Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Depuis 2010, Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Articles avec #divers catégorie

Des clowns dans les entreprises

Publié le 26 Septembre 2013 par cirk75gmkg dans Divers

Bataclowns.jpgLes clowns ne se trouvent pas forcément sur la piste d’un cirque. De plus en plus d’entreprises font appellent à ces "fous du roi modernes" en utilisant des troupes de comédiens déguisés en clowns pour dérider un séminaire, une convention ou une assemblée. Avec leur nez rouge et leur costume bigarré, ils débarquent dans les entreprises, pour aborder sans complexe tous les domaines et toutes les situations. Entre chaque atelier ces clowns-analystes en interprétant des sketches sont capables de faire ressortir une synthèse et apportent ainsi de la distance dans les débats qui agitent les entreprises Ces expert en synthèse et en humour apportent ainsi un regard plein d’humanité sur le monde du travail.
commentaires

L'I.N.A.

Publié le 3 Avril 2013 par cirk75gmkg dans Divers

INA2.jpgL’INA (Institut National de l’Audiovisuel) établissement public industriel et commercial, est chargé d'archiver les productions audiovisuelles, de produire, d'éditer, de céder des contenus audiovisuels et multimédias à destination de tous les publics, professionnels ou particuliers, pour tous les écrans. Avec 5 millions d’heures de radio et de télévision conservées, et plus d’1 million de documents photographiques, les fonds d’archives de l’Ina sont parmi les plus importants au monde. Le site ina.fr permet d'accéder à plus de 35 000 heures d'images et de sons. Et sur ce site le circophile peuvent retrouver une émission de légende : "La Piste aux Etoiles" de Gilles Margaritis(voir blog10/02/2011). L’INA met à la disposition de tout un chacun quelques enregistrements en noir et blanc, situés entre 1966 et 1968 qui permettent de revoir certains artistes mythiques comme Gilbert Houcke (voir blog13/12/2011) avec son dernier groupe de tigres dressés pour Knie ; Victor Saulévitch avec Asia marchant débout (voir blog25/03/2013) ; Wolfgang Holzmair avec son groupe de 15 lions et lionnes avant son départ chez Barnum ; Freddy Beautour et ses panthères ; Gunther Gebel avec les éléphants du Cirque Williams ; la poste d’Emilien Bouglione : les Caroli-Francesco tantôt écuyers tantôt clowns ; Pipo (voir blog10/10/2011) et Zavatta dans l’entrée du miroir ; on peut aussi trouver un reportage sur les Clérans (voir blog24/03/2011) ; les Rover… Un vrai trésor pour quelques Euros, alors pourquoi s’en priver ?

commentaires

2011Une année difficile pour Le Cirque du Soleil

Publié le 23 Décembre 2011 par cirk75gmkg dans Divers

 

Cirque-du-soleil-Malgré la vente record de 14 millions de billets, et un chiffre d'affaires qui a atteint le milliard, le Cirque du Soleil a connu une année "extrêmement difficile" en raison, notamment, des catastrophes naturelles qui ont affecté certains de ses spectacles."Depuis que je suis au Cirque, c'est la première grosse épreuve qu'on vit", confie Daniel Lamarre, président et chef de la direction du Cirque du Soleil, au le Journal de Montréal.

C-du-Soleil09.jpgD'abord, une inondation à Cincinnati, en Ohio, où "OVO" était de passage cette année, a empêché le Cirque de présenter son spectacle, durant deux semaines. Au Japon, les conséquences du tsunami ont été plus graves : "Kooza", en tournée là-bas, n'a pas été présenté durant plusieurs jours, tout comme "Zed", le spectacle permanent du Cirque au pays du soleil levant. La baisse de la fréquentattion touristique, qui a suivi le tsunami, a même eu raison de "Zed". Dans une année où on a investi énormément d'argent dans trois nouveaux spectacles "Zarkana", "Iris" et "Immortal", on s'est ramassé et on a perdu beaucoup d'argent au Japon, indique Daniel Lamarre. "La philosophie de Guy Laliberté, a toujours été de dire: Ça nous prend une flottille de bateaux si un bateau a un problème, la flottille compense, là, on vient de le vivre pour vrai cette année".

Zed.jpgLe chiffre d'affaires du Cirque du Soleil a atteint, en 2011, le milliard. Selon M. Lamarre, les profits du Cirque du Soleil n'ont pas été à la hauteur des prévisions, toujours en raison des événements au Japon. "On est bien en deçà de notre objectif ", dit-il en évoquant "quelques dizaines de millions" de moins que prévu. Point positif Le Soleil a quand même cette année, écoulé quelque 14 millions de billets, un record pour la compagnie, soit environ deux millions de plus que l’année dernière. Conséquences économiques en 2012, le Cirque du Soleil ne lancera qu'un seul spectacle, sous chapiteau. Le metteur en scène est choisi, il est au travail depuis un an, mais son nom ne sera dévoilé qu'en janvier mais ce ne sera ni Franco Dragone, ni Robert Lepage.

 

commentaires

La Vie et le Cirque

Publié le 14 Novembre 2011 par cirk75gmkg dans Divers

 

KevinGruss.jpgLa vie est indissociable du cirque car elle permet de renouveler générations après générations les familles et les équipes. C’est grâce aux enfants  que les grandes familles du cirque, apparues au début du XXème siècle que la grande aventure du cirque se perpétue avec le temps. Certains grands noms de la piste comme Amar, Medrano et Rancy n’existent plus faute de descendant capables de reprendre les rênes du cirque familial. A ce jour les cirques Amar et Medrano ne sont plus que des enseignes louées et n’ont plus aucun lien circophile avec les descendants de Mustapha Amar ou de Jérôme Medrano.  


Valentino-Alessandro-DimitriTogni-Bouglione2.jpgPar contre certaines familles  comme Knie en Suisse, Bouglione ou les Gruss (Alexis et Gilbert) en France font très tôt rentrer la jeune génération sur la piste pour perpétuer la tradition et ainsi former les jeunes au métier de saltimbanque. Voici quelques photos montrant que bon sang ne saurai mentir et que la relève est assurée.

commentaires

La mort et le cirque

Publié le 13 Novembre 2011 par cirk75gmkg dans Divers

 

Calacas.jpgTrès étrangement la mort est un sujet d’inspiration pour le cirque et plus particulièrement pour le cirque québécois. Ainsi le Cirque du soleil (voir blog10/11/11) propose dans son spectacle Corteo une dramaturgie basée sur la mort du clown, qui au moment du trépas revit avec émotion les meilleurs moments de son existence. Il revoit par exemple son enfance suggérée par la bataille de polochons et les sauts sur les lits, les femmes qu’il a aimées (les chandeliers aériens)… De son côté les 7 Doigts de la Main dans son spectacle « La Vie, un cirque mortel » (voir blogue12/11/11) utilise pareillement la mort comme fils conducteur. Ainsi l’auguste-acrobate-jongleur joué par Patrick Léonard décède à l’ultime minute de cette production, sous le regard d’un M. Loyal plus diable qu’ange. Plus prêt de nous, n’oublions pas la dernière création de Bartabas « Calacas » reprenant aussi ce thèmee.  On peut se demander pourquoi La Grande Faucheuse fascine-t-elle tant de nos jours les arts de la piste. Est-ce une incantation inconsciente à l’insécurité de notre époque ? Ou est-ce un bon sujet permettant de faire des bourrée ?

Si dans le cirque, la mort représente une menace permanente, on craint pour la trapéziste ou pour le dompteur. Un numéro aérien se nomme-t-il pas la roue de la mort, on désigne en français par saut périlleux ce que les italiens nomment salto mortale. La mort fait malheureusement partie du quotidien car si le risque zéro n’existe pas dans la vie courante il en est de même dans la piste où les accidents mortels font toujours les grands titres de nos gazettes. Aussi afin de se protéger contre les dangers inhérents à leur profession les artistes aériens utilisent de plus en plus une longe.  Mais si cet instrument est là pour sécuriser l’artiste il ne doit pas l’aider à faire son numéro et, il n’est pas rare de voir un funambule avec une longe très tendue lui procurant ainsi un second point d’appui qui lui facilite  grandement la tache. Beaucoup d’aficionados de la piste regrettent l’utilisation de cet élément de sécurité. Ainsi  Colette, grande experte en cirque, dans « Le Cirque » écrivait : « Il n’y a pas là de quoi rougir, puisse après le goût de l’angoisse éclate en nous l’ineffable gratitude, l’envie de serrer dans nos bras l’être ailé, le héros qui a survécu, qui a rencontré dans le vide, en quittant un trapèze, deux mains humaines assez puissantes pour interrompre son vol vers la mort ».

La mort reste indissociable du monde du cirque, et c’est pourquoi ce terme a été détourné et un mort désigne en langage circophile un animal qui ne travaille plus et qui est exposé à la ménagerie. Fellini termine son film Les Clowns (voir blog 12/12/10 ) qui rend un hommage au cirque de son enfance il filme avec  l’enterrement d’un vieux clown, mort après avoir vécu deux cents ans. Comme quoi la mort est un sujet intemporel.

 

      

 

 

commentaires

Association Théodora

Publié le 31 Mars 2011 par cirk75gmkg dans Divers

Le cirque n’est pas seulement un spectacle fascinant, il peut venir en aide pour les personnes malades. Tel est le cas de l’Association Théodora  qui propose des clowns pour les enfants hospitalisés.  Pour les enfants, l'hospitalisation représente bien souvent une épreuve difficile, une grande souffrance physique et psychologique. Ils sont coupés de leur environnement familial, de leurs habitudes, de leurs liens affectifs. Et avec la maladie et la douleur, ils perdent peu à peu l'insouciance de l'enfance. Les "docteurs Rêves" de l'association Théodora sont des clowns formés pour travailler en milieu hospitalier. Ils sont les artisans de moments magiques qui aident les enfants malades à retrouver leurs repères, leur monde à eux...

Pour tout renseignement : Association Théodora - 24 Rue Saint Charles - 75015 Paris
tel: 01.45.79.00.14 - fax: 01.45.79.07.16 - Email: contact.france@theodora.org


 


commentaires
<< < 1 2 3 4