Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Palmarès du XL° Festival International de Monte Carlo

Publié le 24 Janvier 2017 par cirk75 dans Festivals

Comme chaque année le jury présidé par la Princesse Stéphanie, a décerné les clowns et les 42 autres récompenses à :

Palmarès du XL° Festival International de Monte Carlo
Palmarès du XL° Festival International de Monte Carlo

Malheureusement dimanche 22 janvier, 4 funambules de la troupe Gerlings (clown de Bronze) ont été victimes d'une chute, alors qu'ils clôturaient le premier spectacle de la journée. Les artistes tentaient d'aligner neuf funambules en pyramide et battre ainsi le record du monde, actuellement à huit. L'accident a eu lieu lorsque le dernier acrobate, au moment de grimper sur les épaules d'un de ses partenaires, a perdu l'équilibre. Quatre funambules ont fait une chute de cinq mètres.

Plus de peur que de mal, un seul artiste a été blessé, victime d'une fracture au poignet. Ce dernier a été opéré au centre hospitalier Princesse Grace dans l'après-midi.

#cirquemontecarlo

commentaires

Les à cotes des festivals internationaux de Monte Carlo

Publié le 23 Janvier 2017 par cirk75 dans Festivals

Au fil des 40 éditions du Festival International du Cirque de Monte Carlo, voici quelques données concernant cette fête du Cirque :

2 personnalités ont présidées le Comité d’Organisation, Rainier III de 1974à 2005,  puis depuis 2006 Stéphanie de Monaco.

Cinq chefs d’orchestres se sont succédés dans la principauté, il s’agit de

Janusz Skup qui lors de la 1ère édition a dirigé l’orchestre de du cirque Knie.

Zygmunt Michalek  de 1975 à 1986 a été le maestro de l’orchestre de du cirque d’Etat de Pologne.  

De 1987 à 1993 Alex Band lui a succédé à la tête de l’orchestre du cirque d’Etat de Pologne.

Puis de 1994 à 1996 le Scott Band Orchestra sous la baguette de Leszek Jedraszsak a habillé musicalement les 18, 19 et 20ème éditions

Enfin Reto Parolari (voir blog07/01/2011) en 1997 a pris définitivement du moins jusqu’à ce jour la direction musicale de ce Festival.

2 MM Loyal ont présenté cette manifestation, Sergio pendant les 26 premières années, puis Alain André alias Petit Gougou depuis 27ème. Notons qu'il a eu aussi à Monaco une "Lady ringmaster" la belle Yasmine Smart qui en 1975 présentait avec Sergio la deuxième édition.

Le Chapiteau dans un premier temps fut celui des Bouglione (1974), puis en 1975 celui de Liana Orfeï. A partir de 1976 les Togni installèrent le leur pour une dizaine d’année. Enfin depuis la 13ème édition, c’est le chapiteau monégasque situé sur la plateforme de Fontvieille qui est utilisé désormais.

L’artiste le plus récompensé à Monte Carlo est l’Italien Flavio Togni, il a reçu 3 clowns d’Argent et 1 clown d’Or :

1er  Clown d'argent au Festival International de Monte-Carlo (1976)

2ème Clown d'argent au Festival International de Monte-Carlo (1983)

3ème Clown d'argent au Festival International de Monte-Carlo (1998)

Clown d'or au Festival International de Monte-Carlo (2011).

72 Clowns d’Or jusqu’à ce jour,  ont été distribué aux artistes suivants :

1974 : Charlie Rivel, clown – Espagne

          Alfred Court, dompteur - France

1975 : Alexis Grüss Sr. cavalerie - France

1976 : Elvin Bale, trapèze - USA

1977 : La famille Knie, cavalerie - Suisse

1978 : La troupe Beljakovs, dressage d'ours - URSS

1979 : Leonid Kostiuk et sa troupe des neufs perchistes  – URSS

          Georges Carl, clown – U.S.A.

1980 : La troupe Parvanovi, sauteurs au saut à la bascule - Bulgarie

1981 : Oleg Popov, clown – URSS

          Roby Gasser, présentation d'otaries - France

1983 : Li Liping, équilibriste pagode des bols - Chine

1984 : Lu Lixin et Shen Ning, antipodistes avec chaises – Chine

          Troupe de Nougzarov, acrobaties à cheval Djigites – URSS

          Troupe de Choe Bok Nam, Trapèze volant - Corée du Nord

1985 : La Troupe acrobatique de Pyongyang, numéro du mât et numéro de saut à la bascule- Corée du Nord

          Les Doveiko, saut à la bascule avec échasses - URSS

1987 : La Troupe de Shenyang, cerceaux – Chine

  Massimiliano Nones, dressage de tigres - Italie

1988 : Chen Brothers, main à main, - Portugal

1989 : La Troupe acrobatique de Pyongyang, Trapèze volant - Corée du Nord

1990 : Flying Vasquez, Trapèze volant – USA

  Nicolaï Pavlenko, dressage de tigres - URSS

1992 : Nouvelle Expérience, contorsionnistes – Canada

         La Troupe acrobatique de Pyongyang, Trapèze volant - Corée du Nord

1993 : La Troupe de Guang Dong, sauts à travers cerceaux – Chine

         La Troupe acrobatique de Pyongyang, Trapèze volant - Corée du Nord

1994 : Les Borzovi, trapèze volant - Russie

                   Sergio, M. Loyal - France

1995 : Les Cigognes, trapèze volant - Russie

1996 : La Troupe Ewelyn Marinov, sauteurs au saut à la bascule -Roumanie

         La famille de Frédie Knie Jr, cavalerie – Suisse

         La famille Leonida Casartelli, Fête du cheval cavalerie - Italie

1997 : La Troupe acrobatique de la province de Shandong, acrobaties sur bicyclette - Chine

1998 : La Troupe acrobatique de Pyongyang, saut à balançoire et voltige aérienne - Corée du Nord,

  La Troupe acrobatique de Canton, sauteuses du saut à la bascule - Chine

1999 : Anatoli Zailewsky, équilibriste - Ukraine,

        La banquine du Cirque du soleil, équilibristes voltigeurs - Canada,

         David Larible, clown de reprise - Italie

2000 : La Troupe acrobatique de Pyongyang, Trapèze volant - Corée du Nord,

         Les Tchernievski, sauteurs au saut à la bascule - Russie,

         Anthony Gatto, jongleur - USA

2001 : Alexis Grüss Jr. - France, cavalerie

          La Troupe de Shanghai, bascule et jeux icariens - Chine

2002 : Los Quiros, funambules – Colombie

  La Troupe acrobatique de Canton, Pas de deux acrobatique - Chine

2003 : la Troupe Puzanovi, sauteurs au saut à la bascule – Russie

         The Flying girls, Trapèze volant - Corée du Nord

2004 : The Flying Tabares, Trapèze volant – Argentine

    Fratelli Errani, jeux icariens - Italie

2005 : la Troupe Rodion, barre russe - Russie

   Multi Flying de Pyongyang, Trapèze volant - Corée du Nord

2007 : la Famille Casartelli, Pas de deux cavalerie - Italie

2008 : Li Wei, acrobate sur fil mou – Chine

           Les frères Pellegrini, main à main – Italie

           Florian Richter, jockeys - Hongrie

2009 : Flight of Passion, fantaisie aérienne – Russie

           Cirque Moranbong de Pyongyang, Trapèze volant - Corée du Nord

2010 : Martin Lacey Jr, dressage de fauves - Royaume-Uni

   Troupe de Shandong, jeux icariens - Chine

2011 : Bello Nock, clown – USA

    Flavio Togni, cavalerie- Italie

2012 : La famille Casselly, dressage des éléphants – Allemagne

   Troupe acrobatique du Cirque de Shanghai pour les numéros de Cai Yong et de saut à la bascule - Chine

2013 : La Troupe nationale acrobatique de Pékin pour ses deux numéros diabolos et cerceaux - Chine

 Duo Shcherbak et Popov, main à main - Ukraine

2014 : La Troupe Sokolov, saut à la bascule – Russie

         Duo Desire of flight, sangles aériennes - Russie

2015 : Artistes de la Troupe nationale de Pyongyang - (trapèze volant et pas de deux)- Corée du Nord,

Troupe nationale acrobatique de Chine – Chine

Anastasia Fedotova-Stykan et ses chevaux - Russie

Giani Fumagalli et Daris Fumagalli, clowns – Italie

 2016 : S.A.S. la princesse Stéphanie de Monaco,

On remarque que les artistes aériens sont ceux qui sont le plus récompensés, 11 fois un numéro de trapèze volant a touché l’or et 15 fois des acrobates ou voltigeurs aériens ont reçu leur Grall. Par contre un seul jongleur, une seule troupe de funambules, un seul numéro de sangles aériennes et un seul trapéziste ont reçu l’Or.

Sur le podium des nations les plus récompensées, 1er la Chine (12 clowns d’Or), 2ème la Corée du Nord (10 clowns d’Or) 3ème la Russie (9 clowns d’Or). Notons que l’URSS avait reçue 6 clowns et parmi ces récompenses, il y avait quelques artistes russes… Ou autrement dit si l’URSS existait toujours au 6 reçus en tant qu’URSS, il aurait fallu ajouter 2 ukrainiennes  et 9 russes, soit un total théorique 17 clowns d’Or.

On voit que la Chine,  la Russie et la Corée du Nord sont des pays pourvoyeurs d’artistes pour la piste aux étoiles.

 

En sera-t-il de même cette année, à suivre…

#cirquemontecarlo

commentaires

Et que nous propose-t-on pour le 41ème Festival International du Cirque de Monte Carlo ?

Publié le 22 Janvier 2017 par cirk75

Après 2016, année où le Festival célébrait à la fois la mémoire de son Prince créateur, mais aussi ses 4 décennies avec 13 Golden Shows où de nombreux clowns d’Or étaient conviés, cette année du 19 au 29 janvier, la compétition reprend avec comme invités :

      -la Troupe Skokov, sauts à la balançoire russe,

     -la Troupe Acrobatique de Xinjiang, acrobaties aux lassos et pyramides humaines,

     -Rich Miteku, Contorsionniste,

     -Tom et Pépé, reprises comiques,

     -le Duo Émotion, Trapèze & Danse,

     -Sons Company, Planche Coréenne,

     -Les Olimpos Brothers , Main à main,

     -Alexandre Batuev, Contersionniste,

     -les éléphants africains et les Otaries d’Erwin Frankello,

     -la Troupe Bayramukov, Acrobates sauteurs,

     -les tigres et les lions des Frères Zapashny,

     -les Wolf Brothers, Acrobates comiques,

     -Otto Wessely, Magicien comique,

     -Gustavo Sartori, Acrobate aérien sur tissus,

     -Chilly & Fly, Acrobates aériennes,

     -le Duo Sky Angels, Acrobates sur sangles aériennes,

     -la Troupe Trushin, Sauteurs à la bascule,

     -la Troupe Holmikers, Acrobates comiques,

     -la Troupe Gerlings, Funambules et Double roue de la mort,

     -le Duo Hand 2 Stand, Équilibristes,

     -la Cavalerie et les exotiques du cirque Charles Knie présentée par Marek Jama,

     -Alex Michaël, Aérien,

     -le ballet du Grand Cirque d’Etat de Moscou,

     -les Enfants d’Izhesvk, Trio acrobatique,

     -Mario Berousek, Jongleur,

Autour de ce programme Monaco comme chaque année devient la capitale mondiale du cirque et propose également deux expositions organisées par le Comité d’Organisation du Festival International du Cirque de Monte-Carlo et l’Association Monégasque des Amis du Cirque:

- à l’hôtel Columbus, Petit Gougou, le Monsieur Loyal du Festival, présente une exposition de peintures et objets de cirque intitulée “Récréation”

- à l’hôtel Marriott Riviera, “Vive le cirque” propose des œuvres d’Igor Akimov.

Un timbre créé par l’Office des Timbres-Poste de Monaco reproduisant l’affiche du Festival et d’une valeur d’un euro dix, mis en circulation depuis le 3 janvier.

La classique réunion de l’European Circus Association et de la Fédération Mondiale du Cirque se tiendra le vendredi 20 janvier à l’hôtel Marriott Riviera.

L’Open Door “Les animaux au cirque”, et les répétitions commentées, auront lieu le samedi 21 janvier de 15h à 16h sous le Chapiteau.

 

Enfin la traditionnelle cérémonie œcuménique sous le chapiteau le lundi 23 janvier à 19h et le match de football entre les Barbaguians de S.A.S. le Prince Albert II et les artistes de cirque, au Stade de Cap d’Ail le lundi 23 janvier à 20h30.

Monte Carlo un classique où il est bon d'être présent.

#cirquemontecarlo41

commentaires

Dominique Mauclair (1929-2017), le cirque de Demain en deuil

Publié le 21 Janvier 2017 par cirk75

On vient d’apprendre le décès de Domnique Mauclair, grand amoureux du cirque, découvreur de talents, écrivain, conteur et, cuisinier hors pair, avec son décès c’est tout un pan de l’histoire de la piste qui s’en va avec lui.

Revenons sur le parcours original de cet éternel et merveilleux épicurien ….

Né à Paris le 4 juin 1929, Dominique Mauclair,  ancien professeur de géographie, a consacré une grande partie de sa vie et de sa carrière professionnelle au monde du spectacle en général et au cirque en particulier. Ses premiers contacts datent de l’après-guerre où il joue avec des orchestres New-Orleans, dans les caves de Saint-Germain-des-Près, du banjo

En 1950 il devient journaliste spécialisé dans les arts du spectacle, puis s’oriente, à partir de 1955, vers le monde du cirque ce qui lui permet de devenir responsable de presse au cirque Napoléon Rancy puis administrateur de cirques.

Avec Louis Merlin (voir blog14/02/2012) il va créer en 1958 le Gala de la Piste et en 1974 il préside cette institution qui vient en aide aux anciens de la piste. De 1983 à 1986 à la demande de Jack Lang il prend la présidence du Cirque national français dirigé par Alexis Gruss (voir blog13/02/2012), et en 1985 il devient vice-président de l’Ecole supérieure des arts du cirque à Chalon-sur-Saône (voir blog10/11/2015).

Parallèlement il intègre la station de radio Europe1 en tant que responsable du service de presse puis sillonne la France en animant un programme de jeux et de variété, avec le Podium Electronique, puis de 1967 à 1989 il devient directeur de marketing chez Disney Productions.

Mais pour beaucoup son nom reste lié au Festival Mondial du Cirque de Demain qu’il crée en 1977 et dont on fête cette année la 38ème édition.

Louis Merlin, Dominique Mauclair Henri Rancy Lors d’un entretien accordé en 2009 à Arte il relate la genèse de cette manifestation, laissons-lui la parole. "Tout est parti indique-t-il d’un hommage que nous voulions rendre à un homme qui a beaucoup apporté au cirque: Louis Merlin…Nous avions créé tous les deux le Gala de la Piste, un gala annuel lors duquel les plus grands artistes du monde entier venaient se produire au bénéfice des artistes plus âgés…Louis Merlin nous a quitté en 1976…et j’ai proposé aux membres du conseil d’administration de la Piste, de faire une manifestation portant son nom… Voilà comment en 1977, nous avons organisé parallèlement le gala de la Piste et la veille, le premier embryon du festival, lequel ne s’appelle d’ailleurs encore ni festival, ni cirque de demain, mais "Bourses Louis Merlin", et dont l’objet était de fournir un soutien financier à des artistes débutants et non issus du monde de la piste mais des écoles de cirque".

Et malgré une audience assez faible l’ambiance est enthousiasme, la formule sera répétée chaque année, sauf en 1999, à cause de la tempête qui a détruit dans la nuit du 26 décembre le chapiteau du cirque Arlette Gruss.

La 22ème édition se tiendra l’année suivante du 2 au 5 février 2001 au Cirque d’hiver Bouglione.

En 2003 il  quitte la présidence de l’Association Française pour le Cirque de Demain qu’il laisse entre les mains actives d’Alain Pacherie (voir blog17/04/2013) l’actuel directeur du Cirque Phénix. Dominique Mauclair reviendra en 2014 lors de la 35ème édition du Festival pour présider le Jury, composé d’anciens médaillés du festival et de responsables d’entreprises de spectacles.

Membre du Club du cirque (voir blog01/12/2010), auteur de nombreuses séries télévisées, de films sur le cirque, metteur en scène de spectacles sur le cirque Dominique Mauclair est l’auteur de nombreux ouvrages sur le monde de la piste, parmi lesquels on peut citer "Planète Cirque", "Un jour aux Cirques" ou "Histoire du Cirque" ou de films.

 

Dominique Mauclair un homme apprécié et respecté pour son dévouement inconditionnel et sa volonté de renouveler et transmettre aux générations futures les arts de la piste.

Un gentilhomme comme on disait autrefois...

#dominiquemauclair

#cirquededemain

commentaires

En 2008, le Festival International du Cirque de Monte Carlo fête son tiers de siècle.

Publié le 20 Janvier 2017 par cirk75 dans Festivals

Contrairement à une idée répandue,  le Prince Rainier III n’est pas à l’origine des festivals circassiens. C’est à un Empereur Chinois Han Wudi (voir blog21/01/2014) de la dynastie des Han, (1er siècle avant notre ère), que l’on doit ce concept. Par contre la manifestation monégasque est, avec le temps devenue une véritable institution dans le monde de la piste, où chaque année une sélection des meilleurs numéros provenant du monde entier, se produit à Monaco afin de décrocher le Graal circassien autrement dit un Clown d'or.

En 2008 lors du 33ème Festival International du Cirque de Monte Carlo,  on constate que depuis la 25ème édition d’importantes modifications se sont opérés. Alors quelles sont-elles ?

Depuis sa création en 1974, le Prince Rainier III de Monaco en était la cheville ouvrière et l’inspirateur. A sa mort le 6 avril 2005, sa fille la Princesse Stéphanie de Monaco a repris les rênes de l'organisation du Festival et, préside aussi le jury.

Autre changement notable, Sergio (02/03/2011) à sa demande quitté son habit de M. Loyal pour d’autres aventures. Depuis la 27ème édition sous la flamboyante veste rouge et le haut de forme noir Alain André alias Petit Gougou (voir blog04/10/2015),  s’est emparé avec bonheur du rôle de M. Loyal du Festival International du Cirque de Monte-Carlo.

Remarquons aussi que le festival n’a plus que 2 spectacles de sélections, donnés par 2 fois.

Le spectacle de Gala, présidé par S.A.S. Albert II de Monaco  avec remise des nombreux prix, a toujours lieu le mardi.

Le lundi depuis 2002 une célébration œcuménique se déroule sous le chapiteau puis, en soirée depuis 2003 une rencontre de football oppose les "Barbaguians" l’équipe de S.A.S. le Prince Souverain Albert II opposé à l’équipe international des artistes du festival.

N’oublions pas que depuis la 31 ème édition, 5 shows des vainqueurs sont désormais présentés du mercredi au dimanche suivant.

Enfin depuis la 30ème édition un "Open Air Circus Show" sorte de parade déambulant le samedi dans les rues de Monaco, en présence des Clowns en Folie (voir blog16/11/2014) est organisée.

Tous ces évènements font que pendant presque deux semaines, la Principauté est désormais la capitale mondiale du cirque.

Pour la 33ème édition, le Comité d’organisation avait convié :

      -Romain Cabon aux tissus aériens,

      -Dany Daniel Rola Rola,

      -Elena Drogalova et ses partenaires Jonglage,

      -Duo Sorellas Trapèze,

      -Duo Spiral Equilibristes,

          -Duo Tr’Espaces Diabolos,

          -Maria Efremkina Lyre aérienne,

      -Les enfants d’Izhvesk Sangles aériennes,

      -Les éléphants d’Elvis Errani,

      -Les tigres de Roger Falck,

      -Flight of Passion, acrobaties aux sangles aériennes,

      -La poste hongroise et la cavalerie en liberté d’Alex Giona,

      -Gypsy Gomez Hula Hoop,

      -Housch-Ma- Housch clown,

    -Dominic Lacasse, acrobaties au mât,

    -Les chiens dresses de Wolfgang Lauenbuerger,

       -Constantin Mouraviev Roue Allemande,

    -The new flying girls, voltage aérienne,

       -Troupe acrobatique de Zhengzhou Mât oscillant, -Troupe du Cirque Moranbong de Pyong Yang, Grande balançoire et Barre Russe,

     -Troupe Mayorov acrobates sauteurs,

     -Troupe de la province de Fujian acrobaties avec lassos,-Troupe Tsisov, funambules

     -Les poneys et animaux miniatures de Karl Ferdinand Trunk,

        -Val de Fun clown,

     -Les Vivanos.

En plus des clowns d’Or, d’Argent et de Bronze, une Coupe de S.A.S. de la Princesse Antoinette destinée au plus jeune artiste du Festival est maintenant attribuée ainsi, que 39 autres récompenses,  ce qui permet à presque chaque artiste de repartir avec une breloque en souvenir.

Pour la 33ème ont été honorés :

En 2008, le Festival International du Cirque de Monte Carlo fête son tiers de siècle.
En 2008, le Festival International du Cirque de Monte Carlo fête son tiers de siècle.

Le festival International du Cirque de Monte Carlo, une manifestation indispensable au Cirque d'aujourd'hui et qui fête cette année sa 41ème édition.

 

A suivre...

commentaires

Le 25ème festival du cirque de Monte Carlo

Publié le 19 Janvier 2017 par cirk75 dans Festivals

Quand S.A.S. Rainier III (voir blog16/01/2014) décida en 1974 (voir blog18/01/2017) de planter le chapiteau Bouglione au cœur de sa Principauté pour célébrer les arts de la piste beaucoup, à cette époque crurent que c’était une folie princière ou  une passade de monarque, mais force est de constater que ce n’était pas le cas. En effet en 2001 du 18 au 25 janvier on célèbre avec éclat la 25ème édition de cette fête du cirque qui est devenu avec le temps le Festival International du Cirque de Monte Carlo.

Mais depuis un quart de siècle dans l’organisation de cette manifestation, peu de chose ont changé sur le rocher monégasque si ce n’est, depuis la 14ème édition la présence de S.A.S. la Princesse Stéphanie devenue Vice-Présidente du Comité d’organisation, marquant ainsi son grand intérêt pour le cirque. Autre petit changement depuis la 21ème édition l’Orchestre de Reto Parolari anime musicalement l’événement.

Sergio (voir blog02/03/2011), Clown d’or lors de la XIX° édition toujours fidèle à Monte Carlo joue l’affable Maître de Cérémonie pour présenter les 4 spectacles de sélection, la soirée de gala, moment au cours de laquelle à la fin sont remis les trophées par la famille princière et petite nouveauté la matinée pour enfants ainsi que le show des vainqueurs.

Pour les 25 ans, 21 numéros sont proposés par les artistes invités qui tous convoitent ardemment les clowns d’Or ou d’Argent, ceux en Bronze n’apparaitront que l’année prochaine en 2002.

Le casting de cette édition est particulièrement brillant, sont présent cette année :

            -les Carillos, Funambules,

            -René et Alexis Casselly (voir blog27/12/2014) proposent deux numéros, "un pas de 2 sur éléphants" et l’imposant "quatuor de pachydermes",

            -Isabelle Chassé, Clown d’Or lors de la 16ème édition avec trois autres contorsionnistes du groupe "Nouvelle Expérience", présente cette année un numéro de suspension aérien sur tissu,

            -ShirleyDean, virtuose dans l’art du jonglage des balles, des chapeaux et des boites de cigares,

            -Diana & Iouri, propose un adagio acrobatique sur monocycle,

            -les malicieuses otaries de Petra et Roland Duss,

            -les chiens dressés de Nikolai Ermakov,

            -Alexis Gruss Jr. (voir blog15/06/2014) et sa famille présenteront 2 prestations différentes, "sa grande cavalerie en liberté" et un "tableau équestre" dans lequel Gipsy et Maud revisiteront le célèbre sketch de Max Linder (voir blog08/04/2015) du miroir brisé,

            -Gianni & Daris Huesca (voir blog24/12/2014), autrement Fumagalli et Darix dans leur  sempiternelle "Petite Abeille",

            -Michel Lauzière comique éxentrique franco-canadien,

            -le Duo Manducas proposera son numéro de main à main comique,

            -les diabolos virevoltants de la troupe Acrobatiques de Nanjing,

            -les Peres Brothers, main à main avec une incroyable double pirouette sur une seule main,

            -le groupe de tigres du Bengale de Daniel Raffo,

            -les Saratch, perchistes, avec leur impressionnant matériel,

            -au trapèze volant les Sarytchev,

            -au double trapèze volant les Selifanov,

            -les jeux icariens avec bascule de la Troupe acrobatique de Shangaï,

            -aux sangles aériennes le Duo Volkov.

Le jury pour cet anniversaire  composé de S.A.S. le Prince Rainier III, de S.A.S. la Princesse Stéphanie, comprend pour les 25 ans de la manifestation monégasque Emilien Bouglione (cirque d’Hiver de Paris), Maxime Nikouline (Ciraque NiKouline de Moscou), Mi Lu (China Performing Arts Agency Pekin), Enis Togni (American Circus), Monica Strotmann (Stardust Circus), Tim Holst (Ringling Bros et Barnum & Bailey).

Les Clowns d’Or de cette XXV° édition ont été décernés à :

            - Alexis Gruss Jr. (France) – La Grande Cavalerie Cirque Alexis Gruss – France

            -La Troupe de Shangaï (Rép. Populaire de Chine) – Bascule / Jeux Icariens (Cirque Conelli – Suisse)L

es Clowns d’Argent ont été remis à

            -Les Carillos (Colombie / USA) – Funambules

            -Les Fumagalli (Italie) – Acrobates comiques

            -Les Manducas – Main à main comique (Portugal)

         -Les Peres Brother s– Main à main (Portugal).

Pour la petite histoire, pour la seconde fois un artiste français portant le nom d’Alexis Gruss remporte un clown d’or. Le premier en 1975 est Alexis Gruss Sr. (voir blog1/12/2011) quant à Alexis Gruss dit Junior l’actuel directeur du cirque portant son nom, c'est le fils de Dédé Gruss (voir blog23/05/2015) le frère d’Alexis Gruss Sénior. Il s'agit de l'oncle et du neveu qui le même nom et prénom. 

 

A suivre...

commentaires

Le 10ème Festival International de Monte Carlo,

Publié le 18 Janvier 2017 par cirk75 dans Festivals

Le Prince Rainier III (voir blog 16/01/2014) peut se frotter les mains, sa manifestation circassienne est devenue incontournable et est désormais reconnue non seulement par le public mais aussi par toutes les familles du cirque.

Et depuis 10 ans, les Clowns d’Or ou d’Argent (voir blog06/01/2011) ont récompensés de grands artistes de la piste. Ainsi Charlie Rivel (voir blog30/06/2012 ), Alfred Court (voir blog01/10/2013 ), les Alizés (voir blog07/04/2014), Emilien Bouglione (voir blog20/04/2014), les Richter, Alexis Gruss Sr. (voir blog19/12/2011), Gerd Simonet, Elvin Bale, Fredy Knie (voir blog02/10/2015), les Antares (voir blog27/11/2016), Georges Carl (voir blog02/12/2014), Dieter Farell, Oleg Popov (voir blog06/11/2016), Kris Krémo ou Flavio Togni ont tous touché l’Or ou l’Argent à Monaco.

En regardant la couverture de la 10ème édition, où on aperçoit un éléphant en équilibre sur une sphère, le Prince Rainier III indique que son Festival de cirque comprend tous les artistes de la piste, dont les animaux.

Le cirque ne commence-t-il pas à cheval ?

Et si depuis 1974, année de sa 1ère édition (voir blog18/01/2017) le Festival a dû s’adapter, évoluer, peu de changements notables sont apparus depuis 10 ans.

Pour le X° Festival, les installations, (chapiteau installé sur la plateforme de Fontvieille,  la ménagerie, les dépendances en préfabriquée et les tentes annexes) occupent dorénavant une superficie de 5 hectares.

"Univers Circus" (voir blog22/01/2011) la Marche officielle du Festival, composée par Jo Moutet, paroles de Robert Chabrier, a fait son apparition lors de la  7ème édition. Et depuis, dès que les premiers accords retentissent, le public comme un seul homme se lève pour saluer l’arrivée de la famille régnante monégasque.

Le jury, si début était plus composé de peoples comme on dirait aujourd’hui, les familles de la piste sont de plus en plus présentes, témoin la composition du Festival qui se tient en 1984 du 6 au 10 décembre :

       -Président : S.A.S. le Prince Rainier III de Monaco,

       M. Eli Benneweiss,

       M. Arturo Castilla,

       M. Gerry Cottle,

       M. Franz Czeisler,

       M. Youri NiKouline (voir blog24/05/2015),

       M. Jean Richard (voir blog12/12/2011),

        M. lan Tian,

        M. Enis Togni,

        M. Wilhma Wilkie.

Si le Festival est toujours présenté par Sergio (voir blog02/03/2011), l’orchestre du Cirque d’Etat de Pologne est maintenant sous la direction de Zygmunt Michalek et habille les 43 numéros en compétition, répartis toujours en 4 spectacles de sélections, avec le dernier soir lundi 10 décembre le Gala de clotûre avec la participation des lauréats sélectionnés par le jury.

Au cours de cette représentation S.A.S. le Prince Rainier III a remis aux Lauréats les trophées suivants:

 

Les clowns d’Or ont été décernés à

-Lu Lixin et Shen Ning, Antipodisme avec chaises, du Cirque d’Etat de la République Populaire de Chine

-Djigites Nougzarov, Acrobaties à cheval , du Cirque d’Etat d’U.R.S.S.

-la Troupe de Choe Bok Nam, Trapèze volant du cirque de la République Démocratique de Corée.

 

Les clowns d’Argent ont été remis

-Les Flying Cavarettas, Trapèze volant, Circus Circus, Las Vegas, USA

-Mafi Family, Equilibristes, Circo Liana Orfei, Italie

-Natalia Vasilieva et IurialeksAndrov, Gymnastes aériens, du Cirque d’Etat d’U.R.S.S.

-Manuela Beelo, Haute Ecole, du Cirque Roncalli, RFA

-le Duo Zalewski, Perchistes, du Cirque d’Etat de Pologne.

Le Festival de Monte Carlo est dorénavant bien ancré dans le monde circassien et va être copié sans vergogne. Et c'est ainsi que dans les années 80 et les suivantes fleuriront moult manifestations dédiées à la piste aux étoiles mais aucune n'aura le lustre, le prestige ni l'ancienneté de celle de Monte Carlo.

A suivre...

#cirque montecarlo

commentaires

Le 1er Festival international du Cirque de Monte Carlo

Publié le 17 Janvier 2017 par cirk75 dans Festivals

Cette semaine du 19 au 29 janvier 2017, débute la 41ème édition du Festival International de cirque de Monte Carlo. Si aujourd’hui cette manifestation est devenue la référence absolue pour les artistes de la piste, il n’en était pas de même il y a 43 ans lors de sa création. Et c’est un peu dans une semi indifférence que s’est déroulée la 1ère édition, mais revenons à la genèse de cette manifestation.

 

1974, c’est l’année où la Principauté fête les 25 ans du règne de S.A.S. Rainier III (voir blog16/01/2014) Prince de Monaco, Baron de Buis, Seigneur de Saint-Rémy. Et à la demande du Prince régnant, grand amateur de cirque, Jean-Louis Médecin le Maire de Monaco ainsi que  Maurice Crovetto, René Clérissi, René Dyker, Jean-Louis Marsan ainsi que le Docteur Alain Frère (voir blog21/09/2011)  se voient confier le soin de créer une manifestation d’un genre nouveau ayant deux objectifs 

     - 1 distinguer les meilleurs numéros de cirque en les récompensant par un clown d’Or ou d’Argent. A cette époque le clown de Bronze n’existe pas, il sera créé en 2002.

     - 2 promouvoir et donner un coup de projecteur aux arts de la piste qui à cette époque, il faut le dire, vivent dans un état quasi comateux.

A part les Bouglione, les Togni et les Orfei qui répondent présents, peu de familles du cirque sont présentes lors de la 1ère édition qui a lieu du 26 au 30 décembre 1974.

Présentée par Sergio (voir blog02/03/2011) et habillée musicalement par l’orchestre du cirque Knie et du cirque d’Etat de Pologne dirigé par Janusz Skup, cette 1ère manifestation se déroule, il faut le reconnaître un peu dans l’indifférence.

Au cours de cette édition, avec 4 programmes de sélection, les organisateurs ont convié dans la Principauté:

-les Dalhi Dahli, clowns (Portugal)

-les Flying Gorilla, trapèze volant (Tchécoslovquie)

-les Aguanitos, trapèze Washington (Itlie)

-les Huesca, sauts à la bascule (Italie)

-les Dymek, trio acrobatique–Pologne)

-Rex Borman, équilibriste (France)

-la cavalerie du cirque Bouglione, présentée par Emilien Bouglione (F)

-Die Honved Husaren, haute école (Hongrie)

-les éléphants du cirque Mary Chipperfield présentés par Vilhem Vos (Grande-Bretagne)

-les ours de Ribeck (Allemagne)

-les tigres du cirque Bouglione présentée par Catherine Blankart (voir blog25/11/2010) France

-Bubi Ernesto, clown (Italie)

-Les Martini Llata, clown (Espagne)

-les Alizés (voir blog07/04/2014), trapèze volant (France)

-Roger Regor, funambule (France)

-les Giovanni, acrobates au sol (Italie)

-les Pentacovi, sauts à la balançoire (Bulgarie)

-les Guams, équilibristes (Italie)

-Katja Schumann, haute école (Danemark)

-les Bratuchin, cosaques à cheval (Russie)

-l’éléphanteau barbier du cirque Citta da Roma (Italie)

-les chimpenzés, de Pilade Cristiani (Italie)

-les lions de James Carrington (France)

-Charlie Rivel, clown (Espagne)

-les Lavrenovi, acrobaties aux anneaux (Bulgarie)

-les Moreno, saut de la mort (France)

-les Richter, acrobates à la bascule avec éléphants (Hongrie)

-Sofia Troupe, tremplin élastique (Bulgarie)

- les Perris, antipodistes (Italie)

- la cavalerie du Cirque Americano présentée par Bruno Togni (Italie)

-Jerryn Jimmy, Johnny, voltige à chaval (Suède)

-les ours de Walter’s (Allemagne)

-les éléphants d’Asie du cirque Americano présentés par Enders (Italie)

-les lionnes, de Mireille Vienne (France)

-les Bario, clowns (France)

-les Arturus, cadre aérien (Hongrie)

-Fernanda Peris, trapéziste (Italie)

-les New-Dollys, cyclistes (U.S.A.)

-les Yong, équilibristes au sol (Chine)

-Orlando & Celina, acrobaties à la bascule (Mexique)

-les Togni Juniors, haute école (Italie)

-les Richter, voltige à cheval (Hongrie)

-les chimpanzés de Luc et Bella (France)

C'est lors du gala de clôture qui se tient le lundi 30 décembre que le Prince remet les trophées aux vainqueurs.  La 1ère année le jury surtout composé de personnalités issues du monde du spectacle, de l’audiovisuel voire des arts a tenu à honorer les artistes suivants :

Les Clowns d’Or sont décernés au Clown Charlie Rivel  (voir blog30/06/2012) et, en hommage, au dompteur Alfred Court (voir blog01/10/2013).

Le Prince se rendra personnellement chez le célèbre belluaire pour lui remettre en mains propres la statuette créée par Paule Malé et représentant un clown.

Les Clowns d’Argent sont attribués aux artistes suivants :

        -Les Alizés, Acrobaties aériennes Cirque Bouglione, France

        -Les Pentacovi, Acrobaties au sol Cirque d’Etat de Bulgarie

        -Les Dimek, Acrobaties au sol Cirque d’Etat de Pologne

        -Emilien Bouglione, Cavalerie Cirque Bouglione, France

        -les Richter, Voltige à cheval Cirque d’Etat de Hongrie et Cirque Bouglione.

A ces distinctions officielles s'ajoutent :

        -le prix du Jury Junior, attribué au Trio Dimek, du Cirque d’Etat de Pologne

        -le prix de la Ville de Monaco : les Aguanitos, trapèze Washington,

        -le prix de l’association Presse & Music-Hall : Katja Schumann, haute école,

        -le prix de la piste : les Moreno, saut de la mort,

        -le prix Henri Thétard (voir blog29/03/2013) Mireille Vienne,

        -le prix Scène & Piste : Togni Juniors, haute école,

        -le prix du Cirque dans l’Univers : Fernanda Peris, trapèze,

        -le prix du journal Nice-Matin :Vilhem Vos,

        -le prix de l’Ecole du Cirque Sylvia Monfort (voir blog23/06/2012) Roger Regor, funambule.

Avec cette première compétition débute une longue histoire ponctuée à ce jour de 40 autres festivals, et dont la 41ème édition se tient en 2017 du 19 au 29 janvier sous le chapiteau princier installé sur la plateforme de Fontvieille, mais ceci est une autre histoire...

A suivre...

#cirquemontecarlo

commentaires

Le 25ème Festival de Massy, une manifestation pleine d’imprévus et de numéros inédits.

Publié le 16 Janvier 2017 par cirk75 dans Festivals

Pendant 4 jours ou plutôt 3jours car la soirée de jeudi a été annulée à cause des fortes bourrasques de vents (mais néanmoins reportée dimanche 15 à 10h30), le monde du cirque s’était donné rendez-vous à Massy pour fêter les 25 ans de la manifestation massicoise, sous le chapiteau rouge et jaune du cirque Arena.

Tout le monde attendait avec impatience ce millésime 2017, dans la réalité le premier véritable programme conçu entièrement par la nouvelle équipe de bénévoles dirigée par Bata Gluvacevic.

Alors prenons place dans les gradins où des sièges nous sont réservés et voyons ce que l'on nous propose pour fêter le quart de siècle de cette manifestation circassienne.

Après que Carmino d’Angelo (voir blog08/01/2017) eut fait retentir la Marche officielle du festival de Massy, le prélude propose un défilé des artistes portant les visuels des 24 précédentes éditions, démontrant ainsi la continuité entre l’ancienne et la nouvelle équipe.

Mais commençons par le commencement.

Le programme du dimanche à 14h00 débute par les virevoltantes colombes, auxquelles il faut ajouter la présence d’un coq nain et d’un chien, le tout présenté par le Letton Andrejs Fjodorovs. Le numéro est plaisant et le jury le trouvera également digne d’éloges en lui attribuant la Piste d’Argent animaux.

Suivra un original numéro de fildefériste proposé sur un appareil en forme de croissant de lune dont les deux pointes sont reliées par le fil tendu sur lequel la fildefériste du Duo Phykov peut montrer toute l’étendue de son talent, dont un passage sur pointes des pieds, au son du tambour de son mari. Par contre le jury n’a pas semblé sensible ni aux prouesses artistiques ni aux flamboyants costumes de ce duo russe qui est reparti sans aucune récompense.

C’est au tour du dynamique Carlos Savadra, revêtu d’un costume djiguites, de fouler la piste pour diriger de main de maître sa cavalerie en Liberté qui sera récompensée par le Prix Bretagne Circus.

Puis un moment de pur bonheur nous est donné grâce au Trio Black Diamonds. Trois jeunes acrobates éthiopiennes présentent un numéro d’équilibre sur mains et sur pieds d’une rare qualité. Le Prix Nikuline, leur sera très justement attribué.

 

Benno Jacob et Lukas Stelter autrement dit Twin Spin, nous présentent ensuite avec une vitesse fulgurante et une précision remarquable tout ce que l’on peut faire avec un ou plusieurs diabolos. Ce duo allemand se verra attribué le Prix du Centre de Développement du Cirque de Mongolie.

Enfin la première partie s’achève avec des funambules à grande hauteur, la Troupe Robles. Trois filles et quatre garçons exécutent des sauts périlleux,  font rouler des vélos sur un mince câble d’acier perché à 17 mètres de hauteur et proposent une pyramide à 7 personnes. Le public est enthousiasme ainsi que le jury qui lui décerne une Piste d’Argent (visuel).

Après un entracte de 20mn, la britannique Carrie Harvey (voir blog22/03/2016) Mme Loyale du Festival nous indique que la Troupe Mongolienne Nomuna ne sera au programme. La veille une artiste de la formation s’est blessée. Une déception, car selon les organisateurs c’était un des meilleurs groupes mondiaux tant au niveau de la voltige acrobatique que des sauts à la bascule. Le jury magnanime lui remettra tout de même le Prix du Président de la République.

La seconde partie débute par le numéro de fauves (9 lionnes et 1 lion) présenté par la jeune et talentueuse Namayaca Bauer, la fille du belluaire  Kid Bauer, Clown de Bronze en 2013. Bon sang ne saurait mentir et à 22 ans la Junior d’Or 2013 à Monte-Carlo montre une belle dextérité et une réelle empathie pour ses félins qu’elle mène avec élégance et respect. Le jury lui octroie logiquement la Piste d’Or (animaux).

Les russes du Duo Idol’s dans de somptueux costumes à faire pâlir d’envie une costumière du Cirque du Soleil, nous proposent un spectaculaire et exigeant numéro de sangles aériennes avec des prises de risque important. Peut-être auraient-ils mérité mieux que le Prix AG Studio ?

Gina Giovanni ayant délaissé maintenant ses équilibres sur main ou sur fil, présente un numéro de chiens dressés, démontrant que lorsque l’on est artiste de la piste on le reste toute sa vie.

Les Roumains du Trio Stoain, présentant un somptueux numéro de Barre Russe, repartent avec le Prix Brazil Jack, eux aussi auraient mérité mieux, tant leur prestation était impressionnante avec notamment un triple réussi avec grande aisance.

Le programme B se termine en beauté avec l’exceptionnel numéro de la Russe Anastasia Makeeva aux Tissus Aériens, qu’elle utilise comme un trapèze. Elle alterne sans aucune protection toutes les difficultés possibles dans un tel numéro. Elle sera gratifiée d’une Piste d’Or (visuel) fort justifiée, ainsi que du Prix du Club du Cirque.

Le spectacle A de 18h00 débute comme celui de l’après-midi, avec 3 numéros communs, celui des fauves de Namayaca Bauer, de funambule à grande hauteur de la Troupe Robles et de la Troupe Mongolienne Nomuna toujours absente pour la raison évoqué plus haut.

Nouveaux venus à Massy un Groupe de rats exhibé dans un style bonimenteur mais humoristique par Gunter Sacckman Jr. se voit attribuer le Prix du Public.

Puis Radislav Safin et Olga Kramer vêtus de costumes somptueux manient avec brio l’art de la métamorphose en proposant un original et charmant numéro de magie et de quick change. Déjà honorés par de nombreux jurys ce duo de Kirghizistan repart lui aussi sans breloque, et comme aurait pu le dire Totti "C’est Dommage", car ils ont présenté une belle et originale prestation.

Carlos Savadra revient déguisé en hindou, il faut dire que le bonhomme nous a par le passé gratifié de nombreuses tenues, en Zorro, en basque... pour nous proposer cette fois-ci les exotiques du cirque Medrano, dont il est un sociétaire assidu.

Le Prix Spécial du Jury, est attribué au jongleur Dimitri Chernov, qui avec un costume qui lui permet de ranger ses balles nous démontre qu’il connait toutes les facettes de son art.

Puis le numéro de main à main du duo péruvien Vitalys, déchaîne les passions des spectateurs et spectatrices qui leur font une standing ovation. Un grand numéro où l’on reconnaît les sportifs de haut niveau qu’ils furent, et dont les figures acrobatiques leur valent non seulement le Prix de la Ville de Massy (remis par son Maire M. Vincent Delahaye, lui-même honoré par une Piste d’Or d’Honneur) mais aussi  Piste de Bronze (visuel).

En seconde partie du spectacle A on peut voir aussi un autre numéro de main à main du Duo Serjo, un russe et un bulgare qui font un peu doublon avec le numéro précédent.

Le joyeux Ingo Steibner présente son talentueux lion de mer avec qui ils forment une belle paire complice et tous les deux obtiennent une Piste de Bronze (animaux).

Enfin moment de grâce, la belle Russe Alexandra Levistkaya nous charme avec son célèbre numéro de Hula-hop aérien, mais pas le jury qui lui octroie seulement le Prix des Lecteurs du Républicain de l’Essonne.

Dernière récompense le Prix Coup de Cœur de l’AFICM (Association des Bénévoles du Cirque de Massy), attribué à Matute, le Clown de reprises, qui passe bien auprès du publique, et reprend des entrées signées Popov (voir blog06/11/2016) ou Housch ma Housch (voir blog17/01/2016) mais aussi quelques-unes plus personnelles.

Pour ses 25 ans, le festival de Massy mélangeant numéros visuels et ceux avec animaux, même si ces derniers auraient pu être plus nombreux, a su proposer une riche manifestation présentant à la fois des  numéros inédits en France  et d’autres plus connus mais que l’on a toujours plaisirs à revoir, .

Massy 2017 un bon cru et on attend avec envie janvier 2018 pour assister à la 26ème  édition. 

 

Dernier imprévu, une lionne de Namayaca Bauer se sentant bien au parc Georges Brassens a voulu en profiter jeudi matin pour aller le visiter. Malheureusement un lama passant par là ... comme dit la fable "la raison du plus fort est toujours la meilleure".

Massy 2017 une année exceptionnelle à tous niveaux.

Alors à suivre…

#cirquemassy

commentaires

CirkaCuba

Publié le 15 Janvier 2017 par cirk75 dans Programmes

Après les succès des 2 éditions du Cirkafrika (voir blogs08/04/2013 & 03/01/2015), Alain Pacherie (voir blog17/04/2013) se diversifie cette année en présentant une production avec des artistes cubains à une exception prêt, José Batista do Rego du Zip Zap Circus. Cet artiste vibrionnant, déjà présent notamment lors des productions africaines susmentionnées où, il proposait avec un complice un numéro de banc acrobatique est, cette année le touriste égaré à Cuba, sorte de fil conducteur entre les différents numéros.

9 danseurs, 3 chanteurs et 7 musiciens, 13 acrobates, 8 trapézistes, 3 comiques, et un jongleur, le tout donnant un spectacle plus music-hall voire comédie musicale que cirque.

On voit par exemple autant de numéros dansés que visuels ce qui produit un spectacle où la musique cubaine prend toutes ses aises pour donner le tempo à cette tonique production acrobatique.

Portées acrobatiques, balançoire et barre russe, jonglage, suspensions par les cheveux, volants au cadre coréen, sauts à la bascule, pole dance, corde à sauter, les artistes se démènent comme des beaux diables entourés par 3 amuseurs qui font rire ou sourire.

Sous la toile du Phénix on passe une soirée agréable, avec une irrésistible envie de danser tant les musiciens qui revisitent tous les classiques de la musique sud-américaine et, même en rajoutent à la sauce salsa par exemple le "Ne me quitte pas" de Jacques Brel.

Spectacle pétillant et bondissant avec de joyeux artistes habillés de costumes étincelants, le tout devant un décor de palais cubain du plus bel effet, bien mis en valeur par de riches lumières.

 

Une soirée dynamique avec des artistes, pour la plupart anciens sportifs de haut niveau, des danseurs, des chanteurs et des musiciens donnant une bonne idée de la valeur actuelles des artistes Cubains issus de l'école soviétique.

#cirKacuba

commentaires
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>