Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Raymond Brunel, (1878 -1958)

Publié le 5 Septembre 2011 par cirk75gmkg in Musique

Raymond-Brunel.JPGRaymond Brunel commence très tôt la pratique du  violon, parallèlement à des études classiques censées le conduire à la profession d'avocat. En 1897, il obtient le premier prix du Conservatoire de Bruxelles, et décide de se consacrer à la musique. Attiré par le cercle magique il commence à travailler en 1902 au Cirque Loubich, puis au Grand Cirque Hollandais, où il commence à composer la musique des pantomimes (voir blog01/09/11). En 1906, lorsque cet établissement cesse son exploitation, il est engagé au Nouveau Cirque (voir blog08/12/10). Il y reste huit ans, composant la musique de seize pièces et revues équestres.

Gaston DesprezEnrôlé pendant la guerre dans l'armée belge, il revient en France et travaille dans divers établissements de spectacle,  comme l'Eden de Strasbourg ou l’Omnia Pathé de Rouen. Il revient à Paris à la fin des années 20 et  travaille au théâtre des Ambassadeurs, puis jusqu'à la démolition de 1930 au Cirque de Paris. Ensuite il est engagé par Gaston Desprez au Cirque d'Hiver (voir blog25/02/11), où il reste pendant vingt-deux ans, prenant sa retraite en 1952.

L-IdoleDeShangai.JPGRaymond Brunel  a composé de nombreuses musiques pour des numéros de cirque mais également d'Hiver de 1931 à 1944 pour la plupart des opérettes féeriques et nautiques à grand spectacle du Cirque, comme "Les Fratellini en Afrique", "Les Diamants du Radjah", "La Reine de la Sierra" , "La Princesse Saltimbanque" ,"Le Courrier du Texas", "Les aventures de la princesse de Saba" et la célèbre "Perle du Bengale"(voir blog04/09/11).

LaPerleDuBengaleEnfin lors du mariage en 1947 d’Odette Bouglione, une des filles de M. Joseph, avec Francesco Caroli, (célèbre famille d'acrobates équestres Italiens), Raymond Brunel dirige l’orchestre du cirque qui, avec la parade de la ménagerie et de la cavalerie vont défiler dans Paris,  allant du cirque de la rue Amelot à l’église Sainte Elisabeth, où est donnée la bénédiction nuptiale.

AliBaba.JPGParallèlement en 1938 il obtient le Prix de composition au Conservatoire de Paris et  écrit un quatuor à cordes et 4 sonates pour piano dans sa jeunesse.

Commenter cet article