Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le bloc-notes de cirk75

Chronique au fil du temps et de la mémoire d'un circophile amateur

Chocolat clown nègre

Publié le 11 Février 2012 par cirk75gmkg in Programmes

chocolat1.jpgIl fut la vedette noire du cirque en France entre 1886 et 1910. Une pièce «Chocolat clown nègre» jouée en ce moment à la Maison de Culture d’Amiens rappelle les préjugés qui firent la célébrité de ce comique souffre-douleur. Avez-vous été «chocolat» un jour ? Vous êtes-vous senti berné, dupé ? Victime d'une injustice, d'un délit de sale gueule, peut-être d'une discrimination, comme on dit aujourd'hui ? Plus personne ne sait pourquoi l'expression «être chocolat» est entrée dans le dictionnaire à la fin des années 1890. L'historien Gérard Noiriel, spécialiste de l'immigration et du racisme, a résolu cette énigme en remettant en lumière le destin incroyable, mais oublié, du premier clown noir du cirque français. «Chocolat» né Rafel Padilla ou Rafael de Leilosi. Un «nègre», disait-on alors. Cet auguste souffre-douleur formait, avec le clown blanc Footit, un duo très populaire, resté en haut de l'affiche durant quinze ans. Les enfants les adoraient. Leurs numéros ont inspiré cinéastes, auteurs de théâtre, peintres et publicitaires.

 

chocolatPour mieux conter cette histoire édifiante, Gérard Noiriel en a fait un spectacle qui doit être présenté en mars à Paris. «Le but est de toucher un public différent sur la question des préjugés, des discriminations et l'évolution des mentalités», explique l'auteur. Sur scène, il interprète le rôle d'un conférencier actuel, régulièrement interrompu par Chocolat, qui vient donner sa version des faits, avec des anecdotes garanties d'époque. Le télescopage entre leurs deux récits produit un effet miroir saisissant, à plus d'un siècle de distance. Car, à y regarder de près, tout cela n'est pas drôle. Les aventures de Chocolat ont pour toile de fond les ambiguïtés de l'imaginaire national forgé par la III° République, droits de l'homme et égalité d'un côté; justification de la conquête coloniale, de l'autre. En cette fin de xix° siècle, l'universalisme républicain coexiste avec un antisémitisme et une xénophobie exacerbés par l'affaire Dreyfus. C'est dans cette France-là que Chocolat va connaître la gloire. Comme quoi le cirque peut aussi raconter l’Histoire avec un grand H.

.

 

Commenter cet article