Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Edmond-Amédée Heuzé (1884-1967)

Publié le 24 Avril 2012 par cirk75gmkg in Art

Heuzé(4)Si le nom d'Edmond Heuzé est aujourd'hui presque oublié, il n'en demeure pas moins l'un des peintres du cirque les plus authentiques et les plus sincères, tant il était fasciné par ce milieu. Né d'un père un ancien militaire, puis gardien de la paix et d’une mère chemisière, le jeune Edmond voit ses parents divorcer. Sa mère se remarie en 1897 avec Emile Heuzé et la famille avec les enfants du premier mariage s'installe à Montmartre. Le jeune Edmond, qui a pour patronyme de naissance Letrouvé, devient, à 14 ans, pour tous, le fils Heuzé. Dès son certificat d'étude en poche, il quitte le domicile familial et parcourt les sentiers de la Butte Montmartre en compagnie de son camarade André Utter. Graines de peintre, ils s'exercent déjà sur le motif depuis quelques années et plus tard Heuzé évoquera ses premiers exploits: les romantiques pochades de paysages peintes au son des doux flonflons du Moulin de la Galette sous l'œil de Kiki de la Goutte d'or, le caïd de l'endroit.

 
Heuzé(2)Dans les années 30 il écrit "Monsieur Victor ", roman inspiré non pas de sa vie, mais de celle, peu orthodoxe, de son père biologique, l'ancien gardien de la paix Letrouvé, prénommé précisément Victor... A Montmartre, le jeune Edmond couche sous les portes cochères, sur les tas de sable. Usé par la rue, il oublie quelque temps son amour de la peinture pour gagner sa vie comme danseur dans la troupe du Moulin Rouge. Il fera ainsi le tour du monde avec eux et pratiquera mille autres métiers avec un sens de la débrouillardise peu commun.


Heuzé(1)Sa rencontre avec le mime Farina sera primordiale, car c’est lui qui lui fera découvrir le Cirque Medrano (voir blog07/04/11) où il travaille. Fasciné par le monde de la piste, Heuzé y passe ses soirées et au-delà, où se produisent clowns, acrobates, et écuyères…Heuzé pénètre dans les coulisses et y découvre le contraste saisissant entre le comique de l’artiste et la tristesse de l’homme. Dès lors il ne quittera plus ce monde et lorsque le cirque partira en tournée, il accompagnera à travers la France la troupe de ville en ville.Il épousera Nina Bacquet la Directrice du Cirque Medrano, scellant définitivement son attachement aux gens du voyage. A travers ses nombreux tableaux sur le thème du Cirque, ce sont tous les acteurs de la piste qui y défilent: le mime Farina, le clown Chocolat (voir blog12/02/12) les Fratellini, Porto et tous ceux qui ont partagé son existence au hasard des tournées. Et ce n’est pas la piste illuminée de qu’il représente mais ce qui se passe de l’autre côté de la gardine, le maquillage, la cigarette fumée entre deux numéros.


Heuzé(3)En 1930 Heuzé  expose sa série sur le cirque à la galerie Chiron où il remporte un succès inespéré. Et le portrait du mime Farina lui vaudra le prix Paul Guillaume et sera acheté par la Ville de Paris. 


 

Commenter cet article