Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Zappy Max

Publié le 13 Mars 2011 par cirk75gmkg in M. Loyal

Zappy3.jpgNous avons évoqué la retraite de Sergio, qui fut, pour les assidus du cirque, le M. loyal de référence  du Cirque en France.  Mais avant lui, d’autres artistes ont tenu ce rôle et naturellement nous reviennent à l’esprit  les noms de Roger Lanzac et de Lucien Jeunesse qui ont tous les deux fait les beaux soirs du Cirque Pinder. Plus loin notre mémoire nous indique que Georges Loyal, Recordier, Jean Dréna,  Marcellys ont assumé avec succès ce rôle.  Mais pour tout circophile, il en est un, qui à son époque, avait une popularité inimaginable aujourd’hui. Son seul nom sur une affiche suffisait à déplaçer des foules et remplissait des chapiteaux. La radio avait rendu sa voix si célèbre que l’on allait au cirque rien que pour le voir. Il s’agit de Zappy Max, pseudonyme de Max Doucet,  qui avait choisi ce sobriquet à cause des Marx Brothers,  vedettes bien connues du cinéma américain. 

zappy1.jpgZappy Max est né à Paris  le 23 Juin 1921. Il débute sa carrière en tant que chanteur excentrique dans l'orchestre de Jacques Hélian.  Présenté à Louis Merlin, directeur des Programmes de France, société qui produisait la plupart des émissions de Radio Luxembourg (ancien nom de RTL). Il est engagé pour présenter une série de jeux radiophoniques dont le "Quitte ou Double" et "le Crochet radiophonique". Démarché  par l’Oréal qui souhaite promouvoir ses produits Dop et Monsavon  (voir blog du 28/11), Louis Merlin avec l’aide des familles Gruss et Jeannet (voir blog 13/11) crée 1949 le RadioCircus et, demande à  Zappy Max d’en être l’animateur vedette. En 1955 après 6 tournées il passe la main à d’autres  présentateurs parmi lesquels on note un petit débutant nommé Roger Lanzac. 

RadioCircus.jpgRadioCircus1.jpgSa popularité étant au zénith, la station du duché du Luxembourg demande à Zappy  Max d’être le héro de feuilletons qui tiendront la France en haleine et qui se nomment : "Vas y Zappy", "ça va bouillir" ou "C’est parti mon Zappy ". Parallèlement il joue dans quelques films comme "Les chiffonniers d’Emmaüs",  "Quitte ou Double" ou "Faites-moi Confiance" où il joue son propre rôle.

Zappy-Rrancy08.jpgEn 1967 il effectue la tournée du Cirque Sabine Rancy;  puis dans les années 70 présente sur RCM le célèbre « Quiite ou double ». 

    çavabouillirUn album de bande dessinée ayant pour titre « Zappy Max : ça va bouillir », dessinée par Tillieux, parue à l'origine dans le journal "Pilote" en 1959, a été édité en 2010 par les Editions de l'Elan. Cet album contient aussi un texte de présentation rédigé par Zappy Max, avec photos et documents de l'époque. Un autre texte décrit la naissance du journal "Pilote" ainsi que l'ambiance radiophonique de l'époque et un survol des programmes radio les plus célèbres de cette période, dont ceux présentés par Zappy Max. 

ZappyMaxZappy Max a relaté tous les épisodes de sa vie dans deux livres fort passionnants : « Mes quitte ou double » (Dreamland éditeur) et « L’âge d’or de la radio » (Edition du Rocher), deux livres à mettre entre toutes les mains. 

 

Commenter cet article

Onorina 26/11/2014 16:14

Que de souvenirs <3