Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Cirque & Franc-Maçonnerie

Publié le 14 Novembre 2010 par cirk75gmkg in Franc-Maçonnerie

Savez-vous que le Cirque et la Franc-Maçonnerie ont bien souvent fait routes communes?


Que de nombreux artistes du cercle magique peuvent revendiquer le fait d'être frangins?


Peu d'écrivains ou de chercheurs ont étudié les liens qui ont uni de tout temps cette société discrète et le cirque. A ma connaissance seuls Dominique Mauclair, qui n'est pas maçon, Lydia Zavatta, dans le livre consacré à son père et, Dominique Denis, dans son ouvrage sur le clown Louis Maïss, y font allusion. 

PlaneteCirque.jpgAujourd'hui, pour parler de ce sujet, je vais laisser la plume à Dominique Mauclair qui en parle longuement dans son livre "Planète Cirque".

 

"Plusieurs facteurs seront à la base de la réussite de ces compagnies qui de 1770 à 1815, constitueront les fondements du cirque moderne. Le premier c’est qu'une nouvelle race d'artistes est née. Séducteurs, aventuriers, ils apprennent vite à devenir des entrepreneurs de spectacles. C’est pourquoi ils ont besoin de tous les appuis politiques pour obtenir les autorisations nécessaires à la création de nouveaux établissements. Et le développement de la franc-maçonnerie dans le monde va considérablement les aider. En effet la création du cirque moderne en 1770 et l’ouverture des grandes loges (le Grand Orient à Paris en 1773) coïncident. Des monarques, des princes de sang, beaucoup d'hommes politiques et d'intellectuels du siècle des Lumières sont maçons. Aussi n'est-il pas étonnant que des banquistes comme Philip et John Astley, Antonio Franconi et sans doute Ricketts s'affilient à une organisation secrète et internationale, qui leur ouvrira les portes les plus fermées. La plupart des "protecteurs" des premiers hommes de cirques dont une grande partie de la Cour d'Angleterre, le Régent, le comte de Duras sont maçons.

            L'appartenance à une loge était un signe de respectabilité et c'est ainsi que les emblèmes maçonniques figurent sur certaines affiches et sur les cadeaux offerts à des directeurs ou à des artistes. On a retrouvé de la vaisselle appartenant à Philippe Astley décorée des compas et équerre entrecroisés. Lors de la tournée de la troupe de Théodore Rancy en Égypte à l'occasion des fêtes données lors de l'inauguration du canal de Suez, les artistes lui offrirent un tapis décoré - c’était la tradition à l’époque - où sont brodés au fil d'or les noms des artistes figurant au programme, le nom du directeur et le symbole des loges.

            Les membres du puissant syndicat américain des directeurs de cirques "les pieds plats" seront, au milieu du XIX° siècle, en majorité maçons et n'en feront pas un secret. Mais ce sont surtout les "avant-courriers", ces hommes qui préparent l'itinéraire des cirques-voyageurs en obtenant les diverses autorisations, les emplacements pour établir les chapiteaux, en négociant les prestations de service et en distribuant la publicité, qui utiliseront les relations qui existent entre frères. A côté de leur signature, ils accoleront les trois points symboliques afin qu'il n'y ait aucune ambiguïté et ainsi ils pourront bénéficier du soutien efficace des maçons dans la ville où ils se trouvent.

            Il est, surprenant, à la lecture des journaux de bord de certains banquistes (ceux écrits à la fin du XIXème siècle, en Italie, en Europe Centrale et en Russie), de constater l’importance donnée à la Franc-maçonnerie dans leur décision d’émigrer, et aux récits rocambolesques que ces déplacements ont suscité.

            Les grands noms du cirque - ceux qui étaient maçons - étaient reçus par les loges des villes où ils se produisaient.

            Enfin l’occupation des meilleurs territoires: l’Angleterre pour Astley, la France pour Franconi, l’Autriche pour Christophe de Bach, inciteront les "voyageurs" à rechercher d’autres Eldorado. C’est ainsi que de jeunes compagnies iront prospecter les Amériques et les autres pays européens. A ce jeu, les danseurs de corde vont se montrer beaucoup plus audacieux que certains écuyers."

DeLaPisteAuxEtoiles.jpgPour ceux que le sujet intéresse je signale aussi cet excellent livre rédigé sur le sujet par un passionné de cirque: Didier Richard.

Et si certains lecteurs, qui me font l'honneur de lire mes petits articles, connaissent d'autres informations sur le sujet je suis bien entendu preneur. Bonne journée. 

Commenter cet article

BOBOSS le Clown 14/06/2016 17:23

Bonjour, Quels sont les critères artistiques qu'il faut avoir pour figurer sur votre blog ?
Merci de me le faire savoir.
Clown'Amicalement.
BOBOSS le Clown révélé au grand public par l'émission culte de la télévision "l'Ile aux Enfants" de Christophe IZARD.

cirk75 15/06/2016 00:44

Bonjour je vous remercie de lire mon blog qui est celui d'un pur amateur de cirque depuis son enfance. Les articles qui s'y trouvent, dépendent uniquement de mon propre intérêt pour un sujet qui me vient à l'esprit à jour le jour. C'est mon seul et unique critère de choix. Bien cordialement.