'art du dressage.

Et si selon lui "les chevaux obéissent, s’ordonnent, exécutent des figures incroyables c’est avant tout grâce au travail, à la complicité et l’échange qu’ils ont établi avec leur dresseur", il vient de concocter un livre dans lequel il nous fait partager son art. 

Cet ouvrage sera disponible dès le 12 juillet prochain dans toutes les librairies de France et de Navarre. 

Une bonne occasion de lectures enrichissantes pendant les vacances, cet été pour les passionnées de chevaux et de piste.

commentaires

Le costume de clown blanc, Gérard Vicaire la passion pour seul habit

Publié le 11 Juin 2018 par cirk75 dans Livres

Les Editions Chapitre 12, ont fait paraître un livre signé Sylvie Nguimfack-Perault, enseignante et docteur en ethnologie sur l'histoire, les techniques d'élaboration, les costumes encore existants et sur ceux qui les portent ou les ont portés. Il retrace  l'histoire du couple auguste-clown, depuis ses origines jusqu'à aujourd'hui, à travers notamment les créations de Gérard Vicaire pour la Maison Vicaire, (voir blog 20/12/13)  qui  1929 jusqu'en 1993 a été à l’origine de ces magnifiques costumes de clowns blancs.

Cette étude totalement inédite de 550 pages avec 4DVD est un travail de référence pour les passionnés de cirque, de spectacle, les professionnels de la création, du monde de la mode, des techniques et de l'ethnographie autant que ceux du monde universitaire, ce travail est agrémenté de nombreuses tables, chronologies, bibliographies, renvoyant à des vidéos, photos et interviews des plus célèbres clowns blancs encore en activité.

Pour tout renseignement, se rapprocher du site : http://www.chapitres12.com/lecostumedeclownblancGerardVicaire.htm

Prochainement le même éditeur devrait faire paraître un livre qui devrait satisfaire l'appétit des cinéphiles circassiens, à savoir Le Cirque dans le cinéma de Daniel Chocron historien du cinéma avec entre autres des entretiens avec Pierre Etaix et Jean-Jacques Beineix et un index de tous les films du genre.

commentaires

Deux revues à mettre dans sa valise pour les vacances de printemps

Publié le 13 Avril 2018 par cirk75 dans Livres

Avant de partir quelques jours en vacances, n'oublions pas d'emporter les 2 revues françaises spécialisées dans les arts de la piste.

Cela tombe bien le 268°numéro du "Cirque de l'Univers" avec en couverture Merrylu Richter-Casselly et son beau cheval Companiero du Club du Cirque (voir blog01/12/140) et le 188° numéro de la revue "Bretagne Circus" (voir23/04/13) avec en première page René Cassely Jr, viennent de paraître.

Alors bonnes lectures et bonnes vacances...

Revues que l'on se procure seulement sur abonnement.

 

commentaires

Du retard pour les chroniques de Jacques Richard

Publié le 2 Avril 2018 par cirk75 dans Livres

Dans un courrier adressé aux souscripteurs de l’ouvrage reprenant 30 années de chroniques du journaliste Jacques Richard, écrits  allant de  1968 à 1997 (voir blog23/09/17), les services de l’Editeur  "Les Presses universitaires de la Méditerranée" dépendant de l’Université Paul Valéry de Montpellier, fait savoir que ce un livre de 300 pages, format 16 x 24 cm et 220 illustrations prévu au départ en décembre 2017 ne sera disponible qu’en mai prochain.

Les circophiles comprennent ce long retard et restent impatients de pouvoir consulter ce livre qui relate le passage du cirque traditionnel au nouveau cirque, ainsi que les textes signés  François Amy de la Bretèque, Philippe Goudard et Marie-Ève Thérenty étudiant ces chroniques aux prismes du cirque, de la télévision et de la presse.de ses échos dans la société et de son émergence comme phénomène culturel.

Mais comme disait Pierre Dac:"À force de chercher midi à quatorze heures, on finit par perdre son temps." Alors souhaitons aux "Presses universitaires de la Méditerranée" qu'elles ne perdent pas et nos meilleurs vœux de santé à la personne en charge du projet.

commentaires

Sur la route des banquistes, le nouveau livre de Christian Boner

Publié le 9 Mars 2018 par cirk75 dans Livres

Le journaliste, ancien président de l’École nationale du cirque de Rosny-sous-bois (voir blog10/09/16) et actuellement administrateur du Festival mondial du cirque de Demain Christian Boner, nous propose un livre sur les cirques ambulants d’autrefois, établissements qui après-guerre au nombre d’une cinquantaine sillonnaient régulièrement les villes et les villages de l’hexagone. 

Dans cet ouvrage l’auteur relate avec force et détails, la naissance, la vie et le déclin des cirques ayant appartenus aux familles Bauer, Beautour, Bureau, Fanni, Franki, Gruss-Jeannet, Lamy, Moreno, National,  Prin…   et il permet aussi au lecteur de s’y retrouver dans la foisonnement des établissements ayant appartenues au clan Figuier Zavatta et Moore, ou à ceux ayant eu comme signature Robba.

On y découvre aussi un cirque peu connu celui de la familleFedrizzi ainsi qu’Albert Raphaël, un individu pour le moins original, et plus connu dans le milieu circassien sous le nom de Cincinnatus Maladolli. Ce personnage haut en couleur se présentait comme fou, vénérien, illettré, irresponsable de ses actes privés, privé de ses droits civiques, mais plein de morpions. Un hurluberlu, mais un hurluberlu généreux toujours prêt à aider son prochain surtout s'il était cavalier. 

A travers un ouvrage de 176 pages richement illustré de plus de 700 illustrations, l’auteur retrace l’odyssée de ces établissements qui, par le seul venu enchantaient le cœur des villes et des villages. Edité à 500 exemplaires ce livre est plus qu’indispensable et nous montre une fois encore combien Chritian Boner connaît son sujet, car après nous avoir régalé en 2005 avec "L’homme qui a sauvé le cirque Pinder" puis en 2009 avec son livre consacré au "Radio télé Circus" (voir blog29/11/10), il remet le couvert avec un travail où l’on trouve maints documents photographiques rarement mis à la disposition du public.

Cet ouvrage rare "Sur la route des banquistes" paru aux Editions Paradox, peut être commandé par internet à l’adresse suivante :auguste.verdine@gmail.com

commentaires

Western Circus, la BD au Cirque

Publié le 7 Février 2018 par cirk75 dans Livres

En ce moment et jusqu’au 4 mars la Cinémathèque de Paris et le Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme présentent, à l’occasion de la commémoration des quarante ans de la disparition de René Goscinny, une rétrospective consacrée à celui qui a donné ses lettres de noblesse au 9ème art.  Si les histoires qu’il a imaginées ne se passent jamais dans le milieu circassien, et pour cause du temps du petit Gaulois, du Vizir acariâtre ou d’Oumpah-Pah le peau rouge, le cirque n’avait pas encore été inventé par un certain Philip Astley (voir blog07/06/15), Goscinny fait tout de même une exception avec la cinquante-cinquième histoire de la série Lucky Luke intitulée Western Circus et parue en 1969 dans le magazine Pilote.

Cette BD dessinée par Morris permet ainsi au célèbre cowboy qui "tire plus vite que son ombre" de faire une incursion dans le monde de la piste où il rencontre le capitaine Erasmus Mulligan le directeur du Western Circus. Ce dernier est dessiné avec la trogne de l’acteur comique américain W. C. Fields (voir blog10/05/12), qui rappelons-le dans sa jeunesse fut monteur, soigneur d’éléphants, musicien et jongleur dans un cirque. Il a tourné dans de nombreux films dont certains ont la piste aux étoiles comme thème, notamment "Sally fille du Cirque" (voir blog26/01/16). Dans la BD le capitaine Erasmus Mulligan est aussi dompteur d'un lion végétarien est marié à Wanessa la trapéziste du cirque. Ils ont une fille Daphné écuyère et lanceuse de couteaux émérite et un gendre Zip Kilroy sur la piste le clown Zip, et le partenaire de son épouse pour le lancer de couteaux. La ménagerie comprend aussi un éléphant nommé Andy et des chevaux qui sont eux stupéfaits quand ils voient Jolly Jumper siffler son cow-boy pour qu'il vienne.

L'intrigue imaginée par Goscinny met en scène Zilch dit DD (dent de diamant) un riche organisateur du grand rodéo annuel, qui voit en l'arrivée du Western Circus un concurrent qu’il faut à tout prix éliminer. Pour cela il engage Rattlesnake Joe, qui a peur de tout ce qui est un comble pour un un  tueur à gages et qui n'arrive même pas à tuer un éléphant dans un couloir tant ce dernier l'effraie. 

Comme Lucky Luke veille sur toute la troupe circassienne et devient même vedette de la piste, à la fin, tout est bien qui finit bien. Zilch dit DD et le capitaine Erasmus Mulligan directeur du cirque deviennent associés pour organiser une tournée dans toute l'Europe.

Parmi les nombreux gags qui parsèment cet ouvrage et dus à l’imagination fertile de Goscinny, notons des indiens qui s’interrogent sur la signification du maquillage  du clown qu’ils prennent pour des peintures de guerre, ou Jolly Jumper funambule et sautant à la corde avec Luky Luke sur son dos.

En 1991 cet album a fait l’objet d’une adaptation pour la série animée Lucky Luke, mais qui n'a pas le charme incommensurable de cet album.

commentaires

Pour fêter les 250 ans du cirque, 2 livres consacrés à Philip Astley viennent de paraître

Publié le 26 Janvier 2018 par cirk75 dans Livres

Après avoir étudié dans le détail le Cirque en France au XVIII° siècle dans un de ses précédants ouvrages (voir blog01/04/13) Dominique Denis (voir blog19/10/15) alias aussi M. Drollo, vient de publier à l’occasion des 250 ans du cirque moderne aux Editions Arts de 2 Mondes (voir blog19/12/2010) un livre, de 156 pages comprenant 310 illustrations en noir et blanc, consacré à Philip Asteley. Si on apprend que ce dernier est bien considéré comme le créateur de ce spectacle éclectique et varié, il n’est par contre pas à l’origine du nom de ce divertissement. C’est en effet un dénommé Charles Dibdin qui en 1782 baptisa "Royal Circus" la salle de son associé Charles Hugues, non pas en référence au cirque romain, mais par analogie avec l’allée circulaire qui se trouvait à Hyde Park et où les cavaliers de la noblesse venaient faire trotter leur cheval. Devenu fort célèbre en Europe l'auteur rappelle que Philip Asteley n’était le seul à proposer ces spectacles équestres et variés. Charles Hughes, John Bill Ricketts (voir blog16/11/16), Philip Lailson, Antonio Franconi (voir blog 08/06/15) et même le propre fils d'Astley, John Astley ont eux aussi participé au  développement et à l'expansion du cirque en Europe et en Amérique. Comme on voit ce livre plaira aussi bien à l’érudit qu’ l’amateur en arts de la piste.

De son côté Dominique Jando (voir blog 21/06/12) dans un livre en langue anglaise nous dit quand, pourquoi et comment l'ancien sergent-major d'un régiment britannique de hussards crée la forme la plus universelle de divertissement: le cirque. Etait-ce un hasard? Non, le lieu, les temps et le contexte social, ont tous conduit à ce spectacle équestre. S'appuyant en grande partie sur les témoignages des contemporains d'Astley, l'auteur place ces pionniers dans leurs contextes historiques et sociaux, ainsi que le contexte souvent négligé du show-business naissant de la fin du XVIIIe siècle et, principalement en Grande-Bretagne, mais aussi en Europe et en Amérique.

Un seul petit regret cet ouvrage n’est pas à ce jour traduit en française et seuls les anglicistes en feront leur miel. Espérons qu’avec le temps un éditeur français aura la bonne idée de nous donner une version française de cet ouvrage.

commentaires
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>