Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Et si le meilleur du cirque était désormais à Lille, lors de la Grande Fête Lilloise du Cirque ?

Publié le 11 Novembre 2013 par cirk75gmkg dans Programmes

Lille2013Oui telle est la question que l’on se pose années après années en sortant de la "Grande Fête Lilloise" (voir blog 15/04/2013) évènement incontournable concocté tous les ans à l'automne par Thierry Feery, (voir blog 14/10/2011). D’ailleurs les Lillois ne s’y trompent pas en allant chaque année plus nombreux remplir les gradins du magnifique chapiteau rond et blanc à visibilité totale, aucun mât ne venant entraver la vue du spectateur. Et bonne nouvelle pour les franciliens c’est ce chapiteau qui sera utilisé en janvier 2014 à Massy, mais revenons à cet exceptionnel programme, comme l’était celui de 2012 ou celui de 2011 etc etc…
 

Troupe Acrobatique de ChineDans l’édition 2013, rien n’est à jeter et chaque artiste est à son top. Au programme deux clowns d’or : la merveilleuse "Troupe Acrobatique de Chine" dans un numéro de Diabolo mettant en scène 13 artistes talentueuses et David Larible, le Clown des Clowns, mais est-il besoin de le présenter cet amateur d’opéra qui a le comique en lui-même et montre tout l’étendu de son art en chantant le bel canto lors du passage de sa fille Shirley qui réalise un fort beau numéro artistique et aérien de sangles aériennes. Picasso Junior (clown d’argent 2002) toujours virevoltant, "danse" pour le plus grand bonheur des spectateurs son jonglage ultra rapide avec une, deux, trois, quatre, cinq balles orange de ping-pong et autant d’assiettes en plastiques qu’il rattrape apparemment sans effort.

Yvette-BellucciEt que dire de la cavalerie en liberté présentée par Yvette Bellucci? Moment de légèreté et de tendresse où toutes les figures équestres sont réalisées avec grâce. Côté animaux en plus de cette prestigieuse cavalerie on peut admirer un groupe d’ours au pelage luisant réalisant de multiples prouesses : cabrioles, saut à la corde, conduite de patinette ou de moto, et cerise sur le gâteau, un ours fildefériste. Un numéro de parodie comique réalisé par une troupe canine animée par Rosi Hochegger, et une présentation d’animaux exotiques, dont un rhinocéros et une girafe sous la houlette de Mario Bellucci complètent les prestations animales, qui toutes est-il besoin de le souligner, démontrent que la complicité et l’amour entre l’animal et l’homme est le seul ingrédient avec la récompense qui permettent d'obtenir une telle réussite.
FantaisyTroup.jpgAu même programme des acrobaties de haut vol au trampoline réalisé par "Art on Trampolin", des jeux icariens signés par deux Ethiopiens (Henock & Themesgen) des transformistes ultras rapides (Le Duo Urunov), de la grande illusion et magie animalière par Jidinis et pour finir des sauteurs acrobatiques à la bascule venus de Roumanie : "Fantasy Troup" qui réalise avec une grande facilité, semble-t-il, tous les classiques du genre dont un rattrapage en cinquième hauteur.
Thierry-Feery2.jpgLa "Grande Fête Lilloise du Cirque" c’est aussi une ambiance nulle part ailleurs. Dès que Thierry Fééry apparaît sur piste, une ovation digne d’une rock star salue son apparition en M. Loyal. Une manière de reconnaître un peu l’ami qui nous reçoit, qui essaye de nous faire plaisirs, car on se sent plus invité que spectateur chez Thierry Fééry et pas du tout le cochon de payant tant les prix sont mesurés pour garder à ce spectacle son côté populaire. Ainsi le prix des places vont de 10 à 25 €, le programme est vendu 3€ et même le champagne est à un prix fort abordable 4€ la coupe (oui le champagne est espagnol mais délicieux, alors pourquoi s’en priver!)  Il reste une semaine à tous ceux qui n'ont pas encore vu ce merveilleux spectacle, alors pourquoi s'en priver, d'autant plus que Lille est une ville fort agréable.
 
commentaires

Profitons du Week end pour aller au cirque

Publié le 8 Novembre 2013 par cirk75gmkg dans Bâtiments

BatimentsCirque

Le long week-end du 11 novembre, est un moment privilégié pour aller applaudir les artistes, en ce moment les spectacles de cirque sont présents un peu partout sur l'hexagone, alors pourquoi pas en profiter. C'est pourquoi aujourd'hui je vous propose un petit florilège de bâtiments ou de chapiteaux d'hier et d'aujourd'hui dans lesquels vous pouvez  vous rendre. Bon spectacle et n'oubliez pas amiens!

commentaires

MM. & Mmes Loyal d'hier et d'aujourd'hui

Publié le 7 Novembre 2013 par cirk75gmkg dans M. Loyal

Mme et M. Loyal

Comme en ce moment les livres sur les Ring Masters sont tendances, (voir blogs  01/04 & 03/11/2013) voici un petit montage de ma composition de ces personnages emblématiques du cirque.

A vous de les reconnaître; certains ou certaines sont  représentés plusieurs fois, c'est selon ma documentation ou mon humeur...

.  

commentaires

Wolfgang Holzmair (1933-2013)

Publié le 6 Novembre 2013 par cirk75gmkg dans Dompteurs

Wolfgang-Holzmaier.jpg" Lorsque je revois le petit orphelin, perdu dans la tempête de fer et de feu, chassé du pays natal (l’Allemagne) pour échoué dans la Forêt Noir, bien loin de chez lui et accueilli par un vieux couple de paysans au grand cœur, je suis rempli de fierté. La réussite de ma vie doit beaucoup à l’amour des bêtes et à la sympathie attentive que j’ai toujours ressentie devant un cheval, une vache ou un tigre. Ils sont de ma famille et ils ont été les artisans toujours disposés à coopérer pour la réussite d’un numéro. Je leur dois mes succès et mes plus sincères émotions de dresseur fier de ses élèves" Ainsi commence le livre que Wolfgang Holmair a écrit, en collaboration avec Jacques Armand paru en 2003, et dont le titre évocateur explique bien son amour pour les animaux Dans "Des animaux comme vous et moi" ce grand dompteur qui a connu les plus grands chapiteaux, en Allemagne chez Franz Althoff, en France aux cirques Amar, Pinder ou Jean Richard, aux Etats-Unis chez Barnum ; relate sa vie au service du cirque.

Amar09ZbisMais pour beaucoup d’aficionados du cirque Wolfgang Holzmaïr reste un acteur prépondérant des heures de gloire du cirque Amar, du moins du temps où Mustapha Amar un des quatre frères en était le responsable. Chez Amar ce colosse au facies à la Kirk Douglas  a tout présenté : tigres, lions, ours, éléphants, chevaux… En 1985, il monte un numéro avec quatre chevaux gris et quatre éléphants qui notamment valsent par couple. Puis il met au point un numéro comprenant 15 lionnes renouant avec la tradition des grands groupes de fauves présentés en férocité avant de partir 7 ans, aux Etats-Unis pour tenter l’aventure américaine au sein de Ringling bros and Barnum et Bailey Circus, le plus grand chapiteau du monde, où revêtu d’un rutilant habit de gladiateur il fait travailler 20 lions. Avec sa tenue de belluaire romain, il subjuguait le public en prenant sur ses épaules un lion en guise d’écharpe, et en sortant à califourchon sur son échine. Puis de 1977 à 1979 il revient chez Amar dirigé dorénavant par Firmin Bouglione ce qui lui permit de présenter son groupe de 20 lions.

Wolfgang HolzmairAprès avoir quitté le dur métier du cirque, il ouvre un petit bar restaurant au mont Saint Cyr, qui domine Cahors et dans les années 80 il permet à Frédéric Edelstein de devenir dompteur en le formant aux techniques de la profession de belluaire. Wolfgang était un être attachant, et rien ne lui faisait plus plaisir que de raconter son cirque, en toute simplicité, chez lui à Cahors où il demeurait depuis 35 ans et où il s’est éteint le 16  octobre 2013 après une longue maladie.

commentaires

Le petit Musée du Monde du Cirque de Saint-Laurent-en-Grandvaux

Publié le 5 Novembre 2013 par cirk75gmkg dans Divers

StriberniPosé sur le bord de la route, un grand panneau bleu serti de lettres blanches indique au visiteur qu’un musée privé consacré au monde du cirque est à sa disposition rue des Pérrières au 2, à Saint-Laurent-en-Grandvaux (Jura). Après avoir sonné, Antoine Striberni, ancien décorateur reconverti à 45 ans clown sous le nom de "Chiquita" et gloire local, nous invite à visiter son petit musée où il a souhaité restituer le plus fidèlement l’histoire des grands chapiteaux itinérants.
Jura1.jpgOn peut ainsi voir en hommage à son compatriote Grock, la maquette de son immense chapiteau rouge et blanc investi par la foule, sa flotte de véhicules, son parc zoologique, et ses artistes. Un travail de titan sur lequel il a planché plus de 18 000 heures. Les visiteurs retrouveront aussi le premier chapiteau du cirque Suisse Knie qui date de 1919, le chapiteau des frères Amar de 1957, le Zoo Circus des frères Court, ainsi que les maquettes des Cirques Pinder, Bouglione, Nock, Krone et Roncalli. N’oublions pas son chef d’œuvre, l’une des plus grandes maquettes de cirque d’Europe: le " Blue Dream American Show Circus". Le chapiteau et les 75 convois doivent pour être exposé disposer de 28 m².
Jura2.jpgEn plus de cette fabuleuse exposition de maquettes géantes, toute réalisées est-il besoin de le souligner par Antoine Stribini, affiches, tableaux, photos, programmes, livres, véhicules de collections, vidéos, musiques complètent une visite fort agréable, car Antoine Striberni en plus sait faire partager sa passion, car c’est un vrai fondu du cirque. Alors si vous passez à Saint-Laurent-en-Gradvaux, n'oubliez pas de lui rendre une visite, vous passerez un excellent moment.    

 

 

 

 

 

 

 

 

commentaires

1er Festival International du Film de Cirque

Publié le 4 Novembre 2013 par cirk75gmkg dans Festivals

Disk-Carmino-d-Angelo11-Festival.jpgDepuis quelques temps les festivals de cirque foisonnent, avec plus ou moins de bonheur et il n’est pas toujours facile de trouver une idée originale pour créer une telle manifestation. En 1986 le Centre Régional de Développement Culturel (CRDC), l’Association pour le Soutien, la Promotion et l’Enseignement du Cirque (ASPEC) en association avec l’Ecole Nationale de Cirque Annie Fratellini et du Centre Nationale Supérieur de Formation aux Arts du Cirque (CNSFAC) avaient eu la bonne idée d’associer deux Arts qui, pour être populaires, n’en semblent pas moins différents, en créant en 1986 à Mantes-la-Jolie, commune francilienne du département des Yvelines un "Festival International du Film de Cirque".

Salto Mortale2Onze long-métrages et trente et un court-métrages étaient au programme et on pouvait applaudir sous la bienveillante houlette de Francini, Patoche & Riquet, les Pauwells, Bruno West & Alciat, Stéphane Gruss, Thierry et Sandrine Bouglione, Eric Borman. Parmi les films projetés on pouvait voir quelques pépites rarement projetées comme  "Salto Mortale", "Freaks ou la Monstrueuse parade", "Je ne suis pas un ange avec Mae west", "Sous la griffe ", "La gloire du cirque", "La nuit des forains", "Parade" (voir blog08/04/2011), "Yoyo" (voir blog21/0/2011), "Au revoir M. Grock" (voir blog21/02/2012) ou Lola Montes"…pour ne citer que quelques classiques du 7ème art.

Disk-Carmino-d-Angelo2-copie-1.jpgPour ce Festival, Carmelo d’Angelo (voir blog07/01/2011) avait commis un vinyle (45 tours) édité par Monde Mélody avec deux de ses compositions : "Avanti" et "Ciné-Parade". En associant films et artistes de cirque les organisateurs pensaient avoir trouvé la bonne recette, malheureusement cette manifestation n’a pas rencontrer le succès escompté car à ce jour une seule édition du 31 janvier au 7 février 1986 est à dénombrer. Aussi avis aux organisateurs si vous recherchez une idée originale pourquoi ne pas reprendre celle là, car le cirque a toujours inspiré les metteurs en scènes et les acteurs mythiques et les films qu’ils ont commis sont injustement négligés.

commentaires

Rentrée Littéraire et circophile 2013

Publié le 3 Novembre 2013 par cirk75gmkg dans Livres

M.Loyal.JPG L'Aventure Carto, Association créée en 1985 par Yvon Kervinio, Roland Bouxël  et André Leclère, spécialisée dans l’édition de livres de qualité à prix abordable malgré un tirage limité propose un livre tiré à 60 exemplaires au titre évocateur "Monsieur Loyal et Compagnie". Ouvrage en noir et blanc de 100 pages, format 22x22 cm avec des photos prises sur le vif et signées : Jean Berger, Thierry Bissat, François Dehurtevent, Pierre Gautier, Christian Hamel, Alexis Jehl, Yvon Kervinio, Gio Lagorio, Christophe Rollin et Martine Simon. L’éditeur a fait le choix de se limiter aux MM. et Mmes Loyal actuels, donc pas trace par exemple de Roger Lanzac, ou Jean Drena. Un petit regret à part une courte préface, aucun texte pour présenter certains MM. Loyal qui quelques fois peuvent paraître déroutants.

Trombinoclowns.jpgEditeur à ses heures perdues, le Docteur es Cirque Pierre Fenouillet (voir blog21/09/2011), a eu l’excellente idée de demander à Thierry Planès, génial sculpteur de concevoir un livre pour présenter avec humour 45 des ses Trombinosclowns, plus en prime Sergio. Ce petit ouvrage de 56 pages, tiré a 100 exemplaires est un véritable bonheur tant ses clowns sculptés en terre paraissent vivants ou comme l’indique David Larible dans sa préface, Thierry Planès a su capturer un instant de l’âme d’un clown. Seul petit regret, tous les Trombinoclowns réalisés par Thierry Planès ne sont pas présentés dans ce bel ouvrage édité aux" Editions du Nez Rouge" Pourquoi nous avoir privé de Zavatta, de Charlie Rivels, des Rossyann, de Jean-Baptiste Auriol, de Julien Cottereau, ou de Titi Moreno ? Cependant à la lecture de ce livre on apprend que les mains de Thierry Planès sont entrain de finaliser l’effigie de Grégory Bellini que l’on attend avec impatience.

En ces temps de prix littéraires, ces deux livres doivent être présents dans toute bonne bibliothèque car les ouvrages de qualité sur les arts du cirque se font de nos jours malheureusement trop rares.

commentaires

Pipo, Dario et Mimile, l'autre trio magique

Publié le 30 Octobre 2013 par cirk75gmkg dans Clowns

Pour ceux qui ont connu ce trio magique, ce petit montage:

Pipo-Dario---Mimile.jpg

commentaires

Le Lido, Centre des Arts du Cirque de Toulouse

Publié le 10 Octobre 2013 par cirk75gmkg dans Bâtiments

Lido.jpgA l’initiative de la ville de Toulouse et soutenu par la Région Midi-Pyrénées et la DRAC, le Lido ouvre ses portes en 1988. A départ ce centre accueillait des ateliers pour amateurs, puis à partir de 1992 suite au rachat à la mairie de Toulouse d’un ancien cinéma de quartier  un secteur pour les professionnels est proposé permettant ainsi à des jeunes artistes de mettre au point leur numéro. La démarche pédagogique de l’école est centrée sur l’artiste, à la recherche d’une signature et d’une authenticité artistique. Elle s’appuie sur les techniques de cirque et revisite le théâtre, la danse, les arts plastiques et toutes autres formes créatives susceptibles d’influencer et d’enrichir les propositions artistiques de la scène contemporaine, sans perdre pour autant la spécificité du cirque. Le Lido privilégie l’écriture personnelle, la recherche d’un langage corporel propre au comédien de cirque. A la fin du processus de formation de 2 ans, le Lido propose aux jeunes artistes de les accompagner à la réalisation de leur insertion professionnelle (Formation Insertion), ou à la finalisation de leur projet de création (Studio de Toulouse - PACT).
Lido3.jpgParmi quelques compagnies issues de ce Centre on peut citer : les Acrostiches, la compagnie 111, le Boustrophédon, Cridacompany, la compagnie Singulière, les Triplex, le Petit Travers ou le collectif Prêt à Porter, ainsi que les Sœurs Pillières , Gérard Cibola entre autres. ...Un livre édité aux Editions Privat et coécrit par Michel Mathe  et Henri Guichard, un des fondateur de ce Centre dédié au cirque et à sa formation est à la disposition de ceux qui souhaitent être mieux informés sur cette aventure.
commentaires

Adrien Terme

Publié le 9 Octobre 2013 par cirk75gmkg dans Musique

Adrien-Terme.jpgNombre de musiciens de jazz, un jour d'une façon plus ou moins éphémère, se sont produits au sein d'orchestres de cirque. Mais tel ne fut pas le cas du trompettiste et chef d’orchestre Adrien Terme, qui dirigea de 1962 à 1966, l'orchestre du "Cirque Sabine Rancy" date à laquelle il prit la place de René Bazzanella chez "Amar", collaboration qui dura jusqu’en 1978. Compositeur de musique de cirque dont le célèbre "Rancy 65", Adrien Terme, originaire du Sud de la France et ancien "collégien" de Ray Ventura, de par ces origines imprimait un ton très "jazzy" à l'accompagnement des numéros, ce qui parfois déroutait certains puristes mais en enchantait bien d'autres en conférant à la musique de cirque à cette époque une certaine modernité.

AdrienTerme.jpgPour bons nombres de circophiles il demeure à ce jour comme un des meilleurs chefs d'orchestre de cirque, n’hésitant jamais quand il le fallait à improviser. Adrien Terme est aujourd'hui décédé et son épouse qui était chef caissier chez Rancy fut aussi l'une des dernières confidentes de Sabine Rancy. Si vous souhaitez entendre le ton musical d’Adrien Terme, le disque qu’a enregistré l’historien du Cirque Adrian (voir blog26/06/2012) et appelé "La voix du Cirque" permet de réécouter ce virtuose de la trompette, dans quelques une de ses compositions au temps où il tenait le pupitre chez Sabine Rancy.

commentaires
<< < 10 20 30 40 50 60 70 80 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 > >>