Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Les enseignes 4 frères Bouglione, les Rois du Cirque

Publié le 16 Mai 2013 par cirk75gmkg in Cirques d'hier

Bouglione5BouglioneCH3Avant d’être connu sous leur patronyme, les 4 frères Bouglione tentèrent de se faire une renommée en utilisant différentes d’enseignes, revenons aujourd’hui sur cette période où on put trouver un "Stade Buffalo Bill Bouglione", un "Cirque International", un "Cirque Franco-belge" voire un "French Barnum Circus" ou dans les années 80 un "American Parade" voire une "American Circus".

Bouglionech1928.jpgBouglionech1927.jpgSe trouvant en 1924 à la tête d’un magnifique lot d’affiches, restées après le passage en France en 1905 du "Buffalo Bill’s Wild West" (voir blog08/03/2012), le père des 4 frères Bouglione, Sampion Sénior pensa à l’utiliser pour promouvoir un établissement nommé "Stade Buffalo Bill" où le nom des Bouglione était accolé. Le spectacle était fort modeste et sans rapport avec celui présenté quelques années plus tôt par le vrai Buffalo-Bill. Mme Rosa dans son livre "Un mariage dans une cage" décrit ainsi le programme: "L’espace d’évolution des chevaux était réduit et les montures aussi peu nombreuses que les cavaliers aux costumes mal ajustés. Les indiens grimés et emplumés de volaille avaient de curieuses dégaines". Le spectacle ne répondait que bien partiellement aux attentes des spectateurs, alléchés par cette publicité disproportionnée. Mais avec le temps, le matériel s’étoffant le spectacle finit par faire illusion d’autant plus que Sampion Sénior lors des représentations parisiennes fit appel à la famille, aux amis forains ou banquistes  pour apporter leur matériel, leurs animaux et leur talent. Bref les parisiens mordirent à l’hameçon et la tournée devient un succès qui est ce jour reste mythique.

Franco-belge.jpgbouglionech1933.jpgEnsuite en 1930 les Bouglione firent une saison en Espagne, mais le public ibérique ne répondit pas vraiment à la publicité de leur Buffalo-Bill. Ils rentrèrent donc au bercail et proposèrent leur spectacle sous l’appellation de "Cirque International" et pour cela ils achetèrent un chapiteau neuf et ajoutèrent à la piste traditionnelle une scène. Dans le programme on pouvait applaudir le jeune dompteur Jefferson qui n’était autre que Joseph Bouglione, le futur époux de Mme Rosa. Puis en 1932 ils parcoururent la France et le Bénélux à la tête d’un cirque portant cette fois-ci le nom de "Cirque Franco-Belge". N’oublions pas que les Bouglione avaient des attaches avec le plat pays, Alexandre et Rosa Vanben, future Mme Rosa y étaient nés. Cette enseigne fit deux bonnes saisons, et en 1935, une fois leur réputation établie, les Bouglione allaient définitivement imposer leur nom et pouvaient désormais appelé leur établissement: "Cirque des 4 frères Bouglione", qui va devenir avec le temps  le "Cirque Bouglione", associé selon les époques au "Cirque d'hiver de Paris". 

bouglionech1963AmericanCircusNotons pour faire bonne mesure que lorsque le cirque italien "American Circus" entama, avec son chapiteau à trois pistes  à la fin de l'année 1979 une tournée en France, qui fut suivie d'autres jusqu'en 1986, les Bouglione firent pour contrecarrer ce concurrent tourner un établissement sous l’appellation d’American Parade, puis d'American Circus. Mais depuis la fin des années 80 plus aucun cirque Bouglione (sans prénom) ne propose de tournée en France. Dernièrement Francesco a fait l’acquisition d’un chapiteau blanc servant notamment au Festivals de Massy et de Domont ainsi qu’au Cirque de Noël présenté à Nanterre est-ce l’amorce d’un futur Bouglione Voyageur, l’avenir nous le dira.

Commenter cet article