Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Depuis 2010, Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Un livre à lire en période de confinement : Le Cirque à l’ancienne,

Publié le 20 Avril 2020 par cirk75 dans Livres, Cirques d'hier

En cette période délicate, et même si les pouvoirs publics proposent 19 millions d'€uros pour financer la nourriture et les soins des animaux dans les cirques et les zoos, la piste aux étoiles paie un lourd tribu lors de la pandémie due au Covid 19.

Il est peut être utile de rappeler que dans les années 70 le cirque fut à cette époque considéré comme une activité artistique marginale dont plus personne ne s’intéressait et dont beaucoup prédisait la mort à brève échéance.

En 1977, l'écrivain René Forgeot, plus connu sous le pseudonyme littéraire de Noël Devaulx a transcrit, dans un texte montrant qu'il maîtrisait parfaitement le sujet, le renouveau prometteur que fut l'éclosion du Cirque à l'Ancienne (voir blog17/05/2014), autrement dit le cirque de nos grands-parents.

Il nous narre dans un ouvrage de 120 pages la création en mai 1974, à l’initiative de la comédienne Silvia Monfort (voir blog23/06/2012) et de l’écuyer Alexis Gruss Jr. d'un spectacle qui va déplacer des foules considérables de parisiens.

Le Cirque à l'Ancienne, acte considéré de nos jours comme l’un des moments forts de la rénovation dans les années 70 des arts de la piste.

Ce livre paru aux Editions  Henri Veyrier comprend 3 parties :

        - 1 Le Chapiteau bleu : (Un arbre sur la piste -- Les approches d'une grande découverte -- L'Ecole au Foyer -- La quadrature du cercle) ;

        - 2 Programmes (Le fouet -- Le voltigeur -- Le jockey -- Grosse Toffy -- L'éléphant de Vérone -- L'Auguste et ses élèves -- Changement de programme --)

        - 3 Fastes (Les tableaux d'accidents -- Sur les traces d'Annibal -- Ben Hur -- Fêtes sous le chapiteau).

Ce livre illustré de nombreuses documents dont certains proviennent de Mme André Gruss, des photographies issues de la collection de Serge Fleury, des clichés dus au talent de Paul de Gordon, et un avant-propos chaleureux signé Silvia Monfort, qui rappelle à juste titre ce que fut l’origine de cette résurrection.

Le cirque d’Alexis Gruss cirque familial, celui que célébrèrent en leur temps les peintres tels Toulouse-Lautrec, Fernand Léger ou Picasso... et un livre qui montre qu'il fallait avoir la foi chevillée au corps pour sortir des sentiers battus, qui furent aussi ceux de la réussite...

commentaires

Des romans de cirque à lire en période de confinement

Publié le 19 Avril 2020 par cirk75 dans Livres

Le cirque, fin du XIX° début du XX° siècle, fut une source d’inspiration non seulement pour les peintres (voir blog04/01/2016), les sculpteurs, les poètes (voir blogs 18/05/2011 & 19/05/2011), mais aussi, et on l'oublie pour les écrivains. Théophile Gautier, Stéphane Mallarmé, Théodore de Banville, Jules Verne et plus tard Marcel Aymé, Guy des Cars, Marie Desplechin et même Enid Blyton, ont utilisé la piste comme lieu d’intrigue.

En 2002 les Editions Robert Laffont pour enrichir leur collection Bouquins vont publier six romans et une nouvelle ayant les étoiles de la piste comme héros. Et tous ces écrits proviennent de la plume de romanciers fort appréciés en des temps où Paris était la capitale du cirque. 

Ce volume de 468 pages intitulé "Romans de cirque" reprend :

          Le train 17 suivi de Boum Boum par Jules Claretie, romancier, chroniqueur et administrateur entre 1855 et 1913 de la Comédie française,

          Les frères Zemganno d’Edmond de Goncourt, écrivain et journaliste . Il va en 1900 fonder un cénacle littéraire à l'origine d'un célèbre d'un prix littéraire depuis, fort renommé et convoité.

          Ukko' Till de Rodolphe Darzens, journaliste sportif , directeur de théâtre mais aussi lutteur masqué occasionnel au théâtre des Folies Bergère, et auteur du "Roman d'un clown" et des "Amours d'un clown".

          Le cirque solaire de Gustave Kahn, poète et critique d'art français.

          Lulu de Félicien Champsaur, journaliste, romancier et poète

          Histoire de deux clowns et d’une petite écuyère de Gustave Coquiot. Cet écrivain et critique d'art, fut aussi le mari de Mauricia de Tiers. Cette ancienne casse-cou, artiste de cirque qui fit les beaux soirs de certaines pistes, dont chez Barnum, avec ses numéros de femme bilboquet ou de voiture de la mort, avant d'entreprendre une carrière politique en devenant Maire d'Othis, commune de Seine et Marne .

En cette période de confinement ces ouvrages peuvent être un agréable moyen pour se replonger dans cette période où le cirque était un des divertissements les plus recherchés et époque où la piste était un lieu, comme l'opéra, où il était bon de s'y montrer.

commentaires

Les Mémoires de Grock, à lire en période de confinement

Publié le 18 Avril 2020 par cirk75 dans Livres, Clowns

Adrien Wettach alias Grock (voir blog16/052015) était aussi un homme d'affaire qui savait bien gérer sa légende. Il a ainsi publié en français trois volumes de ses mémoires, où il raconte à-peu-près la même chose sur sa prodigieuse carrière d’artiste.

Ses précieux souvenirs, dans un style direct, se présentent comme une succession de farces et de pitreries où la misère et les excès de la vie se mêlent.

En France ses mémoires ont fait l'objet de trois livres, dont une version simplifiée parue en 1957 à la Bibliothèque Verte destinées à un jeune public. Il s'agit de:

"Sans Blague ! Ma carrière de clown", rédigé par Grock lui-même livre paru en 1948 aux Editions Flammarion,

puis,

"Ma vie de clown – Sans blâ-â-âgue", souvenirs dictés par Grock à Ernst Konstantin, traduit de l’allemand par Monique Thies, ouvrage parue en 1957 aux Editions Pierre Horey 

et

 

 "Ma vie de clown – par Grock" dictés à Ernst Konstantin, traduit par Monique Thies, illustré par François Batet, souvenirs allégés parus en 1957 aux Editions Hachette pour la Bibliothèque verte.

Si vous souhaitez en lire un je vous conseille celui qui paru en 1948 chez Flammarion qui, est parait-il rédigé par Grock lui même.

commentaires

Un livre à lire en période de confinement : Dans ma vie y a d'la musique

Publié le 17 Avril 2020 par cirk75 dans Livres, Musique

En 1983 les Editions Clancier Guénaud ont fait paraître un livre intitulé "Dans  ma vie y a d’la musique" retraçant le parcours musical du chef  d’orchestre Albert Lapeyre alias Fred Adison (voir blog14/06/2018). Maestro qui pendant de 1952 à 1963 va tenir la baguette de l’orchestre jazzy du cirque Pinder.

Fred Adison relate ainsi sa rencontre au château de Chanceaux-sur-Choisille avec Charles Speissert (voir blog24/06/2015) le patron du Cirque Pinder en ses termes: " je suis stupéfait qu’un propriétaire de cirque puisse vivre dans un tel cadre, dans un tel luxe, car j’ai sans doute des idées toutes faites sur ce milieu avec des souvenirs d’enfance qui me font imaginer des roulottes vétustes et cahotantes peuplés de gitans faméliques. Non seulement ce lieu est merveilleux, mais il a un aspect insolite, presque surréaliste qu’apportent les fauves (tigres et lions) et les éléphants, dont la présence et les cris transforment ce paisible paysage de Touraine en jungle inquiétante et lointaine."

Fred Adison évoque aussi un soir, vers la fin de la tournée 1956, discutant avec Charles Speisert du programme de la saison suivante, il va proposer au patron de Pinder un chanteur qu'il avait fait débuté 17 ans plus tôt: Luis Mariano (voir blog15/05/2011). On connait la suite et le succès phénoménal que cette production va avoir. Fred Adisson va récidiver l'année suivante en évoquant pour la tournée 1958, son amie Gloria Lasso (voir blog24/06/2015). Mauvaise pioche, cette fois les spectateurs vont bouder cette espagnole explosive et les finances du cirque Pinder vont s'en ressentir et faire grise mine. C'est pourquoi l'année suivante Mariano va reprendre du service chez Pinder et va de nouveau attirer des foules considérables. 

Dans ses mémoires, Fred Adison évoque aussi ses deux passions la musique et la gastronomie. La  préface de cet ouvrage racontant l'histoire du show-biz à partir de 1930 est signée Jean-Christophe Averty. L'enfant terrible de la télévision rappelle que Fred Adison a déchaîné dans sa jeunesse sa joie et ses rires avant de devenir plus tard son ami..

commentaires

Un livre à lire en période de confinement : Des animaux comme vous et moi

Publié le 16 Avril 2020 par cirk75 dans Livres, Dompteurs

En 2003 ont été éditées en 2000 exemplaires les mémoires, transcrites par Jacques Armand, d’un des plus grands dresseurs d’animaux : Wolfgang Holzmair (voir blog06/11/2013).

Livre broché de 205 pages, illustré par de nombreuses photographies toutes tirées de la collection particulière du célèbre gladiateur, (tenue qu’il affectionnait tout particulièrement pour présenter ses félins) est un ouvrage à lire ou relire tant il est passionnant.

Tout est dit dans ce livre, de la rencontre que fait le jeune Wolfgang Holzmair avec le cirque jusqu’à sa reconversion en 1983 à Cahors, où il va ouvir un restaurant sur le Mont Saint Cyr, ce qui lui permettra d'avoir une splendide vue sur cette ville préfecture du Lot.

Wolfgang Holzmair (1933-2013) et son épouse Héléna décédée le 10 mars dernier, trapéziste et excellente dresseuse de fauves-,se sont produits pendant si longtemps bien des chapiteaux de par le monde, qu'ils font tous les deux partie de l'histoire de la piste.

commentaires

Un livre à lire en période de confinement : 30 Ans de cirque, Louis Lavatta, chef de piste au cirque d'hiver

Publié le 15 Avril 2020 par cirk75 dans Livres, Cirques d'hier

En 2007 les Editions Bellier ont publié un livre intitulé édité "30 Ans de cirque 1900-1930 - Louis Lavata, chef de piste au Cirque d'hiver".

Cet ouvrage rédigé par Lydie Llorens Greppo l’arrière-petite-fille de Louis Dassonville alias Louis Lavatta reprend les notes que ce dernier avait consigné du temps où, d'abord élève des Lecusson où il apprit la danse l'acrobatie au sol et à cheval, avant de devenir un artistes reconnu que ce soit comme acrobate équestre ou plus tard comme clown ou auguste. Et comme il ressemblait à l'artiste comique Lavater-Lee, le clown Little Walter l'affubla du surnom de Lavatta, nom qui lui resta pendant toute sa carrière.

Après guerre en 1923, lorsque Gaston Desprez (voir blog25/03/2012) décide de redonner au Cirque d'hiver sa vocation première, Louis Lavatta en devient le Chef de piste autrement dit le Régisseur (voir blog13/09/2016). 

Lavatta évoque aussi la guerre 14-18, les déboires des cirques, la perte des repaires, le coût au quotidien d'une cavalerie, mais parle aussi de sa fille Hélène une enfant de la balle.

Il fait aussi revivre la mémoire de Little Water, Antonet, Ancelotti, Footit, Grock, Chocolat, Tablette, Ilès, Antonio, Marcel Léonard, et bien d’autres artistes du début du XX° siècle.

Témoignages précieux qui ne manquent pas d’intérêt d’une époque aujourd'hui révolue mais qui rappelle combien était difficile la vie d'un artiste de cirque en ces temps.

commentaires

Une Bande Dessinée à lire en période de confinement : Les jeunes Clowns Fratellini

Publié le 14 Avril 2020 par cirk75 dans Livres, Clowns

Les Fratellini n’ont pas que suscité des livres (voir blog11/04/2020), ce trio étaient des stars unanimement adulés. Comme la nature on le sait a peur du vide, une  véritable "fratellinimania" s’est avec le temps développée, prétexte à la création de nombreux objets publicitaires ou commerciaux produits à des milliers d'exemplaires.

Ainsi des jouets, des bijoux, des colifichets, des calendriers,  des peignes, des casquettes, des tissus et même des papiers peints…  ont été commercialisés à l'effigie de Paul, François et Albert.

La BD ne voulant pas être en reste des aventures dessinées montrant les 3 clowns ont aussi été publiées. Parmi les nombreuses productions, témoin cet album, paru en 1935 aux Editions SPES et signé du peintre illustrateur Gaston Dardaillon (1888-1978) .

Le scénario relate notamment les mésaventures d'un jeune garçon nommé Jacques, fasciné par le trio qui veut devenir clown. Il s'en suit bons nombres d'imprévus plus ou moins malheureux pour le jeune héros.

En plus du trio Fratellini, croqués dans quelques unes de leurs célèbres entrées, on peut aussi voir Manuel un des fils de Paul et Louis Lavatta, le régisseur du cirque, dessinés pour les besoins de l'histoire. 

Cet album d'une fraîcheur et d'une naïveté, fait aujourd'hui encore le bonheur des bédéphiles et circophiles, petits ou grands... alors pourquoi s'en priver!

commentaires

Un livre à lire en période de confinement : Une vie de Cirque

Publié le 13 Avril 2020 par cirk75 dans Livres, Personnalités

Qui peut mieux que Jérôme Medrano (voir blog18/10/2011) raconter la merveilleuse histoire du Cirque Medrano ? C'est ce que se sont dit les Editions Arthaud lorsqu’ils ont souhaité proposer un livre sur cette légendaire piste parisienne du Bd Rochechouart.

Aussi  en 1983, parait un ouvrage de 319 pages, intitulé "Une vie de Cirque" produit par la maison d’édition grenobloise, dans lequel le fils de Geronimo Medrano (voir blog17/10/2011) relate ses souvenirs qui côtoient les Fratellini, Grock, Rastelli, Antonet, Béby, Alex, Pipo, Rhum, Porto, les Bario, Zavatta, Gilbert Houcke, Vojtech Trubka. . . autrement dit la fine fleur des étoiles de la piste du début du XX° siècle.

Un chapitre est aussi consacré à la fin de Medrano et à la reprise de la piste de Montmartre par le famille Bouglione..

Un livre à lire absolument qu’on soit en période de confinement ou non…

commentaires

Un livre à lire en période de confinement : Entre ciel et terre

Publié le 12 Avril 2020 par cirk75 dans Livres, Aériens

Voici un petit livre passionnant, de 80 pages, illustré par 36 photographies, avec deux préfaces signées Adrian et Marcel Doret, relatant le vie de "Miss Risque" le surnom donné par les journalistes dans les années 50, à la trapéziste Andrée Jan (voir blog31/12/2018).

Le point d'orgue de sa carrière sera ses exhibitions aériennes pour les chaussettes Stemm, où son trapèze attaché à un hélicoptère volant dans les airs, elle va exécuter sans attache de sécurité, son numéro à plus de 20 mètres de haut sous le regard admiratif et anxieux des spectateurs. Exploit héliporté qu'elle renouvellera plus de 1200 fois.

Non seulement cet ouvrage paru en 1953 aux éditions Copillet est écrit par cette artiste exceptionnelle, mais en plus elle nous propose aussi quelques dessins ou poèmes de sa composition. Notons qu’une fois retirée de la piste et des trapèzes, elle va se livrer à une autre de ses passions la peinture.

Andrée Jan, une artiste hors du commun...

Un livre à lire en période de confinement :  Entre ciel et terre
commentaires

Un livre à lire en période de confinement : Les Fratellini Histoire de trois clowns

Publié le 11 Avril 2020 par cirk75 dans Livres, Clowns

Ce livre édité par la Société Anonyme d'Edition, est presque centenaire, il est paru en 1923 et reste passionnant à lire pour celles et ceux qui veulent s'imprégner de l'histoire de ces illustres artistes de la piste.

Dans cet ouvrage de 265 pages, illustré de 115 dessins réalisés par Edouard Elzingre un peintre illustrateur suisse très apprécié en son temps, Pierre Mariel transcrit les souvenirs de Paul François et Albert, les 3 frères Fratellini.

Signalons aussi les 8 portraits en héliogravure qui accompagnent cet écrit et la préface signée Jacques Copeau, personnalité majeure du monde du théâtre de la première partie du XX° siècle. C'est dire l'importance qu'avait cette époque ce trio de clowns légendaires. 

Trente ans plus tard, en 1955 les Editions Grasset vont faire paraître un livre signé d'Albert Fratellini, le dernier des 4 frères Fratellini, (Paul est décédé en 1940 et François en 1951). En effet à l’instar des 3 mousquetaires d'Alexandre Dumas, les frères Fratellini étaient quatre au départ. N'oublions pas Louis l'aîné  (voir blog25/03/2015) décédé en 1908 suite à une épidémie de variole noire qui fait des ravages à Varsovie, ville où il se produisait avec son frère Paul.

Bien que centré sur Albert le benjamin, cet ouvrage de 271 pages complète un peu le second, et est très utile comme le premier pour bien appréhender la fantastique carrière de ces artistes d'origine de Florence la ville de Gustave Fratellini leur père.  

 

commentaires
<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 > >>