Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Fin de partie pour le Cirque Plume...

Publié le 7 Juin 2017 par Lagrange

commentaires

Fin de partie pour le Cirque Plume

Publié le 7 Juin 2017 par cirk75 dans Nouveau-Cirque

Avec la tournée du spectacle "La Dernière saison" créé le 19 mai dernier à Besançon, le cirque Plume (voir blog13/06/2016) propose son ultime production.

Et c’est début d’une dernière aventure d’au moins quatre ans, qui conduira  les futurs septuagénaires franc-comtois, musiciens, bonimenteurs et jongleurs à se sédentariser et à laisser la place aux jeunes.

Cette "der des der" selon les dires de Bernard Kudlak le saltimbanque directeur artistique de ce collectif autodidacte bisontin n’est ni un testament ni un bilan mais une sorte de poème circassien à partager une dernière fois ensemble.

Et comme la plupart des autres spectacles "plumiens", "La Dernière saison" a puisé son inspiration dans la nature et les saisons, mêlant le Jura des forêts et le lieu magique qu’est le cirque. Si la première est un lieu idéal pour les solitaires, les fuyards, les hommes sauvages, le lieu de tous les mythes de la perdition et de la rédemption. Le second lui ressemble car on y côtoie monstres et anges, joies et peurs....

Dans ce spectacle le Cirque Plume s’empare à sa façon de la forêt, de la neige et du vent dans le rire et la fragilité, dans un spectacle qui traverse les saisons et les générations.

#cirqueplume

commentaires

Hold-up (1985), un film où Belmondo est déguisé...

Publié le 6 Juin 2017 par Lagrange

commentaires

Hold-up (1985), un film où Belmondo est déguisé en auguste

Publié le 6 Juin 2017 par cirk75 dans Cinéma

Ce film d’Alexandre Arcady avec Jean-Paul Belmondo,  Guy Marchand ,  Jean-Pierre Marielle et Jacques Villeret n’est pas vraiment une œuvre cinématographique où les arts de la piste sont présents. Non il relate simplement une histoire où on utilise les habits et le maquillage de l’auguste  pour dévaliser à Montréal une banque.

Grimm  (Jean Paul Belmondo) déguisé sommairement en Auguste dévalise une banque ? Pour cela il prend 32 otages, dont 2 complices et parmi eux son vieil ami Georges (Guy Marchand). Le plan se déroule comme prévu et, avec beaucoup de malice Grimm arrive à faire libérer ses deux complices mais aussi à sortir de la banque déguisé en grand-père au nez et à la barbe du commissaire Simon Labrosse  joué par Jean-Pierre Marielle. Mais il finira aussi à se faire déposséder d son magot, car il est bien connu le crime ne paie pas...

Comme on le voit cela n’a rien à voir avec le cirque, mais pour une fois qu’un film utilise l’image du clown à des fins fort éloignées des vagues de clowns maléfiques qui sévissent depuis quelques temps (voir blog05/06/2016), il fallait le signaler.

Notons que Belmondo a aussi commis dans un film de Claude Lelouch "Itinéraire d’un Enfant Gâté" (voir blog23/03/2015 ) où il joue un personnage issu du monde de la piste. Cette œuvre permet surtout d’entrevoir certains  membres de la famille Gruss dont Stéphan, Firmin et Alexis (voir blog13/02/2012).

Film plus attirant pour un circophile...

#belmondoclown

commentaires

La vague des clowns de l’horreur mettent à mal...

Publié le 5 Juin 2017 par Lagrange

commentaires

La vague des clowns de l’horreur mettent à mal les clowns

Publié le 5 Juin 2017 par cirk75 dans Economie

Les animaux sauvages ne sont pas les seuls qui sont en voie de disparition sur les pistes, les clowns autrement dit les blancs et les augustes sont aussi une race qui connait une grande désaffection de la part du public.

Le Nouveau Cirque ignore le blanc et même dans certains spectacles traditionnels les blancs sont bien souvent réduit à être des comparses du présentateur.

Dans le dernier numéro du Cirque dans l’univers, la revue du Club du Cirque (voir blog01/12/2010) un entrefilet évoque une étude de la BBC sur le métier de clown.

Il en ressort que la multiplication des clowns de l’horreur, devenue monnaie courante depuis la sortie en 1998 le film de Jean Pellerin,  a eu comme effet un désintérêt de plus en plus important des parents d’engager pour les anniversaires de leurs chers rejetons un clown, le personnage étant devenu pour eux synonyme de peur et d'angoisse.

Ainsi aux USA le salaire annuel d’un clown est estimé en moyenne à 14 000 dollars ce qui oblige beaucoup de pitres à exercer une autre activité artistique.

Mais le salut va peut-être venir de l’Asie car sur ce continent le marché est florissant et les écoles de formation se multiplient pour répondre à la pénurie de professionnels. 

Ainsi KenKen un auguste de 35 ans vedette à Hong Kong se produit dans de nombreux anniversaires et spectacles privés pour entreprises ce qui lui assure, d'après le magazine un revenu annuel de 71 000 dollars.

Voilà un débouché asiatique et exotique pour les clowns  en recherche d'activité.  

#clownshorreurblancs

commentaires

Henry Ayala Jr. un auguste et funambule Vénézuélien

Publié le 4 Juin 2017 par cirk75 dans Clowns

Dénommé rien de moins que "Prince des Clowns", Henry Ayala Jr. véritable star dans son pays, est issu depuis 5 générations d’une famille d’artistes de cirque dont la plupart sont funambules. Il lui arrive même de rejoindre son père et son frère sur le fil, formant ainsi le Trio Ayala, pour faire frissonner le public avant de le faire rire.

 

Une dégaine sans pareille, visage enfariné, un nez rouge, encadré de  courbes noires et kabbalistiques dessinées sur ses joues, une chevelure composée de huit mèches noires terminées de pointes blanches, tel apparaît la bouille de cet auguste à l’énergie sans pareil. Certains voient en lui un mélange de David Larible (voir blog30/09/2015) pour son jeu avec le public, de Mathieu (voir blog22/11/2015) pour sa modernité et de Totti (voir blog30/12/2013) pour son énergie débordante. Quel parrainage! 

Voici quelques années lors de ses nombreux séjours au cirque municipal de Budapest, les circophiles hongrois se pressaient pour aller voir les entrées proposées par ce clown aux paillettes et aux spaghettis. Il proposait notamment une entrée muette du Restaurant, où il jouait avec une complice un serveur fort maladroit et oh combien iconoclaste!  Entrée comique qui se terminait toujours par une folle bataille de spaghettis avec la complicité du public qui n'attendait que cela.

Henry Ayala Jr. s’est produit  dans de nombreux établissements. En Amérique du Sud il a triomphé au cirque Tihany, en Europe on l’a applaudi en Allemagne au "Weihnachts Circus" de Heilbronner, en Italie au Circo Darix Togni, en Angleterre chez Chipperfield's Circus. Il apprécie aussi d'être invité dans des manifestations circassiennes, où il a fait le bonheur  des organisateurs comme en Italie au Latina, en Russie à Ekaterinbourg, en Chine à WuQuiao, en Hongrie à Budapest, en Belgique à Liège ou en France à Bayeux.

En France un peu encore méconnu, mais cela n'est que partie remise car du du 14 octobre au 12 novembre 2017, Thierry Fééry (voir blog14/10/2011)  a eu la bonne idée de l’inviter pour la 31ème édition de sa "Grande Fête Lilloise du Cirque",  à coup sûr des rires et des sourires assurés.

#henryayalaJr.

commentaires

Henry Ayala Jr. un auguste et funambule...

Publié le 4 Juin 2017 par Lagrange

commentaires

"Le clown" du Musée municipal Frédéric Blandin...

Publié le 3 Juin 2017 par Lagrange

commentaires

"Le clown" du Musée municipal Frédéric Blandin de Nevers

Publié le 3 Juin 2017 par cirk75 dans Art

Cette eau forte signée en bas à droite, est due au graveur, peintre illusrateur français Bernard Naudin (1876-1940). Cette gravure montre essentiellement un clown blanc, habillé de son traditionnel sac et coiffé par son non moins traditionnel cône. Derrière lui on entrevoit des tentures ce qui laisserait supposer que la scène se passe sous un chapiteau.

Le clown est représenté debout, jambes croisées, accoudé et semblant attendre probablement en coulisse le moment pour entrer en piste. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il ne cultive pas l’allégresse. Il a l’air soucieux et à l’esprit occupé. Mais peut-être est-ce comme cela que sont les clowns hors de la piste, graves et sérieux, ne déchaînant les rires qu'en piste.

 

Bernard Naudin est célèbre pour ses représentations de déshérités, de scènes de la vie berrichonne, du monde de la musique, de la vie mondaine, du sport et du cirque et pour lequel il a réalisé un certain nombre de gravures dont plusieurs au cirque Fratellini (voir blog13/05/2013).

 

3 autres œuvres de Bernard Naudin sur les Arts de la piste:  Dans les coulisses du Cirque Fratelini, Le Saut périlleux et le coloré Scène de cirque avec clowns et acrobates
3 autres œuvres de Bernard Naudin sur les Arts de la piste:  Dans les coulisses du Cirque Fratelini, Le Saut périlleux et le coloré Scène de cirque avec clowns et acrobates
3 autres œuvres de Bernard Naudin sur les Arts de la piste:  Dans les coulisses du Cirque Fratelini, Le Saut périlleux et le coloré Scène de cirque avec clowns et acrobates

3 autres œuvres de Bernard Naudin sur les Arts de la piste: Dans les coulisses du Cirque Fratelini, Le Saut périlleux et le coloré Scène de cirque avec clowns et acrobates

Bernard Naudin fait aussi partie de ces artistes qui ont été très inspirés par le monde de la piste.

#bernardnaudin

commentaires
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>