Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Michel Bruneau: un fondu du cirque !

Publié le 15 Janvier 2014 par cirk75gmkg in Personnalités

Michel-BruneauNé en 1940 dans une famille monoparentale demeurant à Antony, le jeune Michel Bruneau ressent très tôt, dans cette bourgade de la banlieue sud de Paris ses premiers émois circophiles, lors des montages place du Général Leclerc de certains chapiteaux ayant pour nom : Bostok (voir blog25/03/2011), Zoo-Circus (voir blog06/01/2012) ou Fanni (voir bog20/05/2011)... Le cirque devient alors pour le jeune Michel une telle passion qu’il lui arrive de faire l’école buissonnière pour être présent lors l’installation de ces établissements voyageurs. Rendant ici ou là de menus services lors de leur installation, il est récompensé quelques fois par une place pour assister au spectacle. Pas très accro. selon ses dires à l’école, il obtient néanmoins son certificat d’études, ce qui lui permet de devenir apprenti électricien, où il apprend, à la massette et au poinçon, l’art du percement de trous de tous calibres dans le béton afin de faire passer des tubes électriques. En parallèle le jeune Bruneau suit des cours de photos et cinéma où un de ses professeurs, lui indique que le meilleur endroit pour saisir le mouvement et l’esthétisme reste le cirque. Et c’est ainsi qu’il rode dans les établissements parisiens avec une préférence pour le cirque d’hiver Bouglione, dont il devient rapidement un familier.

Massy1994Ses études terminées, il entame une carrière de photographe à la RTF qui deviendra quelques années plus tard l’ORTF. Mais sa passion pour les arts de la piste reste tenace et coup de chance il fait connaissance de l’attaché de presse du Cirque Pinder-ORTF. Puis il se lit avec Robert Vasseur le directeur de ce cirque, avec Carmino d’Angelo le chef d’orchestre, ainsi qu’avec Jean Richard et Achille Zavatta. Il devient responsable Technique du service vidéo d’une grande firme automobile tout en continuant d’entretenir sa passion du cirque. Et c’est ainsi qu’il organise à Massy, ville où il demeure désormais, la venue pour les soixante quinze ans d’Achille Zavatta et de son cirque. Et au cours du cocktail clôturant la soirée, Zavatta émet l’idée de créer une grande manifestation circophile dans la cité massicoise. Le Député-Maire de la ville, à l’époque Claude Germon, avec qui Achille a cette conversation met un défi son adjoint, Michel Bruneau, d’organiser une telle manifestation. Après avoir fondé une association qui produira cet évènement, Michel Bruneau propose de prolonger à Massy le Festival Mondial du Cirque de Demain manifestation sans animaux (voir blog13/01/2014), en présentant sur 3 jours une sélection des lauréats de l’année du dit festival et en y ajoutant une compétition spécialement réservée aux dompteurs et dresseurs. Et c’est ainsi que les 1er, 2 et 3 février 1991 se tient à Massy le "Concours des Dresseurs du Festival Mondial du Cirque de Demain". Une seconde édition se déroule les 31 janvier et 1er et 2 janvier 1992 sous le chapiteau du Cirque Arlette Gruss installé dans le parc Georges Brassens à Massy. L'année suivante, du 15 au 17 janvier 1993, le Concours de Dresseurs change de nom et devient  officiellement "Festival International du Cirque de Massy"avec la création des "Chapiteaux de Cristal" récompensant les numéros d'animaux.

 BruneauAujourd'hui cette manifestation, totalement indépendante du Festival cher à Dominique Mauclair (voir blog14/01/2014), s'enorgueillit d'avoir acquis une véritable notoriété qui la place parmi les principales manifestations mondiale de l'art de la piste, avec des pistes d’or, d’argent ou de bronze qui récompensent les meilleurs numéros. En 2011, parait aux éditions Riveneuve un livre de ses souvenirs dont Michel Bruneau a confié la mise en forme à Didier Richard, autre grand aficionado de la piste. Toujours organisé par l’Association du Festival International du Cirque de Massy dont le Président reste Michel Bruneau, la 22ème édition se tiendra du au parc Georges Brassens de Massy du 23 au 26 janvier.

Commenter cet article