Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Le Cirque Palisse un cirque d’autrefois (1911-1932)

Publié le 1 Décembre 2011 par cirk75gmkg in Cirques d'hier

 

palisse-2-.JPGCe  célèbre établissement du début du siècle passé, qui rapidement  adopta la formule de la semi-construction, est intimement lié à la carrière de son directeur, le clown Alexandre Palisse, fondateur du Cirque du même nom. Revenons aujourd’hui sur l’histoire de ce cirque voyageur qui eut son heure de gloire au début du XX° siècle et qui tourna principalement en Belgique et dans le nord de la France, même s’il fit quelques passages à Clermont-Ferrand.

PalisseAlexandre Palisse, clown, mime, sauteur et dresseur de chiens, avec l’aide de son beau-père Grenier, qui appréciait particulièrement le talent et le sérieux de son gendre, créa son propre cirque, dont la première représentation eut lieu le 11 décembre 1911 en Belgique à Mons. A ces débuts, Palisse faisait édifier par un charpentier local un cirque en planche, mais bien vite il opta pour une luxueuse semi-construction qu’il avait lui-même conçue et qui fut inaugurée à Dunkerque en 1920. Ce nouveau type de construction, très en vogue au début du siècle dernier, avait comme principal avantage de pouvoir facilement se démonter et de se reconstruire en un autre lieu. La plupart du temps ces édifices n’étaient élevés que le temps de la foire annuelle d’une ville et permettaient de faire du ville à ville.

PalisseDurant sa courte existance, le Cirque Palisse présenta toujours des programmes de grande qualité. Ainsi on put applaudir, sur la piste de ce cirque: outre Palisse en clown, les aériens Reinat,  Barroys, ou Monbar, la torpille humaine John Urma,, Foottit & Chocolat, Dario-Bario et Rhum (voir blog 23/03/11), les poses académiques des Romanos, Clothilde Mosto et ses oiseaux savants… Après le décès d’Alexandre Palisse,  le 27 mars 1932, sa veuve tenta de continua l’exploitation de l’établissement mais céda quelques mois plus tard son matériel à Jérôme Medrano (voir blog16/10/11). 

Commenter cet article