Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Depuis 2010, Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

"Au cirque, amazone et les clowns" (collections privée)

Publié le 15 Février 2020 par cirk75 dans Art

Au centre de cette peinture de chevalet (55X33), une piste jaune éclatante, entourée d'une banquette rouge, cet espace de 13m de diamètre dans lequel évoluent dans la lumière d’un projecteur les personnages spécifiques du monde circassien. On distingue un blanc dans un sac vert saluer une belle écuyère sagement assise sur son cheval blanc, tandis qu’un auguste chapeauté et endimanché tournant le dos aux protagonistes, tient à la main une chaise. A gauche debout un habit bleu, sorte de Maître de la piste, se tient devant l’entrée des artistes et semble suivre à distance le numéro. Derrière deux autres personnages un peu cachés, on remarque même en bas à droite, un spectateur debout. Vient-il d’arriver ou a-t-il des fourmis dans les jambes, nul ne le sait ? Enfin en  haut du tableau des loges visibles sont aussi habitées par des spectateurs attentifs à ce spectacle..

"Au cirque, amazone et les clowns" tel est le nom de cette huile sur toile, peinte par Marcel Cosson (1878-1956) également connu sous le nom de Jean-Louis Marcel Cosson. Ce peintre, postimpressionniste dans le style et la technique, est un peu comme Degas fasciné par le monde du spectacle. Son œuvre est remplie d'images de foyers d'opéra, de représentation de la vie en coulisses qu’il allait dessiner dans les  théâtres ou les cirques parisiens. 

Auteur de nombreuses huiles, aquarelles ou dessins qui révèlent aussi la vie des artistes dans  mais aussi hors de la piste dernière la gardine, où on les voit attendre leur tour avant d’entrer en piste.

"Au cirque, amazone et les clowns" (collections privée)"Au cirque, amazone et les clowns" (collections privée)
"Au cirque, amazone et les clowns" (collections privée)"Au cirque, amazone et les clowns" (collections privée)
commentaires

Un programme de 1959 du Cirque Géant Bouglione,

Publié le 14 Février 2020 par cirk75 dans Cirques d'hier

En 1958, la société des Spectacles de Paris qui était à l’origine de l’aventure du Radio Circus (voir blog16/01/2015) cesse sa collaboration avec Radio Luxembourg (ancêtre de RTL) pour s’associer maintenant avec la Radio Télévision Française (RTF). Ce nouveau parrainage publicitaire va créer un établissement qui va dorénavant tourner dans l’hexagone sous l’appellation de Circus 58 puis, de Circus 59 l'année suivante. 

La station de radio du Grand-Duché ne reste cependant pas les bras croisés. En effet pour proposer ses célèbres jeux radiophoniques, le Quitte ou Double (voir blog07/10/2011) et le Crochet Radiophonique (voir blog06/10/2011), sponsorisés par les savons Monsavon et le shampoing Dop, elle va alors s’allier avec les Bouglione pour deux tournées.

La première en 1958 reprend comme enseigne "La Grande Parade de Radio Luxembourg et de Radio Monte-Carlo", déjà utilisée en 1956, pour présenter l'après-midi une kermesse publicitaire gratuite puis le soir un spectacle sous le chapiteau appartenant aux rois du cirque. L'année suivante ce sera l'enseigne du "Cirque Géant Bouglione" qui sera mise en avant.

Dans le programme de 1959 reprenant beaucoup des attractions proposées l’année précédente, on note par exemple la présence d’Emilien Bouglione (voir blog20/12/2014) de Gipsy Gruss-Bouglione (voir blog07/04/2015) ici orthographiée Gypsy, associée à sa cousine Jozette Romarin, dite Zezette.

On peut aussi applaudir deux grandes vedettes de la piste, les dompteurs allemands Henri Dantes (voir blog10/03/2015) et Wolgang Holzmair (voir blog06/112013), ainsi que Les Francini (voir blogs 06/03/2012 & 11/03/2014) qui ont la lourde tâche de faire rire le public.

Jean Laporte (voir blog18/06/2018), un temps maestro chez Medrano, dirigea l'orchestre du cirque lors de cette tournée. Il fut aussi à l'origine de nombreux enregistrements de musique de cirque, assez tendance dans les années 50.

Le point d’orgue de ce spectacle de cirque, présenté en fin de programme, est naturellement l’enregistrement des célèbres jeux radiophoniques animés en alternance, par Marcel Fort (voir blog 06/10/2011), François Chatelard ou Jean-Michel Fegy.

Ces jeux attiraient des foules considérables, avides de voir en chair et en os les voix qu'elles entendaient quotidiennement dans leur poste de radio. C'était l'époque des enfants de la radio,  car la télé était encore un peu balbutiante...

 

 

 

commentaires

Le 10ème Salon de la Maquette chez Bouglione

Publié le 13 Février 2020 par cirk75 dans exposition

Du 14 au 16 février 2020, L'Association maquette club de nemours organise avec le cirque d’Hiver Bouglione et plus particulièrement au théâtre de la ménagerie, la 10ème édition du salon de la maquette .

Comme chaque année, seront présents Outre de nombreux exposants, maquettistes,mais des circophiles passionnés venus s'informer ou participer à une bourse d'échange. 

Exposition gratuite pour Particuliers et professionnels.

commentaires

Le 9ème Festival International du Cirque "Elefant" d'Or

Publié le 12 Février 2020 par cirk75 dans Festivals

C’est l’heure pour notre circophile globe-trotter de faire sa valise pour se rendre en Espagne et plus particulièrement en Catalogne à Girona ou Gerone où Genís Matabosch (voir blog31/03/2013) et sa " cuadrilla" vont proposer du 13 an 18 février le 9ème Festival International du Cirque "Elefant" d'Or.

Comme chaque année lors de deux spectacles intitulés Rouge et Bleu, les 76 artistes venus de 12 pays dans des numéros inédits en Europe, vont évoluer devant un jury composé de directeurs de cirque et de photographes spécialisés, mais aussi devant les spectateurs qui octroieront le convoité Prix du public. Ce dernier sera remis avec les "Elefant" d'Or, d’Argent et de Bronze lors du gala des lauréats qui se déroulera mardi 18 février

En 2020, sous la houlette de Genís Matabosch, le M. Loyal de la manifestation, les organisateurs ont invité en Catalogne :

Gravitation’ led by V. Shcherbakov (Jonglage en groupe) Russie,

‘Closing eyes’ led by E. Zapashnaya (Sangles aériennes) Russie,

Andrey Popilovskii (Clown) Russie,

‘Ladder’ led by A. Volozhanin (Équilibres en échelles fixes) Russie,

Duo Anishchenko (Sangles aériennes) Russie,

Trio Poselskii (Barre russe) Russie,

Oksana Awkward (Clownesse) Russie,

Deserve to Fly

Porteur coréen | Russie,

Jump’n’Roll (Planche) Russie & Ukraine,

VitO Golf Player (Jonglage) Ukraine,

Andrey Lyamin  (Mât aérien) Ukraine,

Duo Mikhailova (Tissus aériens) Russie & Biélorussie

Vova Ivanov (Rola rola aérien) Biélorussie,

Belarus State Circus Ballet (Ballet) Biélorussie,

Hassak Troupe (Équilibre en échelles) Kazakhstan,

Khorlan (Échelle aérienne) Kazakhstan,

David Meraz (Contorsion) Mexique,

Luis Gerardo Cuevas (Jonglage) Mexique,

Argendance Girls (Malambo) Argentine,

Wesley Williams (Monocycles) États-Unis,

Anhui Acrobatic Troupe (Équilibre de banquettes) Chine,

Yinchuan Acrobatic Troupe (Acrobatie à vélo) Chine,

Anhui Acrobatic Troupe (Sauteurs aux cerceaux) Chine,

Yinchuan Acrobatic Troupe (jonglage avec tasses sur monocycles) Chine,

Duo Dádiva (Acrobatie sur rola rola) Cuba,

L’hexagone sera tout de même représenté lors de cette manifestation non pas par des étoiles de la piste, il est vrai qu'il y a peu d’écoles de cirque en France, mais par les musiciens composant le "Paris Circus Orchestra".

Suite à l'absence d'artistes français, pourquoi ne pas créer, par exemple à Chalon-en- Champagne, un Centre National des Arts du Cirque pour avoir une filière cirque nationale qui puisse alimenter les manifestations circassiennes internationales ?

Ah j’ai la mémoire qui flanche, alzheimer me guette, le CNAC existe depuis 34 ans, il a été créé par Jack Lang (voir blog02/05/2011) et il fournit comme on le voit, d'innombrables artistes toujours très en vue lors des festivals circassiens de par le monde...

commentaires

Un retour prochain du Ringling Bros. Barnum & Bailey ?

Publié le 11 Février 2020 par cirk75 dans Economie

"The Greatest Show on Earth" va-t-il tel le phénix renaître de ses cendres ?

Rappelons que depuis le dimanche 21 mai 2017 et cela a attristée tout le monde circassien, s’est tenue au Nassau veterans Memorial Coliseunm à Uniondale près de New-York, la dernière représentation du plus célèbre cirque du monde, le Ringling Bros et Barnum & Bailey. En effet ce cirque suite aux difficultés rencontrées avec les mouvements animalistes et aux recettes qui diminuaient, avait décidé il y a déjà trois ans de mettre les pouces après 146 ans d’existence.

Or depuis quelques jours, les réseaux sociaux relatent que l'entreprise Feld Entertainement Inc. propriétaire du "Greatest Show on Earth" et spécialisé principalement dans les spectacles de cirques ou de courses de camions gigantesques, annonce sur son site une prochaine audition pour recruter des artistes de la piste.

Est-ce un retour prochain du géant américain du cirque, ou sont-ce les circophiles qui fantasment et font courir leur imagination suite à  cette information?

Attendons la suite, si suite il y a...

Mais ce qui semble à peu près certain c’est l’absence des éléphants et des animaux dans cet éventuel futur programme. En effet au-delà de la polémique sur leur présence ou non sur la piste, ce qui est sûr c'est que les artistes à quatre pattes coûtent beaucoup plus chers que ceux qui n’ont que deux pieds.

Et comme Feld Entertainement Inc. a pour objectif avant tout de gagner de l'argent, alors le choix est vite fait. 

commentaires

Le cirque Educatif, un spectacle depuis 45 ans pour rêver, apprendre et se construire

Publié le 10 Février 2020 par cirk75 dans Programmes

Après avoir pris demeure du 10 au 30 janvier sous la coupole du Cirque Municipal des Reims (voir blog13/11/2017), le cirque Educatif cher à Hugues Hotier (voir blog10/01/2011), fait maintenant étape depuis le 6 jusqu'au 27 février sous un chapiteau dressé à Sin le noble, commune du département du Nord, située dans la banlieue de Douai.

Fondé en 1975, Le Cirque éducatif, mouvement de culture et d’éducation populaires animé par des bénévoles, propose chaque année, un spectacle de cirque classique, conçu à la fois comme un divertissement, un document pédagogique, mais aussi comme un travail social en direction des personnes en situation de handicap et des familles en situation de précarité.

Pour les 45 ans du Cirque éducatif, le thème retenu cette année est la poésie. En amont, et dès septembre 2019, les établissements scolaires associés à cette production ont reçu quatre poèmes à faire illustrer par leurs élèves.  Ainsi la poésie sera non seulement présente par les textes lus par la comédienne Evelyne Hotier, mais les dessins retenus, créés par des enfants des Hauts-de-France, permettront d’illustrer le spectacle. Quant aux artistes qui vont se produire sur la piste leurs numéros naturellement feront corps avec "Le cirque des poètes disparus" 

Le spectacle -conduit par Hugues Hotier, canne, jaquette et gibus vissé sur la tête, est un  M. Loyal parlant en bouts rimés- sera habillé musicalement par l’orchestre du Cirque Educatif sous la direction d’Éric Lesieur.

Les spectateurs pourront en 2020 savourer et applaudir :

Les chiens de traîneau, huskys et samoyèdes des Sœurs Saabel,

Gregory Bellini (voir blog24/04/2015), avec lui la magie tourne à la catastrophe, c’est tout un poème !

Au mât chinois  le Duo Frénésie,

Poésie à la coupole, Carmen sur le trapèze par Tatiana Afanasjeva,

Les Di Lello, clowns parodistes et musicaux,

Les équilibres et contorsions de Kelly,

Aux tissus aériens :Romain Cabon,

Adagio, la danseuse et le gymnaste,

Andrejs Fjodorovs, fascinante amitié de l’homme et des pigeons,

Alexandra au pays des merveilles, grandes illusions,

Spectacle vraiment populaire, le prix des places va de 6 à 12€,  alors voilà une nouvelle destination pour notre circophile globe-trotter.

Rappelons que pour fêter les 42 ans de ce cirque, un livre (voir blog16/12/2018) relatant  cette aventure ainsi que tous les artistes invités à se produire a été édité et peut se commander auprès des organisateurs.

commentaires

Kirk Douglas (1916-2020) trapéziste au cinéma

Publié le 9 Février 2020 par cirk75 dans Cinéma

On vient d’apprendre le 5 février dernier le décès à 103 ans d’Issur Danielovitch Demsky. Né d'un père chiffonnier, vivant avec ses six sœurs dans la pauvreté, le jeune Issur doit multiplier les petits travaux pour financer ses études. Adolescent, il se découvre une vocation pour le métier d’acteur et réussit à s’inscrire à l’université de St Lawrence avant de suivre les cours d’une école d’art dramatique de New York. Condisciple d’une certaine Betty Joan Perske, la future Lauren Bacall, il adopte alors le pseudonyme de Kirk Douglas sous lequel il deviendra un acteur de renom.

Parmi les films qui ont marqué sa longue carrière citons : "L’Emprise du crime" (1946), "Le Champion" (1949), "Vingt Mille Lieues sous les mers" (1954), "La Vie passionnée de Vincent Van Gogh" (1956), "Les Sentiers de la gloire" (1957), "Les Vikings" (1958), "Spartacus" (1960), "L’Arrangement" (1969). En revanche personne ne mentionne un film de 1953 nommé "The Story of Three Loves", titre français : "Histoire de 3 amours", dans lequel il joue le rôle d'un trapéziste de cirque.

Ce film américain à sketchs tourné en Technicolor, réalisé pour la MGM, comporte de trois parties nommées, "L'amant jaloux", "Mademoiselle" et "Equilibre". La première histoire est réalisée par Vincente Minnelli, les deux autres sont dirigées par Gottfried Reinhardt.

Seule la troisième partie peut intéresser un circophile averti, car elle relate l’histoire de Pierre Narval (Kirk Douglas), artiste de cirque en perte de vitesse, rangé des trapèzes suite au décès de son partenaire pour lequel il se sent responsable. Il va sauver de la noyade une jeune femme italienne Nina Burkhart (Pier Angeli), qui a voulu se suicider en se jetant dans la Seine du haut d'un pont parisien. Cette dernière se sentant elle à l'origine de la mort de son mari, tué pendant la dernière guerre mondiale dans un camp de concentration par les nazis.

Pierre va enseigner à Nina l'art du trapèze, et en même temps va naître entre eux un sentiment amoureux. Tous les deux vont alors mettre au point un numéro aérien spectaculaire et dangereux, dont le point d'orgue sera un saut de la voltigeuse à travers un cerceau opaque, de son trapèze aux bras de son porteur. Une fois leur numéro réglé ils sont engagés par le directeur d'un cirque qui exige qu'ils l'exécutent sans filet. Ce qui ne se passe jamais dans la réalité où ces numéros sont toujours réalisés avec un filet. Le cinéma aimant tordre le cou à la réalité pour accentuer le côté dramatique.

Le principal intérêt de ce film pour un amateur de la piste, réside dans la relation du lent entrainement de la future reine de l’air. Celui-ci est d’un grand réalisme, ce qui ne doit pas nous étonner si l’on sait que la supervision de ces scènes furent assurée par Harald Voyce un volant, membre de la célèbre troupe américaine "Flying Harald". Notons aussi que pour ce film Kirk Douglas et Pier Angeli ne se firent doubler que pour les scènes vraiment périlleuses, interprétant par eux-mêmes certaines scènes aériennes.

Cette œuvre cinématographique à vrai dire n’a guère laissé de traces dans la mémoire des cinéphiles, et comme on l'a dit, elle n'a pas été retenue parmi les rôles marquants tenus par Kirk Douglas.

Néanmoins il nous reste cette bande annonce en anglais pour nous en faire une petite idée de film.

commentaires

Léa Rivière une femme peintre passionnée par les chevaux

Publié le 8 Février 2020 par cirk75 dans Art

Cette artiste née en France, qui a étudié les arts visuels, le théâtre et la danse à Paris, n’a jamais réalisé de tableaux consacrés à la piste et à ses artistes et c’est bien dommage. En effet Léa Rivière, sans toutefois être cavalière, est fascinée par la complicité liant le cavalier à son cheval. Cette inclinaison pour les équidés remonte lors de sa jeunesse, époque où elle travaillait dans un centre équestre.

Puisant dans ses connaissances de l'anatomie et du mouvement cette femme peintre sait particulièrement rendre vivants et dynamiques non seulement l’assise du cavalier, mais aussi les rapports intimes et le non-dit du cavalier et du cheval. Comme le cirque est né du cheval il semble naturel de faire connaître, du moins à celles et à ceux qui ne la connaissent pas encore, les fougueuses et magnifiques peintures de Léa Rivière. Travail qui sait si bien rendre vivant un des éléments indispensables aux arts de la piste : le cheval.

Un site (http://leariviere.com), ainsi qu’une page Facebook dédiés à cette artiste demeurant au Canada depuis 1990 permet de contempler d’autres travaux dus au talent de cette femme peintre.

commentaires

Le faiseur d’étoiles, un livre de Pierre Bergam

Publié le 7 Février 2020 par cirk75 dans Livres

Pierre Guillon alias Pierre Bergam, dans le monde du cirque et du trapèze, vient de faire paraître un charmant et savoureux petit livre, édité par la Société des Ecrivains. Cet ouvrage broché de 136 pages relate, non seulement sa vie d’aérien mais aussi celle de professeur de trapèze, qu’il reste encore aujourd’hui à 98 ans

Dans une première partie Pierre Bergam décrit son enfance à Poissy où il est né en 1921, sa passion du trapèze partagé avec son frère Lucien son cadet avec qui il travaille à l’usine Ford tout en se produisant en bénévoles dans des manifestations de charité. Il parle aussi de son engagement dans la 2ème Division Blindée du Général Leclerc où il va participer à la campagne de France, à la Libération de Strasbourg et à la campagne d’Allemagne. Une fois la guerre terminée, les frères vont passer professionnels et obtenir leur premier contrat. Pierre Bergam va avec le temps, tâter de toutes les disciplines aériennes. Il sera notamment en tant que porteur membre de nombreux groupes aériens comme les Marconiss, les Bergam’s… Il sera aussi de l'aventure des Antares (voir blog27/11/2016) avec le voltigeur Georges Gommeton. Il relate notamment comment tous les deux attablés dans un café ils ont trouvé ce nom légendaire. 

A 40 ans, un diplôme de professeur de culture physique en poche, il quitte le milieu de la piste pour celui des gymnases où il va enseigner désormais l’art du trapèze. Suite avec une rencontre avec l’actrice et chanteuse Ginette Garcin, il va côtoyer le monde du show bisness, ce qui va l’amener à former de nombreux acteurs/trices, chanteurs/teuses, danseurs/seuses qui souhaitent présenter un numéro aérien au traditionnel Gala de l’Union des Artistes (voir 27/12/2011). Et c’est ainsi qu’il va préparer entre 1964 et 1979 moult numéros pour 14 galas. Moments où il a fait aussi de belles rencontres dont celle avec Anny Duperey qui préface cet ouvrage. Il sera aussi conseiller technique sur 9 films, dont Yoyo (voir blog21/01/2011) et Les Ailes du désir (voir blog09/05/2017)

Livre plaisant, rempli témoignages racontant la vie de ce passionné et fou de trapèze, document que l’on peut aussi se procurer en version PDF pour les amateurs de numérique, et qui ne dépareillera pas dans la bibliothèque d'un circophile.

commentaires

Un programme du cirque Maladolli de 1948

Publié le 6 Février 2020 par cirk75 dans Cirques d'hier

Cet établissement portait le nom d’un fils de banquier et non d’un enfant de la balle, pour le moins original et fantasque : le professeur Cincinnatus Maladolli (voir blog11/03/2018). Il n’avait de professeur que le surnom et se nommait réellement Albert Raphaël.

Personnage fantasque et baroque, il avait eu l’idée dans un premier temps de prendre comme surnom "Professeur Pipiolli" avant d’en être dissuadé par ses proches. Il était néanmoins un excellent écuyer et un exceptionnel dresseur de chevaux, ce qui l’amena à se produire sur pistes et à créer son propre cirque, qui porta selon les époques des appellations différentes.

Dans le programme de 1948 présenté notamment lors de la foire de Vernon, commune située dans le département de l'Eure, on peut noter que la direction artistique est tenue par une authentique reine du trapèze, Elsane (voir blog16/06/2012) sa bonne amie à cette époque.

Dans ce spectacle l’inénarrable professeur présentait pas moins de  5 numéros, dont une jument en liberté, une prestation de Haute Ecole, des lamas, des chevaux en liberté ainsi qu’en seconde partie un numéro nommé Ferronnière comprenant selon le programme "passage de 2 pistes et en arrière, pas espagnol, galop avec changement de pied au 3 au 2 et à 1 temps, galop arrière et sur trois jambes, galop espagnol"…Melle Elsane de son côté proposant deux prestations, une en 1ère partie et l’autre en fin de 2nde partie.

Le programme, du "cirque que vous aimerez" comme l'indiquait l’accroche publicitaire, était complété les Dalres & Pietro clowns de Medrano, une acrobate Norma Bianci, et d’autres artistes comme le montre le programme.

Adrian (voir blog26/06/2012) aimait rappeler que les spectacles de Maladolli "étaient parfois déroutants, mais la Haute-école du professeur qui savait être sérieux avec ses chevaux et les airs d'école demeura toujours exemplairement traditionnelle, dans l'esprit de Baucher (voir blog13/05/2012) auquel il consacra une pertinente étude."

 

Un programme du cirque Maladolli de 1948
commentaires
<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 > >>