Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Corteo à Boulogne

Publié le 10 Novembre 2011 par cirk75gmkg in Programmes

 

C du Soleil11Deuxième apparition en France du Cirque du Soleil en 2011. Après Bercy en janvier où pour 7 représentations, était  présenté Saltimbamco, créé en 1992, la multinationale québécoise de spectacles revient avec Corteo, une production plus récente datant de 2005. Pour l’occasion le Cirque du Soleil vient avec son grand chapiteau blanc installé à Boulogne dans l’Ile Séguin (voir blog 29/03/11). Attention si vous souhaitez vous rendre à ce spectacle, allez du côté Boulogne et non Meudon, car de ce côté pour atteindre l’Ile Séguin, c’est la galère pour rejoindre la zone chapiteau en construction et de plus, il n’y a aucun fléchage pour aider le spectateur ayant pris la mauvaise rive de la seine.

Corteo2.JPGDaniele Finzi Pasca le metteur en scène propose avec Corteo (en français cortège) un spectacle à l’ambiance fellinienne, une sorte de luxueuse fête foraine aux couleurs baroques. La trame du spectacle est simple : un clown évoque ses propres funérailles tout au long du spectacle entouré d’anges gardien.  Le public, divisé en deux, fait partie du cortège de funérailles du clown. Des anges, des fées, des paillettes, tout est réuni pour passer un bon moment Un orchestre, et les prouesses acrobatiques se mêlent à la comédie. Le metteur en scène, oppose allègrement les contraires : deux lilliputiens à un géant. Il mêle Le ridicule et le tragique, la magie de la perfection et le charme de l’imperfection… Les lits deviennent des trampolines, les lustres de trapèzes, une longue échelle permet d’atteindre le paradis.  Et comme à l’habitude les numéros sont exécutés avec une précision de montre suisse,  une synchronisation parfaite, des décors simples qui en mettent plein les yeux,

Corteo.JPGŒuvre pleine de charme et de nostalgie, Corteo ne manque ni d’humour ni de poésie. La troupe de 62 artistes, originaire de 28 pays différents, est fantastique. Il faut voir helium dance, avec  Valentina Paylevanyan la clownesse lilliputienne volant accrochée à des ballons au-dessus d’un public ravi. On ne peut oublier la prodigieuse prestation d’Uzeyer Novruzov, artiste russe, maitre incontesté en échelle acrobatique à très haute hauteur. Longtemps restera  gravée en mémoire  l’éblouissante prestation aux sangles aériennes du duo formé par l’Ouzbékistane : Botaboz Bayatanova et l’Ukrainien Dmytro Turkeev . Et que dire du duo acrobatique formé par les russes Evgeniya Astashkina et Anton Glaskov, ce dernier ayant été, dans une autre vie sportive, deux fois champion d’Europe en 2006 et 2007 et vice-champion du Monde en 2006 d’acrogym !

Corteo du très haut cirque, seul réserve le prix prohibitif des places (voir blogs26&29/09/11) pour une production déjà vue par plus de 5,5 millions de spectateurs dans plus de 30 villes et 7 pays différents.

Commenter cet article