Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Le Havre d’Aki Kaurismäki

Publié le 3 Janvier 2012 par cirk75gmkg in Cinéma

 LeHavre.jpgMarcel Marx, ex-écrivain et bohème renommé, s’est exilé volontairement dans la ville portuaire du Havre où son métier de cireur de chaussures lui donne le sentiment d’être plus proche du peuple. Il a fait le deuil de son ambition littéraire et mène une vie satisfaisante entre le bistrot du coin, son travail et sa femme, Arletty, quand le destin met brusquement sur son chemin un enfant immigré originaire d’Afrique noire. Quand au même moment, Arletty tombe gravement malade et doit s’aliter, Marcel doit à nouveau combattre avec, pour seules armes, son optimisme inné et la solidarité têtue des habitants de son quartier. Il affronte la mécanique aveugle d’un État de droit occidental, représenté par l’étau de la police qui se resserre de plus en plus sur le jeune garçon refugié. Certains vont se demander pourquoi parler de ce très beau film dans un blog consacré au cirque. Pour une raison qui me semble évidente, le rôle du Docteur Becker est brillamment joué par Pierre Etaix. Ce retour au cinéma nous permet de revenir sur le parcours original de ce grand amoureux du cirque.

PierreEtaix.jpgClown, cinéaste, dessinateur, gagman, magicien, affichiste la palette de talents de Pierre Étaix est immense mais toujours construite autour du comique. Il fait ses débuts en se produisant dans des cabarets mais aussi au cirque avec le clown Nino Sa rencontre avec Jacques Tati va lui permettre d’enrichir son registre. Il travaille comme dessinateur et gagman dans le film "Mon Oncle". Devant l'immense succès de ce film il se produit dans le spectacle du créateur de M. Hulot  "Jour de fêtes à l'Olympia". Puis il passe derrière la caméra et réalise des films dont deux sont devenus des classiques "Le Soupirant" et "Yoyo" (voir blog21/01/11 ) où il rend un vibrant hommage au monde du cirque qui le fascine depuis toujours. Devant la raréfaction des artistes de cirque français, Pierre Étaix fonde avec son épouse Annie Fratellini l'Ecole Nationale du Cirque. Enfin tous les deux se produisent en spectacle lui en clown et elle en auguste penadnt les tournées de leur propre cirque, mais aussi en 1970 avec le cirque Pinder. Revoir Etaix c’est tout le cirque qui défile à travers lui!

Commenter cet article