Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Le Cirque Medrano 1897-1963

Publié le 7 Avril 2011 par cirk75gmkg in Cirques d'hier

Medrano15.jpgD’origine espagnole, Geronimo Medrano est d’abord danseur en Angleterre puis acrobate aérien dans la Troupe de Léopold Salonne, notamment au Cirque des Champs-Élysées, à Paris. En 1874, Fernando, le directeur du cirque parisien du même nom, lui offre une place de clown. Il se fait remarquer par sa célèbre exclamation  "Boum boum ! " adressée au chef d’orchestre. Enjoué, agile, vêtu d'un maillot décoré de fleurs et de papillons brodés, il a le visage enfariné et porte une perruque de chanvre hérissée de houppettes. Il est très populaire auprès des femmes et surtout des enfants, à qui il ne fait pas peur, à la différence de beaucoup de clowns de l'époque...

 

Medrano09-copie-1.jpgAu Nouveau Cirque, il joue ensuite dans divers intermèdes, notamment avec Chocolat alors au début de sa carrière. Lorsque le cirque Fernando, situé au 63, Boulevard Rochechouart, à l'angle de la rue des Martyrs, connaît des difficultés en 1897, Medrano en reprend l'exploitation, lui donne son nom et en devient le directeur.

 

Medrano03Avec lui puis plus tard, son fils Jérôme, le cirque Medrano devient "le cirque des clowns". Il impose un nouveau style, celui des clowneries “latines” populaires, comiques et légères. Les trois clowns Fratellini sont engagés à Medrano du 1er septembre 1915 au 29 juin 1923 et obtiennent un succès phénoménal.  Grock (engagé en 1904), Fppttit & Chocolat, Porto, Pipo, Rhum, Achille Zavatta vont s'y succéder, sans oublier le jongleur Rastelli, le trapéziste androgyne Barbette, l'équilibriste Mlle Lala. Des artistes de passage s'y produisent aussi, comme  Buster Keaton en 1947, avec Beby Frediani, puis en 1952 avec sa femme Eleanor Norris, puis une dernière fois en 1954, et Fernand Raynaud (1956). Medrano inspira de nombreux artistes de Pigalle : Toulouse-Lautrec, Seurat, Renoir, Derain, Van Dongen ou Picasso.

 

Medrano04.jpgAvec son épouse Violette, Jérôme Medrano se distingue également par de nombreuses trouvailles techniques et innovations: Le cirque sur l'eau, la cavalcade sur glace et sa piste fluorescente ou encore la cage aux fauves-ascenseur.Ils font appel aux talents de metteurs en scène à l'esprit nouveau comme Gilles Margaritis, et ses "Chesterfollies" dont on se souvient en tant que réalisateur de "la piste aux étoiles". Ils imposent un rythme soutenu, sans temps mort. (Spectacles dits "accélérés").

 

Medrano63.jpgNon propriétaire du cirque, les Medrano se voient expulsés des lieux au début des années 60 par la concurrence qui venait de racheter les murs. La dernière a lieu le 7 janvier 1963 exactement. Fin 1963, l'ancien cirque Medrano rouvre ses portes sous l'appellation de "Cirque de Montmartre" direction Bouglione juniors. Le succès escompté n'est pas au rendez-vous et le bâtiment est démoli en 1973. Ironie du sort, l'immeuble qui occupe l'emplacement se nomme "le Bouglione".

 

MedranoJR78.jpgA partir de cette période, Medrano devient une enseigne dont le nom est loué par Jean Richard, en 1978 qui met le trio de clowns Les Bario en vedette, puis par Raoul Gibault à partir de 1987. Le Cirque Medrano, désormais ambulant, continue, lui, à sillonner la France.

Commenter cet article