Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Le cirque sous l'occupation

Publié le 4 Décembre 2010 par cirk75gmkg in Cirques

Lamy35.jpgPendant l'occupation, la vie a bien entendu continuée, et "the show must go on". Si certains cirques comme Pinder cessent toute activité, d'autres comme Amar ou Lamy continuèrent à produire des spectacles et leurs programmes sont imprimés bilingue.

 

    busch0.jpgQuant aux cirques de le capitale, pendant près de deux années ils furent occupés par la famille Busch. Revenons sur cette période méconnue de l'histoire parisienne et circophile.

 

Busch.jpgLe 15 décembre 1940, Paul Busch , directeur du célèbre cirque berlinois Busch occupe le cirque d’hiver pendant que sa sœur Michaela s’empare de Medrano. Et si "Tout le monde s'amuse au Cirque d'Hiver",  "Tout Paris s'amuse à Médrano"


    bouglionech1940.jpgLe Cirque d'Hiver "le Grand Cirque de Paris" occupé du 15 décembre 1940 au 22 mars 1942  présente entre autres les clowns Manetti et Zavatta, les Dario Bario, le poivrot funambule Germain Aéros, les 3 Alizées dans un numéro de trapèzes volants, Victor Saulevitch et ses tigres, Melle Gruss, la plus jeune trapéziste agée de 10 ans, et même le fou chantant  Charles Trénet.

 

    Médrano41A Médrano, "le Cirque des Parisiens" on peut pendant la même période applaudir les clowns Alex et Polo Rivels, Despard et Chaley, l'as du trapèze Mirelly, Fred Adison et son orchestre de Jazz, les ballerines de Renée Piat. Et Jérôme Médrano devra attendre le 11 avril 1941 pour reprendre les rênes de son établissement. 

 

Dans le Paris occupé, le spectacle continu et tous les jours, on peut assister en matinée à deux représentations une à 13h30 et une seconde à 16h30. Et il serait complètement erroné de penser que pendant cette période les spectacles n'étaient pas de qualité.  

Commenter cet article