Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Les écoles de cirque en France

Publié le 6 Février 2011 par cirk75gmkg in Cirques

 

A l’heure actuelle il n’est nullement nécessaire d’être né dans la sciure pour devenir un enfant de la balle. En effet sur le modèle de la Chine, de la Corée ou la Russie, nations qui dès 1920 avaient créé leurs propres  écoles de cirque  et après la tentative de Jérôme Medrano dans les années 60, la France on a vu se créer dans les années 80 une multitude d’écoles où étaient enseignés les arts de la piste.

Historiquement la plus ancienne  école est fondée dès  1972 par  Annie Fratellini et Pierre Etaix. Devenue aujourd’hui  Académie Nationale Contemporaine des Arts du Cirque Annie Fratellini,  cette école propose aussi bien un enseignement permettant d’obtenir le CAP de monteur en chapiteau que des cours, dispensés par des professionnels sur toutes les facettes du cirque, excepté le dressage d’animaux.  La même année la comédienne Silvia Monfort aidée en cela par Alexis Gruss Junior lançait au Nouveau  Carré une école similaire.

Depuis 1985 le cirque en dur de Chalon-en-Champagne  abrite le Centre National des Arts du Cirque, établissement supérieur qui propose un enseignement sur deux années. Et parmi  les autres écoles on peut citer le Lido de Toulouse,  l’Ecole nationale du cirque de Rosny-sous-Bois. Aujourd’hui la plupart des écoles de cirque sont plus ou moins regroupées depuis 1988 sous l’égide de la Fédération Française des Ecoles de Cirque qui s’est confiée par  le Ministère de la Culture la mission de promouvoir le développement de l’enseignement des arts du cirque et d’en harmoniser la pédagogie

La structuration du paysage de l’enseignement circassien s’appuie sur une déontologie bien définie, régie par un système d’agréments auxquels doivent se conformer les écoles. Ceux-ci garantissent une démarche de qualité en termes de sécurité, santé, pédagogie, formation et administration. 

Commenter cet article