Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Marcel Ballester dit Marcellys

Publié le 12 Mai 2012 par cirk75gmkg in Musique

Marcellys.JPG--6-.JPGMarcellys, avait débuté comme chanteur au Casino d’Alger, puis après avoir avec son frère formé un duo clownesque, il devient présentateur animateur de spectacles, chansonnier, et speaker à Radio Algérie, ville dont il est natif. Un jour Marcellys doit faire un reportage sur un Cirque voyageur dans lequel officie un dénommé Achille Zavatta, coup de foudre immédiat pour la piste et Marcellys, après avoir conquis Marseille monte à Paris, où il retrouve Zavatta et débute dans les Chesterfollies 56 (voir blog10/02/11) de Gilles Margaritis. A Medrano en 1957 il endosse la tenue de M. Loyal et où il anime avec entrain les spectacles et fait valoir avec bonne humeur et talent les artistes.

Marcellys3.JPGEn 1960 lors du départ de Jean Laporte, pour Le Grand Cirque de France il le remplace au pupitre et prend la baguette non d’un orchestre mais d’un Orphéon comme il aime dire. Puis en 61 et 62 il apparaît deux fois, en tant que chef d’orchestre du Cirque Napoléon Rancy où son dynamisme ajouté à ses qualités musicales en fait un animateur boute-en-train. A partir de 1963 il remplace Fred Adison (voir blog16/11/10) chez Pinder et y restera jusqu’en 1971. Dans cette formation on remarque un jeune musicien venu comme lui d’Algérie Carmelo d’Angelo (voir blog03/01/11), qui le remplacera au pupitre chez Pinder, lorsque Marcellys décidera de reprendre du service en tant que partenaire d’Achille Zavatta à la télévision. A ce jour Marcellys reste un des rares cas de chef d’orchestre ayant donné la réplique à des clowns, ce qui lui valu une grande popularité.

Commenter cet article