Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Vander Clyde dit Barbette (1899-1973)

Publié le 7 Février 2012 par cirk75gmkg in Aériens

 

barbette1.jpgVander Clyde était un travesti, trapéziste né à Round Rock au Texas, qui prit à cause de sa sonorité exotique, comme nom de scène: Barbette. Cet artiste a eu, entre 1920 et 1930, une fabuleuse notoriété tant aux États-Unis qu’en Europe. Très tôt Vander Clyde commence l’acrobatie et devint à 14 ans partenaire d'un numéro de cirque intitulé "Les Sœurs Afaretta". Puis après quelques années de travail en duo en 1923, il se fait appeler Barbette et fait en solo ses débuts européens, d’abord en Angleterre puis en France. On a pu ainsi l’applaudir au "Casino de Paris", au "Moulin Rouge", à "l'Empire", au "cirque Medrano", au "Théâtre de l'Alhambra" ainsi qu’aux "Folies Bergère". Il (ou elle) retourne en 1924 en Amérique pour apparaitre en vedette chez "Ringling Bros and Barnum & Bailey Circus" puis enchaîne au "Coliseum" de Londres, au "Cirque Royal" de Bruxelles, au "Wintergarten" de Berlin… 

Barbette.JPGVictime en 1937 d’une chute il se reconvertit en directeur artistique dans de nombreux Cirques ou Music-halls et sert aussi de consultant sur un certain nombre de films, dont "Certains l’aiment chaud" de Billy Wilder où il est embauché pour conseiller Jack Lemmon et Tony Curtis dans leurs scènes de travestis. Puis il se retire chez sa sœur où il décède d’une overdose en 1973. Le monde du spectacle a toujours connu bien des travestis, mais jamais la volupté ambigüe ne fut  poussée si loin que dans le numéro où Barbette descendant de son trapèze à grand ballant, vêtue d’un maillot de soie où brillaient les strasses, s’avançait avec grâce au milieu de la piste et d’un geste théâtral enlevait sa perruque prouvant alors à un public médusé qu’elle était un homme travesti.

Commenter cet article