Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Quiralu

Publié le 12 Novembre 2010 par cirk75gmkg.over-blog.com in Jouets

Quiralu1-copie-1.jpgLes figurines en zamac (alliage de zinc, d'aluminium de magnésium et parfois de cuivre) que l’entreprise Quiralu a produit de 1932 à 1961 restent toujours très prisées par les amateurs. Cette société produisait des miniatures à une échelle proche du 1/43ème qui étaient d’une qualité équivalente à celles des marques concurrentes comme Solido ou Dinky Toys. Une filiale anglaise nommée Wend-Al fut créée reprenant les mêmes figurines avec quelques petites modifications.

Les personnages , boites, plaquettes produits par Quiralu comportaient plusieurs catégories : sports (footballeurs et cyclistes) soldats (époque contemporaine ou napoléonienne) ferme avec animaux et matériel agricoles, automobiles, et bien entendu cirque où non seulement on trouve les animaux de la piste (lion, tigre, ours, cheval, éléphant, otarie…) mais aussi l’orchestre (trompettiste, saxophoniste, batteur, chef d’orchestre…) et  les principaux personnages du cercle magique (M. Loyal, Clowns blanc et auguste, dompteur, trapézite, cornac…)

Notons que l’entreprise Quiralu  a édité deux séries de cirques, une première en 1949 et, une seconde en 1953, lors de la sortie du film « Sous le plus grand Chapiteau du Monde » reprenant les principaux personnages du  film : M. Loyal, le clown Pâtoche, le dompteur Klaus et l’auguste Lou Jacob.  

En plus des figurines l’entreprise Quiralu proposait, sous la marque Boislux ou Chamare des éléments de décor pour mettre les personnages en situation (entrée de piste, tribunes, caisse, décor en bois…).

Deux livres décrivent avec force et détails cette production : Les Jouets Quiralu: 1933 - 1964 de J. Borsarello, (éd. Grancher) et Les Figurines Quiralu - classification et évaluations de Jean-Michel Tisné

    QuiraluBlanc.jpgQuiraluTrompetiste.jpgQuiraluAugusteQuiraluCornac.jpg

Commenter cet article